Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vorobeï
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Jeu 19 Avr - 23:18

Il y a quelques temps, alors que je trainassais dans une boutique, je suis tombé sur un ouvrage intitulé Les Guerriers du Froid : Vie et mort des soldats de l'Armée Rouge, 1939-1945. L'auteur s'appele Catherine Merridale. Cet ouvrage est publié aux éditions Fayard.
Je l'ai acheté et lu.
Pour présenter le livre et le sujet sur lequel il s'attarde, je reprend la présentation des éditions Fayard:
"Soixante-dix ans seulement nous séparent de la bataille de Stalingrad qui fit 750000 morts en six mois. C'était hier, et pourtant, l'ampleur du carnage subi par l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale semble appartenir à un autre temps: 30 millions de mobilisés; 27 millions tués, dont 8 millions dans les rangs de l'armée. Catherine Merridale raconte cette guerre du point de vue du fantassin soviétique, du simple soldat envoyé au front avec un armement et une formation sommaires pour arrêter les chars allemands. Cette étude, qui cherche à lever le voile du mythe glorieux de la guerre et de la propagande stalinienne, est avant tout une histoire d'hommes.
En plus des centaines de témoignages de rescapés recueillis, l'auteur a consulté, grâce à l'ouverture des archives soviétiques, les lettres des soldats envoyées à leurs familles, leurs journaux intimes, les archives de la police secrète, les rapports des instructeurs politiques, les chants et les poésies du front.
Sur fond de purges et d'embrigadement, de désertions, de désespoir, de pillages mais aussi de fierté nationale, ce livre émouvant et captivant révèle une dimension largement inconnue de la Seconde Guerre mondiale, habituellement dominée par l'historiographie du front ouest."

Mon avis personnel sur le livre:
C'est vrai qu'entre les Tommies, les GIs et les Landsers et les Ivans, ce sont les Ivans qu'on connait le moins. Donc, ce livre est très instructif en ce qui concerne le soldat de l'armée rouge pendant cette période sombre, notamment sur la psychologie de ce "guerrier du froid", sur ses opinions, ses sentimenets, ses désespoirs et ses espoirs. Le livre ne commence pas en 1941 mais en 1939, et ça, c'est bien et il ne fait pas l'impasse sur des sujets épineux comme l'attitude des soldats de l'armée rouge en Allemagne, par exemple. Ceci étant dit, je suis content de voir que le livre ait parlé de ce qui s'est passé une fois que la guerre s'est terminée, quand les soldats sont revenus chez eux avec plein d'espoirs pour le monde de l'après guerre. Il est terrible de voir que l'Etat stalinien n'ait guère tenu les promesses qu'il avait faite à son peuple qui a payé le prix fort pour résister au nazisme et le vaincre. Tout ou presque est reparti comme avant. Enfin, bref... j'ai apprécié ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Borislav
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 27
Localisation : Hainaut / Belgique
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Jeu 19 Avr - 23:35

Tu m'as donné envie de me le procurer en tout les cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Ven 20 Avr - 6:20

Bonjour,

Ce livre publié en février 2012 est une traduction (tardive) de Ivan's War, publié en 2005.
Catherine Merridale est professeur d'histoire contemporaine a l’Université de Londres.
J'avais en son temps fouillé la toile en anglais a son sujet, c'est du solide et du sérieux, les commentaires de Vorobei sont tout a fait justifiés.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Ven 20 Avr - 10:40

Connaissais pas
Je vais aussi me le procurer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Mer 23 Mai - 9:45

Je suis dessus.
C'est un gros travail, cependant, je ne sais ce qu'en pensent ceux qui l'ont lu, mais entre les analyses et synthèse de l'auteur, parfois un peu tranchées, et la traduction, on en perd le sens des témoignages qu'elle est censée nous transmettre ...
Dans le bouquin de J.Lopez, c'est plus direct et donc plus parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CNR
Shutze
Shutze


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Ven 1 Juin - 18:59

Bonjour,

cet ouvrage était mis en valeur sur un présentoir dans la bibliothèque de ma ville.
Rapidement, des éléments factuels mettent à mal la crédibilité de l'auteur.
Les chiffres cités sur les famines en URSS (1932-1933) (10 millions, 7 pour la seule Ukraine) sont ceux des militants nationalistes ukrainiens nostalgiques de l'OUN collaboratrice,de l'UPA et de la division SS Galicia.
La poursuite de la lecture de cet ouvrage permet de constater que ces "erreurs" ne font que refléter un a priori.
La traduction de ce livre ne s'imposait donc pas à l'heure où les recherches historiographiques ont établi et borné l'espace entre lanostalgie de la guerre stalinienne idéalisée et la propagande extrémiste des nostalgiques de la collaboration avec les Nazis.
Le renvoi dos à dos du régime raciste et génocidaire Nazi et de l'état qui l'a terrassé est à cet égard révélateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorobeï
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Ven 1 Juin - 20:05

Perso, j'ai pas acheté ce livre pour savoir combien il y a eu de morts pendant la grande famine de 1933. Il y a certainement des bouquins traitant du sujet.
Moi, ce que je cherchais, c'étais un livre sur le soldat de l'Armée rouge pendant la seconde guerre mondiale et je l'ai trouvé.
Quant au fait que l'auteur renvoit dos à dos le régime fasciste hitlérien et le régime stalinien, c'est plus compliqué.
Elle ne fait pas impasse par exemple, sur le sentiment de colère et de haine que les soldats ont pu avoir envers les Allemands quand l'Armée rouge a libéré les villes soviétiques en ruines et dépeuplées ainsi que les camps de la mort comme Maïdanek (référence à la politique d'extermination des nazis).
Mais bon, pour comprendre pourquoi l'Armée rouge a eu des pertes si immenses (au moins 8 millions de morts), on ne peut pas ignorer les responsabilités du régime stalinien : déjà, pendant la guerre d'Hiver contre la Finlande où les pertes soviétiques sont démesurés par rapport à celle des Finlandais mais surtout lors de l'opération Barbarossa en juin 1941 quand Staline n'a pas cru une seule seconde à une attaque alors que toutes les infos qu'il avait en main, celles venant de Churchill, de l'Orchestre rouge, de Richard Sorge, concordaient. Et rebellotte au printemps 1942, alors qu'il a les plans de l'offensive allemande en direction du Caucase, il pense une nouvelle fois que c'est du bluff ! Dans les deux cas, les conséquences de cette négligence ont été plus que catastrophiques, nottament sur le plan humain.
Et puis, quand on voit, après la guerre, le traitement réservé aux prisonniers de guerre, dont certains ont réussi à survivre pendant 4 ans dans les camps nazis, ainsi qu'aux soldats invalides, franchement, c'est là qu'on peut s'apercevoir que le régime stalinien n'a que fort peu d'humanité.
Le régime stalinien a peut-être terrassé le régime nazi, mais il est triste de voir comment le régime stalinien a profité de cette guerre pour servir ses propres intérêts, par exemple, en intégrant des pays en son sein ou en installant des régimes à sa solde, le tout au mépris de la volonté des peuples de ces pays. C'est bien dommage, parce que ça jette de l'ombre sur l'incommensurable sacrifice que le peuple soviétique a fait pour survivre à la volonté d'annihilation de la part des nazis et pour chasser les nazis de l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Sam 2 Juin - 0:13

L'Histoire de l'U.R.S.S., et particulièrement de la Grande Guerre Patriotique sera de toute façon un travail de longue haleine.
Ceux qui s'y risquent aujourd'hui sont courageux, mais leurs écrits tiendront-ils dans la durée ?
On verra, en tout cas ce bouquin a le mérite d'exister alors qu'il y a une vingtaine d'années on avait souvent que des caricatures à se mettre sous la dent venant des deux côtés du rideau de fer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5158
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Sam 2 Juin - 1:27

CNR a écrit:
Bonjour,

cet ouvrage était mis en valeur sur un présentoir dans la bibliothèque de ma ville.
Rapidement, des éléments factuels mettent à mal la crédibilité de l'auteur.
Les chiffres cités sur les famines en URSS (1932-1933) (10 millions, 7 pour la seule Ukraine) sont ceux des militants nationalistes ukrainiens nostalgiques de l'OUN collaboratrice,de l'UPA et de la division SS Galicia.
La poursuite de la lecture de cet ouvrage permet de constater que ces "erreurs" ne font que refléter un a priori.
La traduction de ce livre ne s'imposait donc pas à l'heure où les recherches historiographiques ont établi et borné l'espace entre lanostalgie de la guerre stalinienne idéalisée et la propagande extrémiste des nostalgiques de la collaboration avec les Nazis.
Le renvoi dos à dos du régime raciste et génocidaire Nazi et de l'état qui l'a terrassé est à cet égard révélateur.


Merci de vous presenter avant de faire des commentaires Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   Mar 1 Sep - 12:47

Relu attentivement pendant les vacances.
Malgré les quelques reserves formulées plus haut, c'est un livre qu'il faut connaitre si on s'intéresse à l'Armée rouge.
Vorobei en a fait à mon sens une analyse pertinente.
On peut y rajouter que l'auteur a des références et sources abondantes et précises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Guerriers du Froid, de Catherine Merridale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Chaud ou froid?
» Pour Catherine qui attend sa mutation
» Froid glacial sur les crêts du Pilat
» Sainte Catherine de Suède et Bse Marie Karlowska et commenrtaire du jour " Si vous demeurez fidèles à ma parole,..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Multimedia :: Livres et documentation-
Sauter vers: