Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le lys/rose blanc/che

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Le lys/rose blanc/che   Ven 26 Fév - 15:34

Lilya Litvak est née en 1922 à Moscou. En 1937, son père est arreté, torturé et exécuté. Pilote civile et
monitrice aéronautique avant guerre, elle est la première femme à se porter volontaire comme pilote
militaire, répondant ainsi à l'appel de Marina Raskova, femme pilote Russe célèbre à l'époque. Elle
effectué ses classes à Kherson et se trouve affectée comme Sergent au 586 IAP, unité uniquement
composée de personnel féminin, et chargée de la défense de Saratov. Souvent décrite comme très
féminine avec sa chevelure blonde et sa petite taille, Lilya est transferrée à Stalingrad en septembre
1942 au sein du 437 IAP équipé de La 5. Au sein de cette unité, où elle combat au milieu
d'homolgues masculins, elle remporte ses 2 premières victoires en septembre 1942. Elle est ensuite
détaché pour une brêve période au 9 Gu IAP. Fin janvier 1943, elle est transferrée à la 3eme
escadrille du 296 IAP où elle vole souvent avec le Sous-Lieutenant Alexei Solomatin. Elle est
décorée de l'Ordre du Drapeau Rouge le 17 février 1943 et reçoit sa promotion au grade de Sous-
Lieutenant 2 jours plus tard et peu après à celui du grade de Lieutenant.
De chaque coté de son fuselage, elle fait peindre un Lis blanc, souvent confondu à tord avec une
rose, d'où son surnom "la rose blanche de Stalingrad". La réputation de Lilya ne tarde pas à grandir,
notamment du coté Allemand et nombreux sont les pilotes qui souhaites se mesurer à elle tout en
espérant pouvoir lui échapper à temps.
Le 22 mars 1943 (ou 15 mars selon d'autres sources), après avoir remporté 2 victoires, elle est
blessée et doit être hospitalisée. Selon les dires de son mécanicien, la relation qui l'unissait à
Solomatin était plus intime qu'en apparence. Aussi, quand ce dernier se tue accidentellement, Lilya
s'investie pleinement dans le vol, cehrchant à voler à chaque fois que cela est possible. Elle retourne
à son poste en mai et obtient sa promotion au rang de Sous-Lieutenant. Peu de temps après, son
unité, devenue Régiment de la Garde, est renomée 73 Gu IAP et pendant le mois de juillet elle
opère sur le front Sud.
Le 16 juillet, elle est aux commandes de son Yak 1 et participe, avec 7 autres pilotes, à
l'interception d'un groupe de 30 Ju 88 escrotés par 6 chasseurs Me 109. Elle revendique à nouveau 2
victoires mais doit à nouveau effectuer un atterrissage forcé, entraînant de légères blessures. Le 18
juillet, elle est blessée pour la troisième fois. Le 1 août, elle revendique à nouveau 2 victoires au
cours de sa troisième sortie de la journée. A la sortie suivante, un groupe de 8 me 109 sont
rencontrés. Son appareil étant immédiatement reconnu, tous les appareils allemands concentrent
leurs attaques sur Lilya. elle parvient à se débarasser d'un Me 109 mais elle est à son tour attaquée
et elle est vue par ses compagnons plongeant dans les nuages. Son appareil ne rentre pas à sa base et
elle est portée disparue après 168 sorties et après avoir remporté 16 victoires et détruit 1 ballon.
On découvrit bien plus tard qu'elle était parvenue à se poser en catastrophe mais qu'elle était
décédée de ses blessures. Les villageois l'avait alors entérrée près de son appareil. Pendant ce
temps, et alors qu'elle était encore considérée comme étant disparue, ses chefs préparaient la
demande d'attribution, à titre posthume, de l'Ordre des Héros de l'Union Soviétique.
Malheureusement, son statut de disparu n'écartant pas la possibilité d'une capture par les soldats
Allemands, le titre lui fut refusé, Staline refusant catégoriquement l'attribution d'un tel ordre aux
soldats ayant eu le déshonneur d'accepter la captivité.
En 1990, après de nombreuses années de recherches à l'aide détecteur de métaux, le Sergent-Chef
Inna Pasportnikova, son ancien mécanicien, découvrit les restes de l'appareil. Lilya fut alors
exhumée puis inhumée officiellement le 6 mai 1990. Le président Mikhail Gorbachev signa alors la
citation accordant le titre de Héros de l'Union Soviétique et l'attribution de l'Ordre de Lénine à
Lilya.. De son vivant, Lilya n'avait reçue qu'une seule fois l'ordre du Drapeau Rouge.
Palmarès :
13/09/42-Ju 88- 6 IAD - Secteur Stalingrad
13/09/42-Me 109 - 6 IAD - Secteur Stalingrad (en collaboration)
27/09/42-Ju 88- 6 IAD - Secteur Stalingrad
11/02/43-Ju 87 - 6 IAD - Secteur Stalingrad
11/02/43-Fw 190 - 6 IAD - Secteur Stalingrad (en collaboration)
22/03/43-Ju 88 - 296 IAP - Rostov (ou 15 mars)
22/03/43-Me 109 - 296 IAP - Rostov(ou 15 mars)
05/05/43-Me 109 - 296 IAP
07/05/43-Me 109 - 296 IAP
31/05/43-Ballon - 296 IAP
16/07/43-Ju 88 - 73 Gu IAP
16/07/43-Me 109 - 73 Gu IAP (en collaboration)
19/07/43-Me 109 - 73 Gu IAP
21/07/43-Me 109 - 73 Gu IAP
01/08/43-Me 109 - 73 Gu IAP (en collaboration)
01/08/43-Me 109 - 73 Gu IAP
Source Stalin's falcons de Tomas Polak GrubStreet
GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Le lys/rose blanc/che   Sam 27 Fév - 12:04

Yekaterina Vasilevna Budanova dit « Katerina » est une amie Lydya Litvak.
Elle prend part à la Bataille de Stalingrad avec le ém GuIAP. Durant le printemps de 1943, elle est
transférée au 296ém IAP, qui devient le 73ém GuIAP (unité de la garde) pendant l'été opérant sur le
front Sud. Début juin 43, elle a obtenue au moins 6 victoires, opérant aux alentours de Rostv sur le
Don durant la libération du Donbas.
Les sources divergent sur son palmarès mais au moment de sa mort en combat aérien le 18 juillet 43
(le 19 selon d'autres sources), elle était créditée de 11 victoires (au moins 20 selon d'autres sources).


Sources :
Stalin's falcons de Tomas Polak GrubStreet
Aéro-journal n°4 de décembre 1999


GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Le lys/rose blanc/che   Sam 27 Fév - 14:25

http://wio.ru/aces/gal-f.htm

Un petit lien avec photos, etc...

GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Le lys/rose blanc/che   Dim 28 Fév - 11:20

Merci Greg pour toutes ces infos ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Le lys/rose blanc/che   Sam 13 Mar - 12:38

Tous le plaisir est pour moi quand je peux donner des infos. C'est le but d'un forum.
GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lys/rose blanc/che   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lys/rose blanc/che
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sclérose en plaques et alimentation
» Sainte Rose-Philippine Duchesne Religieuse et commentaire du jour "Il convoqua ses serviteurs"
» Rose
» Ballade sur la Côte de Granit Rose
» Vidéo Chant : Jésus comme une rose tu as vécu pour donner ta vie....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Armée Rouge-
Sauter vers: