Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Ven 3 Fév - 14:10

Ceux la sont disposes a la perpandiculaire,ils ont du manoeuvrer avant la fin du combat pour ne pas etre debordes par un cote. Rolling Eyes

Il y a le II-03 dans le lot,c est une chance!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Ven 3 Fév - 14:23

Le II-02 avant destruction

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Ven 3 Fév - 14:53

En voyant cette autre photo du II-02 bel et bien detruit en plein milieu de nul part et la photo ou l on voit des officiels russes en train d inspecter les impacts sur le Ferdinand pres d un arbre,il est clair que la photo a ete prise dans un autre endroit et bien apres la bataille.
Ce Ferdinand a du servir a des essais de tirs antichar pour voir les failles du blindage.

Le II-02 sans impact sur le blindage avant.




Apres les essais de tir sur l engin.






Gege,j ai tout bon??






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Ven 3 Fév - 15:48

hein?
ou se trouve le nom de l'officier?
bah!!!!, comme tu travaille bien, la réponse était Rokossovsky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Ven 3 Fév - 16:12

mais il y'a quelques chose qui frappe sur la photo ou ont aperçois, Le général Rokossovsky, entrain s'inspecter son Ferdinand, comme tu l'as si bien énumérer la première fois, celui comportes des trace de tir d'obus, tandis que le II-02, lui sur les photos, ne contient aucune, trace de tir, situer sur le coté gauche du canon.

Soit maintenant, ses éclats d'obus, ont été effectuer après que le Ferdinand se trouvait en service chez les Russes, ou soit, ce n'est pas le II-02.
Et comme ont remarque bien, des officiers et des membres d'équipage se trouvant déjà dans le Ferdinand, ici je pense bien, que ils faisait déjà partie de l'Armée Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Ven 3 Fév - 19:00

et ici je continue juste la traduction, pour les énumérations des sorts des numéros des Ferdinand.

I-02 Chenille Gauche détruite, patin de support à été détruit en sautant sur une mine, le Ferdinand à été incendier.

514 Chenille détruite, patin de support a été endommagé en heurtant une mine, Ferdinand à été incendier

502 chenille endommagé, après avoir été endommagé par une mine, il fus par la suite utiliser a des fins de test d'explosif.

501 Chenille endommagé, après avoir été endommagé par une mine, le véhicule a été réparer, et envoyer au centre de test du NIBT.

712 Roue motrice droite endommagé par tir d'obus, l'équipage as pu sortir, Incendie a été étains.

732 Blindage perforé, Trois tir d'obus ont perforé le blindage, Ferdinand incendier par bouteille "KS"

524 Chenille cassé en sautant sur une mine, par la suite le 524 a été incendier.

II-03 Chenille détruite par tir d'obus, par la suite à été incendier par bouteille "KS".

Le 113 ou le 713 (partie du numéros illisible), Blindage a été perforé par tir d'obus, Le canon a été incendier a l'extérieur seulement.

601 Chenille droite détruite, destruction par tir d'obus, le canon a été incendier uniquement à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Sam 4 Fév - 1:47

Qui a pris a la premiere photo?les russes ou les allemands
Car sur la seconde le II-03 a ete incendie depuis,c est etrange.Les allemands seraient ils revenu pendant la nuit pour le detruire?ou bien les russes ont commence a demonter "la bete" et toucher au canon par exemple qui est plus eleve que la photo precedente?

Pour l incendie,j en suis moins sur.Car on voit qu il y a encore des obus dans la casemate,non?


Avant




Apres




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Sam 4 Fév - 6:54

Donc, pour que nous ayons une vision plus approfondie, sur le sujet du Ferdinand, je vous propose de lire une fois, ces premier paragraphes, de ce que les Soviétiques en pensait, ici bien sûr, vas être énumérer en tant qu'exemple primaire, les unités de la 653ème et 654ème Schwere Panzerjäger Abteilung, et bien d'autre unité encore, et bien sûr, ou ont connaîtra autant les points forts que ses points faibles, et les chiffres.

Le (Ferdinand) était t'il le plus terribles des SAU? (auteur Andrej Kravchenko) a écrit:

Es ce que les Allemands avait t'ils les meilleurs SAU au monde ou non? – Ceci est une question contestable, mais qu'ils ont réussis à en créer un, et que celui ci, est rester à jamais graver dans la mémoire chez les combattants soviétiques, ceci est exact. Ici il s'agit du canon automoteur lourd "Ferdinand". Il a fait son apparition chez nous, à partir de la deuxième moitié de 1943, presque dans chaque rapport de combat, les troupes soviétiques supprimaient au minimum un telle SAU. Si maintenant ont effectue la somme les pertes des "Ferdinand" selon les rapports soviétiques, pendant toute la durée de la guerre, ont été supprimé quelques millier d'unités. Le piquant de la situation réside dans le fait que...

Donc ceci était juste le premier paragraphe, pour vous mettre l'eau à la bouche.

Et j'espère que ont en sauras plus maintenant naga.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Sam 4 Fév - 7:34

La suite..
Citation :
Le piquant de la situation réside dans le fait que les Allemands pendant toute la durée de la guerre, ils ont produit seulement 90 unités, et 4 BREM (*)sur leur base. Il est difficile de trouver un modèle de ce véhicules blindés de la Seconde Guerre mondiale(**) , publié en très petites quantités et qui fus rendu si célèbre. A cela le canon automoteur Allemand "Ferdinand", dans les écritures, fus souvent confondu, le plus souvent ce fus avec les - "Stug" et les "Marder", une situation similaire a été avec le char "Tigre": qui fus le plus souvent des cas confondu avec char moyen Pz-IV étant armé d'un long canon. Mais il y avait des silhouettes au moins similaires, mais y avait t'il de telle similitudes, entre le "Ferdinand" et, par exemple, le Stug 40? – ceci est la grande question!.

(*) Alors le BREM = véhicule treuil, servant aux mécano de sortir les chars des ravins et autres, ou ils furent embourbé.

(**) alors ici au début de Mai 1945, il ne reste plus que les 4 dernier engins.
(1. Elefant: in Mittenwalde
2. Elefant: in Klein-Köris am Abzweig Löpten
3.+4. Elefant: Berlin am August-Bebel-Platz und Trinitatius-Kirche, am 1.Mai 1945)
Le 1er Ferdinand, se trouvait à Mittenwalde.
Le 2ème se trouvait à Klein-Köris
le 3ème se trouvait à Berlin sur la place August Bebel.
Et le 4ème à l'église de la Ste. trinité (Berlin).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Sam 4 Fév - 21:46

Bien continuons, après que j'ai été forcé de stoppé, en raison pour la recherches des 4 dernier Ferdinands.

Citation :
Alors quel était ce fameux "Ferdinand" et pourquoi est t'il aussi largement connue, et ce depuis l'époque de la bataille de Koursk? Nous n'allons pas entrer dans les détails techniques et l'élaboration de conception, en raison que ceci est déjà mentionné part des dizaines d'autres publications, mais nous allons prêter attention aux combats dans le nord du saillant de Koursk, ou furent massivement utilisé ces machines très puissantes.

La forme du SAU a été faite en réunissant des plaques de blindage forgée carburé est provenant du stock de la Marine allemande. Le blindage frontal était d'une épaisseur de 200 mm, les côtés et l'arrière - 85 mm. L'épaisseur du blindage de côté, était presque invulnérable aux puissances de feu des canons de presque toute l'artillerie soviétique de 1943, et ce à une distance de plus de 400 mètres, son armement se composait d'un canon StuK de 8,8 cm modèle 43 (certaines sources par erreur ont énumérer version de campagne PaK 43/2) la longueur du canon était de 71 calibres (*), et son énergie initiale excédait d'une fois et demie que celle du canon du char lourd "Tiger". Le canon du "Ferdinand" perforait tous les chars soviétiques, et ce sous tous les angles d'attaque à toutes les distance de feu réel. La seule raison pour que les pénétration de blindage non pas réussis, lorsqu'ils furent touchés – ce fus en raisons des ricochets. Toute autre coup atteint, a provoqué une pénétration de son blindage, qui, dans la plupart des cas signifiait la retraite du char soviétique et la perte partielle ou totale de son équipage. Voici une arme sérieuse Allemandes, qui est apparu peu de temps avant le début de l'opération "Zitadelle".

(*) Ici pour la définition des longueurs de calibre du canon, ici cela est effectuer par rapport aux diamètre de l'obus soit en tant qu'exemple:
8,8 cm x longueur de 71calibre = 624.8 cm
Donc dans tous les cas de figures, mis à part quelques auteurs, dans leurs publications, eux donne les valeurs en mm ou en cm, ce qui est faux, le canon est toujours mesurer contenant une longueur définis en suivant le Calibre du canon. Telle: "L24" pour le canon du Panzer IV, etc...

Bon continuons. Mais ici comme cela aborde la partie de la création des unités, je vais de suite prendre la source Allemande, pour avoir la date exacte de la création.

Citation :
La première Abteilung de Schwere Panzerjäger qui fus créer, fus la 653ème Abt. et ce à la date du 31 Mars 1943, ou ils furent basé à Bruck près de Leitha (Autriche), à partir de la 197ème Sturmgeschütz Abteilung, qui elle fus re-nommé. Qui elle reçus l'équipement de chasseur de char "Ferdinand". L'Abteilung à été subordonné au XXXXIème Corps de Panzer.

Ils ont commencé à recevoir leurs premier "Ferdinand", le mois d'après, ou ils se trouvèrent à Neusiedel am See, dans les usines Nibelungen en Autriche. Après quelques semaine de préparation, l'usine les expédia à Bruck pour l'entraînement.
Le Général Heinz Guderian les eus observer pendant leurs entraînement du 24-25 Mai, et a noté que il n'avait perdu que un seul véhicule lié à la panne mécanique au cours d'une mission d'entraînement de 42 km de distance de route.
Le 8 juin, ils ont été subordonné en tant que Ier Bataillon du 656ème Schwere Panzerjäger Régiment. Entre le 9-12 Juin, il furent embarqué et expédier en Russie.
Le Régiment a été subordonné au XXXXIème Panzerkorps, qui lui était subordonné à la 9ème Armée dans le saillant d'Orel, pour les préparatifs de la bataille de kursk.
Pendant ce temps là, sa structure d'organisation, se composait de:
3 compagnies étant chacune doté de 14 Ferdinands, et de l'état major de la compagnie. Ultérieurment il fus supposé que ils furent doté de 3 Ferdinands, mais ceux là, il furent assigné à la 3ème Compagnie.

Et pour la 654ème Abteilung....

Citation :
La 654ème Abteilung de Schwere Panzerjäger, a été créer à travers la 654ème Panzerjäger Abteilung le 22 Mars 1943, qui été basé à Rouen en France. La raison pour sa re-nomination, provenait du fait que, l'Abteilung, a été équipé de chasseur de char lourd "Ferdinand". Et pour le moment, elle se composait de l'état major de la 1ère Compagnie, et de la 3ème compagnie, ainsi que de la compagnie de réparation, et elle fus subordonné à la 10ème Brigade de Panzer.

A la mi Mai 1943, les premiers chasseur de char Ferdinand entrèrent dans Rouen.
La compagnie d'état major en reçus 3. Et la compagnie de chasseur de char en reçu 14.
Jusqu'a la Fin du mois de Mai, tous les chasseurs de chars son entré à Rouen.

A partir du 8 Juin, elle fus subordonné en tant que IIème Bataillon, au 656ème Schweren PanzerJäger Regiment, mais en tant que une unité d'Abteilung, elle resta cependant unité indépendante de la Heer.

Entre le 13-15 Juin, l'Abteilung, a embarqué à Rouen, et a été expédier en Russie.
Bien donc ici, ont as le début, provenant des recherches Européennes.
Ont reviendra ultérieurement sur eux, ici je vais vous donné la version Russe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 0:16

Bien a présent les connaissances des russes, mais ici, comme j'ai trouver plein de détail historique, ainsi ont vas un peu revenir, plus en arrière.

Citation :
L'Histoire du "Ferdinand" est étroitement liée à l'histoire du fameux char "Tigre I". Ce char a été développé par deux bureaux d'étude de firme concurrentes - "Porsche" et "Henschel". Cela a commencé en hiver 1942, avec la fabrication des prototypes du char, mieux connus sous la dénomination VK 4501 (P) ("Porsche") et VK 4501 (H) ("Henschel").
Ici je vous donne juste en vitesse une photo.


Citation :
Le 20 avril 1942 (pour l'anniversaire du Führer ), les prototypes ont été montré à Hitler, après avoir passé tout les deux leurs essais de tir. Les deux prototypes ont montré des résultats similaires, et la décision as été prise, en raison de leurs proches résultat, de choisir uniquement un seul prototype pour la production en masse. Hitler a insisté que la production en masse, soit effectuer en parallèle avec les deux types, tandis que le commandement militaire lui a porté son choix sur le Henschel. En Avril - Juin les essais se sont poursuivis en compagnie parallèle "Nibelungenverke" (firme Autrichienne) ou fus commencé à assembler la première production des "Tigres" Porsche. Le 23 juin 1942 lors d'une réunion avec Hitler, il a été décidé d'avoir uniquement une seule production en masse d'un seul type de char lourd, qui la firme "Henschel" remporta le choix. La raison du choix porté, fus les problèmes de transmission électromécanique avec le char de la firme Porsche, ainsi que une petite chaine de production pour le char et la nécessité de développé en production des moteurs pour le char. Le rôle prédominant qui as influencer, fus celui du conflit que Ferdinand Porsche avait avec l'Office allemand de l'armement (Deutsche Waffenamt).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 2:18

Desole de te couper Gege,
On dirait que le No 122 a aussi servit de "defouloir" aux antichars russes avant d etre expose quelque part en russie,peut etre a Moscou en 1945?


Sur le champ de bataille.









En Expo en 1945

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4777
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 3:05

Oui, impressionnant.
Les gars rient devant l'appareil photo, mais doivent se demander si les industries du Reich ont d'autre surprises en préparation du même genre.
Heureusement qu'un tel engin, coûteux et demandant beaucoup d'expérience, n'a été que peu produit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 3:17

Bien continuons donc sur cette lancé...
Citation :
Malgré le fait que la préférence des militaires était pour le "Tiger" de "Henschel", les travaux n'ont pas cesser sur le VK 4501 (P). Ainsi à la date du 21 Juin 1942, il fut demandé à Porsche de vérifier s'il était possible de remplacer dans la tourelle, qui fus déjà mise au point, le canon de 88 mm KwK de L56 par le 88 mm de la Flak 41 L71. Cette ordre fus transmis à travers la Heereswaffenamt (HWA = Office de l'armement de la Heer. Ou de la Wehrmacht si vous arrivez à mieux comprendre), et ce sur les ordre personnel du Führer, qui ne souhaitas pas abandonné son char favoris de Porsche. Le 10 septembre Porsche a travers la direction de l'usine Nibelungenwerk, répondit par une réponse négative a la Heereswaffenamt. Parallèlement avec cette tâche, le bureau d'études de Porsche examinait la variante de l'armement du "Tigre", avec le mortier de 210mm pris aux Français, pour le pouvoir le monté sur une tour immobile. Cette idée plus aussi à Hitler, qui s'exprima sur la nécessité d'avoir dans l'armement des canons autopropulsé de l'artillerie disposant de gros calibres, et qui fus nécessaires au soutien des unités blindées.

Lors de la réunion du 22 Septembre 1942, où, parmi d'autres questions qui ont été soulevées, il fus énumérer du sort du VK 4501 (P), Hitler a parlé de la nécessité de retravailler ce châssis dans un canon d'assaut lourd, armé d'un canon de 88 mm avec une longueur de canon de 71 calibre ou bien d'un mortier français de 210mm, installé dans une tour fixe. En outre, le Führer a exprimé le souhait de renforcer le blindage frontale des véhicules jusqu'à 200 mm – un tel blindage même le "Tiger" n'était pas équipé, de plus, il a proposé d'utiliser pour ce blindage les "plaques de blindage de la kriegsmarine" Toutefois, aucune décision formelle sur le sort du VK 4501 (P) a été prise lors de la réunion. Seulement une semaine plus tard. Le 29 septembre suivie d'instructions officielles à l'office de l'armement de la Heer, de la transformation du char Porsche, en tant que "canon d'assaut lourd." Cependant, le concepteur a du moins au début ignoré de suivre la demande, comme ont ne lui as pas laissé l'espoir de voir son char en service. Surtout depuis le 10 Octobre 1942, ou la société "Krupp" et "Rheinmetall" ont reçu une commande pour concevoir une tourelle armé d'un canon de 88 mm de 71 longueur de calibre, pour son installation sur le châssis du char "Tigre" Porsche et sur le "Henschel". Toutefois, lors d'une réunion du 14 Octobre 1942 Adolf Hitler a exigé, sans attendre la fin de la conception, de commencer immédiatement à travailler sur le développement et la fabrication d'armes d'assaut avec canon de 88 mm monté sur le châssis du char VK 4501 (P) et Pz.IV.

Bien ici nous en savons un peu plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 3:30

merci à toi Naga de t'occuper de retrouver les photos.
mais comme c'est ton passe temps de prédilection, alors cela doit être enfantin non?
Areuh, areuhhhh!!! je veux mon biberons de photos!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 4:38

bien en tant que référence complémentaire, ici les numéros des châssis, numéros qui servent également pour les "Tiger" Porsche que pour identifier les numéros se référençant au "Ferdinand", puisque ils furent assemblé sur le même châssis. (VK4501 (P)) biens évidemment.
Ainsi ici les premiers numéros = Fahrgestell Nummern (Numéros des châssis) et tout à l'arrière sont les numéros Tactique que l'ont peut lire sur les Ferdinands.
Ainsi parfois si sur une photo, se trouve uniquement référencer par Fgst. Nr. = ce fameux numéro de châssis, donc soit il est lier à un numéros tactique, ou alors pas de chance, non identifier, et ce sont ses dernier, qui sont les plus difficile à identifier, en raison, que il n'existe aucune référence.

Citation :
Fgst.Nr. Tiger(P)
Fahrgestell Nummern for Tiger(P) including all variants. 100 total Tiger(P) chassis were builtnumbering from 150001 to 150100.

150001 VK4501(P) prototype Tiger(P) sent to s.Pz.Jg.Abt 653, tactical number 003

150002

150003

150004

150005 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 563 as a recovery vehicle

150006

150007

150008

150009

150010 one of the test vehicles from Kummersdorf, later issued to s.Pz.Jg.Abt. 653

150011 one of the test vehicles from Kummersdorf, later issued to s.Pz.Jg.Abt. 653

150012 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 124

150013 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 322

150014 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 101

150015 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 313

150016

150017 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 202

150018 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 334

150019 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 133

150020 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 201

150021 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 314

150022 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 612

150023

150024 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 102

150025

150026

150027 issued as a Ferdinand

150028 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 211

150029

150030 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 534

150031

150032

150033 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 512

150034 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 714

150035

150036 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 513

150037

150038

150039

150040 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 511

150041

150042

150043

150044 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 533

150045

150046 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 532

150047 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 722

150048

150049

150050 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 613

150051

150052

150053

150054

150055 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 721

150056

150057 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 702

150058

150059

150060 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 632

150061

150062 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 611

150063

150064 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 521

150065

150066

150067 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 212

150068 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 621

150069 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 631

150070

150071 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 633, renumbered 102 in Italy

150072

150073 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 324

150074 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 213

150075 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 321

150076 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 654, tactical number 622

150077 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 131

150078

150079 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 301

150080 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 121

150081 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 214

150082 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 312

150083 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 114

150084

150085

150086 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 221

150087 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 222

150088

150089 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 223

150090

150091 issued as a Ferdinand

150092 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 224

150093 issued to 1./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 123

150094 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 231

150095 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 332

150096

150097 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 233

150098 issued to 3./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 302

150099

150100 issued to 2./s.Pz.Jg.Abt. 653, tactical number 234 (last Ferdinand completed, 8 May 1943)
donc pour ta photo, montrant un ferdinand, dans la ville.
ici mes recherches, chez moi, sur la photo fus indiquer
Citation :
№122
ст. Поныри - с/х "1-е Мая".
Возможный кандидат. Fgst.No.150090

et une autre
Citation :
"Фердинанд" в Понырях.

Donc si j'assemble les deux, cela donne.
N° tactique 122 Candidat potentiel Ferdinand N° châssis 150090, capturer par la Division de fusilier de Ponyri, photo prise environs du 1er Mai (selon toute vraisemblance, ici il se peut, que cela se rapporte à l'année 1946, ou 1947.
(Et la région de Ponyri, se trouvait à ce temps là (1943)sous, le commandement du Général .Rokossovsky)).

Mais ici, la question reste en suspend, du fait, que avec le n° de châssis 150090, aucune liaison avec un quelconque numéro tactique, ici c'est bien le 122.

Donc en clair, ce Ferdinand, a réussis à entrer dans la ville de Ponyri jusqu'à cette emplacement, ou il a été stoppé, par un tir sur une de ses roues de motricité.

Et le 150005 c'est un de ses fameux véhicule treuil qui ont servit à sortir les véhicules embourbé, ou qui n'avait plus la possibilité de bougé (donc chargement sur camions de remorquage).

Et en lisant cette dénomination
Citation :
s.Pz.Jg.Abt 653, tactical number 003
ont remarque bien que il dispose d'un petit chiffre. cela se rapporte bien à l'état major.
ici la photo du Tigre.

Mais ici il y'a eu des erreurs qui ont été faites.

Apparemment ce char tigre Porsche, VK4501 (P), celui ci aurais eu le châssis n°150013.
Mais ici ils se peut, que cette autre source, elle s'est jeté sur les dirent, sans vérifier réellement.
Comment pourrais je vous expliquer mieux que ça?
Nulle autrement que par la logique:

La logique veux, que le tout premier modèle, utilise donc le tout premier châssis, en raison, que il ne vont pas produire 100 châssis, si les concepteurs, ne sont pas encore en mesure de prouvé à travers les essais fait par le prototype, si celui ci il réussiras à passer les essais ou non, pour que ainsi il soit accepter de le produire en grande quantité.
Donc forcément le prototype disposait du châssis n°150001 et non le 150013.
Et de toute façons ici la seconde sources, elle comme elle n'as pas vérifier ce qu'elle as écrit, ici plus tard, ils énumèrent bien, que a partir du n° du châssis 150011 -150100, eux furent convertit en Ferdinand (90 Transformation en Ferdinand).

ici ce char tigre, comme il as été subordonné à l'état major, ici c'est le Hauptmann Grillenberg, qui fus le commandant de ce char.
Le prototype fus transformé pour devenir un Panzerbefehlswagen VI(P), donc oui, ce char tigre I, était un chars de commandement.

Bien, en tant que information complémentaire, ici ont sait, que une totalité de 10 Tigres Porsche ont été monté avant que Hitler décide de stoppé la production.

9+ le char prototype 150001 = 10 chars en totalité.
et ici ce sont bien les N° de châssis 150001 -150011.
Donc ces 10 chars, eurent en tant qu'armement un canon KwK 88mm L56 (Canon standard sur tout les tigres I). Puisque ils furent construit avant que Hitler ordonne la transformation, ou bien même, ne parle d'essayer de monter un canon Flak 88 modèle 1941 de longueur de 71 calibre.

5 en totale ont été transformer soit en Bergtiger soit en Ramtiger.
150005 -150010 et 150011 (Bergtiger)

1 unique char tigre Porsche sur les 10 construit est aller au combat. c'est le prototype 150001.

Ainsi les numéros restant:
150002-150003-150004-150006-150007-150008-150009, deux d'entre eux, furent encore transformer en tant que Bergtiger ou Ramtiger.et les 4 numéros de châssis restant, furent encore des chars Tigres Porsche, mais qui n'ont jamais vue le feu (jamais au combat, école pour apprentissage sûrement.), ou alors ils furent aussi transformer en Bergtiger et Ramtiger, cela je n'ais aucune réponse pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 8:54

et voici encore une autre photo du tigre du Hautpmann Grillenberg.
Et tous les sites qui écrivent sur le Tigre porsche, aucun ont vérifier, ils ont tous pris pour argent comptant, les dirent de la première source, qui as commis l'erreur, donc encore une fois, le Tigre porsche 003 prototype, disposait du châssis 150001 et non du châssis 150013.
et le voici une nouvelle fois.

mais au moins ici dans ce forum, ont as la délicatesse, de vérifier a mainte reprise les énonciations faites par les autres auteurs.
Ici c'est une photo prise de l'arrière du char.
et ici ont remarque bien que c'est un Befehlpanzer, en raison de ses deux antenne pour la Radio communication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4777
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 12:49

Etonnant.
Je savais pas que cet engin avait vu le feu et s'était trainé jusqu'à Ponyri ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 17:23

la photo du ferdinand, ou ont vois les deux personnes circuler devant lui Vania, pas le tigre 003
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 19:35

Bien comme ici, j'ai retrouver des photo cataloguer "Ferdinand" à Kursk.
Ainsi je vais une fois commencer, par vous donné toutes les photos, qui détiennent les numéros tactiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Dim 5 Fév - 21:27

donc ici il y'a 8 Ferdinands qui ont pus être bien identifier. + les photos de Naga du II-03 etc...
Et ici, ont pourras aussi comparer leurs camouflages, cela peut être utile, pour essayer d'identifier les autres, si ils appartenait à la même compagnie.

donc le premier client et le 501.


et le 502.


le 524


et le 623


le 624


et le 625 se trouvant à l'arrière plan. en premier plan, pas de marquage.


le 723


et pour finir le 731.


et ici ont distingue bien, sur quelques modèles des marques de brûlures, sûrement attaqué avec des bouteilles "KS".

Donc ici pour les camouflages, petit rappel.
ici ont peut identifier 3 type de camouflages différents.
le 1er de la séries 700, ici c'est une toile araignée bien carré.
le second série 600 toiles d'araignée petit format et large trait de pinceau.
la troisième séries 500, toiles d'araignée de grand format et grand trait de pinceau.

séries 700 = 3ème Compagnie du IIème Bataillon (soit) 654ème Abteilung de chasseur de chars lourd.
série 600 = 2ème Compagnie du IIème Bataillon (soit) 654ème.....
série 500 = 1ère Compagnie du IIème Bataillon (soit) 654ème ......

Ainsi ici toutes les photos des ferdinand identifiable a leurs numéros tactiques, faisait partie de la 654ème Abt.

Et les numéros ne se suivent pas, certains oui, mais ici chaques compagnie avait 14 Ferdinands.
et ce ou chaque compagnies disposait de 3 zug (unité trains).
ainsi l'état major de la compagnie fus distribuer 2 Ferdinands
et pour le 1er Trains il eu 4 Ferdinands
le 2ème trains 4 Ferdinands
le 3ème trains = 4 Ferdinands

Mais maintenant, pour les numéros tactique assigner a chaque train, de chaque compagnie.
731 pourrait être (oui ici il faut que je suppose), le 3ème trains de la 3ème Compagnie du IIème Bataillon (soit la 654ème Abt.).
et le 701et 702 serais eux attitré au commandant de la 3ème compagnie.
et les autres commencèrent logiquement avec 711.... pour le 1er train
et 721 pour le 2ème Trains.
Ainsi uniquement 4 numéros tactique ont été utiliser dans chaque séries (mis à part les 2 qui furent pour les commandants de chaque compagnie).
et l'état major de l'Abteilung, elle fus identifiable grâce à ses chiffres romains. (II 01 II 02 et II 03, donc trois Ferdinands)

Ce qui fait bien une totalité de 45 chasseur de chars Ferdinands, par Abteilung.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Lun 6 Fév - 1:41

Je n ai trouve aucune photo du II-01 Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Lun 6 Fév - 1:45

SDKFZ a écrit:
et voici encore une autre photo du tigre du Hautpmann Grillenberg.
Et tous les sites qui écrivent sur le Tigre porsche, aucun ont vérifier, ils ont tous pris pour argent comptant, les dirent de la première source, qui as commis l'erreur, donc encore une fois, le Tigre porsche 003 prototype, disposait du châssis 150001 et non du châssis 150013.
et le voici une nouvelle fois.

mais au moins ici dans ce forum, ont as la délicatesse, de vérifier a mainte reprise les énonciations faites par les autres auteurs.
Ici c'est une photo prise de l'arrière du char.
et ici ont remarque bien que c'est un Befehlpanzer, en raison de ses deux antenne pour la Radio communication.


Ce tigre n a ete mis au combat qu a partir de juin 1944 avec une plaiade d engins bricoles speciaux qui ont ete traite dans le sujet "abt 653"dans un autre post des blindes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Lun 6 Fév - 3:00

En juillet 1943,il n y avait que un ou plusieurs? Berge panther pour le depannage.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5154
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   Lun 6 Fév - 3:10

Apres koursk a partir d epave que les allemands avaient pu recuperer sur le champ de bataille et qui n ont pas ete detruites,sabordees,il y a eu le Berge ferdinand/Elephant.


Epave qui aurait pu servir pour faire un Berge Ferdinand si les russes n avaient pas mis la main dessus!





Berge ferdinand proto sans grue




Il semblerai qu il n y en a eu qu un seul exemplaire operationnel a partir de juin 1944
avec l abt 653 puis il est parti en Italie avec les Elefants de l abt 614 d ou il a pris l appelation
de Berge Elefant.

Je n ai pas trouve de photo,il ressemblait a cette maquette.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Jagdpanzer Ferdinand/Elephant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lariboisière Bonaventure-Ferdinand
» Ferdinand Alquié, Le désir d'éternité (explication d'un extrait)
» Ferdinand Heine
» Dénifir les composés par opposition aux syntagmes - Yves-Ferdinand Bouvier
» Charles Ferdinand Ramuz, Le petit village, 1903

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: