Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nagasaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Nagasaki   Ven 9 Mar - 15:07

Le matin du 9 août 1945 à 3h49, le B-29 Bockscar partit de Tinian en direction du Japon. À son bord, la bombe Fat Man qui devait être larguée sur Kokura. Deux autres B-29 décollèrent peu après : The Great Artiste piloté par Frederick Bock et The Big Stink piloté par le lieutenant-colonel Hopkins.

Après dix minutes de vol, le commandant Ashworth activa la bombe en chargeant les fusibles et ordonna de ne pas descendre en dessous de 1 500 mètres pour éviter une détonation accidentelle. Les trois avions devaient se donner rendez-vous au-dessus de l'île de Yakushima mais Bockscar ne rencontra que The Great Artiste. Pendant plus de 40 minutes, les deux bombardiers tournèrent autour de l'île. Pendant ce temps, les informations météorologiques données par les avions de reconnaissance arrivèrent : des nuages couvraient partiellement Nagasaki et Kokura, mais le bombardement était normalement possible.

L'autre avion n'apparaissant pas, ils se dirigèrent vers Kokura. Arrivé au-dessus de la ville vers 10h20, l'équipage de Bockscar affronta un nouveau problème : la couverture nuageuse à 70 % empêchait le bombardement. Après trois survols de Kokura, l'escadre se dirigea vers Nagasaki, la seconde cible, pour procéder à un bombardement visuel des principales usines de la ville. Bockscar dut cependant faire face à un nouvel imprévu avec l'impossibilité de disposer du carburant de réserve.

À 7 h 50, une alerte aérienne fut donnée à Nagasaki mais fut rapidement levée aux alentours de 8 h 30. Quand les avions apparurent au-dessus de la ville vers 10 h 56, les Japonais pensèrent qu'il s'agissait d'avions de reconnaissance, alors courants, et aucune alarme ne fut donnée.

Quelques minutes avant l'explosion de la bombe, The Great Artiste largua des instruments attachés à trois parachutes. Des messages à destination du professeur Ryukochi Sagane, un physicien spécialisé dans le nucléaire qui avait travaillé avec trois des membres du projet Manhattan, accompagnaient l'équipement parachuté. Les textes lui demandaient d'avertir le public japonais au sujet des dangers de la bombe atomique, mais ces lettres ne furent trouvées qu'à la fin de la guerre.


Avant et apres la bombe







À 11 h 02, une percée dans les nuages sur Nagasaki permit au bombardier de Bockscar, le capitaine « Kermit » Beahan, de viser la zone prévue, une vallée avec des industries. Fat Man fut alors larguée et explosa à 469 mètres d'altitude. La détonation eut lieu entre les deux cibles potentielles : l'usine d'aciérie et d'armement de Mitsubishi au nord et l'usine de torpilles Mitsubishi-Urakami au sud.

Trois ondes de choc atteignirent les deux avions. The Great Artiste continua sa mission scientifique autour de Nagasaki pendant que Bockscar se dirigeait vers le sud. Le retour vers Tinian ne se fit pas sans encombre. Sans carburant de réserve, Bockscar risquait de devoir se poser en mer. Sweeney décida d'atterrir à Okinawa, alors sous occupation américaine. C'est quasiment en planant que le bombardier arriva sur la piste, un moteur s'était déjà arrêté en vol. Une vingtaine de minutes plus tard, The Great Artiste atterrissait à son tour accompagné de The Big Stink qui s'était dirigé en solo vers Nagasaki pour prendre des photos.






Les trois avions firent le plein de carburant et retournèrent à Tinian où ils arrivèrent le 9 août à 23 h 30. Les dizaines de minutes supplémentaires passées à attendre The Big Stink permirent à Kokura d'éviter le bombardement suite à une dégradation soudaine des conditions météorologiques.

De même que pour Hiroshima des incertitudes concernant le nombre des victimes existent à Nagasaki. Selon les mêmes sources que nous avions citées à propos de Hiroshima:

D’après l’estimation de 1946 : 35 000 personnes auraient été tuées et un peu plus blessées.
D’après celle de 1956 : sur une population de 173 800 âmes, 38 000 furent tuées et 21 000 blessées.
D’après la plus récente : Sur une population de 250 000, 60 à 80 000 personnes furent tuées.
Il existe à Nagasaki quelques particularités par rapport à Hiroshima :

l’arme utilisée étant plus puissante (une puissance équivalente à environ 20 000 tonnes de TNT) les dommages proches de l’hypocentre semblent avoir été plus importants.
l’agglomération étant divisée par plusieurs collines les destructions ont été moins étendues car les reliefs ont protégé certains quartiers.
l’habitat étant plus diffus la violence des incendies fut plus limitée, ils mirent deux heures pour prendre des proportions importantes, avec une durée de quelques heures et il n'y eut pas de conflagration généralisée.
l’arme étant d’un modèle différent (bombe à plutonium au lieu d’une bombe à uranium) la répartition du rayonnement γ et neutrons a été différente, ce qui semble avoir modifié la fréquence des types de leucémies observées


Dernière édition par naga le Ven 9 Mar - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Nagasaki   Ven 9 Mar - 15:10

Nagasaki:point zero suppose






Le port et la gare ferroviere


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nagasaki   Sam 10 Mar - 11:19

Les photos sont éloquentes ... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Nagasaki   Dim 11 Mar - 2:35

Les ruines encore fumantes de la ville

Plusieurs portes sacrees(Torii) sont encore debouts apres l explosion
Celle qui meme au temple Shinto.







Avant 1945 a Nagasaki






De nos jours




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nagasaki   Dim 11 Mar - 11:06

Oui, c'est les seuls trucs construits vraiment en dur, comme souvent quand il s'agit d'édifices religieux, quel qu'en soit le pays d'ailleurs ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Nagasaki   Lun 12 Mar - 14:17


La ville abritait, en 1945, 250 000 habitants.

Le 9 août 1945, la bombe libère en un instant l'énergie correspondant à 20 000 tonnes de TNT.
L'hypocentre se situe au nord-est du centre, à mi-chemin des chantiers navals qui étaient visés.


18 000 habitations sont détruites.
Le nombre de tués sur le coup est estimé à 35 000.
Le total des décès directs et indirects se situe entre 75 000 et 130 000.

Il existe à Nagasaki quelques particularités par rapport à Hiroshima :

l’arme utilisée étant plus puissante, les dommages proches de l’hypocentre ont été plus importants.
l’agglomération étant divisée par plusieurs collines les destructions ont été moins étendues car les reliefs ont protégé certains quartiers.
l’habitat étant plus diffus la violence des incendies est plus limitée, ils mettent deux heures pour prendre des proportions importantes, avec une durée de quelques heures sans conflagration généralisée.
l’arme étant d’un modèle différent, bombe à plutonium au lieu d’une bombe à uranium, la répartition du rayonnement gamma et neutrons a été différente, ce qui a modifié la fréquence des types de leucémies observées.


Les ruines de la cathédrale Urakami



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Mar 5 Juin - 19:02

quand on pense qu il a fallu en arriver là pour arriver enfin a mettre dans la tete des japonais qu ils avaient perdu --'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Nagasaki   Mer 6 Juin - 1:55

Helas non.


Eisenhower écrira dans son mémoire The White House Years :

« En 1945, le secrétaire de la guerre Stimson, alors en visite dans mon quartier général en Allemagne, m'informa que notre gouvernement était en train de préparer le largage d'une bombe atomique sur le Japon. J'étais de ceux qui avaient le sentiment qu'il devait y avoir un certain nombre de raisons valables pour mettre en doute la sagesse d'un tel acte. Durant son exposition des faits importants, je fus empli d'un sentiment de tristesse et fis part de mon profond désaccord, tout d'abord sur la base de ma conviction que le Japon était déjà battu et que le bombardement était complètement inutile, ensuite parce que je pensais que notre pays ne devait pas choquer l'opinion mondiale par l'utilisation d'une bombe que je ne pensais pas nécessaire pour sauver la vie des Américains»

Plus loin, il ajoute :

« MacArthur pensait que le bombardement était complètement inutile d'un point de vue militaire»

Une étude, le United States Strategic Bombing Survey, organisée par l'armée américaine après la capitulation, consista à interroger des centaines de dirigeants militaires et civils japonais au sujet des bombardements ; il en ressort que :

« D'après une étude poussée de tous les faits et avec l'appui des témoignages de dirigeants japonais encore en vie, le groupe d'étude est de l'avis que le Japon aurait certainement capitulé avant le 31 décembre 1945 et peut-être même avant le 1er novembre 1945. Et cela même si les bombes n'avaient pas été larguées, même si l'URSS n'était pas entrée en guerre, et même si aucune invasion n'avait été planifiée et envisagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Nagasaki   Jeu 7 Juin - 16:43


« MacArthur pensait que le bombardement était complètement inutile d'un point de vue militaire»


Ouais, quelques années plus tard, il se fait virer du commandement des forces US en Corée car il voulait un traitement spécial pour les chinois.


greg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Dim 10 Juin - 16:53

les gens peuvent changer greg ace , mais je ne peux pas dire si c est vrai je ne suis pas un super specialiste sur la guerre du pacifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nagasaki   Lun 11 Juin - 10:04

Citation :
D'après une étude poussée de tous les faits et avec l'appui des témoignages de dirigeants japonais encore en vie, le groupe d'étude est de l'avis que le Japon aurait certainement capitulé avant le 31 décembre 1945 et peut-être même avant le 1er novembre 1945
Ca aurait fait quand même beaucoup de drapeaux pliés rendus aux familles des G.I.'s tués durant cette période.
Pas bon pour l'opinion publique ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Mar 12 Juin - 21:31

histoire marrante pour moi en tout cas Laughing

Hirō Onoda

Hirō Onoda (小野田 寛郎, Onoda Hirō?), né le 19 mars 1922 (an 11 de l'ère Taishō) à Kamekawa dans la préfecture de Wakayama au Japon, est un soldat japonais en poste sur l'île de Lubang dans les Philippines qui refusa de croire à la fin de la Seconde Guerre mondiale et à la reddition du Japon en 1945 et qui continua la guerre seul jusqu'en 1974. C'est le plus connu des nombreux soldats japonais « cachés ».


1945-1974[modifier]

En 1945, les troupes américaines reprirent l'île et presque toutes les troupes japonaises furent anéanties ou faites prisonnières. Cependant, Onoda continua la guerre, vivant d'abord dans les montagnes avec trois camarades (Yuichi Akatsu, Siochi Shimada et Kinshichi Kozuka). Un d'entre eux, Akatsu, se rendit finalement aux forces philippines en 1950, et les deux autres furent tués dans des échanges de coups de feu avec les forces locales – Shimada en 1954, Kozuka en 1972 – laissant Onoda seul dans la montagne.

Il rejetait comme une ruse toute tentative visant à le convaincre que la guerre était finie. En 1959, il fut déclaré légalement mort au Japon.

Retrouvé par un étudiant japonais, Norio Suzuki, Onoda refusa obstinément d'accepter l'idée que la guerre était finie à moins d'avoir reçu de son supérieur hiérarchique l'ordre de déposer les armes. Pour l'aider, Suzuki retourna au Japon avec des photos de lui-même et d'Onoda comme preuve de leur rencontre. En 1974, le gouvernement japonais put retrouver le commandant d'Onoda, le major Taniguchi, devenu libraire. Il se rendit à Lubang, informa Onoda de la défaite du Japon et lui ordonna de déposer les armes. Le lieutenant Onoda quitta la jungle 29 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, et accepta l'ordre de son chef de remettre son uniforme et son épée, avec son fusil Arisaka Type 99 toujours en état de marche, cinq cents cartouches et plusieurs grenades à main.

Bien qu'il eût tué une trentaine de Philippins qui habitaient l'île et échangé plusieurs coups de feu avec la police, on tint compte des circonstances et Onoda bénéficia du pardon du président Ferdinand Marcos.

Le lieutenant Onoda fut, au sens strict, le dernier soldat de nationalité japonaise à se rendre. Le tout dernier soldat de l'armée japonaise fut retrouvé quelques mois plus tard, en décembre 1974 : il s'agissait non pas d'un citoyen japonais, mais d'un aborigène de Taïwan, incorporé dans les volontaires de Takasago sous le nom de Teruo Nakamura.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nagasaki   Mer 13 Juin - 11:23

Etonnantes ces histoires.
J'en avais entendu parler mais pas avec les détails ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Jeu 21 Juin - 14:23

il y en a plein d autres des histoire , les grosses poches de résistance ont été beaucoup récupéré en 1946 ou 1947 . par exemple ces deux là , ( pour celle de 1946 ou 1947 , je suis entrain de les rechercher , ces 2 ci se passe en 1974 et 1972 . bonne lecture Smile

Larmes de joie.
Il y a déjà eu des cas semblables de soldats retrouvés aux Philippines. En 1974, une expédition a retrouvé Michio Onoda, ancien officier des services de renseignements, sur l'île de Lubang. Il était armé et avait en sa possession une réserve de munitions. Malgré les prières incessantes de sa famille et des envoyés japonais, le vieux lieutenant avait d'abord refusé de se rendre tant que son supérieur ne lui en donnerait pas l'ordre personnellement. Onoda ne savait tout simplement pas que la guerre était finie, mais quand il appris la nouvelle, il en pleura de joie.

Persévérants.
En 1972, on retrouva aussi le soldat Shoichi Yokata encore à son poste de garde sur l'île de Guam, avec les mêmes armes qu'il avait reçues 30 ans auparavant, un peu rouillées. Deux de ses camarades soldats étaient morts de faim huit ans plus tôt. Les malheureux ne savaient pas non plus que la guerre était finie depuis longtemps. L'une des explications de la persévérance de ces soldats japonais est sans doute la formation qu'ils ont reçue lors de leur enrolement. Se rendre était considéré comme un péché capital (sic!), et vivre de ce que la terre pouvait leur donner en toutes situations était considéré comme une vertu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Jeu 21 Juin - 14:28

encore une autre histoire Smile bonne lecture Smile

Un soldat japonais de 85 ans a été découvert dans l’île de Mindoro !
Connu sous le nom de Sangrayban, il a vécu avec une tribu Mangyan pendant 54 ans.

Il a une femme, membre de la tribu, avec qui il a eu quatre enfants et se trouvait en parfaite santé lorsqu’il a été découvert par une équipe japonaise à la recherche de soldats ‘’oubliés’’.
Membre d’un groupe de soldats japonais débarqués en 1943 sur l’île de Mindoro avec pour ordre ‘’de ne se rendre sous aucun prétexte’’, il a passé 54 ans sur l’île sans contact avec l’extérieur.

Il a bien vu des tracts, lancés à partir d’avions par les Américains en 1945, tracts qui annonçaient que la guerre était terminée … mais il a pensé qu’il s’agissait de propagande.
Une fois ses compagnons morts, il a vécu comme les natifs, dans une tribu Mangyan pendant 54 ans.
Sa mémoire de la vie extérieure est restée bloquée à la période antérieure à la seconde guerre mondiale, mais il parle encore un Japonais ancien et démodé.

Quand il a été découvert il se trouvait en excellente santé.
Il ne souhaite pas quitter sa femme qui est malade et il y a peu de chance qu’il revoit un jour le Japon, ce qu’il ne semble pas souhaiter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Jeu 21 Juin - 14:30

voila les histoires de 1946 et 1947 Smile bonne lecture Smile

En janvier 1946, une unité combattante de 120 hommes a été débusquée après bataille, dans des montagnes situées à 250 kilomètres au sud de Manille.

En février 1946, sur l’île de Lubang, une campagne de sept semaines a été nécessaire pour nettoyer l’île des combattants japonais qui refusaient de se rendre.
D’intenses combats ont commencé le 22 février 1946 quand le 341st régiment philippin appuyé par des éléments de la 86th division américaine a rencontré une trentaine de soldats japonais.

Avril 1946, toujours sur l’île de Lubang, 31 membres d’une garnison se rendent, sans savoir que la guerre est finie depuis 8 mois.

Avril 1947, sur l’île de Palawan, 7 soldats émergent de la jungle et se rendent.

En juin 1947, 4.000 soldats de l’armée impériale sont toujours cachés dans les montagnes philippines. A moins de 180 kilomètres de la capitale Manille, il y a encore des combats sporadiques.

Janvier 1948, sur l’île de Mindanao, 200 soldats bien organisés et disciplinés se rendent enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Nagasaki   Ven 22 Juin - 1:48


Rien d etonnant en fait,il y a des centaines de petites iles perdues et meme encore maintenant au 21e siecle,il y a encore de quoi se perdre et mourrir sans que personne ne sache ou vous etes si vous faites du tourisme eco dans ces regions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Ven 22 Juin - 20:25

tout a fait d accord mais si les japonais auraient su qu il y avait encore autant d hommes sur l ile ( où il y a manille ) ils auraient du faire une attaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Nagasaki   Lun 9 Juil - 12:52


Batiments de l usine Mitsubishi Acier et Armements a Nagasaki







Mitsubishi Ateliers de fabrication de torpilles

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nagasaki   Lun 9 Juil - 18:16

Il me semble que pour le dernier combattant japonais à déposer les armes, ce fut en 1973.
Et encore, il a fallu que son ancien supérieur, à la demande des autorités, vienne lui en donner l'ordre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Mar 10 Juil - 11:47

oui je l ai mis a la page precedente normalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nagasaki   Mar 10 Juil - 19:29

Exact, j'avais pas vu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Jeu 12 Juil - 18:59

les américains ont largué ces bombes juste pour faire une " experience " mais bon les japonais n auraient jamais capitulé sans cela ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nagasaki   Ven 13 Juil - 10:53

Justement, Nagasaki est a bombe de trop, car les japs envisageaient sérieusement de capituler après Hiroshima, ce que les américains ignoraient.
Par contre on peu se poser la question: si les japonais avaient su que les américains ne disposaient que de 2 bombes, larguées toutes les deux, auraient-ils alors poursuivi la lutte en se disant que "le plus dur" était passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Nagasaki   Mar 17 Juil - 20:20

oui juste pour une experience ... moi ce que je n aime pas ce sont les gens qui disent que les americains n auraient du jamais lancer une bombe atomique, et disent qu'ils sont des monstres Shocked si on rentre dans leur point de vue ces l agréssé qui devient l agrésseur . pitoyable ces gens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nagasaki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nagasaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Message de la Vierge Marie..donné à Nagasaki (Japon) le 3 Juin 1978 ..à Don Gobbi *Toute l’Église, a
» Nagasaki, la ville catholique atomisée
» tete d'une statue de la Vierge en bois qui survecut au bombardement de Magasaki Japon
» La bombe d’Hiroshima a-t-elle hâtée la fin de la guerre ?
» Via Crucis a écrit:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: