Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Beobachtungskraftwagen&Munitionstransportkraftwagen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Beobachtungskraftwagen&Munitionstransportkraftwagen   Lun 22 Juil - 15:45

Beobachtungskraftwagen&Munitiontransportkraftwagen

Comme dans toutes les unités d'artillerie, les canons d'assaut allemands sont accompagnés d'engins spécialisés à même de fournir les munitions, le renseignement et les ordres. En effet, lors des essais des versions de présérie des Sturmgeschütze III, il apparaît que, une fois engagés au combat, en appui des fantassins, les équipages n'ont pas toujours une vision claire de la situation d'ensemble. Le tumulte des explosions associé au fait que les StuGe doivent se positionner assez près des fortifications adverses, et donc à portée des armes automatiques ennemies, empêchent les équipages de jauger les événements. Une réalité qui pousse les Allemands à concevoir des véhicules d'observation d'artillerie munis de moyens de communication conséquents permettant de coordonner les actions des StuGe. Une des machines les plus répandues au début du conflit est le Sd.Kfz.253 issu de la prolifique famille des Sd.Kfz. 250 et initialement développé pour les batteries d'artillerie tractées, ce semi-chenillé est muni d'un équipement radio renforcé afin de communiquer avec toutes les batteries de StuGe. 258 exemplaires sont assemblés par Demag et Wegmann, de mars 1940 à juin 1941. Les 25 premiers participent à la campagne de France, puis ils partent pour les Balkans et le front russe. L'engin est ultérieurement remplacé par des Sd.Kfz.250/4 et 5, plus simples à produire. Lors de ces mêmes essais, le besoin d'une plate-forme de ravitaillementen munitions se fait sentir. Il est vrai que les camions n'ont pas toujours les capacités de s'aventurer en tout-terrain alors même que les StuGe peuvent avoir d'importants besoins sur le plan du ravitaillement. Le développement du Sd.Kfz.252 leichte gepanzerter Munitiontransportkraftwagen se fait de manière concomitante avec le Sd.Kfz.253 ; les deux engins partagent le même châssis. Pour augmenter ses capacités d'emport, il est doté d'une remorque désignée sd.anh.32/A sonder Anhänger (1-Achs.) für munition. 413 exemplaires de ce petit semi-chenillé sont assemblés par Demag, Wegmann et Deutsche Werke de juin 1940 à septembre 1941. Là encore, la logique de la standardisation s'impose, et le Sd.Kfz.252 cède la place, dès septembre 1941 au Sd.Kfz.250/6 Ausf.A Sa capacité de stockage s'élève à 70 projectiles. L'expérience du terrain démontrera
rapidement que ces semi-chenillés marquent le pas face aux armes antichars adverses. Bien que théoriquement destinés à rester à l'arrière lors des opérations de ravitaillement, ils n'affichent plus une protection suffisante pour s'approcher de la ligne de front. En outre, leurs performances en tout-terrain ne les rendent pas aptes à suivre les canons d'assaut équipés de train de roulement entièrement chenillé. Ainsi, en 1944, au sein de certaines unités, quelques StuGe II seront transformés en véhicules de transport de munitions. Mieux cuirassés, ils sont moins vulnérables aux tirs adverses. Les Munitionspanzer auf Fahrgestell Sturmgeschütze III Ausf.G sont ainsi censés évoluer au milieu de leurs congénères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Beobachtungskraftwagen&Munitionstransportkraftwagen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: