Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nourriture du soldat soviétique en 1941_45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   Dim 14 Juil - 0:36

Bonsoir,

Voici un sujet bien peu parlé: On mange quoi ce soir? Souvent pas grand chose mais pourtant l'Armée Rouge avait une diette bien organisée. Il faut savoir déjà que la règle officielle était, autant que possible, de servir un petit déjeuner et le diner chaud chaque jour. Ce n'était pas toujours le cas, mais l'Armée Rouge disposait de roulantes (des Cuisines modèle PK 26, PK 41 et surtout PK 43) jusqu'au niveau bataillon qui devaient servir les plats chauds.



Je laisserais à Vania le soin de vous poster les recettes complètes si bous souhaitez essayer dans la reconstitution, mais je vous laisse les mets principaux:

Tout d'abord le Shchi (щи) en russe, une soupe aux chou à base de patates, carottes, oignons et bouillon de viande. C'est un plat traditionnel qui date du 9e siècle et très apprécié. Comme blague, les allemands écrivent ce nom comme Schtschi ce qui faisait les russes dire que les fritz faisaient 8 erreurs sur un mot à 2 lettres.

L'autre plat principal, lui aussi tiré de la cuisine traditionnelle russe était le Kasha (каша) - un plat de graines de sarrasin grillés et moulées normalement servies au petit déjeuner. Quand les grains étaient mal moulus les soldats les appelaient Shrapnel, allez savoir pourquoi?
D'autres plats de base étaient les pois séchés servis en paquets, du gruau ou des macaronis ou vermicelles. Le cartofel sup (soupe de patates) ou bien l'omniprésent bortch, normalement à base de betterave.

Tout ceci était servi avec du gros pain noir fait en grandes quantités à la boulangerie divisionnaire.

Pour ce qui est des acompagnements, en moindre quantité, les soviétiques mangeaient surtout de la tushonka - viande de porc ou boeuf en boite très grasse - des harengs en boite aussi et d'autres poissons comme la kiska (sprat) cuisinés en sauce tomate. Autre garniture servie était la moskovskaya (un type de saucisson sec) ou simplement des harengs salés.

Pour cuisiner les troupes recevaient de l'huile de cuisson et de la graisse de porc, le salo.

A partir de 1943 avec l'augmentation de l'aide occidentale les troupes reçoivent en grandes quantités du SPAM, la viande en conserve de l'Armée US, appélée par les soldats vtovoy front myaso - viande du second front - et des oeufs en poudre -rosevelt yaitsa.

On en vient aux boissons. La base, contrairement aux idées reçues, était le thé -chai - préparé à la russe dans un samovar; c'est à dire une petite dose très concentrée de thé servie dans un verre avec du sucre et de l'eau bouillante, comme les turcs.
Bien sur, les soldats buvaient tout ce qui leur passait par la main, mais la base était le narkom 100 gram - la trop fameuse vodka - narkom du commissariat du peuple à la défense et 100 gram de la dose journalière officielle. Il y a beaucoup de photos qui montrent des officiers qui partagent un petit verre de vodka et une tranche de pain après des briefings en hiver. Ce sont souvent des photos assez fortes d'ailleurs.

Cordialement

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4798
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   Dim 14 Juil - 11:07

Excellentes infos camarade.
J'ai rien à rajouter.
Citation :
Quand les grains étaient mal moulus les soldats les appelaient Shrapnel, allez savoir pourquoi?
Absolument authentique, un vétéran m'a confié cette anecdote.
En fait c'est parce qu'à la cuisson, le blé avait tendance à éclater en pétales en faisant un bruit sec, un peu comme la forme et le son du shrapnel.
Mais les russes ont de l'imagination: en entendant pour la première fois les lance-roquette multiples, ils ont fait le rapprochement  avec la chanson populaire "Katioucha".
Le nom est ensuite resté ... Rolling Eyes


Dernière édition par vania le Dim 14 Juil - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonnes
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   Dim 14 Juil - 13:21

Wink Pour les officiers, également les "kotlets", boulettes de viande hachée, frites ou cuites à cœur.

En fait, la nourriture variait beaucoup selon le grade (soldat ou officiers), et selon l'emploi :
le unités au front avaient une ration plus importante que les unités de l'arrière ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aviation-ancienne.forumactif.com
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4798
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   Dim 14 Juil - 15:06

Citation :
également les "kotlets", boulettes de viande hachée, frites ou cuites à cœur.
Et souvent farcies avec de l'ail et de l'oignon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   Dim 14 Juil - 22:53

Bonsoir,


Les différences de rations entre soldats et officiers existaient déjà du fait que les soldats étaient nourris par la cuisine roulante tandis que les officiers avaient un chef cuisinier pour eux seuls. Ensuite, étant un trentaine par bataillon, ils avaient sûrement droit à des égards, même au pays sans classes sociales.
Par contre, pour les rations dans des opérations difficiles ils étaient tous logés à la même enseigne.

Cordialement

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAUER
Shutze
Shutze


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: re   Mer 6 Aoû - 19:32

Crying or Very sad infecte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   Ven 8 Aoû - 21:14

Bonsoir,

Quoi infecte?? Il y a des plats qui étaient et sont très bons.. ce sont des bons repas paysans le plus souvent et surout bien caloriques - l'Armée soviétique précisait que la dose journalière du soldat au front devait ronder les 2900 calories, plus du double de la ration des civils et proche de la ration allemande de 43. Par contre, elle valait pour à peine 60% des rations théoriques US et anglaises prévues epour l'hiver (4000 calories)

Cordialement

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   Jeu 14 Jan - 16:20

Je ne sais pas si Dauer parle de la nourriture en disant qu'il trouve cela infecte, mais quant à moi je ne pensais pas que dans l'armée rouge, communiste, il  y avait de telle différence de traitements entre les officiers et la troupe.
D'ailleurs, les plats paysans, d'où qu'ils viennent sont souvent des plats mijotés très bons dont les recettes se passent de mères en filles depuis des siècles.

Je ne parle évidement pas de la nomenclature gouvernementale... Mais que cela se passe au niveau divisionnaire me semble un peu gros et tous ces officiers pouvaient être satisfaits que leurs soldats se contentent de plats simple pendant qu'ils s'offraient les services de chefs de cuisines leur préparant des petits plats en menu, soignés et servis en gants blancs.

N'oublions pas que la révolution ne datait que de 25 ans et qu'elle était due aux inégalité et à l'élitisme des décideurs et officiers de l'armée ou politiciens...

Décidément, ce peuple russe m'interpelle chaque fois un peu plus, leur abnégation fut admirable et m'inspire une grande admiration.

Cela dit, il faudra que je vous parle du paradoxe que je vis par rapport à mes ancêtres, mais ça sera pour un autre post

Bon appétit à tous et n'oubliez pas que quand l'appétit va, tout va !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nourriture du soldat soviétique en 1941_45   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nourriture du soldat soviétique en 1941_45
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La civilisation moderne fait les mêmes erreurs que l'Union soviétique"
» Un dissident russe compare l'Union Européenne au Monstre Soviétique !
» La foi du soldat soviétique
» les dessous du soldat
» En 1954, le 11/01 Top secret militaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Autres-
Sauter vers: