Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quiz personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Quiz personne   Dim 7 Fév - 21:02

Qui d'après vous est ce vénérable ?

http://img341.imageshack.us/i/1001451s.jpg/

C'est un personnage de légende, toujours parmi nous semble t-il ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grosnain
Oberleutnant
Oberleutnant
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Quiz personne   Lun 8 Fév - 1:09

c'est un orthodoxe mais d'où ?
ukraine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Quiz personne   Lun 8 Fév - 10:54

Non, près de Moscou.
une vocation qui lui est venue dans des circonstances particulières.
Lesquelles ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Quiz personne   Mer 10 Fév - 11:13

B'alors ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stratonis
Bergefreiter
Bergefreiter


Nombre de messages : 17
Age : 42
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: QUI ET IL ????   Mer 10 Fév - 21:32

etait il au cercle politique ???? ou dans l ecriture ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Quiz personne   Jeu 11 Fév - 11:09

A priori ni l'un ni l'autre, et nous sommes sur le forum du front de l'est !... Smile
Ce personnage est tout à fait à sa place ici.
On serait surpris de le voir, à une autre époque, dans un autre costume.
Allez, un petit effort Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grosnain
Oberleutnant
Oberleutnant
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Quiz personne   Ven 12 Fév - 11:03

un ancien general ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Quiz personne   Ven 12 Fév - 14:16

J'ai commis une petite erreur. Embarassed
En fait, ce monsieur s’appelle Ivan Pavlov, homonyme du légendaire sergent Yakov Pavlov de Stalingrad, le défenseur de la maison qui a pris son nom après la guerre.
Un russe nous a certifiés il y a peu que le prêtre sur la photo était bien le héros de l’U.R.S.S., mais après vérification ce dernier, né en 1917, serait mort en 1981.
S’il est mort en 1981, Pavlov avait alors 64 ans, alors que le prêtre sur la photo en a visiblement bien plus.
Il se trouve qu’Ivan Pavlov a également été à Stalingrad, et a terminé la guerre après avoir participé à de nombreux combats.
C’est lui qui, suite aux horreurs vues pendant la guerre a choisi la foi orthodoxe.
Il est toujours vivant.
Ce qui revient à dire que le H.S. n° 4 de « Batailles et blindés » se trompe en affirmant que le Yakov Pavlov de légende est rentré dans les ordres après la bataille.
En fait, il est devenu un membre actif du parti communiste de l’U.R.S.S.
Il paraît que cette confusion est courante à propos de ces deux hommes.
Pour la peine, je détaillerai, avec les infos en ma possession, le parcours des deux Pavlov… Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Quiz personne   Dim 14 Fév - 11:38

Tout d’abord Yakov Pavlov.

Au même titre que pour les usines Barricades , Octobre Rouge ou des Tracteurs , ou encore la Fontaine de l’amitié, le Silo à grain ou la Gare centrale N° 1, La maison du sergent Pavlov fut le lieu d’un des épisodes les plus épiques de la bataille de Stalingrad.
Fin septembre 1942, un peloton de fusiliers de la 13ème division d’infanterie de la Garde prend position dans une maison à trois étages construite parallèlement à un débarcadère de la Volga.
Depuis les fenêtres, les soupiraux et les combles de la bâtisse, ces hommes ont pur mission d’interdire aux allemands de s’approcher du fleuve et de s’installer dans le square du 9 janvier.
Pourquoi ? Car depuis cette petite place, les artilleurs de la 6ème armée pourraient aisément menacer le trafic fluvial vital au ravitaillement des troupes soviétiques de Stalingrad.
Le petit groupe de combat russe est aux ordres du sergent Yakov Pavlov, sous-officier assurant le commandement en lieu et place de son lieutenant blessé quelques jours auparavant.
De fait, comme les soviétiques le pensaient, il ne faut que peu de temps pour que les « grenadiere » de la 6ème armée commencent à donner leurs premiers coups de sonde dans le dispositif russe.
Malgré la supériorité numérique de l’ennemi, Pavlov et ses hommes, isolés et privés de renforts, tiennent leur position pendant 5 jours.
A l’issue de ces premiers combats, la petite garnison de la maison, dont les habitants, principalement des femmes et des enfants, vivent cloîtrés dans les caves, sans eau ni nourriture, voit enfin arriver un détachement pour la renforcer.
Mitrailleuses, fusils antichars, grenades et mortiers équipent le peloton de Pavlov qui, désormais, atteint l’effectif de 25 hommes.
Profitant de quelques jours de répit avant la reprise des assauts allemands, les soviétiques fortifient leur position tant bien que mal en utilisant des barbelés et des mines antichars.
Plusieurs postes d’observation de tir sont pareillement installés sur les trois façades de la maison.
Pour faciliter la circulation à l’intérieur de leur point de résistance, les fusiliers percent des passages dans les murs et confectionnent des escaliers à l’aide de briques, les marches en bois ayant brûlé depuis belle lurette.
Une tranchée menant aux positions russes les plus proches est creusée afin de permettre le ravitaillement.
Toutefois, tout au long de la bataille, à l’inverse des munitions, denrées alimentaires et eau manqueront cruellement aux défenseurs.
En guise de lit, les russes utilisent des conduites d’aération en acier dans lesquelles ils se relaient pour dormir afin de se protéger des éclats d’obus et des balles perdues.
Du 23 septembre au 25 novembre 1942, durant 59 jours, les allemands tenteront à plusieurs reprises, de jour comme de nuit, de faire lâcher prise à Pavlov et aux siens en attaquant avec de l’infanterie appuyée par des panzers ; peine perdue, jamais les « grenadiere » de Friedrich Paulus n’enlèveront la « festung » et ne parviendront à s’établir durablement dans le square du 9 janvier.
Epuisés et encerclés, les « soldaten » renonceront pour, à leur tour, se préparer à résister au siège des soviétiques.

Bien évidemment, une histoire comme celle-ci ne manquera pas d’intéresser au plus point les propagandistes du Kremlin.
Ainsi, Pavlov est-il fait Héros de l’U.R.S.S. en 1945, après avoir été promu officier dans la 8ème armée de la Garde, (général Tchouikov, une de celles qui prendra Berlin, note perso).
Partout en U.R.S.S., on commencera alors à parler du «camarade Yakov Pavlov ».
La maison du sergent Pavlov est ainsi devenue l’un des symboles de la résistance soviétique à Stalingrad.
Après guerre, Staline ira même jusqu’à dépêcher un de ses architectes afin de faire reconstruire la bâtisse à l’identique.
Aujourd’hui, encore, elle existe sous la forme d’un immeuble d’habitation.
Un petit mémorial de briques rouges consacré à la sanglante confrontation germano-russe de l’hiver 1942-43 a été érigé contre l’un de ses murs de soutènement.

Bataille et blindés H.S. n° 4, décembre 2006 janvier 2007

Le reste de l’article est faux, car Yakov Pavlov est devenu membre actif du parti communiste de l’U.R.S.S., et non pas prêtre orthodoxe comme le dit l’auteur qui a confondu avec son homonyme, Ivan Pavlov.

J’ai visité les abords de la maison du Sergent Pavlov il y a 3ans.
On y entre pas car des gens y vivent.
Elle jouxte une place sympathique où trône, comme souvent, la statue de Lénine.
La Volga est juste derrière, en contrebas.
Le square existe toujours.
Sur une façade, côté place, il y a des sculptures style soviétique commémorant les combats.
Une autre façade donne sur le square (je ne sais pas s’il s’appelle encore square du 7 janvier).
Une rue perpendiculaire descend jusqu’au fleuve, avec une tourelle de T.34 érigée sur le trottoir.
Il faisait beau et chaud, rien qui puisse faire penser à la guerre, à part les sculptures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Quiz personne   Lun 15 Fév - 16:46

Ivan Pavlov maintenant, le personnage de la photo plus haut.
Il est de coutume de changer de prénom quand on entre dans les ordres.
Il s'appelle donc aujourd'hui Cyril.

Cyril Pavlov was born in the peasant family in Kasimov, Ryazan Oblast of Russia. After finishing the polytechnical college worked as technician at the metallurgic plant. Cyril Pavlov fought altogether 6 years, starting yet in Soviet-Finnish War, went through Stalingrad battle. He was awarded a medal "For defence of Stalingrad".

In one of the most bloody days lieutenant Pavlov found among the ruins the Gospel, opened, started reading and took it as a sign from above. He collected all the pages of the Gospel and never abandoned them. So began his way to God. In one of the interviews he recollected "When I started reading the Gospel - my eyes got opened upon everything surrounding me, upon all the events...I walked with the Gospel and was not afraid. Never. Such was the inspiration! Simply God was next to me and I was not afraid of anything...". As soldier, Pavlov reached Austria, participated in the battles at the lake Balaton. In 1946 he was demobilised from Hungary and came to Moscow. At the Yelokhov cathedral he asked if there is any theological institute and was sent to the newly opened theological seminary at Novodyevichiy monastery. Pavlov arrived there in the military outfit and was gladly met by pro-rector father Sergius. This way in 1946 yesterday's sergeant became the seminarist. Having finished the seminary, he studied at Moscow Theological Academy and in 1953 took postrig becoming a monk, refusing the glory and awards. He completed the academy in 1954 already not as Ivan Dmitrievich Pavlov but hieromonk (priest-monk) Cyril. Father Cyril lived at Trinity-Sergius lavra and became brotherly spiritual guide to the monks.

Many regarded him to be the same hero of Stalingrad as the sergeant Yakov Pavlov, after whom the house was named. However father Cyril rejected such statements. Today father Cyril, prefers not to speak about his military past. To those who approach him with this type of question he answers, "That had remained in the other life". It is said, that once archimandrite was called into the Military Commission of Sergiev Posad and asked what to say to Moscow chiefs about the defender of Stalingrad, Pavlov. The elder Cyril answered, "Tell, that I died...".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quiz personne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quiz personne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quiz 11
» Questionnaire que j'ai soumis à mon entourage et à des étrangers
» La personne de l'Antéchrist
» Obession pour un objet, personne ou autres
» Cas pratique sur la personne morale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Popote :: Quiz-
Sauter vers: