Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Albert Littolff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Albert Littolff   Lun 20 Déc - 18:01

Albert Henri Littolff est né le 23 octobre 1911 à Cornimont (Vosges). Son père est ingénieur et directeur de filatures et tissages. Il est le second des huit enfants de la famille. Orphelin très tôt, il arrête ses études pour élever ses frères et sœurs. Passionné d'aviation, il obtient une bourse de pilotage pour entrer, en 1931, à l'Ecole Henriot à Chalon-sur-Saône, engagé volontaire, il décroche son brevet de pilote et est affecté au 32e Régiment d'Aviation à Dijon.
Pilote chevronné, il est affecté en 1936 à la 7e Escadre de Dijon avec le grade de sergent-chef et est admis, en raison de ses qualités exceptionnelles de pilote, dans un groupe de présentation qui se produit à travers la France et l'Europe. En février 1939 il est affecté en Tunisie puis de nouveau à Dijon en octobre, au Groupe de Chasse III/7.
Le 12 mai 40, il abat son premier appareil, un bombardier Junker Ju 88 avec un de ses camarades.
Au moment de l'armistice, il se trouve à Toulouse-Francazals avec 2 autres pilotes (sous-lieutenant Feuillerat et le sergent Moulène). Le 26 juin , ils s'emparent de 3 Dewoitine D.520 et gagnent l'Angleterre. Le lendemain, ils signent tous les 3 chez les FAFL. En août, Littolff est promu sous-lieutenant puis participe, en septembre, à l'opération sur Dakar avec le groupe de combat n° 1. En octobre, il est affecté à Douala où l'inactivité va réduire le moral des pilotes.
L'unité est dirigé alors sur l'Egypte et suit un entraînement sur Hurricane. Un fois le stage terminé, l'escadrille est rattachée au Squadronn 33 puis au Squadron 73 où elle devient C flight.
Le Squadron 73 participe à la défense de Tobrouk. Pendant cette période, Albert Littolff abat le 14 avril, un stuka, le 22 avril, un Bf 109 et le 23 c'est un doublé (un stuka et un 109).
Le 31 mai, il abat au large de la Crête, un Ju 88 (avec le Squadron 274).
Il se porte volontaire pour l'escadrille Normandie dès sa création, Albert Littolff rejoint l'URSS fin 1942, et participe en 1943 aux opérations aériennes sur le front central. Pilote exceptionnellement doué, d'un calme et d'un sang-froid étonnants, il devient rapidement l'un des leaders de l'escadrille et acquiert très vite une grande réputation, aussi bien chez ses camarades français que chez les combattants soviétiques.
Nommé capitaine, ll participe aux batailles de Spas-Demiansk et d'Orel au cours desquelles il abat quatre nouveaux appareils ennemis au cours d'engagements où il fait preuve d'une maîtrise qui le classe parmi les meilleurs pilotes.
Il abat le 13 juillet 43 le Bf 110 du major Joachim Bleschmidt as aux 17 victoire et kommodore du ZG1.
Le 16 juillet, il est lui même porté disparu avec son ailier Noël Castelain dans la région d'Orel au cours d'un combat aérien.
Son corps a été retrouvé dans l'épave de son avion en juillet 1960 et rapatrié en France en septembre de la même année. Albert Littolff a été inhumé au carré des militaires morts pour la France dans le cimetière Saint-Pierre de Marseille.
Albert Littolff comptait 371 heures de vol de guerre pour 218 missions.
Son palmarès est de 15 victoires (soit 9,26 victoires à l'américaine)


Sources :
-Staline's falcon Thomas Polak with Christopher Shores GrubStreet
-Aviateurs de la Liberté Mémorial des Forces Aériennes Libres par le Colonel Henry Lafont
-Normandie-Niemen Editions Heimdal par Christian-Jacques Ehrengardt
-"Ceux du Normandie-Niemen" d'Yves Donjon - Editions Astoure
-Normandie-Niemen, un temps pour la guerre, Yves Courrière, Presse de la Cité
-On y va, un pilote du "Normandie" raconte... Feldzer Constantin, Axis
-Un du Normandie-Niemen, Roger Sauvage, J'ai lu bleu
-La revue Icare n°62,63,64,65,67,70
-Les pilotes de chasse français 39/45, Christian-Jacques Ehrengardt, Aéro-éditions
-De nombreux articles dans les revues Avions, Aérojournal, Fana de l'aviation...
-Aces High , Christopher Shores & Clive Williams chez GrubStreet

GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5066
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Albert Littolff   Lun 20 Déc - 21:04

Merci Greg.
Citation :
En août, Littolff est promu sous-lieutenant puis participe, en septembre, à l'opération sur Dakar avec le groupe de combat n° 1.
Ca n'a pas dû être facile pour un pilote comme lui d'engager le combat contre d'autres français, pour terminer en plus sur un fiasco...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Albert Littolff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Grand et le Petit Albert.
» Saint Albert Le Grand
» Albert Camus au Phanthéon ?
» Pour la Culture générale intervention Albert Jacquard ... peut etre H.S.
» Albert DAUZAT et Charles ROSTAING

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Armée Rouge-
Sauter vers: