Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la destruction d'un KV II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
charlemagne47
Oberfeldwebel
Oberfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 29
Localisation : île de la Réunion
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: la destruction d'un KV II   Mar 12 Juin - 15:33

Voila le témoignage d'un jeune panzerschütz allemand qui combat au moment des faits dans la 5.SS-Panzer-Division "Wiking". Le combat à lieu prés de la localité de Ssagopschin, dans le Caucase, le 28 septembre 1942.

Citation :
[…]Nos chars se couvrent mutuellement contre les engins antichars de l’infanterie russe. Les premiers T-34 soviétiques flambent. Nous avançons dans une charge homérique. « Halte au feu ! »Je regarde notre commandant dans sa tourelle. Il dirige ses jumelles vers d’autres cibles. Soudain il tressaute, retire ses jumelles et essuie ses yeux puis il reprend sa reconnaissance. Je prépare déjà l’obus antichar pour la prochaine cible. Des tirs de mitrailleuses se déclenchent sur notre gauche ! Les impactes résonnent sur la tourelle, puis un obus de 17,2 cm atterit tout près de nous. Un geyser de terre et de feu s’élève vers le ciel tandis que des éclats de métal brûlant volent dans tous les sens, contre notre blindage et contre la tourelle. Notre commandant se laisse glisser très rapidement dans la tourelle, je l’observe, son visage est blême mais il n’est pas blessé. Prudemment il ressort la tête hors de la tourelle et donne l’ordre d’avancer. J’ouvre la trappe du blindage frontal de la tourelle et observe également le champ de tournesols devant nous. Par-dessus les têtes noires et jaunes des tournesols un gros carré avec un tube important se dessine. C’est un char russe KV II avec son canon de 15 cm (15,2 cm en réalité). Dieu quel monstre !! Son tube est dirigé dans l’autre direction en quête d’une cible. Nous roulons directement vers lui, dissimulé par le champ de maïs car nous devons nous approcher le plus près possible afin de le blesser avec notre petit 5 cm court !!! Il tire dans l’autre direction ne nous ayant pas encore vus. Son rechargement est long car il est composé de la charge et d’une cartouche comme une pièce d’artillerie lourde classique. Nous en sommes maintenant à 200 mètres. « Halte » puis « Feur Frei ! » crie le commandant. A peine l’ordre donné j’appuie sur le bouchon de sécurité et le coup part presque aussitôt, le pointeur ayant réagi tout aussi vite que moi. L’étui vide cliquette avant de tomber dans le sac. J’enfourne un nouvel obus antichar calibre 38 dans la culasse sans attendre une minute. Coup après coup j’enfourne les obus sans compter le nombre. Je regarde rapidement par l’objectif de l’œilleton situé dans le blindage frontal de la tourelle et j’aperçois la tourelle du KV II tourner lentement dans notre direction ! « Panzer Granate 40 » crie notre chef d char devenu nerveux. Il était instructeur de conduite et vient de l’atelier de réparation. C’est son troisième jour de combat avec nous. Son expérience au feu est quasi nulle. Nous ne sommes pas particulièrement heureux qu’il ait remplacé notre précédent commandant. Pourquoi cela ? Nous n’en savons rien. Seul le diable le sait. On ne nous l’a pas dit. J’enfourne l’obus de 5 cm dit « à pointe de plomb » à toute vitesse dans la culasse. La sécurité est vite enlevé, j’appuie tout aussi vite sur le bouton rouge et l’obus s’envole vers sa cible située à courte distance. Je déverrouille la sécurité, l’étui vide gicle hors de la culasse contre le renfort de caisse et tombe dans le sac destiné à le recevoir. Très rapidement celui-ci est remplit d’étuis vides. Des volutes de fumées noires et douces amères s’échappent de la culasse et agresse ma respiration. Le ventilateur sous le toit de la tourelle au dessus de ma tête aspire ce qu’il peut et l’expulse au dehors. Malgré tout j’en ai respiré. Je tousse et je crache. C’est l’épreuve du feu qui commence. Soudain « il brûle, il brûle !! » s’exclame le pointeur longtemps resté silencieux. J’ouvre alors la porte latérale de notre tourelle et respire profondément l’air frais tout en observant le champ de bataille. Effectivement, le KV II est là devant nous en flammes. Un grand panache de fumée désigne l’endroit où il flambe. Nous l’avons définitivement mis hors de combat avec le 9° ou 10° obus antichar. Le dernier dans la tourelle, là où les munitions sont entreposées. Soulagé, je m’essuie le visage couvert de poussière de poudre. Ma chemise est complètement trempée. Il fait 35 degrés dans notre étroit espace de combat. Notre radio me tend une cigarette allumée. Je tire de grandes bouffées et, petit à petit, le stress du combat disparaît. […]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carius
Admin-GeneralFeldmarshall
Admin-GeneralFeldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1229
Localisation : London
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Mer 13 Juin - 22:20

Excellent témoigange ùontrant la difficulté des panzertruppens avec leurs chars inférieurs, de combattre contre les chars soviétiques comme les lourds KV I et II et aussi les T34 (qui ne sont pas considéré comme char lourd mais supérieur à tous les chars qu'alignent la Panzerwaffe jusqu'à la venue du Panzer IV F2 à partir d'avril 1942) mais aussi la maitrise et l'expérience des équipages pour en venir à bout. Les Panzers III à 5cm Kurz (KwK/L42) peuvent détruire un T34 à 800m alors que ces derniers peuvent les détruire à près de 1500m. Ils doivent, comme tu le montre ici, s'approcher très près de leur cible accentuant ainsi le danger mai réussissant des coups de maitre grace à une qualité des équipages bien supérieur à celle des équipages soviétiques. Ce témoignage montre aussi le gros défaut du KVII, son canon avec un chargement arcaique comme celui des pièces d'artillerie, la charge est séparée de l'ogive, ce qui est une grosse perte de temps. Ce témoignage me rappel aussi ceux de la 1.Panzer Division dont certains équipages de Panzer III comme celui du Leutnant Fromme, de la 7.Kompagnie, qui détriusit 9 chars dont 2 KV1 à bout portant la 7 juillet 1941 au nord de Letovo et aussi celui du Leutnant Bourzel, d'origine française d'ailleurs, de la 6.Kompagnie, qui détruit 3 KV1 à moins de 5m de distance. Les équipages de panzers ont appris à tirer à très courte distance et très rapidement dans les blocs moteurs et l'arrière des tourelles pour faire sauter les munitions des KV (comme ici) pour pouvoir les détruire @+
Otto

_________________
~We will never forget~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostfront.forumpro.fr
Quentin
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Jeu 14 Juin - 18:25

5 m ?!? Il avait des problèmes de vue en faite non ? Laughing

C'est impressionant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlemagne47
Oberfeldwebel
Oberfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 29
Localisation : île de la Réunion
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Jeu 14 Juin - 20:17

dison qu'à 5 m ce qui joue le plus c'est la cadence de tir et la rapidité de la tourelle à pivoter...et la je pense que le Panzer III est gagnant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carius
Admin-GeneralFeldmarshall
Admin-GeneralFeldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1229
Localisation : London
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Jeu 14 Juin - 20:38

Oui et aussi la confusion qu'ils peuvent jeter dans les rangs des équipages soviétiques.
Citation :
5 m ?!? Il avait des problèmes de vue en faite non

lol! on peut voir ça comme cela mais cela tiens plus du génie et de l'expérience que de la vue Wink @+
Otto

_________________
~We will never forget~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostfront.forumpro.fr
Quentin
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Ven 15 Juin - 1:21

Je dirais plutot que c'est de la logique. Vu le canon qu'il se tappait et le blindage à se farcir, ils étaient obligé de tapper au plus près et prendre de gros risques. Tout était dans la manoeuvre d'approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carius
Admin-GeneralFeldmarshall
Admin-GeneralFeldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1229
Localisation : London
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Ven 15 Juin - 21:31

Oui de la logique et de la bonne cofiance en soi et en son équipage Wink @+
Otto

_________________
~We will never forget~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostfront.forumpro.fr
Max Ludwig
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Sam 16 Juin - 14:08

D'on coté c'est pas si suicidaire que ça, le KVII ne poeut pas s'échaper étant trop lent, son canon est long a recharger et ne tire pas en tir direct, et tirer sur une cible qui va a fond sur soit en cloche c'est dur...Une fois le Panzer III trop près le KVII ne peut plus rien a faire a part tenter de fuir, attendre des renforts en tirant ailleur ou l'équipage fuit, le Panzer III pendant ce temps tir jusqu'a toucher quelque chose qui provoquera la perte du char. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Dim 17 Juin - 22:27

Et si le KV II tente "d'écraser" le Pz III ? Je sais, c'est assez fantasque, mais je suis sûr que vous êtes capable de me dire ce qu'il se passerait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carius
Admin-GeneralFeldmarshall
Admin-GeneralFeldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1229
Localisation : London
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Lun 18 Juin - 0:50

Il est arrivé que des chars s'éperonne, c'est à dire qu'il se rentre dedans dans le but de casser la mécanique de l'autre mais c'est rare. En revanche un KVII n'aurait pas pu tenter de l'écraser, dejà que sa capacité de franchissement est pas terrible (1.20 m) alors passer par dessus un char Wink Mais ce n'est pas une question fantasque du tout car c'est un géant (d'où son surnom Gigant) et par exemple, on disait du Maus qu'il pouvait écraser un T34 Wink @+
Otto

_________________
~We will never forget~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostfront.forumpro.fr
Quentin
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Mar 19 Juin - 20:35

Ok, merci de ta réponse clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Ludwig
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Mar 19 Juin - 20:48

y'a un chef de KVII qui l'a volontairement fait tomber sur un panzer de commandement... vais chercher la photo mais le char de commandement était en miette(genre presse hydrolique de casse auto vous voyer?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carius
Admin-GeneralFeldmarshall
Admin-GeneralFeldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1229
Localisation : London
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Mar 19 Juin - 21:04

De rien Quentin Wink @+
Otto

_________________
~We will never forget~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostfront.forumpro.fr
sylvain
Bergefreiter
Bergefreiter
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Localisation : Tarn
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Jeu 21 Juin - 19:27

Mais de toute façon, le Maus il a jamais combattu... c'était bien que des prototypes???
Sinon éperonner je pense que je Panzer III aurait eu du mal quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwii.forumpro.fr/
Max Ludwig
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Jeu 21 Juin - 20:23

il semble bien que le maus est combattu soit a berlin soit près de l'usine ou il fut construit. De toute façon ce genre de chose c'est dans les archives soviétiques... 🔥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlemagne47
Oberfeldwebel
Oberfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 29
Localisation : île de la Réunion
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Ven 22 Juin - 17:40

négatif, le Maus, n'a jamais combattut et n'a pas dépasser le stade de prototype. Il en éxister 2 dont un seul fut achevé et il furent saboté par les allemands avant l'arrivé des soviétiques, enfin je dis saboté mais c'est faux car les charges de destructions n'ont causé que des dégats mineurs tellement l'engin était résistant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guillaumelebrave
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 181
Localisation : ARRAS
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   Dim 9 Sep - 11:55

oui exate on ne peut maleresement l'obeservait car le modéle qui est en russie est exposé qu 'au journalise et celui qui est au USA est cacher
donc .... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la destruction d'un KV II   

Revenir en haut Aller en bas
 
la destruction d'un KV II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le parfait manuel de destruction de soeur Emmanuelle
» KFC et la destruction de la fôret amazonienne - Signez!
» la blonde : une arme de destruction massive !
» Le Plan Maçonnique pour la destruction de la Sainte Messe en 33 points
» LE FLUOR ET LA DESTRUCTION DE L'ESPRIT HUMAIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Anecdotes, témoignages-
Sauter vers: