Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DIRECTIVE N°21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: DIRECTIVE N°21    Mar 7 Déc - 17:44

Bonjour à tous

Pour fêter mon retour je vous livre ici la directive n°21, en entier. Cette directive datée du 18 décembre 1940 donne les grande orientation sur ce que sera la campagne contre la Russie.

Les forces allemandes doivent être préparées à abattre la Russie soviétique en une campagne rapide ("cas Barberousse") avant même la fin de la guerre contre l'Angleterre.
L'armée de terre devra à cet effet engager toutes les unités disponibles sous réserve que les territoires occupés soient assurés contre toute surprise.
Pour la Luftwaffe, il y aura lieu de libérer, pour le soutien de l'armée de terre dans la campagne à l'est, des forces aussi importantes que possible de telle façon que l'on puisse compter sur un déroulement rapide des opérations terrestres et que les dommages causés aux territoires est-allemands par les attaques aériennes ennemies soient aussi limités que possible. La formation du centre de gravité à l'est sera limitée par l'obligation que l'ensemble du territoire d'armement et de combat que nous dominons soit largement protégé contre les attaques aériennes ennemies et que les opérations offensives contre l'Angleterre, et en particulier contre ses importations, ne soient en aucun cas paralysées.
Le centre de gravité de l'engagement de la Kriegsmarine reste, même pendant la campagne à l'est, directement axé contre l'Angleterre.
J'ordonnerai la concentration contre la Russie, le cas échéant, huit semaines avant le début des opérations envisagées.
Les préparatifs qui nécessitent un temps de mise en train plus long seront, dans la mesure où ils ne sont pas encore engagés, immédiatement commencés, et devront être terminés au plus tard le 15-V-1941.
On attachera une importance toute spéciale au fait que les intentions offensives ne doivent en aucun cas être décelées.
Les préparatifs du commandement supérieur doivent avoir lieu sur les bases suivantes:

I. Intention générale:

Le gros de l'armée de terre russe se trouvant en Russie occidentale doit être anéanti par des opérations hardies comportant des pénétrations en profondeur de grandes unités blindées, et la retraite d'unités capables de combattre dans l'immensité du territoire russe doit être empêchée.
Au cours d'une poursuite rapide, on devra alors atteindre une ligne depuis laquelle l'armée de l'air russe ne pourra plus attaquer le territoire du Reich allemand. L'objectif final de l'opération est de se couvrir contre la Russie asiatique à partir d'une ligne générale Volga-Arkhangelsk. Ainsi, si les circonstances l'exigent, le dernier territoire industriel restant en Russie, près de l'Oural, pourra être mis hors d'état de service par la Luftwaffe.
En conséquence de ces opérations, la flotte russe de la Baltique perdra rapidement ses points d'appui et sera mise hors de combat.
Dès le début des opérations, on empêchera par des coups violents une intervention efficace de l'armée aérienne russe.

II. Les alliés à prévoir et la tâche à eux réservée:

1. Sur les ailes de notre opération, on peut compter sur la participation active de la Roumanie et de la Finlande à la guerre contre la Russie soviétique.
La forme sous laquelle les forces armées de ces deux pays seront soumises au commandement allemand lors de leur intervention sera convenue et déterminée en temps utile par le commandement supérieur de la Défense nationale.

2. La Roumanie aura pour mission de soutenir avec des forces choisies, tout au moins dans ses débuts, l'attaque de l'aile sud allemande, de fixer l'adversaire là où les forces allemandes ne seront pas engagées et, pour le reste, d'assurer les services auxiliaires dans les territoires de l'arrière.

3. La Finlande couvrira la concentration des troupes allemandes du groupe nord, détachées de la Norvège (unités du groupe 21) et opérera conjointement avec ces troupes. En outre, la prise de Hangö sera également l'affaire de la Finlande.

4. On peut compter avec la possibilité que les chemins de fer et les routes suédoises soient mis à la disposition des troupes allemandes du groupe nord pour leur concentration, au plus tard à partir du début des opérations.

III. Conduite des opérations:

A) Armée de terre (en accord avec les propositions qui m'ont été soumises):
Sur le théâtre d'opérations divisé en une moitié sud et une moitié nord par les marais du Pripet, le centre de gravité sera appliqué au nord de ce territoire. On y prévoiera deux groupes d'armées. Celui des deux groupes qui sera placé au sud-centre du front général - aura pour tâche de disperser les forces ennemies en Russie Blanche avec des unités blindées et motorisées particulièrement fortes qui attaqueront depuis le secteur situé autour et au nord de Varsovie. Les conditions seront ainsi créées pour faire exécuter un mouvement tournant par de fortes unités des troupes rapides en direction du nord afin d'anéantir, en collaboration avec le groupe d'armées du nord opérant à partir de la Prusse orientale dans l'axe général de Leningrad, les troupes ennemies combattant dans la région de la Baltique. Seulement après l'exécution de cette tâche d'extrême urgence, qui doit être suivie par l'occupation de Leningrad et de Kronstadt, on pourra continuer les opérations offensives pour s'emparer de l'important centre d'armement et de transit de Moscou.
Seul un effondrement surprenant et particulièrement rapide de la capacité de résistance russe pourrait justifier que l’on visât simultanément les deux objets.
La tâche la plus importante du groupe 21 reste, même pendant les opérations à l'est, la protection de la Norvège. Les autres forces disponibles au nord (corps de montagne) seront engagées d'abord à la couverture du territoire de Petsamo et de ses mines de fer ainsi que du détroit de l'océan Glacial Arctique pour ensuite, en collaboration avec des forces finnoises, pousser en direction du chemin de fer de Mourmansk et interdire le ravitaillement du territoire de Mourmansk par voie de terre.

Savoir si une telle opération exécutée par des forces allemandes importantes (deux ou trois divisions) peut être effectuée à partir du secteur de Rovaniemi et plus au sud dépend de la bonne volonté de la Suède à mettre à notre disposition ses chemins de fer pour une telle concentration.

Le gros de l'armée finnoise aura pour mission, en accord avec les progrès de l'aile nord allemande, de fixer le plus grand nombre possible de troupes russes par une attaque à l'ouest ou sur les deux côtés du lac Ladoga et de prendre possession de Hangö.

De même, en ce qui concerne le groupe d'armées engagé au sud des marais du Pripet, on devra s'efforcer, par une opération concentrique avec des ailes renforcées, d'obtenir l'anéantissement complet des forces russes se trouvant en Ukraine et encore à l'ouest du Dniepr. A cet effet, le centre de gravité devra être formé dans l'axe général de Kiev, à partir du secteur de Lublin, tandis que les forces se trouvant en Roumanie formeront au-delà du Prouth inférieur un saillant d'encerclement lancé en profondeur. L'armée roumaine aura pour tâche de fixer les forces russes qui s'y trouveront.
Dès que les batailles au sud et au nord des marais du Pripet auront été gagnées, il y aura lieu de s'efforcer, dans le cadre de la poursuite:
au sud: de s'emparer rapidement de l'important bassin d'industrie de guerre du Donetz;
au nord: d'atteindre rapidement Moscou. La prise de cette ville signifiera un succès politique et économique important et, en outre, la saisie du plus important embranchement ferroviaire.

B) Luftwaffe:

Sa mission sera de paralyser et d'éliminer autant que possible l'action de l'armée de l'air russe ainsi que de soutenir les opérations de l'armée de terre sur ses centres de gravité. Notamment celui du groupe d'armées du centre et celui du groupe d'armées du sud. Les chemins de fer russes devront être coupés selon leur importance pour les opérations et attaqués sur les objectifs importants les plus proches (passages des fleuves) qui devront être pris par des opérations hardies exécutées par des troupes parachutées ou aéroportées.
Afin de pouvoir concentrer toutes les forces contre l'aviation ennemie et pour le soutien direct de l'armée de terre, on renoncera pendant les opérations principales aux attaques contre l'industrie d'armement. Ces attaques ne seront reprises qu'après la conclusion des opérations de mouvement et en particulier contre les territoires de l'Oural.

C) Kriegsmarine:

Dans la guerre contre la Russie, la Kriegsmarine aura pour tâche d'empêcher l'irruption des forces maritimes ennemies venant de la Baltique et de protéger nos propres côtes. Comme une fois que Leningrad sera atteinte, la flotte russe aura perdu son dernier point d'appui et sera alors dans une situation désespérée, il y a lieu d'éviter auparavant des opérations maritimes importantes.
Après l'élimination de la flotte russe, il y aura lieu d'assurer le trafic normal maritime dans la Baltique, qui comportera également le ravitaillement destiné à l'aile nord de l'armée de terre (dragage des mines).

IV. Toutes les dispositions prises par Messieurs les Commandants en chef sur la base de cette directive doivent faire clairement comprendre qu'il s'agit de mesures de prudence pour le cas où la Russie devrait modifier son actuelle attitude à notre égard. Le nombre des officiers qui devront, dans un bref délai s'occuper des travaux préparatoires doit être maintenu aussi faible que possible. Des collaborateurs supplémentaires ne devront être mis au travail que le plus tard possible et ne devront être informés que dans la mesure strictement nécessaire à l'accomplissement de leur tâche de détail. Faute de quoi, il y aurait danger que la divulgation de nos préparatifs, dont l'exécution n'est pas encore fixée dans le temps, ne provoquât les plus graves difficultés politiques et militaires.

V. J'attends les rapports de Messieurs les Commandants en chef sur leurs intentions ultérieures concernant la base de cette directive.
Les préparatifs envisagés de la part des différentes armes me seront soumis par I'O.K.W. ainsi que le calendrier prévu pour leur réalisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    Mar 7 Déc - 18:37

Moi je connaissais la directive 66 de l'empereur!!!!!!!!!!!!!!!!! Twisted Evil Evil or Very Mad

Greg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    Jeu 9 Déc - 16:40

Shocked
Impressionnant !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    Dim 19 Déc - 19:08

S'il y a des amateurs je peux essayer d'en poster d'autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexderome
Oberst
Oberst
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 52
Localisation : Pontaut Combault
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    Lun 20 Déc - 1:09

Sans vouloir faire du "flood", merci de nous avoir mis à disposition ce topic, il est essentiel pour comprendre Barbarossa.
Je tiens à dire que c'est un bon forum, le temps me manque pour poster des sujets mais dès que je peux je fais partager des infos.
A+ et bonnes fêtes.
ALEX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    Lun 20 Déc - 11:51

Pareil pour moi, pas facile de trouver du temps.
Mais je vais profiter des fêtes pour préparer un sujet ou deux... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grosnain
Oberleutnant
Oberleutnant
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    Jeu 6 Jan - 22:22

Generaloberst Halder a écrit:
S'il y a des amateurs je peux essayer d'en poster d'autres

Ce qui m'aiderait beaucoup ce n'est pas une directive, mais une conférance : celle d'Orsha en novembre 41, qui aboutit à la reprise de l'offensive sur Moscou. Si tu à des infos sur la préparation (Hitler au debut ne semblait pas très chaud), le contenu et pourquoi le Gr Ar centre à dit oui, avait 'il le choix ...
Tout m'interesse :Halder et l'OKH, Bock, Kluge...Rundstedt qui dit non, Guderian qui ne dit rien (kiev-moscou en juillet ?), Brauchist malade...les objectifs de Halder (Gorki, maikop)...

Merci à toi, Herr Oberst cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    Ven 7 Jan - 13:54

Oui, beau travail...
Une suite ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DIRECTIVE N°21    

Revenir en haut Aller en bas
 
DIRECTIVE N°21
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Directive 86/609
» Directive ATEX
» DIRECTIVE SUR LA VIVISECTION
» Directive européenne honteuse" de retour"
» directive recours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: