Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les usines de production allemandes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: les usines de production allemandes   Lun 26 Mar - 18:14

Alors ici, ont vas aborder les usines et les fabricants Allemands, qui ont contribuer a l'effort de guerre.
Certes, certains vont de suite énumérer, Messerschmitt ou focke-wulf pour les avions, tandis que les autres vont énumérer Porsche, et Rheinmetall etc...
Mais il y'en avait tellement, que ici ont tâchera de ne pas oublier les autres, qui furent dans le trois quart du temps oublier, et bien sûr, pas simplement les lister, en raison, que cela tout le monde le sait le faire, mais en plus, j'essaierais de vous trouver l'historique de l'entreprise.
Du moins, le nom du fondateur, lieu exact, et ce que ils ont produit dans leurs temps de création. En ce qui concerne le nombre de production, alors là, dès que il s'agit du thème entreprise ayant participer a l'effort de guerre du IIIème Reich, alors là, mis a part, ceux qui furent déjà impliquer au procès de Nuremberg, ici oui ont les retrouves, mais les autres, tel aujourd'hui encore, des banques Allemandes, qui était actionnaires dans tel ou tel autre entreprise, ben là, eux c'est un non, et avec des batailles juridiques.
Les raisons sont clair, l'argent des dommages et intérêts colossale, que ils auront a payer au familles des victimes des travaux forcé, payé à 4-6 Reichmark par jours aux KZ, ou 80 reichpfennig ont été déduit quotidiennement pour les vêtements, et devant travailler 84 heures par semaines.
Donc certaines informations sur la production, je les retrouverais, mais d'autres, ils resteront inconnu à tout jamais, en raison, que il n'existe plus aucun document, provenant de ce fabriquant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4721
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Mar 27 Mar - 10:27

Oui, toutes ces entreprises ont utilisé des millions d'ouvriers / ouvrières/ esclaves, et il est bien certain que toute la justice n'a pas été faite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Mar 27 Mar - 11:14

oui mais ici, une nouvelle fois, le sujet, n'as pas de but, pour dénoncé les millions de travailleur forcé, mais uniquement de lister les entreprises allemande,

Et ici le sujet, comme moi, j'élabore l'historique en plus, ici ben cela demande un peu de temps pour rassembler toutes les informations, rien que sur une entreprise.
Parce que ici, ont se retrouve vite, dans l'ère du IIème Empire Allemand, donc 1850-1880.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 18 Mai - 3:02


Complexe militaro-industriel allemand


Alors que le Traité de Versailles avait interdit à l'Allemagne d'avoir des armements modernes, la République de Weimar parvint peu à peu à contourner celui-ci et permit à ses industries de maintenir une capacité de recherche et développement.

Accédant au pouvoir en Allemagne en 1933, en plein contexte de crise mondiale, liée aux conséquences du « jeudi noir », Hitler décide d'en finir avec la Reichswehr qualifiée de « honteuse armée de Versailles » et des gausseries sur les Tankattrappen des mises en pratique de Guderian. Remilitarisée par l'industrie, l'armée allemande serait crainte à nouveau par ses voisins, restaurant le mythe de son invincibilité qui avait été contournée dans l'opinion par le « coup de poignard dans le dos » au sortir de la Première Guerre mondiale.

Les entreprises doivent légalement se constituer en cartels dès le 15 juillet 1933.

Le Führer lance le pays dans une politique de grands travaux pour le moderniser. Ce seront bientôt les panzer qui circuleront de part et d'autre des frontières sur les nouvelles autoroutes (voir Autobahnen) ; parmi ces grands travaux se trouve une militarisation menée tambour battant qui mobilise l'acier obtenu des mines de fer de Suède et de Norvège avant la guerre.

Le nouveau régime s'appuie dans sa politique de réarmement sur la puissance de l'industrie mécanographique fournie par la Dehomag, dont une nouvelle usine s'ouvre en 1934. Cette technique de traitement de l'information, antérieure aux ordinateurs, contribua à organiser et optimiser les lignes de production.
L'intégration du complexe industriel bâti par les nazis passe par le traitement des grandes familles industrielles chrétiennes qui réalisèrent la première industrialisation dans la Ruhr : certains capitaines d'industrie seront naturellement favorables ( héritier Krupp, Emil Kirdorf (en)), d'autres seront manipulés. La refondation de l'industrie de l'armement donna un potentiel guerrier extrêmement dangereux pour l'Europe à la veille du conflit dont les matières premières parviennent jusqu'en juin 1941 en très grande partie des relations économiques entre l'Union soviétique et l'Allemagne nazie.

Le 17 mars 1940, Fritz Todt est nommé ministre de l'Armement du Reich et organise la rationalisation du secteur en temps de guerre dans une perspective d'intégration des industries des pays occupés. Celle-ci tournera à plein régime à partir de 1942 mais la capacité de production de ses adversaires s'est montrée largement supérieure.



Les acteurs

Appareil Nazi

au sein de l'appareil nazi,deux responsables nazis se détachent dans ce domaine durant le conflit: le Gauleiter de Thuringe, Fritz Sauckel, proche de Bormann, et l'architecte Albert Speer.


Ouvriers et déportés

À partir de l'automne 1941, lorsqu'il semble clair à l'état-major allemand que la guerre est appelée à durer, le nombre de travailleurs étrangers augmente sensiblement. Les pertes entraînent la mobilisation d'un nombre sans cesse croissant d'ouvriers allemands, dans tous les secteurs d'activité, y compris les industries de guerre, en principe protégés. À partir de ce moment, l'emploi de travailleurs originaires des territoires occupés devient une nécessité économique. Selon leur origine, le traitement des ouvriers par les autorités allemandes diffèrent: à l'Est, la réquisition pure et simple de main-d’œuvre semble la règle; dans les pays occupés de l'Ouest, dans un premier temps du moins, des mesures incitatives sont mises en place pour attirer cette main-d’œuvre dans les usines allemandes. Soumis à un afflux massif de travailleurs étrangers, les autorités allemandes encouragent la construction de logements, camps et hôtels, dans tout le Reich.
En effet, Les travailleurs de l'Est sont réquisitionnés de manière brutale par les SS dans les villages et les villes, parfois au hasard dans les rues. Ces transferts massifs de population vers le Reich ont pour conséquence de permettre à l'industrie de guerre allemande de disposer d'environ 2 800 000 de travailleurs de l'Est à l'automne 1944. De plus en octobre 1941, Hitler ordonne la réquisition des prisonniers de guerre soviétique et leur utilisation comme travailleurs forcés dans le Reich: on estime à 170 000 le nombre de prisonniers soviétiques travaillant en Allemagne en mars 1942, et 600 000 en 1944. Cette réquisition entraîne la présence massive de cette main d’œuvre originaire de Pologne et d'Union Soviétiques dans les usines et dans les villes, que la législation tente au maximum d'isoler des citoyens du Reich. Guère "mieux lotis que des porcs", ces travailleurs sont très mal nourris, et donc victimes de nombreuses maladies; à partir de 1942, Rosenberg, allié ainsi aux industriels fait pression sur Hitler pour améliorer le sort de cette population et leur efficacité au travail. À partir de l'été 1944, l'ensemble des travailleurs étrangers présents dans le Reich voient leur sort se détériorer: dans ce contexte, la fuite ou le passage à la clandestinité demeurent les deux principaux choix de ces travailleurs, d'autres tirent au flanc. Ainsi, les déplacements des travailleurs étrangers sont toujours plus contrôlés par la police. De plus, rapidement des hiérarchies se mettent en place, basées sur la nourriture (colis), et un marché noir de grande ampleur s'organise, essentiellement au profit des travailleurs occidentaux, à destination des travailleurs de l'Est et des Italiens; en 1944, un certain nombre de travailleurs de l'Est s'organisent en bandes: ces bandes sont composées non seulement de travailleurs de l'Est, mais de déserteurs et d'évadés de prison et de camps de concentration, qui n'hésitent pas à attaquer des postes de police; dans un contexte marqué par le chaos grandissant en Allemagne à la fin de 1944, la Gestapo arrête et exécute de centaines de travailleurs étrangers: ces exécutions se poursuivent jusque dans les derniers jours du conflit, comme à Dortmund en mars 1945.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 18 Mai - 3:13


L'industrie de l'armement en temps de guerre, durcie par la tournure prise par la forme de guerre totale et d'usure des ressources, donna une forme d'encadrement très particulière des ouvriers chargés de la production des armes. Les peuples soumis se retrouvèrent dans des usines d'assemblage dans des conditions proches du servage, les usines étant couplées avec des quartiers d'habitation bâtis comme des camps de travail. Les bombardements d'usine par les forteresses volantes alliées se concentrant, les usines de matériel stratégiques avaient fini par être souterraines : c'est par exemple le cas pour le site de production de Dora-Mittelbau, qui se situe dans un réseau de tunnels sous la montagne de Kohnstein à Nordhausen et réunit dix mille travailleurs dans des conditions éprouvantes liées à cet environnement ; 2 900 moururent dans ces travaux forcés d'octobre 1943 à mars 1944. Quoique cette usine profondément enfouie sous le massif du Harz, en Thuringe, ne fut jamais bombardée par les Alliés, les bombardements parvinrent tout de même à nuire significativement au potentiel de renouvellement de l'arsenal du Troisième Reich à compter de l'année 1944.
la machine de guerre allemande doit affronter une chute de la production de matières premières à la fin 1944, compensée en partie par des réserves constituées, la réduction de la consommation civile et la mise en place de produits de substitution. Ainsi, en dépit de la perte de certaines sources d'approvisionnement au cours de l'année 1944 et des bombardements alliés, massifs cette même année, la production reste constante, atteignant même un pic de production en septembre 1944; Durant l'année 1944, les centres de production se déplacent vers l'Est, la Silésie, la Bohème, l'Allemagne centrale, ce qui explique le caractère tardif des pénuries de matériel et de carburant, à partir de mars 1945, avec la perte des derniers puits de pétrole et du bassin industriel de Silésie. , en dépit des efforts de Schörner et de son groupe d'armée jusqu'en mai 1945.
L'identifiant comme fauteuse de crimes de guerre, les Alliés ont démantelé cette industrie de l'armement et veillé à mettre fin à sa nocivité au cours de la période des zones d'occupation en Allemagne. Certains capitaines d'industries passèrent en jugement lors du procès de Nuremberg .
Le consortium de l'industrie chimique, qui avait contribué au ravitaillement en essence synthétique, Interessengemeinschaft Farbenindustrie, fut éclaté en cinq entreprises par métier : Agfa, BASF, Hoechst, Bayer AG, Dynamit Nobel. Fritz Thyssen fut déchu, et le cartel Vereinigte Stahlwerke AG fut démantelé : lointaine héritière de l'empire Krupp, ThyssenKrupp AG est aujourd'hui un fabricant d'ascenseurs ainsi qu'une fondation investissant dans l'art pictural.
Les ingénieurs en balistique furent transférés par les deux Grands à l'occasion de l'opération Paperclip (ainsi qu'une démarche équivalente côté soviétique) dans les effectifs qui allaient s'affronter dans la course à l'Espace la décennie suivante : l'URSS comme les États-Unis eurent donc « leurs Allemands » pour s'affronter sur le plan de la concurrence technologique. Si les Américains mettent la main sur le cerveau de la filière, Wernher von Braun, les Soviétiques ne parviennent à attirer que son assistant : Helmut Gröttrup.

Opérations visant la technologie allemande

Opération Paperclip, ou Overcast (visant le personnel scientifique)
Opération Lusty (en) (visant à mettre la main sur des prototypes et des modèles aéronautiques, tels le Me-262)
Operation Backfire (en) (conduite par des agents britanniques)
TICOM (en) : cryptographie du Régime nazi
Opération Alsos pointée sur les recherches atomiques sous le régime nazi
Opération Epsilon : placement sur écoute permanente de 10 savants atomistes allemands
Opération Surgeon (en) : opération britannique dans le cadre de la guerre froide, visant à attirer des techniciens aéronautiques allemands afin d'éviter qu'ils ne passent à l'Est (1946-1947).


Postérité du complexe militaro-industriel allemand

États-Unis : Joint Intelligence Objectives Agency
Grande-Bretagne : T-Force (en)
URSS : Département 7, opérations scientifiques


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Mer 1 Aoû - 4:12



ADLER WERKE AG


Les bicyclettes Adler ont créé en 1880 par Heinrich Kleyer Heinrich Kleyer GmbH. En 1895 et 1896,les extensions de fonctionnement conduit à la transformation de l Adlerwerke,AG.
À partir de 1901, les motos ont été ajoutés à la production.
En 1903, Edmund Rumpler a repris le département design de Adler et mis au point les premiers moteurs qui ont été en production en 1904.
À partir de 1907,aucune moto n ont été fabriqués jusqu'après la Seconde Guerre mondiale.
Le succes du modele Standart 6 est apparu en 1926, dont environ 20 000 exemplaires furent construits jusqu'en 1934. En 1928 - basé sur la même base technique - le modèle de huit cylindres Standart 8 a été produit. Seulement un an plus tard, le quatre cylindres Favorit
suivi. En 1932,l'Adler Trumpf a été présenté. C'est un véhicule de classe moyenne, qui est caractérisé par une seule suspension pour le train avant (à cette époque encore inhabituelle).
En 1934, la petite voiture Adler Trumpf Junior avec traction avant est lance dont plus de 100 000 exemplaires ont été produits jusqu'en 1939.
Le 12 décembre 1938, 90 087 voitures Adler ont été homologuées dans le Reich allemand.
À partir de 1927/28, Adler a fabriqué le premier Kübelwagen.Ceux-ci ont été basés sur le châssis commercial du Standard 6.
Plus tard les Kübelwagen ont ete basé sur le châssis commercial des derniers modèles d'Adler.La seule exception était l'Adler V 40 T,qui a été développé pour la Luftwaffe. En hiver 1941/42,le ministre Todt a fait un voyage d'inspection sur le front de l'est – 30 km
devant Moscou. À cette occasion, l'Adler s'est avéré très bien.Six véhicules de la production pilote ont été envoyés en Afrique du Nord, mais une production en série n'a pas démarrée.
Adlerwerke a fabriqué des camions déjà avant la premiere guerre mondiale.
Apres cette guerre,la production de camions jusqu'à une charge utile de 5 tonnes a été poursuivie. Dans les années 1930, Adler a fabriqué principalement des camions jusqu'à une charge utile de 2,5 tonnes.
Dans les années 1938 et 1939, environ 1 500 exemplaires du type 1,5 tonne 61 W ont été fabriqués comme ambulances et environ 900 exemplaires ont été fabriqués pour la Wehrmacht.
Le 22 mars 1944, les ateliers d'Adler ont été lourdement endommagés par un raid aérien. En conséquence,la plus grande partie de la production a été évacué.






Kubelwagen:

Adler Typ 3 Gd 1936-1940
Adler V 40 T(test series) 1941


Camions:

Adler L 6 a partir de 1927
Adler L 9 a partir de 1928
Adler W 61 1938-1939
Adler W 61 K 1937-1939


Semi-chenilles:

Leichter Zugkraftwagen 1t (Sd. Kfz. 10) Demag D 7 1940-1944
Leichter Zugkraftwagen 3t (Sd. Kfz. 11) Hanomag H kl 6 1942-1945



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Mer 1 Aoû - 4:26



BORGWARD AUTOMOBIL UND MOTORWERKE GMbH , BREMEN

Le premier véhicule développé par Borgward était le Blitzkarren, un tricycle ouvert avec moteur 2,2 CV et une capacité de chargede 250 kg.
Plus tard, ce véhicule est devenu célèbre sous le nom de Goliath. Avec les bénéfices réalisés avec le Goliath,Carl F. W. Borgward et son partenaire Wilhelm Tecklenborg pourraient
reprendre le Hansa-Lloyd-Werke en 1929.
En 1931, la première voiture de tourisme - la Goliath Pionier est entrée en production.
En 1937, Borgward pourrait se passer de son partenaire Wilhelm Tecklenborg et conduire l'entreprise par lui-même à cette époque. Le nom de la compagnie fut changé pour
Carl F. w. Borgward Automobil und Motorenwerke GmbH en 1938.
les automobiles ont été fabriqués sous les noms d'étiquette Hansa et Borgward. Ainsi que la gamme de camions, la compagnie a été l'un des plus importants producteurs en Allemagne avec principalement, les camions avec une charge de 1 tonne à 5 tonnes.
Outre le Einheits-Diesel,dont plus de 2 400 exemplaires ont été fabrique, environ 30 000 exemplaires camions 3 tonnes de différents types et des véhicules autochenille ont été construits au cours de la guerre.



L usine en 1936




Camion tout-terrain 6x6:

Borgward Europa V (Einheits-Diesel) 1938-1940



Camions:

Borgward L 2000 S, L 2300 1937-1942
Borgward L 1400 1938-1943
Borgward 5 tons lorry 1938-1939
Borgward Type 3t Benzin G.W. 1938-1941
Borgward Type 3t Diesel G.W. 1938-1941
Borgward B 3000 S 1942-1944
Borgward B 3000 A 1942-1943


Tracteur a roue:

Borgward 5 tonnes 1938-1939


Semi-chenilles:

Leichter Zugkraftwagen 3t (Sd. Kfz. 11) Borgward HL kl 6 1938-1943
mittlerer Zugkraftwagen 8t (Sd. Kfz. 7) Borgward HL m 11 1938-1943




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Mer 1 Aoû - 4:35



BUSSING-NAG WERKE, ELBING


La Fondation de la société Büssing remonte à l'année 1903. Büssing est considéré comme le plus vieux fabricant de camion allemand.
Dès le départ, camions et autobus ont été fabriqués. En 1931,Büssing prit AEG NAG pour devenir Büssing-NAG.
Büssing a fabriqué de nombreux types de camion de 1,5 tonne à 11,5 tonnes de charge utile.Des camions speciaux pour la Wehrmacht ont été fabriqués.2 300 unités du 31 G et 300 unités de III GL 6 (camions à trois essieux) ont été construits.
Le nombre total de produits Einheits-Diesel n'est pas précisé.
Des sources anciennes ont spécifiees des chiffres de production de près de 3 200 unites. Le nombre 6 450 est mentionné dans un document officiel de 1940, qui contient les numéros de châssis.
Mais la production en série n était pas terminée à l'époque pour la production totale,elle pourrait être plus élevée.
Près de 15 000 unités de camions 4,5 tonnes de type 500 a/S et 4500 a/S ont été fabriqués. En outre, la Wehrmacht a utilisé d'innombrables camions anciens modeles civils Büssing-NAG.
Büssing-NAG offre un large éventail de modèles différents de camion dans les années 1920 et 1930.c est basé sur un grand nombre de ces châssis de camion que Büssing-NAG a construit des châssis pour omnibus.
La gamme allait à partir de petits véhicules de 2-3 tonnes a de gros véhicules de trois essieux. La Wehrmacht avait beaucoup d omnibus Büssing-NAG,aussi.


Usine de Elbing





Camions:

Büssing-NAG type 375 1935-1937
Büssing-NAG type 504 V-A, ab 1936: 504 (all-wheel drive) 1935-1941
Büssing-NAG type 550 1935-1937
Büssing-NAG type 650 1935-1939
Büssing-NAG type 400 1936-1939
Büssing-NAG type 654 (4x4) 1936-1942
Büssing-NAG type 900 1936-1939
Büssing-NAG type 500 as of 1940 type 500 S 1938-1942
Büssing-NAG type 500 A 1940-1942
Büssing-NAG type 4500 S-1 1942-1945
Büssing-NAG type 4500 A-1 1942-1945



Tracteur a roues et semi-chenilles:

Büssing-NAG type Dieselschlepper 1933-1944
Büssing-NAG type DS 1934-1938
Büssing-NAG type ES 1935-1937
Büssing-NAG type FS 550 / 650 1936-1940
Büssing-NAG type FS 654 (all-wheel driven) 1936-1940


Vehicules Blindes:

6-roues armoured car Büssing-NAG G 31 P 1932-1935
8-roues armoured car Büssing-NAG type GS 1937-1943
8-roues armoured car Büssing-NAG type ARK 1943-1945


Semi-chenilles:

Leichter Zugkraftwagen 1t (Sd. Kfz. 10) (license production) 1939-1943
Mittlerer Zugkraftwagen 5t (Sd. Kfz. 6) 1934-1944
Mittlerer Zugkraftwagen 8t (Sd. Kfz. 7) (license production) 1934-1935
Schwerer Wehrmachtsschlepper 1943-1945


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 2:28


AUTO UNION






Lorsque nous parlons d'Auto Union il faut parler d'Audi , mais l'histoire de cette marque est faite de rebondissements et de coups de théatre. Voyons un peu son histoire. Le nom AUDI vient du latin Audire dont il est l'impératif à la 2° personne . Comme le fondateur de la marque August Horch ne pouvait donner son nom à une marque de véhicule, il choisit de nom AUDI lorsqu'il créa la marque en 1909, à Zwickau en Basse-Saxe, car la traduction du mot Audi en allemand donne Horch. "Elémentaire mon cher Watson" et joli pied de nez au dirigeants de son ancienne firme.
Entre 1912 et 1928, le nom d'Audi fut synonyme de victoire dans les grands prix. En 1928, en difficulté financière la marque est rachetée par DKW . En même temps face à la crise, alors que Mercedes se porte particulirement bien, le PDG de DKW propose à 4 marques de former un nouveau groupe. Ainsi de l'alliance entre DKW AUDI HORCH et WANDERER naquit le 20/07/1932 une nouvelle marque, AUTO UNION, qui adopte le logo des 4 cercles entrecroisés . Le siège de cette marque est situé à Chemnitz ( ex Karl Mat Sdatt ). En 1945 la chaine principale de cette marque se trouvant en zone d 'occupation Russe, les dirigeants de DKW décident de s'installer à Ingolstad.
En 1964, DKW tombe dans le giron de VOLKSWAGEN qui décide de faire renaître la marque AUDI . En 1969, NSU est elle aussi absorbée par VW.


Moteur Semi-chenille:
V8 108 3823cm3 8 en V SdKfz 247 Ausf b





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 2:47



DKW

Usine moto de Zschopau




La Fondation de la societe DKW remonte a l'annee 1902. Cependant, le nom de DKW est etablit apres le debut de la Premiere guerre mondiale avec la production de moteurs de jouets et de motos puis a change pour la fabrication d automobile au milieu des annees 1920.
A partir de 1922,DKW a fabrique des motocyclettes de 125cm3 et 600 cm3.
La Wehrmacht a principalement utilise ces motos solos de petites et moyennes cylindrees.
Les voitures de la marque DKW etaient les plus importantes du stock de vehicule de l'Auto-Union. 233 704 voitures ont ete enregistrees le 1er decembre 1938.


Motocyclettes:

DKW SB 200cm3 1933-1938
DKW SB 500cm3 1934-1939
DKW NZ 250cm3 1938-1941
DKW NZ 350cm3 1938-1943
DKW RT 125cm3 1939-1941
DKW NZ 500cm3 1939-1941
DKW RT 125cm3 1943-1945
DKW NZ 350cm3 1944-1945

Semi-chenille
V8 108 3823 8 en V SdKfz 247 Ausf b

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 2:53


HORCH






August Horch (1868-1951) a fonde sa premiere societe A. Horch & Cie a Cologne-Ehrenfeld en 1899. En 1901, la premiere automobile est sortie de l atelier. Un an plus tard,August Horch a deplace son entreprise a Reichenbach ; et enfin en 1904 a Zwickau.A l'origine
les automobiles Horch etaient caracterises par leur haute qualite, le luxe et les progres technique. August Horch quitta sa compagnie en 1909.
Les voitures de la marque Horch etaient tres repandues.
Le 1er decembre 1938, 13 507 voitures Horch ont ete enregistrees.
La Wehrmacht appreciait a raison leurs moteurs de haute performance.
En outre, les vehicules ont une grande capacite de chargement qui a permis de les utiliser a d'autres fins.
Dans les annees 1930, Horch a produit environ 4 600 Kubelwagen de
differents modeles. En outre, Horch fut implique dans la production de la GL. m. Einheits-Pkw et s. GL. Einheits-Pkw.


Kubelwagen:

Horch 830 BL 1939-1940
Horch 901, 901 Typ 40, 901 Kabriolett (m. gl. Einheits-Pkw) 1937-1943
Horch 108 Typ a & b, 108 Typ 1a & 1b, 108 Typ 40 (s. gl. Einheits-Pkw) 1937-1942

Semi-chenille:

Leichter Zugkraftwagen 3t (Sd. Kfz. 11) Hanomag H kl 6 1943-1945


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 2:58


WANDERER

Usine de Augsburg 1936





Les debuts de Wanderer remonte a l'annee 1885. Apres le tournant du siecle,la gamme de production a ete prolongee par les automobiles.
La production en serie d'automobiles a commence en 1913.
Des Difficultes economiques conduisent a la vente de la section moto a la fin des annees 1920.
En 1932, Wanderer devait se joindre a Auto-Union.Les voitures Wanderer etaient le deuxieme lot du stock de voitures de voyageurs d Auto-Union avec 57 447 exemplaires.
Dans les annees 1930, Wanderer a fait plusieurs milliers de Kubelwagen de types 11 W et W 23 S. Plus tard,Wanderer a ete implique dans la production de la GL. m. Einheits-Pkw.
De 1943 a 1944, Wanderer a fabrique la Steyr 1500 A sous licence.


Kubelwagen:

Wanderer W 23 S 1938-1941
Wanderer 901, 901 Typ 40, Typ 40 (m. gl. Einheits-Pkw) 1937-1943
Auto-Union 1500 A (license production Steyr 1500 A) 1943-1944

Trateur chenille:

Steyr RSO/01 (license production) 1942-1943

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 3:34


Audi

L'entreprise Audi a été créé le 16 juillet 1909 par August Horch Automobil Werke GmbH à Zwickau,après qu'il se soit retiré de son entreprise Horch & Cie.L'utilisation de son nom de famille pour fonder une nouvelle entreprise automobile luia ete interdit, il a finalement décidé de renommer la société et de l'appeler Audi Automobil Werke GmbH le 25 avril 1910.
En juillet 1910, le premier véhicule avec le nom d Audi est sorti des atelier de Zwickau.
En 1915, Audi Werke AG a été fondée.
Après Audi a été informé des difficultés financières en 1928,un rapprochement a eu lieu avec DKW. En 1932,un accord Audi / Auto-Union a eu lieu. Toutefois, seuls quelques voitures de nom de la marque Audi ont ete produites au cours de cette période de temps.
Le 1 décembre 1938,seulement 1 306 voitures Audi de tourisme ont été immatriculées dans le Reich allemand.


Voitures:

Audi 3.2 Liter (type 920) 1938-1940
Audi Front 225 (type UW 225) 1935-1938
Audi Front 2 Liter (type UW) 1933-1934
19/100 PS Audi type R 1928-1932


Audi Front 225





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MetastazKamikaz
Generalmajor
Generalmajor


Nombre de messages : 311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Les allemands n'auront resque rien fini à temps de toute faç   Ven 3 Aoû - 12:03

Heinkel a dévelloper des avions à réaction également.

Krupp AG avec les canons géants sur rail de type Bertha (Dora, Gustav le lourd), devant détruire des fortification comme la ligne Maginot.
le problème c'est qu'ils n'auront pas fini à temps et que le premier des trois prévus ne fonctionnera qu'à partir du début de l'année 1942.

D'ailleurs ces canons ont coutés entre 6 à 7 million de Reichmark, ce qui aurait permis à l'industrie de faire 54 chars Tigres avec cette somme.
Les allemands n'auront presque rien fini à temps de toute façon


production allemande entre 1940 et 1944 :



2.200 chars en 1940, 9.400 en 1942, 19.900 en 1943, 27.300 en 1944

10.200 avions en 1940, 15.400 en 1942, 24.400 en 1943, 38,800 en 1944

21,5 Mt d'acier en 1940, 32,1 Mt en 1942, 34,6 Mt en 1943, 28,4 Mt en 1944

34,8 Mh pour la Main d'oeuvre en 1940, 31,3 Mh en 1942, 30,3 Mh en 1943, 29 Mh en 1944
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 14:35


BMW

usine de Munich






La date de fondation de BMW est le 7 mars 1916, selon l'historique officielle. Toutefois, l'origine de la BMW remonte a l'annee 1913 ou des moteurs d'avion ont ete fabriques.
En raison du contrat de Versailles, la production etait prevue jusqu'en 1924. La production de motocyclettes a commence avec la BMW R 32 - une machine de 500 cm3 avec une puissance de 8,5 CV en 1923.Generalement pour toutes les motos BMW,le moteur etait un
bicylindre boxer a arbre a cardan pour la roue arriere.
La R 39 avec 250 cm3 et les types R 37,R 42,R 47,R 52 et R 57 en 500 cm3.
En 1928,les premieres machines avec 750 cm3 ont ete introduites :
la R 62 et R 63. Un cadre en acier presse a ete fabrique avec les types R 11 et R 16 en 1929. La demande pour une moto economique et bon marche etait couvert par les 200 cm3 R 2 en 1931.
La premier side-car a deja ete teste en 1933.
La premiere fourche telescopique a ete introduite avec les types R 12 et R 17. En 1936, un retour a la structure tubulaire – qui etait deja utilise sur la premiere motos BMW - avec le type R 5.
Les machines moncylindres R 20 (200cm3)et R 35 (350 cc) avaient un cadre tubulaire et une fourche telescopique,aussi.
Les dernieres motos introduites avant le declenchement de la guerre ont ete les types R 51, R 61,R 71 et R 66.
L'ordonnance pour le developpement de side-car mobile a ete donne par l'administration de l'armee en 1939. Donc,la BMW R 75 a ete developpe et mis qui en production en 1941.
La fabrication d automobile debute en 1929 avec la BMW 3/15 PS apres que BMW ai repris la Fahrzeugfabrik Eisenach AG - le fabricant de la petite voiture Dixi – en 1928.
En 1932, la premiere veritable BMW etait nomme 4/20 PS.
La premiere construction complete etait la 303 BMW presente en 1933.
Elle a ete suivi par les types 309 et 315 en 1934. Un an plus tard,la BMW 319 a ete lance.
Le nouveau design sportif – qui etait typique pour BMW a la fin des annees 1930 – a ete introduit avec la BMW 326 en 1936.
La meme annee, la BMW 328 et 329 ont ete lancees et un an plus tard les types 320 et 327. 43 085 Voitures BMW ont ete enregistrees dans le Reich allemand, le 1er decembre 1938.
La BMW 321 et 335 produitent en 1939 ont ete les derniers modeles avant le declenchement de la guerre.
Environ 2000 Kubelwagen ont ete fabriquees dans les annees 1930, basees sur les chassis commerciaux.
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, presque exclusivement des moteurs d'avion ont ete fabriques. En outre, 3 225 exemplaires de l Einheits-Pkw ont ete fabriques.


Einheits-Pkw





Motocyclettes:

BMW R 12 1935-1941 35,008 produites
BMW R 5 1936-1937 2,652 produites
BMW R 35 1937-1940 15,386 produites
BMW R 6 1937 1,850 produites
BMW R 23 1938-1940 8,021 produites
BMW R 51 1938-1940 3,775 produites
BMW R 61 1938-1941 3,747 produites
BMW R 71 1938-1941 3,458 produites
BMW R 75 1940-1944 16,510 produites


Kubelwagen:

BMW 319 1935-1937
BMW 325 (le. gl. Einheits-PKW) 1937-1940


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 14:44


CESKOMORAVSKSA-KOLBEN-DANEK (CKD), PRAGUE,TCHECOSLOVAQUIE
puis BMM,BRESLAU, ALLEMAGNE


Usine CKD LT 34




Usine BMM Hetzer




Ceskomoravsksa-Kolben-Danek (CKD) a ete forme de la fusion de vieilles societes de siderurgie. Graduellement, pendant que la compagnie se developpait dans sa taille et sa puissance,elle a acquis d'autres compagnies. Un de ces dernieres etait les ateliers de Praga, des fabricants de camions, de tracteurs et de voitures de tourisme.
La plupart des usines de CKD ont ete situees a Prague.
CKD n'etait pas un fabricant d'armements, mais a fourni a l'armee tcheque des camions et des tracteurs d'artillerie.
L'armee recherchait un fabricant de tankettes et c est tourne vers CKD.
Sa conception originale de tankette n'etait pas reussie mais elle a bientot developpe son premier char leger,le P-II.
La plupart des ordres d'armee sont alles au concurrent Skoda,et pendant quelques annees CKD a du fabriquer des chars au nom de Skoda. Cependant en 1938 la conception du TNH a ete accepte pour la production en tant
que LT 38,avec une commande pour 150 vehicules.

Pendant la production,l'Allemagne a occupe la Tchecoslovaquie et a pris la controle de CKD, qui a ete
renome"Behmische Murische Maschinenfabrik" (BMM). Des vehicules deja produits ont ete relance pour la Wehrmacht.
Le haut commandement allemand a ete impressionne par la conception.
La commande initiale a ete honore,et plus tard a ete commande des Panzerkampfwagen 38 (t). Pendant la guerre,BMM a ete egalement impliques dans la construction d'autres vehicules, y compris le Flakpanzer IV
Mobelwagen,le Marder III,le Flakpanzer 38 (t) et Grille.
BMM etait le parent de conception et le fabricant premier du Hetzer mais un grand nombrs a ete egalement produit par Skoda a ses ateliers de Pilsen. Par la suite les usines Boehm et Breslau se sont egalement associes a la production.


Modeles de chars construits :

1: Flakpanzer IV Mobelwagen - 3.7cm Version (Assemblage 1944-1945)
2: Marder III (Constructeur exclusif 1942-3)
3: Marder III - Ausf H (Constructeur exclusif 1942-1943)
4: Marder III - Ausf M (Constructeur exclusif 1943-1944)
5: 15cm sIG 33 Grille (Constructeur exclusif 1942-1943)
6: 15cm sIG 33 Grille - Ausf M (Constructeur exclusif 1943-1944)
7: Flakpanzer 38(t) (Constructeur exclusif 1943-1944)
8: Hetzer (Primary manufacturer Avril 1944 - Mars 1945)
9: Panzerjager G13 (Premier Constructeur Avril 1944 - Mars 1945)
10:Panzerwagen 39 (Constructeur exclusif 1938-1942)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4721
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Ven 3 Aoû - 21:32

Bel exposé Naga.
N'empêche, ces marques allemandes qui existaient déjà pendant la guerre, et dont on aurait pu penser qu'elle allaient disparaitre avec la chute du Reich, affichent aujourd'hui une santé insolente... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Sam 4 Aoû - 3:09

DAIMLER-BENZ AG, MARIENFELDE, BERLIN, ALLEMAGNE


Le Daimler-Motoren-Gesellschaft (Daimler Motor Company, DMG) etait un motoriste allemand et un ancien constructeur automobile, en fonction de 1890 jusqu'en 1926. Fonde par Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach, il a ete base d'abord a Cannstatt (un quartier de la ville de Stuttgart).
Daimler est mort en 1900,la compagnie a ete deplacee en 1903 a Stuttgart-Unterturkheim apres que l'usine originale ait ete detruite par un incendie a Berlin en 1922.
D'autres usines etaient situees a Marienfelde (pres de Berlin) et a Sindelfingen (a cote de Stuttgart). La compagnie est mise sur pied en tant que producteur de moteur a essence.
La premiere experience de Daimler dans la fabrication de vehicule blinde est venue avec l'A7V qui etait construit par Daimler a Marienfelde.
Le prototype a ete commande en janvier 1917, avec une condition de dix vehicules de preproduction pour une production definitive l'ete suivant.La production a ete retardee,car il y eu penurie des materiaux (priorite etant donnee a d'autre production de guerre), penurie de ressources dues a l'etat economique de l'Allemagne.
Des problemes mecaniques sont apparu pendant les epreuves avec le prototype.
Les premiers escadrons de chars allemands, Abteilungen 1 and 2,ont ete formes le 29 septembre 1917 mais la premiere production A7V n a ete fournie que le mois suivant.
Daimler-Benz a ete fonde en 1926. Un accord d'interet mutuel avait ete signe en 1924 entre la compagnie du benz de Karl et le DMG.
Le 28 juin 1926, Daimler-Benz fusionnait avec la compagnie AG.Daimler-Benz etait responsable de la conception de superstructure du PzKpfw I en 1933 et des prototypes et des vehicules produits posterieurement. C'etait l entrepreneur principal pour le Kleine Panzerbefehlswagen pour le chassis PzKpfw I produit a 190 exemplaires
entre 1935 et 1938.
Daimler-Benz etait a l origine de la conception du Panzerkampfwagen III dont il a produit les prototypes initiaux.
Il a partage la production avec Alkett, FAMO, Henschel,MAN, MIAG,Wegmann et MNH.


Usine de Berlin,assemblage moteurs d avions





Modeles de chars construit chez Daimler benz AG :

1: A7V (Constructeur original)
2: Leichte Kampfwagen II (Probable Constructeur original de pieces LKII)
3: Leichte Kampfwagen II - Stridsvagn m/21 (Probable Constructeur original of LKII parts)
4: Panzerkampfwagen I - Ausf B (Constructeur complementaire)
5: Kleine Panzerbefehlswagen Command Vehicle(Constructeur exclusif 1935-1938)
6: Panzerkampfwagen II - Ausf A, B and C (PzKpfw IIC Constructeur complementaire)
7: Panzerkampfwagen II - Ausf F (Constructeur complementaire)
8: Panzerkampfwagen III - Ausf E (Constructeur original)
9: Panzerkampfwagen III - Ausf F (Constructeur original)
10: Panzerkampfwagen III - Ausf G and H (Constructeur original PzKpfw IIIG )
11: Panzerkampfwagen III - Ausf J (Constructeur original)
12: Panzerkampfwagen III - Ausf L (Constructeur complementaire)
13: Panther - Ausf D (Constructeur complementaire)
14: Panther - Ausf A (Constructeur complementaire)
15: Panther - Ausf G (Constructeurcomplementaire)


Usine Daimler-Benz en 1944






Kubelwagen:

Mercedes-Benz type G5 1937-1941
Mercedes-Benz type 170 VK 1938-1942
Mercedes-Benz type 170 V police Kubelwagen 1935-1942
Mercedes-Benz type L 1500 A 1941-1943

Camions:

Mercedes-Benz L 3000 1938-1939
Mercedes-Benz L 3000 S 1939-1944
Mercedes-Benz L 4500 S 1939-1944
Mercedes-Benz L 3000 A 1940-1942
Mercedes-Benz L 1500 S 1941-1944
Mercedes-Benz L 1500 A 1941-1943
Mercedes-Benz L 4500 A 1941-1944
Mercedes-Benz L 701 (Opel-Blitz license production) 1944-1945



Vehicules semi-chenilles blindes:

Gleisketten Lastkraftwagen 4,5t (Maultier) (Sd. Kfz. 3/5)
Mercedes Benz L 4500 R 1943-1944
Mittlerer Zugkraftwagen 5t (SdKfz. 6) 1935-1939
Mittlerer Zugkraftwagen 8t (SdKfz. 7) 1934-1935
Schwerer Zugkraftwagen 12t 1934-1944


Dernière édition par naga le Sam 4 Aoû - 4:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Sam 4 Aoû - 4:01



Deutsche Maschinenfabrik AG (DEMAG),DUISBURG,ALLEMAGNE
et usine STAAKEN, BERLIN


Demag est un fabricant d'équipement lourd allemand. Ses affaires ont commencé en 1906 comme un fabricant de grues de dock, sous le nom Deutsche Maschinenfabrik AG, ou simplement Demag.
La compagnie Demag a été formée en 1910 a Duisburg par l'union de Deutsche Maschinenfabrik, Märki Engineering Co., Duisburger Mechanical Engineering AG et le Benrather Engine works GmbH.
En 1910, ils ont conçu ce qui était alors la plus grande grue flottante du monde, construite pour Harland et Wolff à Belfast, qui serait utilisée pour les paquebots RMS Olympique et le RMS Titanic.
A partir de 1925, Demag a aussi fabriqué des excavateurs.
Ils se sont développé pour fabriquer des voitures de chemin de fer et des locomotives.
Le Zgkw 1t (sdkfz 10) a été développé par Demag en 1934 et fabriqué ensuite jusqu'à 1944. Le Zgkw. 1t était la base pour le développement du Schützenpanzerwagen SdKfz 250, 252 et 253 (vehicules blindes
pour le personnel)
Pendant la Deuxième guerre Mondiale, Demag a produit des chars Panther à son usine de Staaken de Berlin de septembre 1943 a février 1944 où il a converti son entiere production de Panther en Bergepanther.
Les véhicules ont été fondés à l'origine sur l'Ausf A, mais de septembre 1944, ils ont été fondés sur l'Ausf G.



Ce qu il reste de l usine DEMAG de Duisburg en 1945





Modeles de chars construits :

1: Panther - Ausf A (constructeur mineur)
2: Bergepanther (Premier constructeur Bergepanther A-G )


Semi-chenille:

Leichter Zugkraftwagen 1t (Sd. Kfz. 10) 1934-1944
leichter Schützenpanzerwagen (Sd. Kfz. 250/252/253) (Demag D 7) 1940-1945

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Dim 5 Aoû - 2:33


DEUTSCHE EISENWERKE AG, DUISBURG, REGIERUNGSBEZIRK DUSSELDORF, ALLEMAGNE
TEPLITZ-SCHONAU (TEPLICE),TCHECOSLOVAQUIE

Pendant la deuxieme guerre mondiale, Deutsche Eisenwerke a eu des usines a Duisburg en Allemagne et a Teplitz-Schonau en Tchecoslovaquie. La compagnie etait responsable de la construction du chassis rationalise du Panzer III/IV, du Geschutzwagen III/IV, et des vehicules construits sur ce chassis, tel que le chasseur de chars Nashorn et l'obusier automoteur Hummel.
Dans le cas du Nashorn le blindage a ete fournie par l'und Eisenhutten de Witkowitzer Bergbau-, les chassis ont ete fournis par Werk Duisburg et l assemblage a ete effectue a l'usine de Teplitz-Schonau
(maintenant Teplice). Le Hummel,cependant,semble avoir ete completement fabrique en usine de Duisburg.
Le Flakpanzer IV Wirbelwind a ete a l'origine produit par les ateliers d'Ostbau a Sagan en Silesie puis a ceux de Duisburg suite a l arrivee des Sovietiques.



Usine de Duisburg





Modeles de chars construits :

1: Nashorn (Constructeur Chassis)
2: Hummel (Constructeur exclusif)
3: Sturmpanzer IV Brummbar (Assemblage 1943-1944)
4: Sturmpanzer IV Brummbar (assemblage 1944-1945)
5: Flakpanzer IV Ostwind (Constructeur exclusif 1944-1945)



OSTBAU WERKE, SAGAN, SILESIE, POLOGNE

L'Ostbau Werke etait une usine qui a construit des vehicules pour l'Allemagne pendant la deuxieme guerre mondiale.
Elle a ete a l'origine base dans Sagen,en Silesie dans Lubusz Voivodeship,en Pologne occidentale.
Le Flakpanzer IV Wirbelwind a ete produit par les ateliers d'Ostbau a Sagan a partir de l'ete 1944 en novembre de cette annee.
Le successeur du Wirbelwind, l'Ostwind, devait le suivre sur les lignes de production mais avant que la production ai commence les machines-outils principales des ateliers d'Ostbau ont ete deplaces
vers l usine de Deutsche Eisenwerke a Teplitz,puis encore a Duisburg, au danger de l'arrivee des Sovietiques.



Modeles de chars construits :

1: Flakpanzer IV Wirbelwind (Constructeur exclusif 1944)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Dim 5 Aoû - 2:40


FAHRZEUG-UND MOTORENWERKE (FAMO) GMBH,CRACOVIE,BASSE SILESIE, POLOGNE
FAHRZEUG-UND MOTORENWERKE (FAMO) GMBH,BRESLAU,ALLEMAGNE

Les debut de FAMO remonte a Wagenbauanstalt Gottfried Linke, qui a ete fondee a Breslau en 1839.
En 1912, la fusion avec la Waggonfabrik Gebr. Hofmann & Co.AG conduit a etre renomee Linke-Hofmann-Werke AG Breslau (nom en 1917).
Apres plusieurs autres acquisitions, la fusion avec la Waggon-und Maschinenfabrik AG vorm Busch donne la Linke-Hofmann-Busch Werke AG en 1928. Dans le cadre de la grande depression, plusieurs
rapprochements ont eu lieu.En 1934,les problemes economiques etaient en cours dans plusieurs compagnies.
Le 15 novembre 1935, la direction generale de la Linke-Hofmann-Busch-Werke fut reprise par Junkers.Elle a ete poursuivi sous le nom de Fahrzeug-und Motoren-Werke GmbH –FAMO.
Les tracteurs a roues et a chenilles ont ete fabriques en dehors des moteurs diesel. La fabrication d'un camion a commence,aussi.
Un tracteur 18 tonnes lourd a ete concu,le premier prototype de ce SdKfz 9 a ete fini en 1938.
En 1940,le programme de production a change de sorte que FAMO se soit concentre entierement sur la fabrication de vehicules.
Peu de temps apres la prise de la Pologne par le Wehrmacht, le commissaire des compagnies allemandes est venu avec des ordres pour requisitionner les societes polonaises d'Ursus et l'usine voisine de Pruszkow pres de Varsovie.Elle sera assignee a FAMO.
Les deux compagnies ont fusionne en 1942. En raison de l'avance rapide de l'armee rouge en aout et septembre 1944,la plupart de la main d'oeuvre et des equipements ont ete deplace plus loin de Wrocraw.
Pendant les annees de guerre,FAMO a produit le Wespe dans ses usines de Breslau et de Varsovie et a ete egalement implique dans la production du Marder II.


Usine de Breslau




Modeles de chars construits :

1: Panzerkampfwagen II - Ausf A, B and C (Constructeur complementaire PzKpfw IIC )
2: Panzerkampfwagen II - Ausf F (Constructeur complementaire)
3: Wespe (Premier constructeur)
4: Panzerkampfwagen III - Ausf F (Constructeur complementaire)
5: Panzerkampfwagen III - Ausf G and H (Constructeur complementaire PzKpfw III G-H )

Semi-chenilles:

Schwerer Zugkraftwagen 18t (Sd. Kfz. 9) 1935-1944

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Dim 5 Aoû - 2:44


FORD WERKE AG,COLOGNE-NIEHL





La Ford Motor Company AG a ete cree pour le marche allemand a Berlin en 1926. En 1931,elle s'installe a Cologne.A partir de 1935,elle a ete converti en une societe independante de l'automobile allemande.
En 1939, elle fut renommee Ford Werke AG.Les voitures Ford se sont assez vendues, non seulement en Allemagne.
Le 1er decembre 1938, 101 837 voitures de Ford ont ete enregistrees dans le Reich allemand. En outre,Ford a produit environ 1 900 unites de s. Einheits-Pkw.
Les modeles de camion les plus importants qui ont ete utilises par la Wehrmacht etaient le BB de Ford et les differents types de camions 3 tonnes.
Les omnibus Ford etaient assez repandus car Ford a utilise les chassis camion 3 tonnes pour faire aussi des omnibus.



Kubelwagen:

Ford V8-91A/92A Standard 1939
Ford EGa, EGb, EGd, Typ 40 (s. gl. Einheits-Pkw) 1939-1941


Camions:

Ford BB 1937-1939
Ford V8-51 1937-1939
Ford 3t Lkw Modell 1939 (G 917 T, G 987 T, G 997 T & G 087 TG) 1939-1941
Ford V 3000 S (G 188 T, G 188 TG, G 198 TS, G 388 TS, G 388 TG, G 398 TS)
1941-1945
Ford V 3000 A (G 198 TWA) 1943-1944

Semi-chenilles:

Gleisketten Lastkraftwagen 2t, offen (Maultier) (Sd. Kfz. 3b)
Ford V 3000 S / SSM 1942-1944

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Lun 6 Aoû - 2:13


HANOMAG





Le Hannoversche Maschinenbau AG (Hanomag) a ete cree en 1835.
Il a fabrique des camions, locomotives, tracteurs agricoles, voitures et des machines de construction.Les engins semi-chenilles de la marque sont largement oublies,de nos jours.
La plupart des types ont ete fabriques seulement en petite serie.
Le 1er decembre 1938,44 391 semi-chenilles ont ete enregistres.Bon nombre d'entre eux ont ete utilises plus tard par la Wehrmacht.
Entre 1928 et 1938, la Reichswehr et la Wehrmacht ont obtenu un certain nombre de voitures commercialles et des Kubelwagen.
Outre la fabrication de voitures de tourisme,les semi-chenilles etaient bien connu pour la fabrication de tracteurs. Pour la Wehrmacht,principalement,des tracteurs a roues ont ete construits.


Semi-chenilles:

Leichter Zugkraftwagen 3t (Sd. Kfz. 11) 1936-1945
Mittlerer Schutzenpanzerwagen (Sd. Kfz. 251) 1939-1945


Tracteurs a roues:

Hanomag SS 20 1937-1942
Hanomag SS 55 1933-1941
Hanomag SS 100 1940-1945
Hanomag RD 36 1931-1936
Hanomag SR 38/45 1936-1942
Hanomag SR 45 1936-1942








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Lun 6 Aoû - 2:19

HENSCHEL UND SOHN, KASSEL, ALLEMAGNE






L'und Sohn de Henschel (Henschel et fils) etait une compagnie allemande situee a Kassel, la plus connue pendant le 20eme siecle comme
Constructeur d'equipement de transport, y compris des locomotives,des camions, des autobus,des trolleybus,des vehicules et des armes blindes de combat.
Georg Karl christian Henschel a fonde l'usine en 1810. Son fils Karl Anton Henschel a fonde une autre usine en 1837.En 1848,
la compagnie a commence la fabrication de locomotives . L'usine est devenue le plus grand constructeur de locomotive en Allemagne au 20eme siecle.
Plusieurs voitures ont ete aussi construites,dont une est devenu la voiture personnel d Hermann Goering.
En 1925,des camions ont été fabriqués.
Avant la Seconde Guerre mondiale, Henschel a fait une variété de camions de type 2.5 Tonnes.Henschel a produit approximativement 11,800 camions de 3 tonnes du type 33 et 1,500 Einheitsdiesel pour la Wehrmacht.
Les camions ont été fabriques sous licence de la compagnie suisse Franz Brozincevik and Co.,mais les omnibus ont été développés par Henschel lui-même.
De plus grandes commandes sont venus de la Reichsbahn et du Reichspost.
Henschel est devenu réputé pour la production des Tigre,en plus, des avions faits pour la Luftwaffe.Les camions civils Henschel etaient plutôt rares dans la Wehrmacht à cause du petit nombre de production. Environ 25,000 véhicules utilitaires de toutes les sortes ont été faits
par Henschel à partir de 1925 à 1945.

Au debut de 1935, Henschel a commence a fabriquer des panzer I.
Pendant la deuxieme guerre mondiale en 1939-1940,l usine a commence la production a grande echelle du Panzer III .
Henschel etait le constructeur original du Panzer VI, Tigre I et Tigre II.
Pendant les annees 1945, la compagnie a eu 8000 ouvriers.
Les usines etaient des cibles les plus importantes des bombardiers allies et ont ete presque completement detruites.


Modeles de chars construits :

1: Panzerkampfwagen I - Ausf B (Constructeur complementaire depuis 1935)
2: Panzerkampfwagen III - Ausf E (Constructeur complementaire)
3: Panzerkampfwagen III - Ausf F (Constructeur complementaire)
4: Panzerkampfwagen III - Ausf G and H (Constructeur complementaire)
5: Panzerkampfwagen III - Ausf J (Constructeur complementaire)
6: Panzerkampfwagen III - Ausf L (Constructeur original)
7: Panzerkampfwagen III - Ausf N (Constructeur original)
8: Panther - Ausf D (Constructeur mineur)
9: Bergepanther (Deuxieme Constructeur)
10: Tigre I - Premiere Production (Constructeur Chassis et assemblage)
11: Tigre I - Deuxieme Production (Constructeur Chassis et assemblage)
12: Tigre I - Derniere Production (Constructeur Chassis et assemblage)
13: 12.8cm Panzerselbstfahrlafette V (Prototype VK3001 chassis construction 1941)
14: Sturmtiger - Premiere Production (Chassis)
15: Sturmtiger - Derniere Production (Chassis)
16: Tiger II - Tourelle Porsche (Constructeur Chassis et assemblage 1943-1944)
17: Tiger II - Tourelle Henschel (Constructeur Chassis et assemblage 1944-1945)
18: Panzerbefehlswagen Tigre II (Constructeur Chassis et assemblage 1944-1945)





Camions Tout-terrain 6 roues:

Henschel Type 33 1928-1943
Henschel Type HWa 526 D (Einheits-Diesel) 1937-1940

Camions:

Henschel Type 40 S 1937-1945
Henschel Type 30 T 1937-1939
Henschel Type HGS 4500 1940-1945
Henschel Type HGA 4500 1940-1945





Dernière édition par naga le Lun 6 Aoû - 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   Lun 6 Aoû - 2:28


KHD MAGIRUS AG (jusqu'en 1935)

Usine Magirus AG en septembre 1944 apres un raid aerien allies






L'origine de Magirus est basee sur une societe de production de materiel de pompiers qui a ete fondee en 1866.Deja,lors de la premiere guerre mondiale,Magirus avait produit des camions.
En 1936, Magirus fut repris par la Humboldt-Deutz AG.
Les camions,omnibus et camions de pompiers etaient inscrits sous la marque Magirus.
A partir de 1940,les vehicules utilitaires ont ete inscrits sous le nom de Klockner-Deutz. Les camions de la Wehrmacht les plus nombreux etaient du type 206 M,le Einheits-Diesel et le type de Henschel 33 G1,qui a ete fabrique sous licence.
De 1940 a 1944,plus de 16 000 exemplaires de camion 3 tonnes ont ete fabriques,aussi bien que l'Opel Blitz de 3 tonnes.
D'ailleurs,une grande partie des poids lourds Magirus ont ete utilises par les unites de la brigade de pompiers.


Camions:

Magirus M 165 1937-1938
Magirus L 145 / 150 1938-1941
Magirus L 265 / 365 1938-1942
Klockner-Deutz S 330,debut 1941: S 3000 1940-1944
Klockner-Deutz A 330,debut 1941: A 3000 1940-1943
Klockner-Deutz GS 145 resp. S 4500 1941-1943



Klockner-Deutz S 3000




Semi-chenilles:

Gleisketten Lastkraftwagen 2t, offen (Maultier) (Sd. Kfz. 3c)
Klockner-Deutz S 3000 SSM 1942-1944


Tracteur chenille:

Steyr RSO/01 1943-1944
Steyr RSO/03 (license production avec moteur diesel Deutz ) 1944-1945

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les usines de production allemandes   

Revenir en haut Aller en bas
 
les usines de production allemandes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» exercice du production ecrite
» Calculer l'évolution moyenne annuelle d'une production
» Avatamsaka Sutra : C'est en éteignant toute production que l'on produit le cœur d'Eveil.
» Banques allemandes en faillite!?
» Après les villages, les usines Potemkine ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Autres-
Sauter vers: