Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sd.Kfz.142/2 Sturmhaubitze III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Sd.Kfz.142/2 Sturmhaubitze III   Mer 31 Juil - 15:22

Sd.Kfz.142/2 Sturmhaubitze III

Lorsque le Sturmgeschütz III entre en dotation en unité, lors de la bataille de France en 1940, il a pour rôle tactique d'appuyer les fantassins de son feu ; son 7,5cm court expédie un puissant obus explosif à même de réduire au silence les points retranchés adverses. En juin 1941, « Barbarossa » met en lumière les faiblesses des chars allemands particulièrement des Panzer III – équipés d'un 3,7cm ou 5cm qui se révèle largement inférieur au 76mm des T-34 de l' Armée rouge. Paradoxalement, bien que sous estimé par ce dernier, le StuGe III est l'une des seules machines de la Wehrmacht à avoir le potentiel de le détruire. En effet, la silhouette basse du StuG conjuguée à son 7,5cm tirant des obus spéciaux font des merveilles entre les mains d'équipages expérimentés ou audacieux. Aussi, dès 1942, sur ordre du Führer, des 7,5cm long sont montés sur les StuGe. Désormais, leurs équipages disposent d'un matériel capable d'engager à moyenne voire longue distance les chars russes. En contrepartie, doté du 7,5cm StuK L/43 ou L/48, le canon d'assaut allemand perd de son efficacité face aux retranchements adverses ; des fortifications de campagne qui n'ont de cesse de se perfectionner pour gagner en solidité. La conception d'un nouveau véhicule s'impose alors.
Le développement d'un prototype totalement nouveau n'étant pas à l'ordre du jour, les Allemands décident de reprendre la plate-forme, décidément très versatile, du StuGe. En 1942, ce sont des châssis de StuGe III Ausf.F ou F8 qui sont aménagés pour accepter un obusier de 10,5cm Leichte Feld Haubitze 1918 (ou FH 18 en abrégé). La greffe ne demande que peu de modifications et, extérieurement, seule la nature de l'armement permet de différencier les deux versions. Cette première variante est alors désignée Sturmhaubitze 42 (Stuh 42) Ausf.F. Dans la nomenclature allemande, elle prendra la référence Sd.Kfz.142/2
La protection de l'embase du tube est assurée par un bouclier en forme de bloc trapézoïdal. Afin de réduire le recul, le 10,5cm est équipé d'un frein de bouche à double déflecteur. Cette version n'est fabriquée qu'à peu d'exemplaires car un nouveau modèle de canon d'assaut fait son apparition sur les chaînes de montage. En effet, à partir de l'année 1943, l'obusier d'assaut reprenant les évolutions du modèle armé du 7,5cm, est construit sur une caisse d'Asf.G. Comme son homologue, le StuH 42 Ausf.G intègre le masque de canon arrondi en forme de groin de cochon (Saukopf). Usiné par moulage, son dessin profilé augmente les chances de ricochet d'un obus perforant le frappant à haute vitesse initiale. Le StuG III für 10,5cm Sturmhaubitze 42

Ausf.G est muni du 10,5cm long de 28 ou 30 calibres. Sa cadence de tir est de 4/6 coups par minute. Elle chute toutefois au fur et à mesure que les combats s'allongent dans le temps, en raison du poids des projectiles (supérieur à 12Kg) qui tend à épuiser le chargeur. La portée maximale est de 10600 mètres. A l'instar des autres blindés allemands du moment, le StuH 42 reçoit des Schürzen sur ses flancs ; initialement destinés à réduire les effets des fusils antichars soviétiques de 14,5mm, elles se révèlent aussi efficientes pour contrer les roquettes à charge creuse en les faisant détonner prématurément. Si seuls dix exemplaires sont assemblés en 1942, l'année 1943 voit la production augmenter à 204 véhicules, pour atteindre 903 engins fournis en 1944. En 1945, la progression des troupes alliées empêche les chaînes d'assemblage de dépasser 95 StuH 42 ; et encore la plupart, en réalité, auront été « reconstruits » à partir de machines endommagées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Sd.Kfz.142/2 Sturmhaubitze III   Mer 31 Juil - 22:03

Il me semble que les StuH "Haubitz" étaient souvent utilisés de concert avec les Stug, dans les même batteries, à raison de 1 pour 4 ou pour 5 ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sd.Kfz.142/2 Sturmhaubitze III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: