Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 5e Corps de Chars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: 5e Corps de Chars   Ven 6 Avr - 0:39

Le 5e Corps de Chars est formée en Avril 1942 sur le District Militaire de Moscou. Il est au front du 16/4/42 au 13/8/43 – du 31/10/43 au 14/11/44 - A partir du 14 Novembre 1944 ce corps est dans les résèrves de la Stavka et n'en sortira plus jusqu'à la fin de la Guerre.

Commandants:
GM Kuzma Aleksandrovich Semenchenko du 19/4/42 to 30/12/42
Plk. (nommé GM le 7/2/43) Mikhail Gordeevich Sakhno du 1/1/43 au 1/10/44
Plk. Yakov Ivanovich Babitsky du 2/10/44 au 20/1/45
Plk. Ivan Mikhailovich Kolesnikov from 21/1/45 to 9/5/45

Composition:
- 24e Brigade de Chars
- 41e Brigade de Chars
- 70e Brigade de Chars
- 5e Brigade de Fusiliers Motorisés
- 2e Régiment de Chars Lourds de la Garde – de 3/45
- 1435e Régiment d'Artillerie Auto Propulsé (moyen)
- 161e Régiment d'Artillerie Auto Propulsé (léger)– de 11/43 à 2/44 – renommé le 1261e Régiment d'Artillerie Auto Propulsé (léger) en 2/44
- 1515e Régiment Antichars – devient le 1515e Régiment d'Artillerie Auto Propulsé (moyen) en 2/44
- 731e Bataillon Autonome Antichars
- 92e Bataillon Motocycliste
- 47e Bataillon de Mortiers de la Garde – RA - Katyusha
- 277e Régiment de Mortiers
- 1708e Régiment Anti Aérien
- 188e Bataillon de Sapeurs Motorisés
- 704e Bataillon Autonome de Transmissions
- 89e Base de Campagne de Réparation de Chars
- 109e Base de Campagne de Réparation Automobile
- 5e Compagnie Automobile Autonome de Transport d'Essences
- 65e Compagnie de Défense Chimique
- 54e Boulangerie Auto de Campagne

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5058
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: 5e Corps de Chars   Ven 6 Avr - 10:24

Citation :
partir du 14 Novembre 1944 ce corps est dans les résèrves de la Stavka et n'en sortira plus jusqu'à la fin de la Guerre
Mis soigneusement de côté, des fois qu'il y ait des soucis avec les anglo-saxons ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: 5e Corps de Chars   Ven 6 Avr - 22:12

vania a écrit:
Citation :
partir du 14 Novembre 1944 ce corps est dans les résèrves de la Stavka et n'en sortira plus jusqu'à la fin de la Guerre
Mis soigneusement de côté, des fois qu'il y ait des soucis avec les anglo-saxons ...

Il y a clairement de ça mais pas seulement. L'effort fourni par l'URSS du point de vue de l'entrainement des unités chars/mécanisées est absolument ahurissant. Déjè du fait des délais de formation. Aucun élément des unités mécanisés n'est au front en 44/45 sans 8 à 10 mois de formation. Cela implique des centaines de milliers d'hommes aux écoles. D'autre part, l'Armée Rouge compte en 1945 plus de 40 grandes unités de chars ou mécanisés, c'est un effort colossal du point de vue des chars, du matètiel en tout genre et en hommes (pas la chair à canon) mais les cadres, techniciens, etc... il faut ainsi les économiser autant que possible et en cela, contrairement à la légende, les soviétiques savent le faire. 1 corps de chars en plus n'aurait pas accéléré la fin de la guerre mais 1 corps intact en 1945 peut servir à beaucoup de choses... plus ou moins correctes

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5058
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: 5e Corps de Chars   Sam 7 Avr - 9:54

Citation :
il faut ainsi les économiser autant que possible et en cela, contrairement à la légende, les soviétiques savent le fair
Oui, les tankistes et assimilés ont toujours été considérés comme des soldats d'élite dans l'Armée rouge, qui plus est quand ils étaient dans une unité de la Garde.
Je me souviens avoir rencontré en 2007 un vétéran à Voronej (j'avais posté sa photo sur ce forum mais le serveur ne fonctionne plus).
Il se promenait difficilement dans la rue (88 ans) avec son damier représentant ses médailles.
J'ai profité de l'occase et on lui a demandé son parcours: 3ème armée de tanks de Rybalko.
Plus tard, le même été, à Moscou cette fois-ci, j'ai fait part de ma rencontre à un autre vétéran que je connaissais (médecin féminin dans la 51ème armée), elle m'a répondu "Ah, ça doit être un monsieur très bien ...!"
A la différence des unités d'infanterie, que François de Lannoy n'hésite pas à qualifier de "consommables" dans son livre sur l'opération Bagration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: 5e Corps de Chars   Dim 8 Avr - 21:35

C'est un peu vrai, même pour les fusiliers de la Garde. En 1944/45 aucune division de fusiliers ne dépasse 6 ou 7 mille hommes au mieux et ce juste avant des offensives aussi stratégiques que Bagration ou Vistula-Oder. Les remplacements pour les fusiliers se faisaient avec des anciens partisans, des habitants des régions nouvellement libérées, de gré ou de force d'ailleurs ou même des prisonniers de guerre libérés (en 1945). Par contre pour les unités mécanisées le flot de remplacements a toujours été complet et les unités blindés ou mécanisées sont toujours à plein effectif voire en sur-effectif.

C'est curieux mais même les Corps de Cavalerie de la Garde étaient prioritaires pour les renforts face aux fusiliers qui étaient vraiment au fond de la liste, comme les USA d'ailleurs!!

Mathias
Bonne pâques pour ceux qui la fêtent aujourd'hui, sinon ce sera dimanche prochain pour les ortodoxes. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5058
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: 5e Corps de Chars   Lun 9 Avr - 10:03

Citation :
C'est curieux mais même les Corps de Cavalerie de la Garde étaient prioritaires pour les renforts face aux fusiliers qui étaient vraiment au fond de la liste, comme les USA d'ailleurs!!
+ de 80 % des pertes U.S. étaient des fantassins.
Si leur remplacement était lent, les gars avaient au moins un minimum d'instruction, alors que les soviétiques, comme tu le dis plus haut, enrôlaient directement des jeunes ou des anciens des régions récemment libérées, des partisans plutôt habitués aux coups de main qu'à la coordination au sein d'un groupe ou d'une section, ou encore des malheureux prisonniers de guerre dont on peut penser qu'ils n'étaient pas au meilleur de leur forme (sans compter qu'ils se retrouvaient sous l'oeil inquisiteur du Smersh, la police politique de l'armée).
Tout ça ne donnait évidemment qu'une valeur relative aux unités ainsi constituées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: 5e Corps de Chars   Lun 9 Avr - 16:18

C'est le lot de tout les fantassins. C'est toujours les derniers de la liste. Combien de rapports US parlent de la mauvaise qualité des renforts pour l'infanterie, des jeunes, des malades et des gars avec des niveaux d'instruction très en dessous de la moyenne. L'infanterie toute "reine des batailles" qu'on la dit est toujours la plus mal lotie.
Je pense que c'est justement lç que résidait la relative supèriorité des allemands en 39/45. Leur infanterie, du moins jusqu'en 1944 recevait du bon à très bon matèriel humain, contrairement aux unités de service beaucoup plus mal loties (hommes agés, hiwis, etc...) et donc logiquement son rendement au combat est meilleur.

Chez les soviétiques ce qui compte c'est que les unités de rupture soient au top, les autres servent à boucher des trous. Par contre, et c'est un "détail" très important, les unités de fusiliers mécanisés ou les unités de motocyclistes dépendaient du commandement des chars et unités mécanisés (le BT MV) donc leurs renforts passaient par la même filière que les équipages de chars et donc tu as clairement en 1944/45 2 types d'infanterie soviétique bien distincts - la biffe - et l'infanterie moto-mécanisée véritable élite.

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 5e Corps de Chars   

Revenir en haut Aller en bas
 
5e Corps de Chars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
» Le corps est vibration d'énergies (résultat de recherche scientifique)
» Le corps de Sainte Bernadette
» Corps des Pompiers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Armée Rouge-
Sauter vers: