Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La défense Aérienne de Moscou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: La défense Aérienne de Moscou   Mar 31 Juil - 0:05

Une des hantises de la Stavka a toujours été le bombardement aérien de Moscou et de ses environs par la Luftwaffe. C'est pour cette raison que les moyens mis en oeuvre pour défendre la ville et l'Oblast sont très considérables tout au long de la Guerre. C'est d'abord le Front PVO (défense antiarérienne térritoriale) de Moscou et puis à partir de Juin 1943, paradoxalement à un moment ou Moscou ne craint presque plus rien de la Luftwaffe avec des bases trop lointaines et en manque de moyens, l'Armée de Défense Anti Aérienne de Moscou.

Les effectifs sont énormes et représentent je pense la concentration de DCA la plus importante de la Guerre. D'ailleurs si un des spécialistes de la Luftwaffe pouvait bien faire la comparaison avec les unités défendant Berlin ce serait le bienvenu.

L'Armée de PVO de Moscou sera diissoute en Décembre 1944 et une partie de ses effectifs servira à étoffer les forces de PVO du Front Ouest en service à l'arrière des frionts biélorusses et baltiques. Cette armée comptera en 1943/44 les effectifs suivants:

- 1e Division Artillerie Anti Aérienne de la Garde –
- 50e Division Artillerie Anti Aérienne
- 51e Division Artillerie Anti Aérienne
- 52e Division Artillerie Anti Aérienne
- 53e Division Artillerie Anti Aérienne
- 54e Division Artillerie Anti Aérienne
- 55e Division Artillerie Anti Aérienne
- 56e Division Artillerie Anti Aérienne
- 57e Division Artillerie Anti Aérienne
- 58e Division Artillerie Anti Aérienne
- 59e Division Artillerie Anti Aérienne
- 60e Division Artillerie Anti Aérienne
- 61e Division Artillerie Anti Aérienne
- 62e Division Artillerie Anti Aérienne
- 63e Division Artillerie Anti Aérienne
- 75e Division Artillerie Anti Aérienne
- 89e Division Artillerie Anti Aérienne
- 1e Division Mitrailleuses Anti Aérienne
- 2e Division Mitrailleuses Anti Aérienne
- 1e Division Anti Aérienne de Projecteurs
- 2e Division Anti Aérienne de Projecteurs
- 3e Division Anti Aérienne de Projecteurs
- 4e Division Anti Aérienne de Projecteurs
- 1e Division de Ballons
- 2e Division de Ballons
- 3e Division de Ballons
- 1e Division d'Observation et Alerte Aérienne
- 2e Division d'Observation et Alerte Aérienne
Plus une pléthore d'unités indépendantes dont les :
- 340e Régiment Artillerie Anti Aérienne
- 347e Régiment Artillerie Anti Aérienne
- 512e Régiment Artillerie Anti Aérienne
- 1866e Régiment Artillerie Anti Aérienne
- 1867e Régiment Artillerie Anti Aérienne
- 1868e Régiment Artillerie Anti Aérienne
- 207e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 232e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 237e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 240e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 244e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 257e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 270e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 349e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 350e Bataillon Autonome d'Artillerie Anti Aérienne
- 26e Bataillon Autonome Mitrailleuses Anti Aérienne
- 27e Bataillon Autonome Mitrailleuses Anti Aérienne
- 28e Bataillon Autonome Mitrailleuses Anti Aérienne
- 18e Bataillon Radio d'Observation et Alerte

Ces unités doivent défendre non seulement Moscou, mais aussi Tula, Yaroslav et tout l'Oblast de Moscou qui est la plus importante base d'entrâinement et de transit de l'Armée Rouge. En gros, cela représente quelques 2000 pièces d'artillerie, 600 projecteurs, des centaines de mitrailleuses lourdes et plus de 1000 ballons captifs.

De plus, en renfort il y a la 1re Armée Spéciale de Chasse qui comprend 4 divisions de Chasse; les 317e, 318e, 319e et 320e ayant des effectifs bien plus consistents que les divisions aériennes soviétiques habituelles. Cela fait en gros quelqiues 20 régiments de chasse soit près de 700 chasseurs modernes dévolus à la seule défense de la zone de Msocou.

Cordialement
Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5158
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Mar 31 Juil - 1:00


C est tres impressionnant!
Y a t il eu de serieux bombardements de Moscou par la Luftwaffe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Mar 31 Juil - 11:16

Ah oui il y avait du monde !
La comparaison avec Berlin serait en effet intéressante.
Moscou bombardée ? moins que Leningrad à première vue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Mar 31 Juil - 20:42

Selon ce que je sais les bombardements aériens de la Luftwaffe sur Moscou relèvent de la caricature. Le dernier, si je ne me trompe, date d'Octobre 1941, après ce seront des vols de reconnaissance mais sans plus. Il faut dire que dès Décembre 1941 avec les contre-attaques soviétiques le front recule à plus de 300 km de Moscou, une distance difficillement ateignable par la Luftwaffe avec des avions de 1942. De plus la pression de l'appui aérien au front direct fait que des bombardements sur Moscou n'auraient eu aucune valeur tactique ou stratégique pour de probables pertes très elevées. Des attaques comme celles sur Londres n'étaient pas possibles du fait des distances à parcourir dont dans le cas présente la majeure partie sans appui de chasseurs à l'autonomie réduite. Les allemands n'avaient aucun modèle proche du P 51 pour escorter leurs bombardiers.

Cordialement
Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Mar 31 Juil - 21:43

Citation :
De plus la pression de l'appui aérien au front direct fait que des bombardements sur Moscou n'auraient eu aucune valeur tactique ou stratégique pour de probables pertes très elevées
C'est clair, il y avait des priorités stratégiques ou tactiques pour l'emploi de l'aviation, avec si possible un honnête "retour sur investissement" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Sam 11 Aoû - 11:43

Le premier raid sur Moscou a lieu dans la nuit du 22 au 23 juillet 1941, c'est 195 appareils allemands qui larguent environ 100 tonnes de bombes explosives et 45 000 petites bombes incendiaires. Pertes 6 ou 7 bombardiers perdus.
Le dernier « gros » raids a lieu dans la nuit du 10 au 11 août 1941, 83 bombardiers He 111 (2 appareils perdus), c'est le onzième raids, mais le manque d'appareils et les nombreux objectifs a traiter détourne les unités KG de la capitale. Le bilan pour cette période est de 736 civils tués et 3513 blessés. Une faiblesse de la Luftwaffe est le manque d'aviation stratégique, on est très loin des raids de 1000 bombardiers du Bomber Command! Il y aura encore quelques raids (si on peut appeler ça des raids) de quelques appareils.









greg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Sam 11 Aoû - 16:44

Merci pour ces précisions

Ce sont des petits raids de toute façon et à un moment ou la défense aérienne de la Capitale soviétique n'est pas encore totalement mise en place. Justement, ce qui frappe le plus c'est c'est immense déployement de forces autour de Moscou jusqu'à très trad dans la Guerre alors que la menace aérienne allemande est quasi nulle et cela montre bien, tout de même, cette lubie de Staline quand à la sécurité et aux complots, prce que je crois que c'est cette seule raison qui pousse la VVS à tenir autant de forces à rien faire.

Cordialement
Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5158
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Mer 15 Aoû - 1:18

Defense AA de Moscou 1941








Canon de 85mm




Canons AA 76.5 mm







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5158
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Mer 15 Aoû - 3:17





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kojédoub
Obersleutnant
Obersleutnant
avatar

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   Ven 17 Aoû - 20:19

matasso a écrit:
Merci pour ces précisions

Ce sont des petits raids de toute façon et à un moment ou la défense aérienne de la Capitale soviétique n'est pas encore totalement mise en place. Justement, ce qui frappe le plus c'est c'est immense déployement de forces autour de Moscou jusqu'à très trad dans la Guerre alors que la menace aérienne allemande est quasi nulle et cela montre bien, tout de même, cette lubie de Staline quand à la sécurité et aux complots, prce que je crois que c'est cette seule raison qui pousse la VVS à tenir autant de forces à rien faire.

Cordialement
Mathias

Effectivement le gros des raids s'est achevé au 22 août, le reste n'ayant que des valeurs symboliques, pourtant le 6e IAK effectue 6600 sorties en septembre, soit autant que la chasse française durant la "BoF". On se demande bien pourquoi faire?

Finalement la stratégie allemande était peut-être la bonne, quoique de manière involontaire malgré les pitoyables résultats de leurs raids: moins de 10 % des bombardiers allemands envoyés ont réussi à trouver leur cible, moins de 1% a y faire des dégâts.

6 000 heures c'est le potentiel moteur moyen de 171 MiG-3, (35 heures pour l'AM-35A, oui je sais c'est faible) , 75 Yak-1 ou LaGG-3, 120 polikarpov. à moteur M62/63...

Bref, les russes ont grillé 120 de leurs précieux chasseurs sur usure pour rien, sans compter les accidents (nombreux~ 100 par mois) et les pertes en combat!! Shocked Le tout dans un mois ou il ne s'est rien passé de particulier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La défense Aérienne de Moscou   

Revenir en haut Aller en bas
 
La défense Aérienne de Moscou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OVNI et défense aérienne
» Le type FREDA - Frégate de Défense Aérienne
» Ovni militaire, base, secret défense, sécurité nationale
» La Tour Generali, tour écologique à la Défense
» Un Mc Do sans Big-Mac ni Royal-Cheese à la Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Armée Rouge-
Sauter vers: