Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fort Drum,Baie de Manille (2013)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Fort Drum,Baie de Manille (2013)   Mar 12 Fév - 3:55


Fort Drum baie de Manille (Ile d'El Fraile)


Construction

Au début du siècle,les Américains ont commencé à les fortifier,de manière très classique pour Caballo(Fort Hugues)et Corregidor (Fort Mills),mais de façon bien plus originale,et à vrai dire unique, pour El Fraile, qui est devenu Fort Drum.








Aplani au pic et à la dynamite,le rocher tout entier a servi de fondation à une énorme casemate, dont les murs de béton armé font entre 8 et 10 mètres d’épaisseur,et le plafond plus de 6 mètres.
Au sommet de cette casemate,on a également installé deux tourelles doubles dotées de canons de 356mm et,sur les flancs,une demi-douzaine de pièces de 76 à 155mm.Ajoutez-y quelques superstructures et un mat pour le contrôle de tir,et l’endroit ressemble à s’y méprendre à un cuirassé.







Un cuirassé certes immobile,mais un cuirassé absolument incoulable et à vrai dire invulnérable à tout bombardement naval ou aérien.

De fait,en 1942,les multiples attaques japonaises se sont avérées sans effet.Les obus de marine et les bombes d’avions ont certes écrasé les superstructures,mais n’ont fait qu’écorner le béton de la casemate proprement dite.


Approches de Guerre

Avant le début de la guerre du Pacifique,la garnison a été augmentée à 200 hommes,commandé par lieutenant Colonel Lewis S. Kirkpatrick et le Capitaine Samuel Madison responsable des batteries.A l'été 1941,l'île était prête pour l'action.







Défense de la Baie de Manille

Au début de la guerre,l'aviation japonaise a bombardé l'île,mais les navires de guerre ont gardé leur distance.Lourdement bombardé le 2 janvier 1942.
Un bombardement lourd a commencé le 6 février 1942,les défenseurs américains étaient a couvert dans les souterrains en bas.
Bombardements plus lourds le 15 mars,16 et 21,mais ils n ont pas pu détruire les tourelles de 356mm .En mai pendant l invasion japonaise sur Corregidor,les canons du Fort ont tirés sur les avions atterrissants et la zone d'aviation,tirant plus de 100 coups.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Fort Drum,Baie de Manille (2013)   Mar 12 Fév - 4:06



Reddition

On a ordonné au Fort de se rendre à 11:40 le 6 mai 1942 a midi . La garnison a été informée de la reddition,voulait continuer a se battre mais le manque de vivres a justifié leur reddition.

Avant de livrer Fort Drum à leurs vainqueurs japonais le 6 mai 1942, les défenseurs américains ont cependant pris soin de détruire toutes les installations,et en particulier les tubes des quatre canons de
356mm, en sorte que les dits vainqueurs n'ont en réalité hérité que d'une coquille vide.
Les dégâts du fort n ont jamais ete réparé par les japonais pendant les deux ans suivants jusqu'à 1945.
A vrai dire,la dernière présence nippone en Baie de Manille releve surtout du symbole.Un symbole que les Japonais,sans illusion sur l'issue finale,entendent bien entretenir le plus longtemps possible,
et un symbole que les Américains veulent au contraire effacer le plus vite possible.








Neutralisation

L'île a été défendue par 65 survivants du Cuirassé Musashi.
Début avril,un vedette lance-torpilles venue en reconnaissance s'est faite canarder par la garnison.L'affaire a fait trois morts,prouvé - s'il en était encore besoin - la volonté des Japonais de demeurersur place,et renforcé - si cela était encore nécessaire - celle des Américains de les en déloger.
Reste à trouver la manière, et surtout une manière qui ne mettrait aucune vie américaine en péril...

Ce n'est qu'avril 1945 qu'un bombardement lance par le Croiseur USS Phénix a commencé.L'armée américaine(le 151e Régiment d'Infanterie, et un peloton d'hommes de démolition de la 113ème companie d'Ingénieurs B) a commence une attaque sur l'île comme ils avaient fait contre une fosse de mortier dans l'Île Caballo.
la reconquête de l'île de Caballo,quelques kilomètres plus au Sud,une affaire rondement menée à l'exception d'une curieuse poche de résistance, que les Japonais ont réussi à maintenir dans deux anciens puits prolongés par des tunnels s'enfonçant profondément dans le roc.
Toutes les tentatives pour les en déloger ayant échoué,quelqu'un a alors eu l'idée d'y déverser une dizaine de millier de litres d'essence et de gasoil,puis d'y mettre le feu,avec un résultat final si convaincant que la décision est bientôt prise de rééditer l'expérience sur Fort Drum.










Le plus difficile est encore de s'approcher du rocher.Le 11 avril 1945,des navires de guerre ouvrent la voie :bien qu'incapables de percer la formidable muraille de plus de 8 mètres d'épaisseur,leurs obus
réussissent néanmoins à mettre hors service les deux ou trois pièces d'artillerie dont disposent encore les défenseurs japonais.

Le vendredi 13 avril,à 10h00 du matin,une barge d'assaut peut alors impunément s'approcher à quelques mètres de Fort Drum,avec à son bord un commando qui,durant plusieurs jours,a répété l'opération sur une portion de la forteresse de Corregidor,transformée en terrain d'exercice.

Une plateforme et une rampe improvisées leur permettent bientôt - pour un peu on se croirait au Moyen-Âge - de prendre pied sur le toit de la casemate,puis d'introduire un tuyau d'essence par les évents,le tout sans que les Japonais,gênés par des tireurs d'élite américains,soient en mesure de s'interposer.









En quelques minutes,plus de 10 000 litres de carburant,et quelques charges à retardement,sont injectés dans les entrailles du Fort qui, à 10h45,disparaît dans un formidable nuage de fumée et d'explosions.
En tout,il aura fallu moins d'une heure pour neutraliser "l'imprenable Fort Drum",mais l'incendie qui lui dévore le coeur va quant à lui durer encore plusieurs jours.
Et quand les Américains pourront enfin y pénétrer,une semaine plus tard, ce sera pour constater,sans surprise,que l'intégralité de la garnison japonaise a péri,suffoquée ou carbonisée.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Fort Drum,Baie de Manille (2013)   Mar 12 Fév - 11:49



Aujourd'hui

Laisse a l'abandon depuis le vendredi 13 avril 1945,Fort Drum,et ses canons rouilles,depuis longtemps,silencieux,se dresse encore aujourd'hui a l'entree de la Baie de Manille,comme une ultime temoignage du fanatisme et de la folie des Hommes...













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fort Drum,Baie de Manille (2013)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fort Drum,Baie de Manille (2013)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» détecteur ouverture et baie vitrée
» Qui qui qui est le plus fort?
» La Chine envisage d'envoyer une sonde vers Mars en 2013
» Les gardes d'honneur de 1808 par E. Fort
» 'PUCAGE' des Americains en 2013, et peut-etre avant si necessaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: