Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 vétéran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4708
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: vétéran   Jeu 5 Sep - 16:53

En fait il reste un vétéran de mes connaissances toujours parmi nous.
Je l'ai rencontré la semaine dernière dans un bled qui s'appelle Mitrofanovka, 20 KM au sud de Rossoch, qui fut le Q.G. de la 8ème armée italienne.
Une mamie de 92 printemps, toute sa tête et qui nous avait préparé pour l'occasion des pérouchkis (petits pains fourrés).
Tellement bons (moelleux dedans, croustillants à l'extérieur avec une croûte dorée, fourrés aux abricots...) que j'ai cru au départ qu'elle les avait achetés...
Cette dame était transmetteur dans une unité de D.C.A. (vous vous souvenez les figs d'inf soviétique de la marque Esci, avec la femme téléphoniste, et ben c'était elle ... ).
Nous avons eu un cours (moi, sa fille, et Rimma ma femme) sur le repérage des unités aériennes allemandes par les postes avancés des batteries de 76,2 mm et ensuite 85 mm.
Ensuite les anecdotes de la guerre, les rapports entre hommes et femmes (la baffe qu'elle a mis à un commandant qui lui faisait des avances ; elle a eu la trouille pour ce geste, mais le soir même il lui pardonnait en lui disant qu'elle avait bien fait ...), l'attitude des commissaires politiques, tordant le cou (de ce qu'elle en a vu) à pas mal de clichés bien établis, la chance ou la malchance des uns et des autres ...
L'entrée en Pologne, en Allemagne, où la population avait déserté les villes et villages, et l'incrédulité des civils allemands (logique quand on connaît la propagande nazie) quand les soldats de l'Armée Rouge leur ont conté les méfaits en territoires occupés de la « glorieuse » Wehrmacht.
Elle a ensuite épousé son chef d'unité (pas celui qu'elle avait baffé !), dont elle ne soupçonnait pas qu'il eut des vues sur elle, et est restée avec lui pendant près de 60 ans.
Comme toujours, le temps a manqué pour développer davantage (on est resté 1h ½), mais ce fut une rencontre riche et conviviale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorobeï
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: vétéran   Sam 14 Sep - 0:17

Un témoignage intéressant !
Pas mal le coup de la baffe au commandant. Le fait qu'il ait reconnu qu'il ait eu tort, c'est encore mieux !
Si tu as des précisions concernant les commissaires politiques, je serai intéressé. Après, s'il n'y en a pas, tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4708
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: vétéran   Sam 14 Sep - 9:36

Juste une autre anecdote:
Son commissaire politique avait l'oeil sur tout:
"Que se passe t-il, j'ai vu que tu n'as pas mangé aujourd'hui, qu'est-ce qui ne va pas, à quoi penses-tu ?"
En fait elle n'avait pas faim, juste une indisposition passagère, mais le commissaire était "aux petits soins" pour les 90 membres de la batterie.

Certains historiens vont jusqu'à comparer le commissaire politique, le "politrouk", aux aumôniers des armées occidentales.
Dans ce cas, on est loin du film français "Stalingrad".
Il a du y avoir tous les types de comportement entre ces deux extrêmes, mais des 6 ou 7 vétérans que j'ai rencontrés, tous se sont offusqués quand je leur ai parlé du film de Annaud, avec les mitrailleuses des politiques dans le dos pour faire avancer les troupes d'assaut ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vétéran   

Revenir en haut Aller en bas
 
vétéran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Anecdotes, témoignages-
Sauter vers: