Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 aides pour les identifications des unités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: aides pour les identifications des unités    Dim 24 Juil - 1:40

Bonjours, comme je sais, que les maquettistes sont toujours à la recherche de toutes les informations, qui leurs permettent de peaufiné leurs modèles, ainsi ici, comme j'ai un peu chercher sur le net, j'ai trouver ces infos.

Bon, comme ici, le sujet vas êtres vaste, je vais donc commencer par les chars Russes.
Ainsi si vous trouverez une photo montrant un char russe, il vous seras plus facile, d'identifier son unité a laquelle il était subordoné.



Bon, commençons si vous le voulez bien, par les couleurs.

Lignes de couleur continue sur le haut de la tourelle. = Bataillon
Rouge = 1er Bat.
Blanc = 2ème Bat.
Noir = 3ème Bat.
Bleu = 4ème Bat.
Jaune = 5ème Bat.

Ligne de couleur discontinue
Rouge = 1ere Compagnie
Blanc = 2ème Compagnie
Noir = 3ème Compagnie
Bleu = 4ème Compagnie

ici il n'y a que 4 compagnie, donc pas de couleurs jaune

qu'es ce qui vient en dessous de la compagnie?
Bien sûr l'Escadron!
Carré de trois couleurs
Rouge = 1er Escadron
Blanc = 2ème Escadron
Noir = 3ème Escadron

Et le chiffre dans le carré = Le numéro du char.
Ainsi ici, vous aurrez même l'emplacement correct pour placer tout vos autocollants.

Mais maintenant, reste a disposer encore des yeux d'aigle pour pouvoir différencier la tonalité des couleurs sur des photos en Noir et Blanc.

et voici encore les autres vues.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Dim 24 Juil - 22:50

bien, à présent, comme j'avais oublier de vous donné l'année de corespondance, ainsi ici je peut maintenant vous affirmer que ses signes d'identifications, ont fonctionné entre 1932 et 1938, donc pour vos maquettes d'avant la guerre.

et oui bien sûr, ses signes son visualisable sur les unités qui ont paradé au 1er Mai sur la place Rouge.
Du moins, j'ai déjà apperçus des photos et des vidéos, sur les parades ou les chars disposaient encore de ses signes.
Ainsi, ces photos et les vidéos des parades pourraient être antérieur a l'année 1938-39.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Lun 25 Juil - 16:41

Instructif, les insignes visibles sur les engins soviétiques étant généralement peu décryptés, voire incompréhensibles ou inexistants ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Lun 25 Juil - 22:03

Bien, allons de suite à la période "Barbarossa" et l'apparition des T34

Marquages tactique

Le système de marquages tactiques soviétique sont plus complexes et multi variante. Lorsque les chars T-34 sont apparu sur le Front, les signes tactiques n'ont jamais été utilisés. La raison venait simplement du fait que probablement, en ce temps là, le T-34 était la nouvelle armes secrète de l'armée soviétique. Ceci est confirmé par des photos de la période de l'été - automne 1941 – ou ont été alignés des centaines de T-34 et sur aucun apparu un quelconque signes tactiques, mais néanmoins, il en existait quelques uns, qui les avait tout de même, ce furent des exception a la règle.

Pour les BT-7 oui, pour eux, et les autres chars, oui eux les avaient, mais pas les T-34, et personnellement je pense que, ce fus aussi le cas pour les KV-1 et les KV-2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yann b
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 25
Age : 44
Localisation : environs de Poitiers
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mar 26 Juil - 7:10

Pour les T34 perso j'ai souvent vu des slogans patriotiques , anti fasciste et meme le nom des donateurs qui ont permis de d'acheter le char. Quelques numeros en milieu et fin de guerre mais peu de signes tactiques. Merci pour des details pour les traits et pointillés. J'oubliais les bandes blanches pour les recos aériennes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mar 26 Juil - 11:10

oui, yann, mais ici l'info comptait uniquement pour les t-34 de juin à novembre-decembre 1941
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mar 26 Juil - 18:58

Oui, les slogans patriotiques sont arrivés plus tard, pour la bataille de Moscou me semble t-il ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5381
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 2:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 4:16

naga a écrit:
Pour le T34-76,on connait tres peu les premiers modeles 1940.
désolé de t'avoir supprimer le lien dans ma réponse!
donc, tu disait, que vous connaissiez très peu des premiers modèles de 1940 es ce bien cela?

bon, comme ce sujet, et déstiné à l'aide des modélistes, donc, qu'es ce que vous diriez, que on planche une fois pour tout le sujet des T-34, ici je parle de partir directement sur les prototypes et les divers changements etc....donc modèles qui ont été créer avant les modèles de 1939.

comme cela, même les modélistes seront au courant, des changement visuel, que ils peuvent effectuer, sur un nouveau modèle.

Parce que T34-76mm oh mon dieu, si seulement cela serait la réel vérité.....

rien que pour vous donnez une idée de l'ampleur.

700 modifications ont été effectuer rien que sur le modèle 1941.

cela vous vas comme réponse??

donc, comme il est a présent 3h15 du matin, je vais commencer le long historique du T-34 et ce rien que pour arrivé jusqu'a la fin décembre 1941.

et avant que je me lance, je vous donne de suite, ce dessins, qui représente les deux modèles de tourelles, qui ont été monté sur les T-34 en 1941.
Donc je vous laisse discuter entre vous en attendant que j'ai terminer. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 6:27

Citation :


 Char T-34



Igor Shmelev



(Techniques et armements. — 1998. — N° 11-12)



Naissance du T-34



La masse de chars de l'Armée Rouge, les T-26 et les BT pour
leurs données tactiques et techniques, ces chars là ont été tout à fait correct
et totalement satisfaisant pour le milieu des années 30. Leur productions a
commencé dans les années 1934-36, lorsque l'industrie soviétique a produit plus
de 3.000 chars par année (1934 - 3565, en 1935 - 3055 et en 1936 - 4803). Mais les
données techniques de ces chars ont demeurée essentiellement inchangé depuis les
modèles de la première guerre mondiale, ou les équipages de char nécessitait du
blindage pouvant résister aux balles et aux obus de fragmentation. Les
concepteurs n'ont jamais vu aucun autre moyen de représentation de danger pour
un char. Et tout naturellement lorsque les chefs militaires ingénieurs ont commencé
à déclencher l'alarme, bien trop tardivement, ou ils ont eut des expériences
amère au combat, qui les ont convaincus de quelle menace formidable pouvait être
pour le char, lorsque celui-ci était équipé d'une artillerie de petit calibre antichar.


Le 18 juillet 1936
a commencé la guerre révolutionnaire en Espagne contre
les rebelles fascistes. A
la demande du gouvernement révolutionnaire, l'Union Soviétique a envoyé en tant
que aide des conseillers et des volontaires militaires (pilotes, équipages de
chars, marins), aussi bien que des armes et d'autres matériaux. Ils leurs ont envoyé
362 chars (selon d'autres sources - 347), des modèles BT-5 et T-26. Les
rebelles eux ont été assisté par l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste. Ou ils
ont envoyé en
Espagne, des chars légers Pz. 1 et
Pz. II, et des CV3/35.


Nos engins ont montré une supériorité confiante au-dessus
des chars de l'ennemi. Mais également entre autres parce l'ennemie disposait "d'un faible blindage" et aussi parce que l'ennemi, a subis des grandes pertes par les
tirs des canons antichar 25, 37, 40 millimètres et ainsi de mitrailleuses de
grand-calibre, qui eux pénaitrait facilement ce faible blindage. Par la suite les conclusions suivant ont été faites sur les chars:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 13:10

Citation :
Il était nécessaire d'effectuer des changements en
matière de la pénétration du blindage. Il y avait eu également d'autres
conclusions : dans le domaine de la surchauffe et de l'incendie du  moteur ; les changements du mode d'entraînement
des roues vers la chenille ne s'est pas réellement effectuer. Cela furent les
leçons principales qu'ils se sont noté sur les champs de bataille en Espagne.


En rentrant dans leurs patrie  les commandants de char: D.G. Pavlov, P.M.
Armand, A.P. Vetrov ont hautement défendu l'idée du char, qui, dans leurs vue, qu'il
fus nécessaire de remplacer le T-26 et le BT. Cependant, ce ne fus pas leurs unique
point de vue. Certaines personnes défendaient toujours encore le mode de propulsion de roue - chenilles.


Pourquoi existait t'il tant d'amour sur le mode de
propulsion roue et chenilles ? Une des raisons (du point de vue de la mobilité
opérative) que le mode de propulsion en ces années là, ressemblais plus à une
façade, de tentative de record. Ou les véhicules avec le mode de propulsion roue – chenille  ont satisfait plus qu'il en fus nécessaire.
Ils ont eu une vitesse élevé. Et, en outre, peut-être, la chose la plus
importante, pour les chars BT ils pouvaient "sauté". Sauté par-dessus
les rivières (et le plus souvent aussi), des fossés et les ponts détruits. Et
ici la vue d'un char sautant littéralement dans les airs était plutôt impressionnant.
Une autre chose qui a été noté par les conducteurs des chars. Mais également
ils brûlèrent d'envie de se distingué, dans des records de championnats des
sauts les plus lointain effectuer, en espérant être gratifié d'une quelconque récompense.
Cependant ici il n'y avait pas de place pour se distingué dans de quelconque
saut en longueur. Bien que, il existait le mouvement "Stakhanov"
parmi les commandant de char ou ils ont admis parfois les formes les plus
idiotes, des sauts des chars qui ont donné certains résultats positifs de la
chose: on commença les nouvelles méthodes d'étude ou furent redessiné et développer
de nouveau bras de suspension. Et ce mérite appartient, qui ultérieurement est
devenu le professeur de l'Académie de la mécanisation et de la motorisation RKK
N.I. Grouzdev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 14:05

Citation :
Les premières travaux sur la création du char qui
était apte à contrer la perforation de perçage des canons à débuter en 1936 le
Projet a été dénommé "le petit char disposant d'une grande capacité à
l'épreuve des perforation" qui ce projet, a été développé dans l'usine N°185
à Léningrad. Le char avait un poids de combat de 22 T. et disposait d'un
blindage d'une épaisseur de 60
mm. Au printemps 1938 quelques char  expérimentaux T - 46-5 ont vue le jour, et ainsi
aussi d'autre avec la dénomination produit 111 (entre autre aussi dénommé  T-111). Qui lui a été créer dans une forme de tourelle
conique ou avait été monté un canon de 45 mm. Le poids du char a atteint ici 32 T. et
ici sur ces modèles pour la première fois fus appliqué des plaques épaisse de blindage
effectuer par soudure électrique. Pour la création du char T-46-5, quoique la
production avait été limitée pour certaines raisons seulement en parce que
c'était des chars expérimentaux, on a attribué tout de même au groupe de
designers et aux ouvriers de l'usine des ordres. Parmi eux il y avait entre
autre M.I. Koshkin qui a lui fus décerner l'ordre de l'Étoile Rouge (Red Star). 


Le T-46-5 était un char purement entraîner par chenille. Néanmoins,
ils n'avait pas pus entièrement décliner les engins chenille à roues. En même
temps (1937-1938) le char chenille à roues et disposant des caractéristiques de
blindage renforcé, dénommé Produit 1 15 a été développé. Cette engin, avait un poids
de  33T. et disposait d'un blindage d'une
épaisseur de 50 mm
ou les plaques de blindage était incliné. Point de vue armement, il disposait de
l'armement identique que le T-28 et T-29 avait. Cependant, ce projet resta
uniquement dans les ateliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 15:48

bien mais avant de poursuivre, et sans laisser la moisissure se glisser sur le sujet, ainsi je vous communique de suite, les chiffres de productions qui ont été donné par l'auteur.

Citation :
1940 - 110 (+ 2 prototypes)
à Partir de 1941 - 2996.
1942 - 12 527,
1943 - 15 821,
1944 - 14 648,
1945 - 12 551,
1946 - 2707.

d'Autres sources énumèrent:

1942 - 12 520,
1943 - 15 696.

Ainsi si ont prend le nombre de char T-34 qui ont été produit dans l'année 1941, ou 700 modification sont intervenu, ont arrive à chaques 4,28 chars détenait un changement.
donc 4 chars disposait des mêmes composants. Mais ici ce n'est qu'une moyenne que j'ai calculé, en réalité, les changements ont du être effectuer suivant la nécessité, donc peut être pendant un mois il n'y avait aucun changement effectuer, et puis le mois suivant, il y'a eu 10 ou 20 changement qui ont été de suite effectuer.

Et ici les 2 protos sont ceux de l'année 1939
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 17:01

Citation :
Projet A-20 ou A-32

Pendant ce temps là, KB de KhPZ était encore à l'étude, ou A.O. Firsov pris l'initiative de concevoir un nouveau char avec le mode de propulsion roue - chenille. Lorsque en Janvier 1937, M.I Koshkin pris la direction de KB, les travaux sur le nouveau char devinrent beaucoup plus actif. En Octobre, KB a obtenu l'accord du Commissariat de la Défense (NKO) pour développer un char roue chenille. Immédiatement a été créer le développement du KB, contenant de nouveaux designs, qui fus un design opposer a celui de la direction, qui elle a continuer à travaillé sur l'amélioration du char BT. La structure du corps du char a pris naissance, M.I. Tarshinov, la tourelle et l'arment fus confié a A.A. Moloshtanov et N.A.
Nabutovskii. La transmission fus confié à Ya.I. Baranov, le châssis à – V.G. Matyukha, le contrôle de la direction à - P.I. Vassiliev ... Ceux sont les noms des chefs des groupes, avec lesquels beaucoup d'ingénieurs doués et technicien ont travaillé. Parmi eux sont les suivants: A.S. Bondarenko, V.K. Baidakov, A.V. Kolesnikov, V.Ya. Kurasov, A. Ya. Mitnick, G.P. Fomenko, B.A. Chernyak, A.I. Shpayhler . Et la gestion globale du projet réalisé a été confié a A.A. Morozov. La préparation la future production des chars était sous la responsabilité de N.A. Kucherenko. Ou M.I. Koshkin fus devenu le Concepteur en chef du bureau, et A.A. Morozov - son adjoint.

Mikhail Ilich Koshkin est né le 21 novembre 1898 à (Brynchagi - un village dans la région de Yaroslavl Pereslavskoe près de la rivière Egobyzha.), en 1918 il rejoint l'Armée Rouge et en 1919 devient membre du RKP (B). entre 1921-24 il a étudier dans l'université Communiste de Ya.M. Sverdlov, après quoi, il est parti travailler dans la ville de Vyatka. En 1929 il entre dans l'institut polytechnique de Léningrad et après l'obtention de son diplôme en 1934 il est parti travailler dans l'usine N°185 à Léningrad ou il a participé au design et au développement des chars moyens T-29 et T-46-5. En 1937 – il devient le concepteur en chef des chars KB de l'usine KhPZ.

Alexandre Alexandrov Morozov quand à lui (1904-1979.) Il a commence des œuvres de Dessinateur en 1926, diplômé en 1930, de l'école Technique, il a commencé à travailler comme concepteur du char KB. Il a Participer à l'élaboration du T-24 et du BT en tant que chef du groupe, et à partir de 1938 il est devenu chef adjoint du Bureau. Après la mort de M.I. Koshkin il est devenu chef du Bureau, puis concepteur en chef de l'usine N° 183. Sous sa direction, à la fin de la guerre ont créé les chars T-44 et T-54.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 18:17

Citation :
Simultanément avec l'accord émanant du NKO des termes définis de référence TZ (attribution technique) donné au chars de chenille à roues, qui lequel devrait dans un proche avenir remplacer les chars BT. Mais assez étrangement, l'attribution technique TZ a seulement été fourni pour les chars pour leurs protection contres les balles de mitrailleuses de gros calibre ainsi aussi le montage de l'armement typique d'un canon 45 mm. Et ici c'était un insignifiant pas en avant en comparaison de ce qui a été effectuer par rapport au char BT, qui le char BT lui avait la nécessité de conserver sa faible masse de poids, par rapport au blindage du char, à a nouveau, ont se retourna sur le mode de propulsion chenille à roues.

En Recevant cette tâche, les employés KB et M.I. Koshkin, eux comme lui-même n'ont pas approuvé cette décision, quoique ouvertement il n'a jamais oser en parler. Les temps étaient durs: Firsov fus arrêté et fusillé, le directeur de l'usine I.P. Bon-Darenkov lui a été remplacé par Yu.E. Maksarev.

Ainsi, pour une masse donnée à un char de 18 tonnes ont a dû prévoir trois paires de roues motrices, qui, comme chacun sait, c'est une structure extrêmement compliquée. La Solution obsolète c'était de revenir sur du blindage contre les balles. Mais le char avais besoin de protection contre les projectiles. Et comment pouvoir renforcer cela sur un char pesant déjà 18 tonnes? Et suite à l'arrivé de la nouvelle désignation Technique, désignation des chars class A-20, il a été décidé de développer un véhicule purement chenillé. La désignation d'usine - A-32 (elle parfois ont peut la retrouver dans la littérature, ou il y'a la mention du char A-30, même si elle "existe" uniquement sur du papier). Avec la désignation A-32 il était censé de l'armé d'un canon de 76 mm. Ce qui entraînerait une augmentation significative du poids. Cependant, dans la conception initiale cela ne fus pas effectuer, parce que il fus décidé de présenter deux char (A-20 et A-32). En l'état en terme de comparaison, les deux modèles avait la masse identique. Dès le départ, il fus convenu d'équiper les nouveaux chars d'un moteur diesel.

Le 4 mai 1938 il y avait une séance au Comité de la Défense, à laquelle fus inviter les tankistes revenus d'Espagne. La séance fus Présider par V.I.Molotov, alors que le président du Conseil des Commissaires du peuple et du Comité de la Défense de l'URSS, les membre du Bureau politique du Comité Central VKP (B). Assister par I.V. Staline, K.E.Vorochilov et d'autres chefs de l'État et les Forces armées furent présent. La première parole était accordé au Commissaire du peuple de la moyenne construction mécanique d'A.B.Brouskin. Qui Il a rapporté son le travail sur le modèle expérimentale du char de 18 tonnes roue et à chenilles A-20. Quand il a mentionné que sur le nouveau char en remplacement du moteur d'avion a été remplacé pour la première fois par un moteur Diesel В-2, dans la conversation est intervenu K.E.Vorochilov et a fait remarqué que les ressources de ces moteurs Diesel n'excède pas 50 heures, tandis que le moteur avec carburateur M-17 la ressource du moteur et d'au moins 200 heures. Brouskin a commencé à assurer sa position que les défauts des moteurs Diesel seront bientôt corrigée, et l'Armée rouge recevra bientôt les moteurs diesel qui eux seront tout à fait sûrs. Brouskin a demandé d'approuver le projet du nouveau char, après quoi ont pouvait commencé les débats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 18:53

Citation :
Ainsi si ont prend le nombre de char T-34 qui ont été produit dans l'année 1941, ou 700 modification sont intervenu, ont arrive à chaques 4,28 chars détenait un changement.
donc 4 chars disposait des mêmes composants. Mais ici ce n'est qu'une moyenne que j'ai calculé, en réalité, les changements ont du être effectuer suivant la nécessité, donc peut être pendant un mois il n'y avait aucun changement effectuer, et puis le mois suivant, il y'a eu 10 ou 20 changement qui ont été de suite effectuer.
Shocked ca devait être un drôle de casse-tête pour les équipes d'entretien, et une raison supplémentaire pour qu'on trouve d' innombrables engins abandonnés au cours de l'année 1941, même si la proportion de T34 était moindre que les engins plus anciens ou plus lourds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 19:11

Citation :
Puis la parole a été donnée à A.A.Vetrov, ou lorsque il a commencer son rapport pour analyser les défauts structurels de nos chars BT, en premier lieu, Staline l'interrompis et lui fit remarquer que cela il ne souhaita pas entendre d'un ingénieur – des chars, qui a acquis de l'expérience en utilisant des chars en Espagne. Vetrov a Exprimé le désir de renforcer le blindage des chars, de l'équipement, du matériel de communication, et surtout - d'améliorer la fiabilité mécanique. Là encore une nouvelle fois, Staline intervenu et lui a demandé d'expliquer comment ce sont comporter les chars en Espagne.

Sur les chars, et, surtout, les chars roue chenille. Vetrov a exprimé son opinion personnelle en faveur du char purement chenillé, et il se justifie en disant que la complexité de la propulsion des roues chenillé n'est pas fiable, ou ils sont souvent tomber en panne. Ces déclarations ont été très vue par les participants des militaires professionnels de haut rang, en particulier, la tête du corps commandant de corps des voitures blindés D.G. Pavlov. Incidemment, il convient de noter que Pavlov lui aussi, a également combattu en Espagne et a reçu le titre de Héros de l'Union soviétique, dans d'autres circonstances, il était farouchement opposé à la propulsion roue- chenilles des chars BT, en soulignant leur capacités à s'enflammer facilement, grâce aux moteurs à essence. Cependant à cette conférence, il se tenait en retrait on ne sait pourquoi contre l'avis de "Vetrov". Pendant ce temps il continua dans sa lancé comme un char roue - chenillés, n'est pas fiable. A la mi-temps de la réunion, Staline intervenu est interrogea inopinément Vetrov et lui à nouveau demandé, "Alors vous êtes complètement opposé a la propulsion roue - chenille?" Où Vetrov réaffirma son point de vue,

Dans les discussions en cours, les intervenants ont loué les vertus de toutes les manières au moteur et au roue - chenillé et ont déclaré que la propulsion des roues chenillé n'est encore loin d'être éliminé. Et ce, malgré l'amère expérience des combats en Espagne. On ne sait pas, cependant sur quel voie ultérieurement, si Staline, en fermant la conférence est vulgairement plus loin, n'a pas proposé parallèlement en rapport avec la production des chars roue – chenilles pour produire les caractéristiques identique, mais purement sur des chars chenillés.

et ici pour cette journée je cloture se sujet, jusqu'à demain, sinon, je n'arriverais jamais en plus de m'occuper de mes autres sujet.... donc a demains pour les nouveaux épisodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Mer 27 Juil - 19:19

vania a écrit:
Citation :
Ainsi si ont prend le nombre de char T-34 qui ont été produit dans l'année 1941, ou 700 modification sont intervenu, ont arrive à chaques 4,28 chars détenait un changement.
donc 4 chars disposait des mêmes composants. Mais ici ce n'est qu'une moyenne que j'ai calculé, en réalité, les changements ont du être effectuer suivant la nécessité, donc peut être pendant un mois il n'y avait aucun changement effectuer, et puis le mois suivant, il y'a eu 10 ou 20 changement qui ont été de suite effectuer.
Shocked ca devait être un drôle de casse-tête pour les équipes d'entretien, et une raison supplémentaire pour qu'on trouve d' innombrables engins abandonnés au cours de l'année 1941, même si la proportion de T34 était moindre que les engins plus anciens ou plus lourds...

non pas plus que ce qui ont entretenu les avions, parce que ici, j'ai aussi une fois lus, tout un sujet, sur les MIG les LAGG et YAK.
même choses, des centaines de changement ont été effectuer sur certains modèles...
ou le rythme des changement était quasi tout les 4-5 jours.

le tout c'était leurs structures d'organisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5381
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Jeu 28 Juil - 2:37

vania a écrit:
Citation :
Ainsi si ont prend le nombre de char T-34 qui ont été produit dans l'année 1941, ou 700 modification sont intervenu, ont arrive à chaques 4,28 chars détenait un changement.
donc 4 chars disposait des mêmes composants. Mais ici ce n'est qu'une moyenne que j'ai calculé, en réalité, les changements ont du être effectuer suivant la nécessité, donc peut être pendant un mois il n'y avait aucun changement effectuer, et puis le mois suivant, il y'a eu 10 ou 20 changement qui ont été de suite effectuer.
Shocked ca devait être un drôle de casse-tête pour les équipes d'entretien, et une raison supplémentaire pour qu'on trouve d' innombrables engins abandonnés au cours de l'année 1941, même si la proportion de T34 était moindre que les engins plus anciens ou plus lourds...


Les modfications avaient certainement pour but de faciliter la maintenance,d ameliorer la fiabilite du char,la vie des equipages a bord et la performance au combat.
c est plutot tres bien qu un constructeur soit aussi reactif aux problemes des equipages et aux mecaniciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Jeu 28 Juil - 11:29

Oui, mais tu n'as pas dû bien lire le post de SDKFZ Wink :
En moyenne tous les 4 engins, une variante.
On ne doute pas que l'idée de base soit d'améliorer les engins, bien sûr, mais dans la pratique sur le terrain ça devait être un vrai casse-tête, même dans le cas de pièces interchangeables .
Dans le domaine militaire, seule une impitoyable standardisation permet le maintien en ligne d'un maximum de véhicules.
L'armée U.S. comme exemple; il y a avait des variantes, mais somme toute assez limitées sur chaque modèle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Jeu 11 Aoû - 21:11

ici pour le char 34, je peut déjà vous énnumérer que en 1940, les premiers engins sortants des usines et étant sortie en grande série.

en 1 mois, les concepteurs, ont retirer tout les défauts des premiers modèles qui ont participer dans la conquête des pays baltes, ainsi que en Bessarabie.

donc les premiers modèles ayant participer a la conquête de ses téritoires, quelques uns de ses modèles, disposaient de défaut moteurs, défaut boites de vitesses etc...
ou certains haut dignitaire telle que pavlov, souhaitairent même stoppé momentanément la production en grande série, pour remettre soit le BT7M ou le T-50 en grande série.

mais bon, pour le reste du texte, il faut attendre jusque au 17 Aout, du fait, que je n'ai toujours pas ma connexion internet, et ici cela me coute 1,5€ par heure de connexion.
donc désolé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Ven 12 Aoû - 10:37

Pas de soucis, prends ton temps ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Ven 12 Aoû - 14:29

donc pour le modèle 1940 du char 34, c'était celui ci!
http://www.battletanks.com/images/T-34-76B-2.jpg

et ici la forme de la tourelle

http://dic.academic.ru/pictures/wiki/files/84/T34_Turret_mod1940.jpg

et ici comme dans le sujet, ultérieurement vas être énumérer les prototype A20 et A-32 donc ici le modèle protype 1939 A32(future dénomination production en grande série T-34).
http://www.gamer.ru/system/attached_images/images/000/306/526/original/p70-1l.jpg?1294854569

et maintenant les comparaisons
http://www.gamer.ru/system/attached_images/images/000/306/529/original/1257.jpg?1294854595

de gauche à droite, A8 (BT7M), en second le proto A-32 en trois le t-34 de 1940 avec le canon L11 et entièrement à droite le T-34 modèle 1941 avec le canon F34

et ici comme vous allez le lire ultérieurement, le A-20 lui était le proto version roue (identiquement comme les chars bt, qui pouvait rouller sans chenille.)
http://www.gamer.ru/system/attached_images/images/000/306/530/original/1256.jpg?1294854598

Pour la difference entre le A20 et le A32, ils n'avait rien d'autre en tant que différence que
A-20 = roue
A-32 = chenille
autrement les deux prototypes ont été construit identiquement portant les même caractéristiques sauf le mode de propulsion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4944
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Ven 12 Aoû - 20:43

Citation :
et ici comme vous allez le lire ultérieurement, le A-20 lui était le proto version roue (identiquement comme les chars bt, qui pouvait rouller sans chenille.)

Etonnant ce proto de T34 à roues Shocked
En tout cas, et même si chacun le connait, quand on voit et revoit ces photos de l'engin sous tous les angles, et quand on le compare à ses contemporains, tous pays confondus, on se rend encore mieux compte de l'avance prise par les soviétiques en matière de blindés dans les années 30...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5381
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    Sam 13 Aoû - 2:49

Je voudrais rectifier le fait que le proto A20 etait un char classique a chenilles pouvant rouler sans.
La photo de SDKFZ le montrant en train de tester cette aptitude.


Proto A20


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: aides pour les identifications des unités    

Revenir en haut Aller en bas
 
aides pour les identifications des unités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aides pour la formation avec le CNED
» besoin d'aide pour AJPP
» Les différentes aides pour nourrir bébé au lait maternel
» Besoin d'aide pour des stats afin d'achever mon mémoire
» Aides à l'achat matériel d'entretien espaces verts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Maquettisme, reconstitution, collection :: Maquettisme-
Sauter vers: