Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataille de Toula.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Bataille de Toula.   Jeu 11 Juil - 18:40

Moscou est situé sur le 37e degré de longitude. Les 2 ailes du groupement Guderian, qui doivent décrire un large cercle pour entourer Moscou, se trouvent le 5 décembre devant Kachira en ce qui concerne la 17e PzD, c'est-à-dire à 60 km au nord de Toula ; et à Mikhailov pour les 10e motorisée et 29e division au nord-ouest de cette ville. Mikhailov, c'est le 39e degré de longitude est. Guderian a donc déjà dépassé Moscou. Sa manoeuvre l'a conduit derrière le Kremlin. La progression de Guderian, éloigné encore de 120 km du sud de la capitale, est aussi dangereuse que la pointe avancée nord qui ne se trouve qu'à 36 km environ. Le front de Guderian, le secteur qui s'étendait de la rive sud de l'Oka à Toula et à Stalinigorsk, devait donc devenir la seconde zone d'effort principal de la contre-offensive Soviétique.



La STAVKA envoya 3 armée et 1 corps de cavalerie de la garde pour monter une opération en tenaille, dans le but d'encercler et d'anéantir le groupement de choc de Guderian dans sa totalitée . La 50e Armée Soviétique devait en former la pince droite, et la 10e Armée la gauche. Le général Joukov, commandait la totalité des fronts prenant part à la contre-offensive de Moscou.
Son plan était parfait. Mais sans le savoir Guderian en retirant ses troupes sur la ligne Don-Char-Oupa allais fortement atténué le succès Soviétique ...

En effet : Le 5 décembre Guderian ayant échoué dans sa tentative d'établir une liaison entre la 4e PzD et la 31e D.I. pour achever d'encercler au nord la ville de Toula. A la suite de cet échec, la 2e Armée, cloué sur place, soutenait de violents et durs combats défensifs. Dès la nuit du 5 au 6 décembre, celle qui précédait l'offensive Soviétique, Guderian donna l'ordre de ramener en arrière ses avant-gardes épuisées sur la ligne Don-Char-Oupa. Ce mouvement était déjà commencé lorsque les Soviétiques se ruèrent les 6 et 7 décembre contre le 53e Corps d'armée et le 47e Corps blindé, dans le secteur de Mikhailov. Ils y rencontrèrent les arrères-gardes, qui reculaient en assurants la protection du gros des troupes.

La situation était catastrophique et pénible. C'était un enfer que cette marche par un vent glacial de -35°, dans une neige de plus de 1 m ou l'on enfonçait jusqu'aux hanches ou sur une route transformée en patinoire. Les unités qui peinaient le long de la route étaient attaquées par des bataillons sibériens. Ils apparaissaient comme des spectres dans leurs survêtements blancs de camouflage. Sans bruit, ils glissaient à skis sur les hautes neiges et déferlaient sur les côtés de la route. Ils tiraient, jetaient des grenades, disparaissaient , faisaient sauter les ponts, verrouillaient d'importants croisements de routes, surprenaient les voitures du train et abattaient hommes et chevaux.



La 3e PzD revint avec l'ensemble de ses véhicules, du sectreur nord de Toula, étape par étape. Les compagnies rapides de tirailleurs, pêle-mêle, formèrent l'arrière-garde avec leurs voitures blindés d'accompagnement, les canons antichars et les canons antiaériens à affût automoteur, ainsi que les réserves de chocs des 3e et 394e régiments de tirailleurs. Mais les pertes furent sévèrent .


Le 14 décembre, à Panino. Les régiments doivent franchir le pont de la Chat. Les Soviétiques augmentent la pression de leurs Blindés ainsi que celle de ses bataillons de skieurs. Il faut incendier les villages près du pont pour dégager le champ de tir et ne laisser aux Soviétiques aucun points d'appuis ni abris pour les nuits glaciales par -50°.

Avec la 2e compagnie du 3e tirailleurs, le sous-lieutenant Eckart protège un important carrefour stratégique. Les Russes arrivent avec plus ou moins 1 bataillon : des volontaires Uzbeks d'un régiment de tirailleurs de la 50e Armée Soviétique. Ils ont en 1er ligne des canons antichars et des mortiers. Eckart envoie un message radio au sous-lieutenant Lohse, qui commande la 1er compagnie ou sont rassemblées les voitures blindées d'accompagnement : "" Ai besoin de secour. ""

Lohse ajoute 4 chars à ses 6 voitures blindées et part sur le champ à la rencontre des Russes.

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4784
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Jeu 11 Juil - 20:03

Très bon sujet camarade. Cool 
Citation :
pour les nuits glaciales par -50°.
Par contre, il y a là un peu d'exagération ... Wink , ce qui serait aussi l'occase d'un autre sujet: les températures réelles qu'on eu à supporter les combattants de l'est.
Tant l'hiver d'ailleurs que l'été, où par exemple près de Stalingrad on peut avoir jusqu'à 40° à l'ombre au plus fort d'une journée de fin juillet ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Jeu 11 Juil - 23:20

Merci Smile

Et oui ça le serait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Ven 12 Juil - 20:20

Suite.

Surgissant derrière les ruines d'un village en flammes, les blindés et voitures se jettent sur le flanc de l'attaque Soviétique. La surprise est complète les Soviétiques perdent 3 canons ATK et bat en retraite sous le feu de la 2e compagnie.
Le chef des voitures d'accompagnement de Lohse passe le pont le dernier. Soudain la silhouette trapue d'un T-34 se profile à l'horizon. Le Russe tire, très mal !! Les Allemands parviennent à faire sauter le pont .
La compagnie d'accompagnement de Lohse a perdu un canon ATK. L'adjudant Hofmann est blessé, un homme tué . Les Soviétiques eux ont perdus 1 bataillon...

La cruauté de cet hiver, qui n'épargna ni Allemands ni Russes, une scène la grava à jamais dans l'esprit des soldats de l'arrière-garde du 3e tirailleurs. C'était à Osarovo. Le sous-lieutenant aperçoit à la jumelle un groupe de soldats et de chevaux sur une pente unie, dans une neige profonde. Avec prudence, les Allemands s'en approchent. Quelle étrange immobilité ! Raides à jamais, des Russes se dressent dans la lumière vacillante du désert neigeux. Le sous-lieutenant doit admettre ce qu'il se refusait de croire : chevaux et cavaliers, serrés les uns contre les autres, plantés dans la neige jusqu'au ventre, sont morts ! Ils sont demeurés debout dans la position ou l'ordre du repos les a surpris, raides et gelés ; un monument atroce. sculpté par la guerre...


( tiré du film front de l'est mais illustrant la même scene )

Là c'est un soldat, appuyé contre le flanc de son cheval. Plus loint, un blessé, la jambe bandée, droit sur la selle, les yeux grand ouverts sous les sourcils pris par la glace, la main droite crispée dans la crinière ébouriffée du hongre. Un sous-lieutenant et un maréchal des logis ont basculé en avant, les rênes au poing. 3 soldats sont pris entre 2 chevaux ; sans doute ont-ils voulu se réchauffer au contact des bêtes. Et tous ces chevaux se dressent comme sur un socle, la tête haute, les yeux fermés, la robe glacée, la queue flottante surprise et raidie par le vent glacial, l'haleine solidifiée pour l'éternité...

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Sam 13 Juil - 12:12

Suite.

Le caporal Tietz veut photographier cet effroyable témoignage, mais le déclencheur ne fonctionne pas. L'obturateur est gelé lui aussi. Le dieu de la guerre a recouvert cet enfer de sa main : les horreurs du passé ne doivent pas servir d'avertissement pour l'avenir.

La 2e Armée blindé de Guderian recule en combattant les furieux assauts des 50e, 40e et 10e Armée Soviétiques dont les pinces agrippent ses flancs .
A Mikhailov, ou le 8 décembre l'armée de choc de Joukov frappe par surprise, la 10e Division, qui bat en retraite en cognant de droite et de gauche, est presque anéantie.
Guderian pensait pouvoir résister sur cette ligne : mais son espoir n'était qu'une illusion. Au sud de la 2e Armée blindé des unités de la 13e Armée Soviétique enfoncent brusquement le front défensif du 34e Corps du général Schmidt, de chaque côté de Yelez. Le 13 décembre, il doit évacuer Yéfremov. Les 134e et 45e D.I. composant le 34e Corps sont encerclées à Livny, et se défendent désespérément, mais doivent reculer et battre en retraite pour sauver leur vie.

Témoignage du caporal Walter Kern, du 446e régiment d'infanterie de la 134e D.I.

"" Quand nous entrions un soir dans un villages, nous devions d'abord en chasser l'ennemi. A peine en partions-nous le lendemain matin que ses mitrailleuses crépitaient déjà dans notre dos. Nous devions abandonner nos camarades morts. Leurs cadavres parsemaient les routes que nous suivions avec ceux de nos chevaux qui étaient encore capables d'efforts, ou demeuraient dans les fossés d'ou nous nous défendions et qui n'étaient souvent que des pièges mortels. ""



Au sud de la 134e division, il en était de même de la 45e, jadis 4e division autrichienne. Isolés, puis dégagés, leur train anéanti, recevant par avion leurs ordres de bataille et de retraite, les groupements de cette division de même que ceux de la 134e parvinrent à s'échapper vers le sud-ouest de la poche de Livny.
Le secteur Yelez-Livny étant vide de troupes allemandes, l'aile droite de Guderian établie sur la ligne Don-Chat-Oupa se trouva dangereusement exposée. Aussi dut-il de nouveau battre en retraite 80 km plus loin à l'ouest, sur la position de la Plava. l'encerclement était évité de peu mais se qui allait suivre aurais bien pu signifier une fin prématuré de la guerre à l'Est avec la destruction de l'ensemble du G.A Centre .

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerardduval
Unteroffizer
Unteroffizer


Nombre de messages : 32
Age : 46
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Sam 29 Mar - 2:37

Superbe travail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4784
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Sam 29 Mar - 11:24

Oui, à lire et à relire ...  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Sam 29 Mar - 23:38

Merci ça fait toujours plaisir ! Mais la plupart des informations viennent de cette mine d'or qu'est internet ... Smile

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Mar 24 Nov - 10:14

Excellent travail, on s'y croirait... Vraiment on ressent toute la difficulté que signifiait garder une position et on ressent déjà la pression de l'arrivée des troupes libérées de l'est de la Russie qui ne craignaient plus d'attaques japonaises et venaient déferler contre les assaillants nazis.

Oui, félicitations, je m'en resservirai sûrement lorsque lors d'une conversation au sujet de la bataille de Moscou, on me posera des questions sur la poussée de Guderian, je ne savais pas qu'il avait dépassé Moscou et je crois que peu de gens comme moi, juste amateurs de cette guerre ne le sachent.

Merci pour toutes ces infos..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexderome
Oberst
Oberst
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 52
Localisation : Pontaut Combault
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Mar 15 Déc - 22:15

Est-ce quelqu'un a entendu parler d'un parachutage de Brandeburger près de Moscou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4784
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Mer 16 Déc - 11:11

Perso, non... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Jeu 17 Déc - 9:16


Le seul rapport que j'ai trouvé entre des troupes parachutistes et Toula, ville située au sud de Moscou, est la constitution par l'armée rouge de la 106ème division aéroportée de la garde avec le drapeau rouge à l'Ordre de Koutousov.

Cette unité a été constituée et basée à Toula en janvier 1944, tout d'abord commandée par le Major-général Aleksandr Fyodorovich Kazankin elle fut reprise par le Major-général Ivan Nikolaïevitch Vindushev jusqu'à la fin de la guerre.

C'est devenu l'une des quatre divisions aéroportées russe dites VDV (Vozdushno-desantnye Voyska). Troupes de chocs ou de réaction rapide, cette unité a participé aux combats pour la Hongrie, la Tchécoslovaquie ou encore l'Autriche. Depuis la deuxième guerre mondiale, c'est l'une des unités la plus plus fréquemment utilisée ... encore de nos jours.

Pour ce qui concerne les unités de Brandebourgeois (Brandeburger), j'ai trouvé un lien vite lu et intéressant, mais rien sur un parachutage dans la région de Moscou.
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t12370-brandebourg

Peut être que quelqu'un d'autre dispose d'autres sources que le net et pourra nous en apprendre plus.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexderome
Oberst
Oberst
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 52
Localisation : Pontaut Combault
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Jeu 17 Déc - 16:59

Je vais chercher cette histoire de parachutage près de Moscou et ouvrir un post à ce sujet !
A+
ALEX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4784
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   Dim 20 Déc - 11:57

Bonne idée, ça serait inédit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de Toula.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de Toula.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bataille d'EYLAU (Russie)
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» Bataille de la NIVELLE (Pyrénées-Atlantiques), 10 novembre..
» Historique de la bataille de Ligny
» Sondage bataille d’Eylau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Batailles-
Sauter vers: