Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Division bleue (azul). 3/2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Division bleue (azul). 3/2013   Ven 15 Mar - 19:27



Histoire.

La 250e division d'infanterie est créée en Espagne au cours de la dernière semaine de juin 1941 immédiatement après l'attaque allemande contre l'Union soviétique.
Composée de volontaires espagnols, elle est nommée à l'origine División Española de Voluntarios (Division espagnole de volontaires) (DEV). Bien que l'Espagne ne participe pas officiellement à la Seconde Guerre mondiale au côté de l'Allemagne nazie, Franco autorise des volontaires à se joindre à l'armée allemande. Ainsi, il peut ainsi préserver la neutralité espagnole tout en remerciant Hitler pour son aide pendant la guerre civile. Alors que le ministre des Affaires étrangères de l'époque, Ramón Serrano Súñer, marque une préférence pour un corps exclusivement composé de volontaires, Franco autorise l'envoi d'un contingent comprenant 50 % de militaires professionnels, des phalangistes vétérans de la guerre civile et des étudiants de différentes universités. Le général Agustín Muñoz Grandes prend le commandement de ces volontaires et est remplacé par Emilio Esteban Infantes au bout de la première année.
Hitler autorise le recours aux recrues espagnoles le 24 juin 1941. La DEV traverse la France occupée en train pour atteindre jusqu'au camp militaire de Grafenwöhr en Bavière du 17 au 23 juillet 1941. Partis d'Espagne avec les uniformes de leurs unités d'origine, les volontaires perçoivent à leur arrivée leurs uniformes de la Wehrmacht ; cependant, après le refus de phalangistes d'abandonner la chemise bleue, la division se fait désormais connaître sous le nom de Division bleue.

Théâtres d’opérations.

Le 27 septembre 1941, la division Azul, affectée au groupe d'armées Nord, est dirigée, à pied, vers Vitebsk, d'où elle est immédiatement transférée, par train, sur le front du Volkhov, dans la région de Novgorod le long des rives du lac Ilmen et de la rivière Volkhov, occuper les emplacements de la 126e division d’infanterie ainsi qu'une partie de la 18e division d’infanterie motorisée pour compléter l’encerclement de Léningrad.

Au 10 octobre 1941, la division Azul occupe un front de 80 km, partant de la pointe nord du lac Ilmen jusqu'au sud de Bor.

Tout au long de la campagne d’hiver et de la guerre, les volontaires montrent une grande combativité. Le premier combat de la division, à Kapella Nova, engage la deuxième compagnie du 269e régiment qui brise la tentative d’un bataillon soviétique de franchir la Volkhov. Les Russes repartent en laissant 50 morts et 80 prisonniers. Le premier hiver est marqué par les effets du froid mais les Espagnols ne déplorent pas de pertes plus importantes en proportion que leurs alliés allemands.
Au cours du mois d'octobre 1941, des unités des 18e et 126e RI ainsi que deux régiments de la 250e, franchissent la Volkhov et établissent une tête de pont sur la rive est. Les villages de Tigoda, Doubrovka et Muravji sur cette rive de la rivière sont occupés et les troupes allemandes continuent de repousser les Russes, malgré une défense opiniâtre.
En novembre, avec le gel complet de la Volkhov, ils subissent des bombardements massifs d'artillerie et des contre-attaques continuelles. Ces combats ressemblent à ceux de la Première Guerre mondiale. Le 12 novembre, les soldats russes se lancent, vague après vague, sur les lignes de la 250e pour reprendre le contrôle de Possad. Pendant près d'un mois, les Espagnols subissent assauts et bombardements quotidiens, si bien que le 7 décembre, après avoir perdu, en novembre, 120 morts, 440 blessés et 20 disparus, le commandement allemand décide d'abandonner la tête de pont et fait repasser les unités de la division Azul sur la rive ouest de la Volkhov.

La veille de Noël 1941, les positions tenues par une compagnie de grenadiers espagnols à Lubkovo7 subit une violente attaque d'infanterie soviétique, où la sauvagerie est à son comble. Les troupes de secours allemandes ont par la suite trouvé des corps de leurs camarades déshabillés, mutilés, cloués, crucifié, sur le sol gelé avec leurs propre baïonnettes et pioches[réf. nécessaire]. Peu de temps après, une féroce, contre-attaque/ vengeance fut porté par deux compagnies de la 269e RI qui quittèrent la zone de combat, totalement gelée, jonchée des cadavres de tout un bataillon soviétique. Pour le moment, les atrocités avaient changé de camp. On ne peut toutefois imaginer que celle-ci fut suivie, sans cesse, d'autres actions de vengeance car ce fut la réalité de la lutte acharnée sur le front du Volkhov.

Dans le cadre de l'offensive d'hiver 1941-1942, et afin de desserrer l'emprise allemande sur Léningrad, le 7 janvier 1942, les Soviétiques partent à l’attaque des 2e et 10e ArmeeKorps de la 16e armée allemande. La 2e armée soviétique, perce un trou d'une trentaine de kilomètres à l'avant des troupes allemandes au Nord de Novgorod, malgré la résistance de la 126e DI.
À la suite de l'offensive soviétique sur la Volkhov, au Nord, la division Azul est dans une situation défensive précaire, les Soviétiques se trouvant à l'ouest, ainsi que sur ses flancs nord et sud. Le commandement allemand ponctionne toutefois sur la 250e DI et envoie, le 10 janvier 1942 à travers les glaces du lac Ilmen, les 204 hommes de sa Ski-Kompanie pour dégager 543 hommes encerclés dans la ville de Vzvad, le long de la rive sud du lac. Dans cette opération, l'unité est pratiquement anéantie. Seuls 12 hommes survivent aux 15 jours de traversée du lac gelé et arrivent à Vzvad le 25 janvier.
Dans le même temps, les Soviétiques ont également lancé une vaste offensive vers le sud, au sud du lac Ilmen. La 11e armée avec les 3e et 4e armées de choc soviétiques réussissent à encercler le IIe ArmeeKorps allemand tout entier centré sur la ville de Demiansk, créant ainsi la célèbre poche de Demiansk composée de sept divisions d'infanterie soit environ 90 000 hommes.

Après presque trois mois d'escarmouches le long du front, conduisant à près de 20 morts par jour pour la division, les Soviétiques attaquent le 12 janvier 1943 sur deux fronts les lignes allemandes pour essayer de rompre l'encerclement autour de leur ville assiégée. En janvier 1943, une part de la division (4 500 espagnols plus 1 400 allemands, au total 5 900 hommes) est envoyée à Krasny Bor. La division y livre son combat le plus difficile. Toutefois les combats sont cette fois-ci centrés sur la région de Mga (en). Le 2e bataillon du 269e RI de la division est détaché et prend part aux combats. Pendant neuf jours, les forces soviétiques et allemandes combattent dans une bataille extrêmement furieuse et sanglante. Le 28 janvier 1943, il ne restait, au 2e bataillon, que 28 hommes encore debout sur près de 800.
Les 10 et 11 février 1943, les Soviétiques commencent un barrage d'artillerie durant trois heures avec presque 1 000 pièces puis lancent une attaque de 44 000 fantassins appuyés par deux régiments de chars (presque 100 chars) et deux bataillons de mortiers et Katioucha contre 5 600 soldats des troupes espagnoles. Pendant 24 heures la bataille fait rage, la division tient et perd 3 645 hommes (75 % de son effectif) contre près de 11 000 Soviétiques tués. Cette bataille massive devait être connue sous le nom de la bataille de Krasny Bor, elle s'est avérée être une victoire sanglante et coûteuse pour la division Azul.
Vers le milieu de février, les combats avaient cessé et les lignes s'étaient une fois de plus stabilisées.
Le 19 mars 1943, les Soviétiques lancent une nouvelle attaque sur les lignes de la division, qui est repoussée.
En avril, épuisée, la division Azul est soulagée par l'arrivée de la 254eInfanterie-Division qui voit ses positions dans et autour de Krasny Bor réduite à 30 km.
Durant les sept mois suivant, la division combat sporadiquement mais aucune offensive de grande envergure ou d'action défensive n'a lieu.
Les 5 et 6 octobre 1943, la division reçoit l'ordre de se replier. Du 6 au 12 octobre 1943, la division est relevée par les 81e Infanterie-Division et 123e Infanterie-Division. La division est ensuite transférée à la région de Volossovo où il est ordonné aux soldats de retourner en Espagne, en laissant la place à la Légion espagnole, une unité composé d'environ 1 500 soldats espagnols qui choisissent de ne pas retourner en Espagne pour continuer la lutte contre les Soviétiques.
Les premiers soldats sont de retour en Espagne le 29 octobre 1943.
La 250e division d'infanterie dite division Azul est dissoute le 17 novembre 1943.

Batailles.

-Bataille du Volkhov

-Première bataille de Smiesko

-Première bataille de Sitno

-Bataille de Muravji

-Bataille de Nikitkino

-Bataille de Possad

-Action sur le lac Ilmen.

-Seconde bataille de Sitno

-Bataille de Schevelevo

-Troisième Bataille du Volkhov

-Bataille de Maloye Samoshie

-Bataille de Poselok

-Bataille de Krasny Bor

-Bataille de Putrolovo

-Bataille de Pushkin

-Bataille de Moscou ( c'est la division qui ira le plus prés de la ville en franchissant le canal au nord )

-Quelques survivants participeront à la bataille de Berlin.

Photos.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5060
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Division bleue (azul). 3/2013   Sam 16 Mar - 10:46

Citation :
Le 27 septembre 1941, la division Azul, affectée au groupe d'armées Nord, est dirigée, à pied, vers Vitebsk, d'où elle est immédiatement transférée, par train, sur le front du Volkhov, dans la région de Novgorod le long des rives du lac Ilmen et de la rivière Volkhov,
Pas de bol, froid et humide l'hiver (on supporte mieux un froid sec), chaud et toujours humide, donc pourri de moustiques l'été.
De plus, un front vite considéré comme secondaire par l'état major allemand, et devenu relativement statique, comparativement à L'Ukraine orientale ou au Caucase...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Division bleue (azul). 3/2013   Sam 16 Mar - 14:05

Dans le nord , on avait le temps pourri et dans le sud , on avait beaucoup plus de partisans lol!

Comme on dit : " chacun sa m*rde " lol!

Moi cela m'a étonné les espagnols sont quand même habitué au climat chaud et non froid , et apparemment ils en ont fait voir aux Soviétiques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5060
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Division bleue (azul). 3/2013   Dim 17 Mar - 0:19

Citation :
Dans le nord , on avait le temps pourri et dans le sud , on avait beaucoup plus de partisans
Non, car le partisan préfère les forêts, et il y en davantage au nord qu'au sud lol! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Division bleue (azul). 3/2013   Dim 17 Mar - 15:12

Ah bon !? Je pensé que la majorité des partisans étaient en Ukraine Shocked Ah ben tu viens de m'apprendre quelque chose mon cher vania ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5060
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Division bleue (azul). 3/2013   Dim 17 Mar - 15:44

Il y en a eu partout, mais surtout en Biélorussie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Division bleue (azul). 3/2013   Dim 17 Mar - 17:05

Dans le livre pilote de Stuka de Hans Rudel , un moment il parle de prêtres qui ont sauté en parachute en territoire soviétique pour des sabotages et autres , vous avez plus d'informations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Division bleue (azul). 3/2013   

Revenir en haut Aller en bas
 
Division bleue (azul). 3/2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Help] La Lune Bleue.
» Les cours. Division B.
» SALLES (de) (Charles) Général de division Gendre Mal Valée
» GRANDJEAN (Charles) Baron d'Empire Général de division
» CUSTINE (Adam-Philippe) Général de division de la République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: