Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sturzkampf-Geschwader 3 puis Schlacht-Geschwader 3 - 1/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Sturzkampf-Geschwader 3 puis Schlacht-Geschwader 3 - 1/2014   Mar 21 Jan - 13:11

Sturzkampf-Geschwader 3 puis Schlacht-Geschwader 3

Kommodore

Oberst Karl Angerstein
Obslt. Georg Edert
Obslt. Karl Crist
Obslt. Walter Sigel
Oberst Kurt Kuhlmey

L'EM de l'escadre n'est constitué qu'à l'été de 1940 à Dinard, en Bretagne. Mais l'origien de l'escadre remonte aux Ier, IIe et IIIe groupes.

A l'origine du Ier groupe, nous trouvons la II./162 constitué en 1936 à Lübeck-Blankensee, il changera plusieurs fois de dénomination, il deviendra la I/.St.G.3 en juillet 1940.
Le futur IIe groupe est constitué en juillet 1938 à Tutow, elle est équipée avec des Hs123, à l'automne elle est rééquipée avec de Ju87 et deviendra la II./St.G.3 le 13 janvier 1942 .
La I./St.G.1 va suivre un parcours autonome jusqu'à sont rattachement en 1942 au St.G.3
En 1939, ce groupe autonome participe à la campagne de Pologne, basé à Elbing (Prusse Orientale), il est le tout premier à être engagé, malgré les difficiles conditions météorologiques, ce groupe réussit à empêcher la destruction du pont de Dirschau...mais les troupes terrestres ne s'en empare pas à temps. Le 29 septembre, il rentre à Insterburg, à la fin de l'automne il est à Köln-Wahn.
A partir de janvier 1940, il se prépare à la nouvelle offensive. En mars 1940, il est à Delmenhorst où il est rééquipé avec des Ju87R (muni de réservoir supplémentaires). En avril il est le seul groupe de Stukas engagé en Norvège. L'escadre soutient les combats au sol, s'attaque à des tentatives de débarquement britanniques et à l'aérodrome britannique de Bardufoss, s'attaque avec certains succès à la flotte britannique.
Le groupe est transféré à Evreux en juin 1940 à la fin de la bataille de France, enfin, après une courte remise en condition, le groupe est placé sous le commandement du St.G.3 à Angers.
A la fin du mois de juillet, le groupe, depuis les aérodromes de Caen est engagé contre des objectifs de la côte sud de l'Angleterre et subit de lourdes pertes. Il faudra deux mois pour le remettre sur pied.


1940

Suivons maintenant le parcours de l'EM et des deux autres groupes de l'escadre en cette année 1940.
Le futur Ier groupe, la I.St.G.76, est basée à Köln-Ostheim au début de la campagne de France, elle est rattachée au St.G.2. Elle attaque des ponts, des noeuds routiers, des mouvements de troupes, près de Maastricht et Eben-Emael, au passage de la Meuse, à la percée près de Sedan et Charleville, à Boulogne, Calais, Dunkerque, sur la Somme et la Marne....en juillet elle prend sa nouvelle dénomination : I.St.G.3. Elle est ensuite engagée contre les convois maritimes dans la Manche et subit de lourdes pertes au-dessus de l'Angleterre.
Le futur IIIe groupe trouve son origine dans la I./162 constitué à Jever le 1 juillet 1938, elle reçoit sa nouvelle dénomination II.St.G.2 le 1 mai 1939. Pendant la campagne de pologne, le groupe est indépendant et placé sous les ordres de la 1.Flieger-Division et pas sous celui du St.G.2. En 1940 pendant la campagne de France il est à nouveau indépendant et soutient les mouvements de la 4.Armee. Après la campagne, il est rattaché au St.G.3 et basé à Lannion en Bretagne pour être engagé contre des objectifs maritimes et sur la côte sud de l'Angleterre. Suivent alors deux mois de remise en forme en France.
Ainsi, l'escadre est formée au cours de l'été 1940, lorsqu'est constitué l'EM à Dinard avec le Ier groupe dans le secteur de Cherbourg, la II.St.G.2 qui deviendra le IIIe groupe à Lannion, et la I./St.G.1 dans le secteur de Caen.

1941

En janvier 1941, l'EM de l'escadre est transféré à Trapani en Sicile (X.Flieger-Korps).
En février, il est en Afrique du Nord sous le commandement du Fliegerführer Afrika pour soutenir les combats de l'Afrika Korps.
La I.St.G.3 va participer aux combats dans les Balkans avec « Marita » (VIII.Flieger-Korps), à l'opération « Merkur » en Crète
Le IIe groupe est encore la I./St.G.1, début de janvier il est à Trapani en Sicile, le groupe attaque la flotte britannique de la Méditerranée, le porte-avions Illustrious est mis hors de combat par six bombes de Stukas, il est à nouveau touché dans le port de la Valette (Malte). Fin janvier il rejoint l'Afrique afin de soutenir l'Afrika Korps. Au début d'avril, il est en Bulgarie pour la campagne des Balkans, ensuite à nouveau la Méditerranée et à nouveau les Balkans. Le groupe rejoint à nouveau l'Afrique en juin lors des combats de Tobrouk et El-Alamein.
Le futur IIIe groupe (toujours II./St.G.2) rejoint Trapani en janvier 1941, attaque de la flotte britannique en Méditerranée et coule le croiseur lourd « Southampton », d'autres navires sont endommagés dont le croiseur « Perth ». En février le groupe rejoint l'Afrique, et dans la limite de son autonomie participe à « Merkur » et réussit à mettre hors de combat pour une longue période le porte-avions « Formidable » grâce à deux coups au but. Depuis Derna, il soutient l'armée dans le secteur de Tobrouk-Bardia-Sollum. A partir de novembre, il appuie le repli de l'Afrika Korps lors de la contre-attaque britannique. En décembre, il se replie sur Benghasi, Antelar Agedabia..

1942

La I./St.G.3 combat au sein du St.G.3 jusqu'à la fin de l'année contre des objectifs maritimes en Méditerranée et en Afrique du Nord. Le 13 janvier 1942, il devient officiellement II./St.G.3, il est retiré du front en avril après avoir subi de lourdes pertes, et se retrouve à Bari (Italie du sud)
En mai, il est à nouveau engagé en Afrique du Nord afin d'appuyer la nouvelle offensive de Rommel jusqu'à El-Alamein et suivra le repli de l'Afrika Korps. Début novembre il est en Sardaigne pour attaquer les objectifs maritimes (depuis Elmas). Après le débarquement allié au maroc et en Algérie, il est transféré à Tunis-El Aouina le 9 novembre puis à Djedeida le 25 novembre, 24 Ju87 sont détruits au sol, avec les appareils restant, le groupe poursuit les combats et reçoit de nouveaux avions. Il s'attaque aux blindés, à l'artillerie, aux colonnes de véhicules.
En janvier 1942 le II./St.G.2 devient officiellement III.St.G.3, elle est rééquipée à Pancrazio avec de Ju87 D1 (Trop). En juin, il est engagé en Afrique du Nord et sera basé à Berca et Quabasa.

1943

La I./St.G.3 est rééquipée à Hertzogenrath et est engagée dans le secteur Sud du front de l'Est en février 1943, afin de participer à la liquidation de la tête de pont de Noworossijsk. Puis au sein de la Stuka-Verband Kupfer pour appuyer les combats dans la presqu'île de Kertsch. Elle rejoindra l'escadre en juillet et participe aux combats dans les îles de la Mer Egée contre des objectifs maritimes.
La II./St.G.3 est engagée jusqu'en avril 1943 dans les combats en Afrique du Nord, elle est basée sur les aérodromes de la presqu'île du Cap Bon. Le groupe quitte Tunis en avril devant la supériorité aérienne des alliés, elle rejoindra Herzogenrath pour remise sur pied.
La III./St.G.3 est engagée en Tunisie à l'ouest de Gabès, elle quitte le front en avril pour remise sur pied. A partir de juin, elle est à nouveaui engagée en Méditerranée au sein de la Luftflotte 6. A partir de septembre elle est sur le front de l'Est, dans le secteur Sud avec la Luftflotte 4.
Au mois d'octobre, l'escadre change de dénomination et devient SG.3.
La II./SG/3 ex II./St.G.3 rejoint la Grèce avec la I./SG.3 pour soutenir les combats en Mer Egée (Leros) par des attaques de navires et contre les groupes de partisans dans la montagne.

1944-45

Au début de 1944, l'escadre est à Markersdorf puis rejoint le secteur Nord du front de l'Est ensuite le secteur Centre, elle restera sur le front de l'est jusqu'à la fin de la guerre, engagée dans le soutien des troupes. En juillet, la I./SG.3 est rééquipée avec de Fw190 à Dorpat, dans les pays Baltes et est engagée dans le secteur Nord du front de l'Est, le groupe est dissous en mai 1945.
De janvier à mai 1944, la II./SG.3 est engagée dans le secteur Nord du front de l'Est pour soutenir les combats défensifs. En juillet -août, il est rééquipé avec des Fw190. Il soutient les combats défensifs en Courlande, il sera dissous à la fin de la guerre.
La II./SG.3 reste engagée avec ses Ju87 en Crimée jusqu'en avril 1944, en mai-juin, il est rééquipé avec des Fw190 à Pardubitz (à l'est de Prague).  A partir de juillet, le groupe opère en Courlande avec la 18.Armee. Au début de 1945, par manque de carburant les missions sont rares, le groupe est dissous en mai 1945.





Fin





Sources : Heimdal 1998 + Google Images.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sturzkampf-Geschwader 3 puis Schlacht-Geschwader 3 - 1/2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2014: le 13/08 à 21H45 - Boule lumineuse, puis forme de soucoupe - CRETEIL - Val de Marne (dép.94)
» Puis-je passer le Capes 2014 sans être inscrite en MEEF 2 ?
» Prime 500€ pour 3 HSA : reconduite en 2012/2013, puis en 2013-2014... et en 2014-2015 ?
» Sujets du capes 2014 exceptionnel en lettres modernes : Segalen et Céline
» Double admission capes 2014 exceptionnel + 2014 normal : puis-je choisir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Avions-
Sauter vers: