Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rapport de combat JS-2 (2012)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Rapport de combat JS-2 (2012)   Sam 29 Sep - 3:38


RAPPORT DES OPÉRATIONS du 71e REGIMENT DE CHARS LOURDS DE GARDES AUTONOMES DU 14 JUILLET à 31 AOÛT 1944


Le matin du 13 août 1944,le Régiment,en coopération avec le 289ème Régiment d'Infanterie de la 97ème Division d'Infanterie a commencé une avance vers Oglendov.
Les chars ennemis,qui étaient en banlieue,ont bloqué l'attaque d'infanterie.À ce moment,le peloton de chars du Lieutenant Senior de Gardes Klimenkov s'avançait de sa position précédemment préparée et a ouvert le feu sur les chars ennemis.En conséquence,après un
engagement court,Klimenkov a détruit un char et a endommagé un autre (le premier Tigre II à être détruit) et l'infanterie est entrée dans Ogledov sans faire face à n'importe quelle résistance sérieuse.

Simultanément,de la hauteur 272.1,sept Tigres II ont attaqué nos positions.Dissimulé dans les buissons à l'est de Mokree,le char du Lieutenant Senior de Gardes Udalov laisse l ennemie s approcher a 700-800 mètres et a ensuite ouvert le feu sur un premier Tigre.
Après plusieurs tirs précis,un char a été détruit et un autre endommagé.
Quand l'ennemi a commencé à reculer, Udalov a conduit son char le long de la route forestière vers l'ennemi et,du bord forestier a ouvert le feu de nouveau. En laissant encore un char en feu, l'ennemi a reculé.

Bientôt,les Tigres II ont attaqués de nouveau.Cette fois,ils s'avançaient vers Ponik,ou le Lieutenant de Gardes Beliakov était en embuscade.
Il a ouvert le feu de la distance de 1000 mètres.Par le troisième tir, il a mis le feu à un char et avait forcé d'autres a reculer.

Pendant la journée les tankistes, dans la coopération avec l'artillerie, ont repoussé 7 attaques blindées et ont infligé de lourdes pertes humaines et techniques sur l'ennemi.





Dernière édition par naga le Mar 2 Oct - 4:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Sam 29 Sep - 3:47


Pertes ennemies du 14 juillet au 31 aout 1944

Detruits:
Tigre I - 4
Tigre II - 4
Panther - 3
Ferdinand - 1
Canon 128mm autopropulse - 1
Voitures blindees - 3

Endommages :
Tigre I - 1
Tigre II - 2
Panther - 3

Canons detruits de calibres differents : 23
Mitrailleuses detruites : 22
Soldats et officiers tues : 600


Pertes du regiment :

JS-2 detruits - 3
JS-2 endommages - 7 (Trois ont ete repare par le Regiment et quatre
ont ete envoye au Centre de Reparation.)

Morts au combat :
Officiers - 3 (le Commandant du Regiment de Gardes le Lieutenant-colonel Judin)
Sergents et soldats - 10

Blesses :
Officiers - 8
Sergents et soldats - 36



L'experience a montre que les chars pouvaient avoir une autonomie efficace de 70-100 kilometres par jour,avec une vitesse moyenne sur les routes de 20-25 km/h et 10-15 km/h a travers champs.Une autonomie maximale est environ 125-150 kilometres par jour.
En somme,les chars ont couverts environ 1100 kilometres,donc les moteurs des chars ont marches pendant 250-270 heures sur 150 heures generalement effectives.

La vitesse reelle a travers le pays sur le champ de bataille atteint 8-12 km/h.Les canons pouvaient tirer 2-3 coups par minute.
Pendant une offensive,le nombre de coups portes par l armement principal est suffisant pour le combat d'une journee.

En general,les conditions pour le feu et l'observation d'un char sont satisfaisantes.

En pratique,la vue telescopique 9T-17 a ete inconfortable pour l'artilleur parce qu'il n'a pas permis l observation a 360 degres par le toit. Il ne pouvait pas aussi etre utilise a cause des
difficultes touchant a l'ajustement et a l'incapacite de garder en visualisation la cible.

Le blindage existant pouvait etre penetre par des obus de 88 mm a une distance de 800-1000 metres,a cause de la mauvaise qualite de notre blindage(l'epaisseur par exemple insuffisante, des bulles dans le metal).



Conclusions :

1.L'armement principal du JS-2 reste le plus puissant de tous les types existants de chars.Le 122 mm a une grande capacite de penetration contre les chars lourds ennemis.


2. La grande quantite de fumee du canon lorsque l on tire revele la position du char.


3. L'experience de combat defensif dans la zone de front, a revele que des chars ennemis evitent les zones defendues par les JS-2.
En consequence,cette situation aboutit souvent a un changement de la direction de l'attaque, cherchant les zones moins bien defendues.



Commandant du 71e Regiment de chars lourds de Gardes Autonomes Lieutenant-colonel de Gardes Shapar



source:
english.Iremenber.ru




Dernière édition par naga le Mar 2 Oct - 4:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Sam 29 Sep - 21:36

Unité efficace.
les pertes allemandes sont peut-être un peu exagérées ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Mar 2 Oct - 2:01


La bataille en details


L'Adversaire Tigre Royal

Le 10 août 1944,après avoir traverse le Fleuve Vistule,les éléments du 1er Front ukrainien casserent les lignes de défense ennemies au Sud-est de la ville polonaise de Sandomierz et après avoir fait reculer une partie de la 4ème Armée de Char,a significativement étendu la tête de pont.
Dans une tentative de reprendre le territoire perdu sur le côté ouest de la Vistule,les allemands ont immédiatement transféré cinq divisions (incluant une division de panzer),du Groupe D'armée "Sud l'Ukraine",cinq divisions d'infanterie de l'Allemagne,trois divisions d'infanterie de la Hongrie et six brigades de Stug de la zone de Sandomierz.
En vue de la préparation de la contre-attaque allemande,le Haut commandement soviétique a décidé de regrouper ses troupes.Préparatifs de défense commencée avec la mise en oeuvre de grands champs de mines.

Le 11 août,les unités du 6ème char de Gardes (GTC) de la 3ème Armée de Char de Gardes (GTA),ont pris des positions défensives à la périphérie des villes de SzyldóW et Ogledów qui a été prise plus tôt ce jour.
La tête de pont à ce moment-là,eessemblait a un demi-cercle irrégulier positionne contre la Vistule,au centre,tandis que la 52ème Brigade de Chars de Gardes (GTBr) a fermé le flanc gauche. Le sol sablonneux a fait que c etait difficile de creuser pour enterrer les chars parce que le côté des tranchées s'effondrait.Le même sol sablonneux a causé des
problèmes pour les allemands aussi.
Plusieurs fois,les soviétiques ont observé des Panthers déviant dans le sable et tandis que leurs conducteurs ont lutté pour contrôler leurs véhicules,ils ont exposé leur flanc aux canons soviétiques.
Pendant les escarmouches près de SzyldóW et Ogledów,les Panthers ont subit des pertes sévères (le 11 août 1944,le 53ème GTBR a détruit a lui seul 8 chars allemands).
Le 12 août,le commandant du 53ème GTBR,le Colonel V. S. Arkhipov, avec son Chef d'état-majo,C. Je. Kirilkin,sont arrivé à la conclusion que les allemands ne continueraient pas leur attaque directe à travers les champs sablonneux decouverts et qu'ils essayeraient de déjouer les manoeuvres de la brigade. Ils ont donc renforcé les flancs de leurs unites.

La zone d affrontement du 2ème Bataillon de Char du Commandant Korobov (TBn) était ouverte.Sur le flanc,les chars T-34 du Capitaine I.M.Mazurin du 3e TBM ont formé une ligne de défense,il y avait une vallée profonde et large avec un chemin de terre battue menant du village Ogledów à la ville de StaszóW à l'arrière soviétique.
Derrière la vallée,il y avait des marécages défendus par le 294ème Régiment de la 97ème Division de Fusilles.

Le chemin de terre battue a fourni un bon accès aux positions soviétiques et a attiré l'attention des allemands. Pour empêcher l'ennemi d'utiliser ce passage,le commandant de brigade soviétique a décidé de preparer une embuscade a partir d'une colline avec deux chars T-34 du 3ème TBN sous le commandement du commandant de bataillon adjoint de Garde le Capitaine P. T. Ivushkin. Les chars restants du bataillon étaient en défensive places a un kilomètre de Ogledów.


Les suppositions initiales du plan allemand ont été confirmées selon des rapports de reconnaissance. Trois unités de reconnaissance avec des chars et des motos ont été envoyées pour patrouiller sur le parcours attendu du mouvement ennemi. Le rapport de Reconnaissance No 53 publié à 19h00 le 13 août 1944 dit:


"Pendant la nuit du 12 au 13 août,un Feldwebel de la 1ere Compagnie du 501e Bataillon de Chars lourds Autonome (IHTB) des Réserves de Haut commandement (HCR) a fait des prisonniers dans la zone à l'ouest de SzyldóW et autre prisonnier a ete fait par la 10ème Compagnie du 79ème Régiment Motorisé.
Dans la zone de Poniki a été aussi capturé un soldat de la 16ème Division de Panzer.Le Feldwebel a déclaré qu'à la gare de chemin de fer Koniecpol, après que 501e IHTB avait déménagé,une division de char inconnue avait commencé à arriver.Le 501e IHTB consistait en trois Compagnies de chars et une compagnie de soutien.Le bataillon est arrivé
avec 40 chars et etait constitue de 20 Panthers et de 20 Panzer IV.
Environ 30 chars ont atteint Chmielnik,les chars restants avaient subi des défaillances techniques et avaient exigé des réparations."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Mar 2 Oct - 3:23



L'arrivée de la 501eme s.Pz.Abt sous le commandement du Major von Legat était significative.En juillet et août 1944,le bataillon a été réorganisé au centre de formation Ohrdruf et a été équipé de chars Tigre Royal,"des super-chars" appele aussi Tigre II ou
Tigre B.

Quoique de fiabilité moyenne même pour un nouveau char,le bataillon est parti pour le Front Oriental le 5 août 1944 sans son equipement complet.14 chars avec des problèmes divers ont été transférés à la 1ere compagnie,qui venaient du Centre de formation.

Le 9 août,le bataillon est arrivé en Pologne et a débarqué à la gare de chemin de fer de Koniecpol près de Kielce.Selon les PoWs, la moitié des chars était des Panthers et le reste des Panzer IV.
L'histoire des chars Panthers n'était pas vraie.Probablement,les allemands ont essayé de dissimuler l'arrivée d'une arme secrète au front.Les Panthers étaient en réalité des Tigres II.

Dix Tigres II ont casse sur la courte route de trois kilomètres du point de débarquement au QG de la 16ème TD près de Chmielnik.Le 11 août,après la perte de deux jours de réparations et de réapprovisionnement, le bataillon s est déplacé deux kilomètres plus loin et a atteint SzyldóW.Les pannes ont continué et en fin de journée,seulement 11 chars
sur 20 Tigre II étaient intacts et prêts commencer l'attaque sur StaszóW.

Il vaut la peine de mentionner que le 6ème GTC soviétique n'avait pas la supériorité numérique significative.Prêt pour contrer l'assaut allemand,il y avaient neuf T-34-76 du 53ème GTBR et neuf T-34-76 plus dix T-34-85 du 52ème GTBR.
Le 51e GTBR, placé au nord, avait onze T-34-76 et quatre T-34-85.
À Staszów,il y avait onze chars lourds JS-2 et un chasseur de char JS-85 du 71e Régiment de Char de Gardes Autonome.


À minuit le 13 août,on a entendu un bruit croissant de moteurs de char venant du côté allemand.
Au devant et sur le côté des positions soviétiques,il y avait une vallée avec la route de StaszóW.Du côté gauche,il y avait un champ avec des meules de foin,où les chars d'Ivushkin etaient cachés.Près de l'entrée de la vallée,il y avait le Lieutenant A. P. Oskin surnome
"trente-quatre" (T-34).A. Stetzenko était le conducteur,A. Merkhaidarov l'artilleur, A. Grushin l'opérateur radio et A. Khalychev était le chargeur.
Le colonel Arkhipov et Ivushkin ont caché leur char dans les meules de foin et ont ordonné à Oskin de se preparer a tirer.

Le lendemain matin,il y avait de la brume, qui entravait la vue.
Du point d'observation du 53ème GTBR, ni le village de Ogledów, ni la vallée, ni les chars cachés dans les meules de foin n'était visible.
Le silence du matin a été cassé par un bourdonnement croissant de moteurs de chars.
Et bientôt on a entendu le bruit des chenilles.Du ciel,on pouvait entendre les avions Junkers s'approchant de StaszóW.L'artillerie allemande a commencé à tirer. Les obus sont passé au-dessus de la ligne de defense de la brigade.
La reconnaissance ennemie n a pas localise la première ligne de la brigade,ni découvert les positions d'embuscade.

Le 13 août,à 7h00 sous la couverture de brume,les allemands ont commencé à avancer vers la colline avec les 11 Tigres II et quelques transporteurs de personnel blindés avec l'infanterie.

On a entendu la voix d'Ivushkin à la radio :"les chars sont la.Je ne peux pas les voir,mais je peux les entendre.Ils se déplacent par la vallée."


A suivre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Mar 2 Oct - 4:06



J ai fait des modifications dans ce post car il s agit en fait du char de combat JS-2 et non pas de chasseur de char ISU-122 comme je l avait precedement ecrit.
(erreurs de traduction)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Mar 2 Oct - 10:25

Merci Naga, car ces témoignages sont à contre-courant des revues qui sortent actuellement, où ne parle que des derniers "exploits" des panzer ...
L'allemand fait vendre, même si cette littérature fausse la vision générale des combats avec une Wehrmacht qui craque de toutes parts ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Mer 3 Oct - 3:32


Le commandant de la 53ème GTBR décrit la bataille :

"Un énorme char est arrive de l'intérieur de la vallée.Du flanc gauche, le Commandant
Korobov s'est exclamé à la radio:- Ils viennent!

J'ai répondu :

-Soyez patient! ouverture du feu a 400 mètres seulement!

Derrière le premier char,la deuxième bête est venue de la vallée aussi et bientôt un troisième char est apparu.Le premier avait déjà passé la position d'embuscade d'Ivyshkin.

- Feu? -a t il demandé.

- Feu! J'ai vu une partie de la meule de foin bouger et le char d'Oskin et le canon est apparu.Il a tiré à maintes reprises:
Oskin avait commencé la bataille.Par mes jumelles,je pouvais voir des trous noirs dans les côtés des chars allemands.D'abord j'ai vu seulement de la fumée,puis j'ai vu des flammes.
Le troisième char a tourné vers Oskin,mais il a été immobilisé après qu'il ai reçu un coup dans ses chenilles ensuite il a été frappé de nouveau.J'ai appelé le code "307 - 305" à la radio.À ce moment, des Obusiers allemands ont commencé a tirer et bientôt l'air dans la
vallée jusqu'à Ogledów a été envahie de fumée et de poussière.
Des bombardiers Junkers et des avions de chasse Messerschmitt sont apparus dans le ciel en même temps que des avions de chasse soviétiques sont arrivés. Une bataille aérienne a commencé."

Pendant la journée du 13 août,le 2ème TBN de Korobov s est battu avec des chars allemands à l'ouest de Colline 247.9.En fin de journée,la 53ème Brigade a pris la défensive vers le sud place a 300 mètres à l'est de Ogledów,dans l'empressement de se déplacer vers SzyldóW.
À dix heures en soirée,deux chars du 3ème TBN,soutenu par la compagnie d'infanterie mécanisée,ont attaque le village et à huit heures le matin,ils avaient fini de repousser l'ennemi.Le 3ème TBN a alors pris une position défensive au bord du village.
Des chars allemands,qui avaient été retirés après les attaques précédentes,ont été capturés dans ce village.C'était là que l'on l'a découvert que les chars brûlants que l on avait combattu le matin n étaient pas des Panthers.
Cependant,il n'y avait pas assez de temps pour identifier les chars et les premiers rapports ont dit qu'il y avait trois Panthers capturés.
Le 2ème TBN,la 2ème Compagnie de Char de la 71e IGHTR et le 289ème Régiment de Fusilles,ont commencé à se déplacer vers Zaraz à 9h00.
Des Tigres qui ont été placés à l'ouest d Ogledów,ont bloqué l'infanterie attaquante avec leurs tirs. Un peloton de chars JS-2,menés par le Lieutenant Klimienkov,a avancé et s est joint a la bataille.
Peu apres,un des chars allemands était en feu et un autre a été endommage.
L'infanterie,sans opposition,s est déplacée à Ogledów où les chars de la 3ème TBN éliminaient déjà les allemands restants.

En attendant,sept Tigres II ont attaqué les positions soviétiques de la Colline 272.1.Le Lieutenant Udalov dans son char JS-2 etait en embuscade et a laisse les chars allemands s'approcher a une distance de 700-800 mètres et a commencé à tirer.
Après quelques coups,le premier char a été incendié et le deuxième char a été endommage. Les chars allemands ont battus en retraite.
Udalov a roulé vers l'ennemi et a tiré de nouveau du bord de la forêt.
Avec encore un char en feu,les allemands ont reculé. Bientôt,les Tigres II ont attaqués de nouveau,cette fois vers Poniki,où le Lieutenant de Gardes Beliakov sur JS-2 etait en position d'embuscade. Il a commencé de faire feu à une distance de 1000 mètres et après le troisième obus,
il avait mis le feu à un char ennemi.Les allemands ont réalisé que la situation etait grave et ont reculé de nouveau.

Pendant les trois jours de combat continu du 11 au 13 août 1944,dans les villages de StaszóW et SzyldóW,le 6ème GTC avait détruit et capturé 24 chars enemis,dont treize étaient des Tigres II.
Ca vaut la peine de mentionner que ceci a été réalisé par les unités de la 6ème GTC sans la perte d un seul char sovietique.


"Du 9 au 19 août 1944,le 52ème GTBR a pris sept prisonniers et a tué 225 soldats et officiers,a détruit une mitrailleuse,a capturé trois canons,a détruit six chars,dix camions et deux autres véhicules."

Dans les rapports du Corps est ecrit :

Du 1er au 29 août 1944,le 53ème GTBR a tué 8 officiers ennemis,37 NCOS,153 soldats,ont detruits 6 Tigres II ,a fait 2 NCOS comme prisonnier,a détruit un avion, 12 chars,29 obusiers,130 fusils,9 canons, 20 mitrailleuses,4 mortiers.



Des pertes ennemies ont ete postérieurement confirmées par le Rapport No 39 de Reconnaissance,publié par le personnel de la 6ème GTC à 19h00 le 16 août:

"Le 13 août,dans la zone de Zaraz,un prisonnier allemand du 501e Bataillon de Chars lourds a été capture.Il a déclaré que son Bataillon a été formé en Allemagne et a reçu 40 nouveaux chars constitue de 20 Tigres II et de 20 Panzer IV.Le bataillon est arrivé dans la zone
de Chmielnik il y a deux semaines.À présent,il y a pas plus que 26 chars au 501e,les chars manquants ont été brûlés et détruits.
Le Prisonnier a vu des chars Tigre II d'une autre unité dont il ne connait le nom de l'unité."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Jeu 4 Oct - 3:16

Selon les mémoires du commandant du 53ème GTBR :

"Qui a tue (victoires) et combien,c est une question difficile; comme les équipages de chars des deux bataillons (je. M. Mazurin et A. G. Korobov),aussi bien que les deux régiments d'artillerie (le 185ème et le 1645ème Régiment d'Artillerie et les deux régiments d armes à feu propulsées (le 1893ème et le 385ème),tous ont tiré sur les allemands.Les avions d'attaque aussi. L'équipage d'Oskin a incendie trois chars et en a détruit un. On a attribué à Aleksander Petrovich Oskin le titre de Héros de l'Union soviétique et on a attribué Abubaker Merkhaidarov l Ordre de Lénine.Les autres membres de l'équipage ont aussi
reçu des récompenses."

Après la bataille,le commandant du 2ème TBN,Korobov,a rapporté que "environ 20 chars lourds avaient attaqué la zone entre mon bataillon et le 51e GTBR." Où étaient les Tigres II restants ?
La réponse est qu'ils ont été attrapés dans une embuscade commise par le 52ème GTBR sur le flanc du 6ème GTC.
Le 12 août,le 2ème TBN, sous le commandement du Commandant A. N. Golomidov,etait installé au bord des bois près du village de Mokre,a quelques kilomètres de Staszów.Cette soirée,le commandant de bataillon a appelé le Capitaine V. Je. Tokarev et après l'examen de leurs cartes, ont ordonné à ce qu une position d'embuscade soit installé.
Un kilomètre plus loin des positions défensives principales du bataillon,sur la colline couverte de buissons,deux chars sovietiques ont pris leur position.

Les équipages n'ont pas dormi pendant la nuit 13 août.Le T-34 a été retranché entre des piles de grain de maïs,il était presque impossible de le découvrir.La chose suivante est comment le déroulement des événements est décrit.Le commandant du 52ème GTBR,le Héros de l'Union soviétique,le Colonel de Garde, L. Je. Kurist a dit :

"Tôt le matin,un avion d'observateur ennemi(les russes l appelait un "Rama") est apparu.Il a volé sur notre zone et a ensuite disparu.
Bien après,l'ennemi a commencé un lourd feu d'artillerie.
Les obus ont continué à geindre sur nos équipages de chars et ont éclaté a l'arrière,au bord des bois et près du village.Quand le bombardement etait fini,Tokarev a dit:

-Maintenant des Tigres ou des Panthères vont venir.J'irai à la tranchée,comme ca,je peux mieux voir de là et Grigoriy (le Sergent d'artilleur Senior Komarichev),montera la garde!

Komarichev et Dhzoparidze(le chargeur)ont continué à rouler en avant ,vers ou l on a entendu le bruit de moteurs.Quelques minutes plus tard, des véhicules blindés sont apparu,se déplaçant dans la vallée,contournant la colline et exposant leurs côtés au devant de nos chars.Apparemment, les allemands ne s attendaient pas à une embuscade ici.

-Cinq, six, sept ..., douze, - a compté Komarichev.

-Tengiz! Vingt! Vous comprenez,vingt!!! Et derrière eux il y a
l'infanterie!

-Ne vous inquiétez pas Zhora, nous sommes des gardes!

-Passer les obus antichars!

L'équipage du Lieutenant Stepan Krajlov a vu des chars ennemis aussi.
Ils laisserent l'ennemi venir tout près.Quand les allemands sont venus à une distance de 500 mètres,Komarichev et Krajlov ont ouvert le feu.
Komarichev a incendie le premier Tigre. Krajlov a détruit le deuxième.
Les allemands ont essayé d'atteindre le bord des bois.Les chars sont partis sur la gauche,ca ne les a pas aidés et leurs chars ont été détruits.
Pour éviter de nouvelles pertes,les chars allemands ont commence à reculer. Ils n'ont pas essayé de nouvelles attaques sur les positions de la brigade. "

On peut juger l'intensité de la bataille sur le fait que les chars soviétiques ont utilisés presque tous leurs obus.Komarichev et Dzhaparidze ont ensemble detruits 8 Tigres et Panthers.Krainev en avait detruit 6.

"Tandis qu'engagé dans le combat avec l'ennemi,nos equipages de char ont éliminé 14 chars,plus de 50 soldats et le plus important encore, a arrêté la contre-attaque ennemie."

Malheureusement,dans leurs mémoires,aucun commandant n'a mentionné le nombre exact de chars allemands détruits.Selon le livre récent
"les Chars de Tigre de l'Allemagne : Tigre I et II :La tactique de Combat " par Thomas Jentz,une semaine après la bataille,le 21 août 1944,le 501e sPzAbt avait 12 Tigres II intacts,27 autres en réparations et 6 ont été perdus.Les chiffres de Jentz sont douteux.
Sur les champs de bataille près Ogledów,Mokre et SzyldóW,12 chars Tigre II ont été laissés derrière.
Dans les archives actuellement disponible,il apparaît que le 501e sPzAbt a battu en retraite et que 3 chars Tigre II avec les No 102, 502 et 234,ont été capturé intact.




le Tigre II No 502 (qui est actuellement au musee de kubinka)





le Tigre II no 234 a Ogledów





le Tigre II no 102 apres des tests de tir a Kubinka








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5063
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Jeu 4 Oct - 9:55

Curieux que ce type de témoignage ne figure jamais au menu de revues telles que" Batailles et blindés" ... scratch
L'allemand ferait-il vendre davantage que les autres Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Jeu 4 Oct - 13:39


Les temoignages sont difficiles a trouver meme en anglais.
Faut voir deja combien de lecteurs connaissent les chars russes autre que le T-34 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   Ven 5 Oct - 2:52



Le char No 502 a été trouvé intact dans la cour d'une maison dans le village d Ogledow.On ne connait pas la raison de l abandon du char.
Le village d Ogledow été pris pendant une attaque eclair par les chars soviétiques,l'équipage allemand a du abandonné le char et est parti en courant.Une quantité suffisante de carburant et de munitions était dans le Tigre et selon les rapports trouvés dans le blinde,il avait exécuté seulement 444 kilomètres.Le moteur a ete remis en marche sans probleme par les russes.

Les chars No 102 et 502 étaient des chars de commandement,qui avaient un équipement de communication supplémentaire.

Les allemands ont analysé leur défaite,Von Legat a perdu son commandement.

"L'Appel de la Bataille" le journal du 6ème GTK,a décrit le combat de la tête de pont de Sandomierz comme suit :

"Après la rencontre avec nos chars supérieurs,les allemands ont créés leurs monstres maladroits:les Tigres,Panthères et Ferdinands.
Ces chars sont inférieurs au nôtre.Il a été prouvé pendant des batailles récentes,le chemin de la retraite allemande a été rempli des restes de chars Tigre et de leurs autres blindes.Le Tigre II,récemment présenté, n'a pas effrayé nos soldats. Pendant la première rencontre,nos équipages de chars et l artillerie ont prouvé la supériorité absolue de nos armes
contre l'arme secrète prétendue des allemands.
Nos équipages de chars vaillants sous la commande d'Oskin,Udalov et de Potekha,ont détruit quelques Tigres chacun.
Nos chars ont les meilleurs canons,la meilleure capacite de franchissement et une meilleure manœuvrabilité. "

Tristement,cette propagande sovietique si flagrante a simplement discrédité la vraie victoire des tankistes soviétiques.

Les raisons du fiasco des Tigres a Sandomierz est que les sovietiques ont intelligemment préparé leur défense et,sans aucun doute,le haut niveau de professionnalisme des équipages de chars soviétiques a ete un atout.
Les allemands ont laissé tomber en raison de la planification défectueuse de leur attaque particulièrement à cause de la direction de l'assaut pour les 70 tonnes des Tigres.
Le besoin de mettre "l'arme d'étonnement" nouvellement conçue, mais toujours incomplète dans l'action, a abouti à ces erreurs.

Selon quelques historiens occidentaux,le char No 502 avait à l'origine le No 002,repeint plus tard par les russes. Cette réclamation est difficilement a prendre au sérieux,d'une part,le numéro du char est sans importance,d'autre part,les numéros portés par le Bataillon de char
501e spzabt peuvent être retrouvrés dans les archives allemandes et vérifiés.Apres recherche,il n'y avait aucun char No 002,mais le No 502.

Pour compléter l'histoire,il vaut la peine de mentionner que le 501e spzabt Bataillon de Chars lourds etait formé de deux Compagnie le 10 mai 1942, comme une partie du 7ème Régiment de Panzer.La troisième compagnie a été incorporée le 6 mars 1944.Le bataillon a participé à la campagne africaine,où en mai 1943,il a été presque complètement aneanti.
Plus tard,le 9 septembre 1943,il a été reformé.En été de 1944,il a été re-équipé avec le nouveau Tigre II et assigné au Groupe D'armée "l'Ukraine du Sud," et envoyé au Front Oriental.
Après le combat près de StaszóW comme décrit ci-dessus,le bataillon a participé au combat près du Fleuve Pilica, où il a eu de nouvelles pertes et a été retiré à l'arrière en reserve.
En novembre 1944, il a été rebaptisé le 424ème Bataillon de Char Lourd et a été assigné aux Blindés du 24e Corps de char.




Mark Jaremco
Sources: "Tankomaster" No.6 1999.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport de combat JS-2 (2012)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport de combat JS-2 (2012)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STAGE/MISSION HUMANITAIRE A L ETRANGER 2012
» ENM : un rapport du jury ravageur.
» Rapport 2011 du Médiateur PE
» Croisade de Prière pour notre Soeur Danielle
» Rapport jury Capes externe Maths 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Anecdotes, témoignages-
Sauter vers: