Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 22 juin 1941 petsamo operation renntier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Dim 19 Fév - 5:30

Alors, ici je vais commencer par vous traduire toute les informations, que j'ai trouver pour le moment, sur une opération Allemande connu chez beaucoup de source européenne, mais malheureusement, eux telle Wikipedia, eux n'énumèrent que le but, et ainsi que les forces en présence etc...

donc vraiment pas grand chose en terme d'information.
Donc connu mais ne détail rien de précis.

Ici dans ce sujet, je vais juste m'occuper de "Unternehmen Rentier" (opération Caribou), je ne vais ni intégré "Unternehmen Silberfuchs" (Renard Argenté) et ni "Unternehmen Platinfuchs" (Renard Platine), en raison, que une unique opération, et humblement suffisant pour un sujet. Et au moins comme cela ont ne se mélangeras pas les pinceaux!

Donc ici l'opération coïncide avec la date de départ de l'opération Barbarossa.
Et ici pour tout pouvoir suivre, il faut retourner 1 ans auparavant, plus précisément au mois d'Avril 1940, lorsque "Unternehmen Wesserübung" (Essais dans les eaux) avait commencer (Campagne de Norvège en 1940), et de la directive 21 de Hitler, ou sont référencer ses deux plans, ici je vais juste vous traduire la partie qui se rapporte à "l'opération Caribou".

Et ici, je vais commencer avec la vue politico - économique de la Finlande pendant cette période, donc ont se trouveras comme je l'ais déjà énumérer en 1940, donc juste après la fin de la "guerre d'hiver" (Talvisota si vous le comprenez mieux ainsi).

Bien je vais voir, combien de paragraphe, je vais encore arrivé à traduire, avant que je me couche.


Dernière édition par SDKFZ le Lun 20 Fév - 2:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Dim 19 Fév - 6:52

Bien le commencement.

Citation :
Seconde Partie Les opérations en Finlande

Chapitre 7
Plans et la préparation

Changement de cap des Allemands - les relations finlandaises

Les conséquences, de la "Guerre d'Hiver" de 1939-1940. La Finlande a garder son indépendance, mais elle se trouve au bord du précipice. Son économie, a déjà été sapé par la guerre, ou elle avait été contraint de supporter une charge supplémentaire de 400.000 réfugiés, qui revenait des territoires occupés par l'Union soviétique.
Bien ici je vous intègre de suite la carte du territoire Finlandais après la fin de la guerre d'hiver en Mars 1940, donc ici l'état Finlandais a été obligé de céder 11% de ses terres à l'URSS.

Bien continuons donc.

Citation :
Du point de vue de la stratégie, le traité de paix réunissait les conditions favorables pour une nouvelle offensive contre les soviétique. Au sud, la frontière a été déplacé vers le nord — ouest de la Carélie Isthme et ainsi que le lac Ladoga, où pendant la guerre les Finnois dominaient avec la plus forte résistance. La conquête de Salla et quelques territoires limitrophes, ont permis à l'Union Soviétique dans un bref délai de couper la Finlande en deux à son emplacement le plus étroit, pour arrivé vers le golfe de Botnie; la voie ferrée de Kemijärvi à Salla (anciennement Finlandais Kuolajärvi) que la Finlande a été forcé de construire selon les termes du traité de paix (entre-temps l'Union Soviétique devait terminer le segment de Sally à Kandalachka, un important noeud de chemin de fer qui relie Mourmansk), qui pouvaient être utilisés soit pour des opérations militaires soviétiques, soit pour la liaison économique dans le nord de la Finlande. Dans l'extrême nord, la possession de la moitié occidentale de la péninsule de Rybachy permettait aux forces armées soviétiques de contrôler la sortie vers Petsamo (Pechenga actuellement), l'occupation de la péninsule de Hanko (Ancienne dénomination russe Gangut) a permis aux Russes de créer au sud — les bases maritimes militaires une forte place d'armes qui se trouve dans le coeur de la Finlande, dans la direction ouest d'Helsinki. L'occupation allemande de la Norvège a terminé l'isolation physique de la Finlande, après avoir mis fin aux perspectives modestes de l'irruption des alliés, existant pendant la guerre d'hiver, après la chute de la France, cela a amené à l'isolation politique du pays, puisque l'Allemagne est devenue une principale force du continent, et la Grande-Bretagne était obligée de demander de l'aide chez Staline.
Donc ici je m'arrête pour cette nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Dim 19 Fév - 19:32

continuons...
Citation :
Leonard Lundin, écrivit au sujet de la période d'entre la guerre d'hiver, et l'intégration de la Finlande au coté de l'Allemagne, dans sa guerre contre l'Union Soviétique en 1941, pour les historiens, celle ci détient des question difficiles d'y répondre.
Les questions les plus importantes, qui en firent partie, furent celle de la responsabilité des Politiciens et des chef militaire Finlandais, impliqué dans l'entré en guerre de la seconde guerre mondiale.
En dépits de l'absence de supports provenant de l'Allemagne pendant la guerre d'hiver, cette opinion fus vite oublier par les camps politiques du gouvernement, ainsi l'opinion public grandissant en faveur de la continuation comme auparavant de demande de l'aide à l'Allemagne.
LA raison primaire fus l'isolation de la Finlande du reste du monde, et après les victoires de l'Allemagne en Scandinavie et en France. La vision que les Finlandais avait à cette époque, fus que le IIIème Reich, fus pour eux comme une étoile scintillant, et qui fus l'unique pays, qui pouvait offrir à la Finlande, une protection adéquate contre l'Union Soviétique.

En juin 1940, lorsque le Reich était préoccupé à l'Ouest, l'Union Soviétique, elle a occupé les territoires de la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie et en même temps a soumis la Finlande à de nouvelle pression, émanent de multiple demande:
1) Restitution et retrait de tous les biens (à la fois public et privé), et étant situer sur la péninsule de Hanko
2) Y était suivi l'exigence sur le contrôle complet de l'Union Soviétique des mines de nickel de Petsamo (Mine de Kolosjoki), ou l'union soviétique était dorénavant conjointe à la participation finlandaise de cette concession. La concession à Petsamo, appartenant à la société canadienne, après la guerre d'hiver en Finlande, elle a été laissée isolée — par les craintes que aurait provoquer les réactions hostile de la Grande-Bretagne, mais en juin ce n'était plus la peine de les craindre.
3) En juillet la pression s'est renforcée encore plus : l'Union Soviétique a commencé à insister sur la démilitarisation des îles Aland
4) et le droit de laissez-passer sur le territoire finlandais des trains en direction de Hanko.
La Finlande a satisfait la 1ère et la 3ère exigences pour le retour de la propriété à l'Union Soviétique ainsi que la démilitarisation, tandis que les autres, furent assujetti à de plus ample négociation.
A la fin du mois de Juillet 1940, les Soviétique ont accusé les Finlandais, d'essayer de supprimer les activités pro –soviétique sur leurs territoires. Pour les Finlandais, cette activité Soviétique et qui fus omniprésente, fus le signale que une force militaire pouvait effectuer des mouvements contre leurs territoires. Le service secret Allemand était de la même opinion, ou dans leurs rapport, il fus conclus :"L'Union Soviétique pourrait commencé ses opérations contre la Finlande à partir de la mi-Août".

En Finlande dans le cercle des conservateur, eux ils argumentèrent par effectuer une plus étroites coopération avec le Reich, et ils mirent de la pression au gouvernement pour que dans l'urgence, le gouvernement se trouve dans la même situation, que les Alliées de l'Ouest se trouvait, lorsque eux ont subis la défaite de la France, et que au même temps, après l'occupation des états baltes, les soviétiques ont commencé à effectuer de la pression supplémentaire sur la Finlande.

Se trouvant en face d'un danger mortel, les Finlandais ont commencé à placer leurs espoirs (semblant alors illusoire) demande à l'Allemagne de leurs venir en aide. Le 4 juillet le ministre finlandais des Affaires étrangères (Rolf Witting) a déclaré à l'ambassadeur d'Allemagne se trouvant à Helsinki (Wipert von Blücher) que les sentiments amicaux du peuple finlandais pour l'Allemagne "déborde de plus en plus", c'est pour cette raison, qu'il fus fait des tentatives informelles pour former un gouvernement axée sur le Reich. Et il a été encore dit que l'opinion publique est fortement influencée par l'idée que, avec l'aide des troupes allemandes, la Finlande seras en mesure dans un avenir proche, pour reprendre les territoires capturés par l'Union Soviétique. Un mois après, Witting informa L'ambassadeur allemand, qu'il a le souhait d'aller faire un voyage en Allemagne et de discuter ce sujet avec Hitler. Mais en terme de réponse Blücher lui répondit: "L'idée de former un gouvernement pro - Allemand, celle ci est négative, parce que l'Allemagne doit respecter les termes de l'accord avec l'URSS, est qu'il fus préférable de créer un gouvernement qui va coopérer avec l'Allemagne dans le secret, tout en conservant l'apparence de la neutralité".
Deux jours plus tard, Blücher a reçu des remontrances provenant de von Ribbentrop à Berlin, en énumérant: "que de telles déclarations à l'avenir devraient être évités car ils peuvent provoquer des faux espoirs aux Finlandais".
Bien ici ont as déjà une vue plus approfondis, mais ont vas encore devoir attendre un peu plus.



Dernière édition par SDKFZ le Dim 19 Fév - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Dim 19 Fév - 23:45

Bien approfondissons encore plus...
Citation :
Après que l'Allemagne, à commencer à regarder de plus en plus les premiers signes de réciprocité à l'encontre de leur partenaires, et qui ont été émis par le gouvernement Finlandais. Ici il n'y avait aucun doute, lorsque Hitler à pris sa décision d'attaquer l'Union Soviétique, et celle ci débuta avant le 31 Juillet 1940, ou dans sa conférence, Hitler annonça sa décision qu'il avait prise.
Un des autres facteurs important, qui avait influencé le changement d'attitude des Allemands, furent la concession des mines de Nickel, qui firent parties des demandes que le gouvernement Soviétique avait effectuer a la Finlande. La I.G. Farben (Industrie Gemeinschaft Farben = Association des Industrielles de la Couleur), l'association des industrielles Allemands, venait de signé en Juillet 1940, un contrat pour l'expédition de 60% de production du minerais de Nickel. Le Nickel Finlandais avait une importante considération pour l'industrie de guerre Allemande, il avait une importance identique, que l'importance qu'avais le minerais de fer qui provenait de la Suède. La disponibilité de ce minerais brut, était un facteur clé, lorsque Hitler était entrain de prendre sa décision.
A la fin du mois de Juillet 1940, l'Union Soviétique a créer une nouvelle crise dans l'Europe de l'Est, en occupant le territoire de la Bessarabie.

L'Allemagne était convaincue que l'Union Soviétique allait attaquer la Finlande à partir de la mi du mois d'août 1940. Le 13 Août 1940 Hitler, à ordonné le renforcement du Nord de la Norvège, avec des unités provenant de toutes les trois armes (Air,Terre, mer). Le Corps de Montagne en Norvège (XIXè Gebigkorps), qui a été créer le 1er Juillet 1940, et qui consistait de la 2ème et de la 3ème Gebirgsjäger Division (Division de chasseur de Montagne), sous le commandement du général des troupes de montagne Eduard Dietl. La 2ème Gebirgsjäger Division, était basé dans la région de Trondheim, en août 1940, elle a été transféré dans la région de Kirkenes, situer dans l'extrême Nord du pays. Et au Général Dietl fus confié la mission de planifié une opération, dans le cas d'une attaque Soviétique en Finlande, pour rapidement occuper Petsamo et les mines de Nickel se situant à Kolosjoki, ainsi que la protection des fjord Norvégiens du Nord, contre toute attaque navale et débarquement amphibie potentiel, et le plan d'opération reçus le nom de code Renntier (Caribou ou Renne).

Les Soviétiques était bien conscient, de la tournure de la politique du ministère des affaires étrangère Finlandaise, qui pointait à présent vers l'Allemagne. L'ambassadeur Soviétique en Finlande (Ivan Zotov), a alerter Moscou de ses prompts changements, et a indiquer encore que les Finlandais s'était fiévreusement engagé dans la construction de nouvelle fortification, et en même temps ils ont invités les Allemands à pénétrer sur leurs territoires.
Et à présent la suite, parleras plus profondément de l'accord des Finlandais pour circuler sur le territoire Finlandais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Lun 20 Fév - 1:01

L'accord de circulation
Citation :
Accord de circulation.
Un officier Allemand, le Oberstleutnant Joseph Veltjens, apparu à Heksinki le 18 Août. Il venait ostensiblement en tant que représentant personnel de Hermann Göring, pour rencontrer le Maréchal Mannerheim. La tâche de Veltjens était de sonder Mannerheim, sur son approbation d'une proposition Allemande sur le droit de circulation sur le territoire, ainsi que l'approbation pour utiliser les terrains d'aviation, pour le transport de l'équipement destinée aux forces Allemandes autant celle de la Luftwaffe et les munitions pour les forces terrestre qui était basé dans l'extrême Nord de la Norvège. Et ce à partir de l'embouchure du Golf de Botnie, jusqu'à Kirkenes. Göring était le responsable de la mise en oeuvre du plan d'économie de quatre ans pour le développement de l'industrie Allemande, et Veltjens lui sa tâche était de convenir un arrangement pour avoir un accès à la concession des mines de Nickel de Petsamo.
En contrepartie, les Allemands était près à proposer de livrer à la Finlande l'équipement militaire ainsi que son approvisionnement en munition. Mannerheim, était très bien au courant, que Veltjens n'avait pas autorité en la matière de conclure de telle arrangements, et lui suggéra, que le ministre des affaires étrangère lui fasse la demande officiellement. Veltjens répondis qu'il était uniquement autorisé a faire un accord au Maréchal, et qu'il lui fus strictement interdit de discuter de ces questions avec le gouvernement et les politiciens.
Après son entrevue, Mannerheim le rapporta au Président Ryti. On ne connais pas les recommandation que Mannerheim avait faite à Veltjens, mais il fus intéressé pour recevoir le matériel pour ses forces armées. Mannerheim s'est abstenu de donner une réponse favorable à Veltjens, et qui comme auparavant cela se laissa voir, en tant que responsabilité ultime pour cette action des mensonges avec Ryti.
Le chef civile Finlandais, qui plus tard clama son ignorance à l'issue, qui fus extrêmement importante pour la Finlande, et il paraissait plus que sincère.
L'Ambassadeur Allemand en Finlande à été extrêmement été surpris lors de la venue de Veltjens et que il lui rapporta, que Hitler avait décidé de faire ses changements décisif en matière de politique extérieur, et que Veltjens, était entrain d'expliquer que les Finlandais allais recevoir tout l'armement qui leurs fus nécessaire, et qu'ils ont si longtemps attendu. Blücher envoya suite à son entrevue avec Veltjens, son attaché militaire le Oberst (ultérieurement Generalmajor) Horst Rössing, pour vérifier ses dirent, et qui lui une fois qu'il se trouva en Allemagne appela l'Ambassadeur et lui rapporta: "la chose qui vous avait été rapporter au jours de mon départ, a été confirmer contenant quelques déviation mineurs".
Bien ici n'importe qui sait entrevoir l'issue que cela vas donné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Lun 20 Fév - 2:33

Bien continuons toujours.
Citation :
Le Général Rudolf Walden, le ministre de la défense Finlandaise, envoya par la suite des officiers à Berlin pour clarifier les positions Allemandes. Les négociations future ont continuer à Helsinki, et qui ont abouti au mois de Septembre 1940 à un accord informel militaire secret. L'accord obtenu permis a la Luftwaffe, d'envoyer à travers le territoire de la Finlande jusqu'a Kirkennes situer sur le territoire Norvégien, les hommes et l'armement. Deux mois plus tard une note sur ce sujet, à transiter entre les deux gouvernements.

Les buts prescrit dans cette accord disposait d'une sonorité innocentes, suffisamment innocente pour qu'il soit nécessaire de se poser la question, pour quel raison était t'il nécessaire que l'Allemagne fasse un telle accord?.
La Suède avait permis à l'Allemagne, le transit du personnel depuis le mois d'Avril 1940, et la continuation de cette permission n'as nullement irrité les Soviétiques. Mais les buts réel de l'accord, sont beaucoup plus visible dans les écrits de Blücher, et qui parle du sujet de l'accord de circulation:
" Pendant ces dernière semaines (Avril et la milieu du mois de Mai 1941), le personnel militaires Allemands se trouvant sur le sol Finlandais, ont été extrêmement actif. Les transport militaires Allemands sont arrivé a un nombre accroissant. Les lignes d'acheminements ont été créer dans tout le pays, les dépôts de nourriture et de munitions ont été établis, les routes allant de l'Ouest vers l'Est ainsi que les ponts ont été améliorer et consolidé. Il fus impossible de dissimuler ces travaux, ou ces travaux ils devinrent bien vites assujettit des thèmes de discussion du peuple Finlandais. Dans la plupart des cas, les réponses furent que les travaux allait en direction d'une guerre imminente Germano – Soviétique."

Mais ici il est nécessaire de revenir un peu en arrière.
Dans un tout premier temps, fus accordé le transit et le ravitaillement des forces de la Luftwaffe sur les terrains d'aviation.
Le 22 Septembre un second accord fus signé, autorisant le ravitaillement de toutes les forces armées.
Et par la suite, un troisième accord au mois de Novembre 1940, pour le transport des pièces détaché qui devait retourner en Allemagne, et qui provenait du Nord de la Norvège, pour y faire une escale pour se reposer.

Les conséquence et les modalités de cette arrangement, ainsi que l'avale de l'Armée Finlandaise, fus suivant les modalités que ses attachés militaires avait effectuer à Helsinki, ou l'Allemagne a commencé à fournir de l'armement à la Finlande. Les premières livraisons ont débuté pendant le mois d'Août, et en même temps commencèrent l'envoi de l'armement et de munition qui provenait des stocks de la Norvège, qui après son occupation, tout le stock fus livré aux Allemands.

Pendant ce temps là, le ministère des affaires étrangère Allemand (von Ribbentrop), à déclarer au gouvernement Soviétique, que cet accord de transit, et uniquement provisoire, destinée à renforcer les secteur des côtes Norvégienne, contre toute attaque Britannique. Le gouvernement Soviétique a accepter sans broncher ses explications, mais cela n'as pas pu être dissimuler longtemps, ou les soupçons croissantes à la date du 1er Novembre ou le Commissaire du Peuple pour le commerce extérieur Mikoyan, se plaint que les Allemands n'était pas près pour expédier du matériel militaire à l'URSS, mais tandis qu'ils eurent aucun mal à en expédier en Finlande et à d'autre pays. Accord qui a causé à la Finlande de se fondé avec de nouveaux espoirs. Dans ses mémoires le Maréchal Mannerheim a écrit: " Sans ses arrangements de transit en Finlande fait en automne 1940, ceux ci aurait mené à ce que la Finlande deviennent une victime de l'Union Soviétique".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Lun 20 Fév - 4:43

Citation :
Le mécontentement croissant à l'égard des nouveaux allemands – les relations Finlandaise allais être sujet de discussion, lors de la visite du ministre des affaires étrangère Soviétique, ou Molotov, lors de sa visite à Berlin à la mi Novembre. Molotov avait déclarer que les termes de l'accord fait l'année précédente, ont été respecté et même il pouvait énumérer les relations pouvait être considérer comme satisfaisante, mais ceci n'est pas le cas de la Finlande. Comme la question Finlandaise, était de jours, Molotov à demander à Hitler de confirmer que le pacte Germano - Soviétique reste en vigueur, et le gouvernement Soviétique ne voyait nullement de raison à le réviser. La réponse de Hitler fus que l'Allemagne n'as aucun intérêt politique en Finlande, et que son unique intérêt, se trouve à son approvisionnement de Nickel et des forêts Finlandaise, et il n'est nullement souhaitable que un nouvel conflit dans la mer baltique s'engage. Il as souligné la situation critique de la Suède et de la Grande Bretagne, et même la possibilité de l'intervention Américaine en Scandinavie. Hitler avait aussi énumérer que un tel conflit, porterais un coup dur aux relation Germano –Soviétique, et ce qui mettrait en question les plans de coopération.

Molotov, lors de son entrevue, a exigé le retrait des troupes Allemandes se trouvant sur le sol Finlandais, et la promesse, que l'Allemagne ne soutiendrait pas les manifestations finlandaise anti- Soviétiques, et encore moins, la question d'aborder la présidence Finlandaise sous l'accord de 1939, et il a laissé entendre qu'un accord est envisageable par des moyens pacifiques, de même que l'adhésion de la Bessarabie et des pays baltes.
Le débat fus transmit à un autre jours, ou le ministère des affaires étrangère von Ribbentrop à répondu, que le sujet qui soulève la question Finlandaise, n'est pas du jours.
Stratégiquement, un traité de paix avec la Finlande répondrais à toutes les exigences de l'Union Soviétique, et les violations mineurs faites a travers les mouvement des troupes Allemandes, eux vont disparaître d'eux même, et sur la question des troupes militaires qui se trouvait sur le sol Finlandais. Hitler avait répondu, que la Finlande se trouvait toujours dans la sphère d'influence Soviétique, et que cela se rapportait à une question purement théorique. Cependant une question beaucoup plus pratique, fus mis sur la table lors de cette réunion, qui elle est devenu du début de la fin de la collaboration Germano – Soviétique. Ou Hitler avait mis en garde l'Union Soviétique de resté loin des frontière Finlandaise, ou cet avertissement Molotov l'a perçus sans un grand plaisir.

La visite de Molotov à Berlin, a conduit à une petite crise avec les relations Germano - Finlandaise. Ou les Finlandais ont commencé à craindre que les Allemands, et l'Union Soviétique pourrais convenir un arrangement, sur la division de l'Europe orientale, et leurs anxiété a été exacerbée par le manque de compréhension de la position Allemande sur les mines de Nickel. Le gouvernement Finlandais avait cette vision erroné, en raison que l'Allemagne pouvait jouer le rôle d'une tierce partie dans les négociations avec la Russie, et cette question a aider à soulager la pression que la Finlande exerçais. Par conséquent, les Finlandais ont été complètement dérouté quand la Russie pendant le mois d'Octobre, elle a commencer à présenter des exigences stricte sur le sujet des possession des mines, et que le gouvernement Allemand avait déclarer, qu'il n'avait aucun intérêts dans les possessions des mines. En fait le ministère des affaires étrangère Allemand, avant la fin du mois d'octobre , n'avais aucun idée sur l'existence du droit à la concession, mais par la suite il as découvert que les accords le mentionne antérieurement fait en juillet, les Russes ont assuré que l'intérêt des Allemands, pour les mines, ne vas pas plus loin que de fournir à l'Allemagne le minerais de Nickel en quantité suffisante, pour répondre aux besoins de l'industrie Allemande.

Le 23 Novembre Veltjens arrive à nouveau à Helsinki, cette fois ci sa mission et de rassurer les Finlandais. Il a été charger de dire que lors de la visite de Molotov, il n'a pas été prise de décision qui aurait forcé la Finlande de prendre des position "trop souple" dans leurs propre négociation avec l'Union Soviétique. Et il as encore expliquer, que le refus Allemand de participer aux négociation sur la concession des mines de Nickel, celle ci s'applique uniquement au fait que l'Allemagne reconnaît la Finlande, en tant que état souverain qui elle seul a le droit de décider de cette question – ainsi que son droit le plus stricte pour garder les mines sur le sol Finlandais. Et pour conquérir totalement la confiance des Finlandais, Veltjens énuméras que l'Allemagne à porté l'attention à la Russie, que si les circonstances s'envenimerais, elle estimerais que les nouvelles "complications" dans le Nord ne soit nullement envisageable.
Quelques jours plus tard, l'Ambassadeur Allemand à Helsinki, a été chargé d'utiliser le même libellé et d'en rapporté aux membres du gouvernement Finlandais, en outre il lui fus ordonné d'énumérer que le gouvernement Soviétique tiendras compte de la position Allemande, ainsi que sa détermination dans les futures négociation avec la Finlande.
L'insatisfaction à l'égard des réponses obtenu par les Russes, lors de la réunion de Berlin a relevé la tension. Le 26 Novembre 1940, lorsque Molotov répondis à l'Ambassadeur Allemand à Moscou, que l'adhésion au pacte tripartite, tel qui fus discuté lors de la réunion à Berlin, n'est possible que sous certaine condition. La première prévoit :"le retrait immédiat des troupes allemandes se trouvant sur le sol Finlandais, qui selon l'accord de 1939, appartiennent à la sphère d'influence Soviétique. L'Union Soviétique à promis de maintenir des relation pacifique avec la Finlande, et ainsi que de protéger les intérêts Allemands."
Pendant les mois subséquents, les Allemands évites de donné une réponse directe, mais à la fin du mois de Mars 1941, von Ribbentrop a déclarer au ministre des affaires étrangère du japon que l'Allemagne "pendant un moment donné" c'est abstenu d'intégré l'union soviétique dans le pacte tripartite, et que elle trouvait inacceptable, les formulation que la Russie lui as présenter par rapport aux condition allemandes, en particulier les sujets de la Finlande et de la Turquie (Molotov a également demandé que à la Russie lui fus confié le contrôle des Dardanelles).
Eh ben, ici qu'es ce que ont apprend, lorsque ont lis un de ses livres, ou l'envers des décors est énumérer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Lun 20 Fév - 8:43

Bien je pense que ici, ont as une vue assez suffisante, en terme de la politique.
Ainsi ici je vais de suite me lancé sur les forces en présences.
Ici comme ils fus énumérer, Hitler avait souhaiter une coopération des trois armes pour Petsamo.

Les informations que j'ai trouver sur la Kriegsmarine, ne mentionne pas une participation directe à l'opération "Renntier", uniquement disponible en tant que moyen de blocage, pour empêcher les navires Russe de la mer de Barents de venir trop près de la zone, ou pour couler les navires de transport Russe.
Et ici la Kriegsmarine, a uniquement fait son apparition le 10 Juillet 1941.
LE 10 Juillet 1941, les 5 navires de la Kriegsmarine furent les zerstörer (destroyer) de la 6ème Flotille de zerstörer:
Z-4, Z-7, Z-10, Z-16 et Z-20.

Pour le support Aérien, ici ce fus la 5ème Luftflotte, qui avait été ordonné à son support; et ce avec un total de 60 avions, qui furent assigné aux support:
3 avions de reconnaissance longue distance (1 section).
30 avions bombardier en piqué (1 groupe)
10 avions bombardier lourd (1 escadrille)
10 avions de chasse (1 escadrille)
7 avions de reconnaissances, qui provenait directement de l'armée de "Norvège".

et pour les forces terrestres, ici ce fus le gebirgskorps de Dietl avec un effectif de 27500 Hommes, et se composant de la 2ème et de la 3ème Gebirgsjäger Division.

Pour l'artillerie, et le soutient des blindés, ici sur le territoire Finlandais se trouvaient 106 chars et 1037 canons et obusier et ainsi que 70 000 autres soldats Allemands, provenant des différentes autres unités.

donc ceci est une fois pour le coté des attaquants Allemands.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Lun 20 Fév - 17:21

Bien, en ce qui concerne proprement les batailles qui ont eu lieu dans la région du grand nord. Il n'y a guère de grande information, mis à part, si ont as de la chance, de taper dans le mille avec des mots clés, en utilisant le moteur de recherche.
Et ainsi sans se mot clé, je n'aurais pas vraiment réussis a trouver les cartes et les nombreuses photos.
Il est clair, que en ce qui concerne la première période ou la 14ème Armée Russe (armée qui se trouvait dans le secteur de Mourmansk, et qui elle allait affronter le corps de montagne de Dietl).
Ici identiquement, que il n'existe pas un grand nombre de cartes etc...
Donc cette région, est en quelques sorte, la région des oubliés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Lun 20 Fév - 18:04



Donc ici en tant que carte, sont montré les différentes positions des combats de juin à Novembre 1941.
Et ici j'ai juste rapidement traduit le haut de la carte, en raison, que c'est uniquement cette zone, qui est valable pour l'opération "Renntier".
donc 2 Divisions de montagne Allemande (27500 Hommes) contre 2 corps d'armée de fusilier et contre la 23ème Région Fortifier.

Ici la 14ème Armée russe avait un secteur de 550 km à couvrir.Mais ici dans le grand Nord, comme c'est une région montagneuse, ici cela a fait, que uniquement 1/3 de la zone fus praticable soit 150 km à défendre.
Donc ici dans le grand Nord, la 14ème Armée avait uniquement déployer 2 corps d'armée de fusilier, ainsi que la 23ème région fortifier qui elle se trouvait sur la péninsule de Rybachy.
Tandis que son troisième corps de fusilier (42ème), lui se trouvait dans le secteur centrale et qui lui défendait ainsi la zone de Kandalaksha.

et ses deux dernières unité, la 88ème et la 186ème Division de Fusilier, eux se trouvait tout au Sud, en contrant les attaques du 3ème Corps d'armée Finlandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   Mar 21 Fév - 11:05

Oui, et ici quand ont relis les ordres de mission, pour l'opération "Renntier", qui furent d'occuper Petsamo et sécuriser le périmètre, ont peut dire, que ici l'opération, est un succès, en raison, que ici le général Dietl, c'est déjà trouver sur place, et il as positionner les lignes défensif du front, 10 km à l'avant de Petsamo.

Et les premières attaques qui vont y avoir lieu, elles se rapporterons à l'opération "Platinfuchs" en raison, que "Platinfuchs" (Renard de Platine), son but, fus de capturer le plus rapidement Mourmansk.et ce a partir de Petsamo, et ici c'est bien l'objectif du Général Dietl.
Et pour celle ci, je vais commencer un nouveau sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 22 juin 1941 petsamo operation renntier   

Revenir en haut Aller en bas
 
22 juin 1941 petsamo operation renntier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» operation de la fente labial a amiens par Mme Baguidi
» 13 juin fête de Saint Antoine de Padoue
» questions diverses sur l operation
» Neuvaine pour la Vie du 29 mai au 7 juin
» 11 juin : Solennité du Sacré-Coeur de Jésus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Batailles-
Sauter vers: