Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Italiens sur le Don août 1942

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexderome
Oberst
Oberst
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 52
Localisation : Pontaut Combault
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Les Italiens sur le Don août 1942   Mer 19 Fév - 1:53

Constitution de l'ARMIR
Après une première année sur le front de l'Est, le CSIR (Corpo Spedizione Italiano in Russia)commandé par le generale di corpo d'armata Giovanni Messe où il s'est bien comporté devient le XXXV Corpo d'Armata avec la création de l'ARMIR- ARMata Italian In Russia. Le CSIR est composé des divisions Pasubio, Torino et de la division Celere qui comprend un bataillon de tankistes. Une légion de Chemises Noires y est agrégée : la 63a Legione CCNN Tagliamento.
La 8a Armata est mise sous les ordres du général Gariboldi et Messe conserve le commandement² du XXXV CA. Elle compte 230000 hommes.
La 8a Armata est composée, outre le XXXV CA, du II CA (2a divisione fanteria Sforzesca,5a div.fant. Cosseria et 3a Div Fant. Ravenna), du Corpo Alpino (Div. Alpines : Tridentina, Julia et Cuneense), la division de réserve 156a div.fant.Vicenza et le Ragruppamento à cavallo Barbo (11°Lancieri di Novara, 3° Savoia Cavalleria et Reggimento Artiglieria à Cavallo Voloire -où a servit mon grand-oncle), il dispose aussi d'une unité d'élite de skieurs, le bataillon Monte Cervino. Une légion CCNN croate fait partie également du contingent.
Quant à la 63a legione Tagliamento, ses bataillons deviennent des bataillons M (Mussolini) l'élite des CCNN. Elle est transformée en Gruppo Battaglioni CC.NN. « M » Tagliamento et avec le Gruppo Battaglioni CC.NN. M  « Montebello » , le Raggrupamento « 3 Gennaio » d'une valeur d'une division légère. Le raggrupamento est commandé par le Luogotenente Generale Filippo Diamanti.

Lorsque Fall Blau démarre fin juin 1942, le XXXV CA et en particulier la legione Tagliamento participent à la prise du bassin minier de Kranij-Lutsch, avec la légion croate. Le Donets est franchit et les Italiens atteignent le Don à Serafimovitch en juillet 1942.

La première bataille défensive du Don


Alors que le Corpo Alpino est dérouté du Caucase où il pensait combattre et qu'il rejoint à marche forcée la plaine du Don, les Russes entreprennent d'attaquer le dispositif italien à la charnière du XXXV CA et XVII. Armeekorps , le 20 août 1942.
C'est la division Sforzesca qui reçoit le choc, cette unité fraîchement arrivée n'a pas encore l'expérience du front de l'Est. C'est dans le secteur du  54° Regt.Fant. « Umbria » que le danger de débordement est le plus grave, en effet la 79. Inf.Div avait dégarni le secteur sans en aviser les Italiens. Messe envoie en renfort le LXIII bat. CC.NN. « M » et les dragons du régiment Savoia Cavalleria. Les CCNN, au prix de lourdes pertes, réussissent à contenir la 197ème division de fusiliers.
Le 24 août a lieu la fameuses charge (jugée à  tort la dernière de la cavalerie italienne), à Isbushenski, le 2° Squadrone du Savoia Cavalleria qui charge les positions russes en effectuant un aller-retour.
L'arrivée de la division alpine « Tridentina » permet de rétablir la situation : l'offensive soviétique est stoppée.

Avec l'arrivée de l'automne, la 8a Armata est au complet, positionnée défensivement le long du Don, entre la 2e armée hongroise (général Jany) et la 3e armée roumaine. L'offensive Petite Saturne du 11 décembre va faire voler en éclat le dispositif italien qui tient jusqu'au 17 décembre, date à laquelle commence le retrait des XXXV CA et II CA en une longue Katabase, narrée dans le magnifique livre d'Eugenio Corti, La Plupart ne reviendront pas.
Le Corpo Alpino continuera de rester sur ses positions jusqu'au déclenchement de l'offensive Rossoh-Ostroghosk, le 14 janvier 1943. Leur sacrifice permettra à ce qu'il reste aux troupes de l'Axe après un périple de 300 km, le général Reverberi, juché sur un Stug, pistolet au poing, obligeant les tankistes allemands à soutenir la percée de la Tridentina à Nikolaievka au bout du 11eme assaut.
Avec La Plupart ne reviendront pas, d'autres orientations bibliographiques :
-Le Sergent dans la neige, de Mario Rigori-Stern
-100000 gamelles de glace, de Giulio Bedeschi.
Pertes italiennes : 800 morts, 3900 blessés et 1700 disparus.
Pour les Italiens,il sont indigné par le jugement des Allemands, la Sforzesca avait été injustement accusée de couardise, le commandement allemand fera des excuses, le général Messe en fera part au Duce, et il dénoncera le comportement brutal de l'allié envers les populations locales. Il finira par être libéré de son commandement pour aller sur le front de Tunisie commander les armées italo-allemandes.
Pour les Russes, ils en tirent l'enseignement  que les positions des armées de l'Axe sont précaires, sur l'antre de Serafimovitch où était disloqué le XXXV CA sera positionnée la 3e armée roumaine qui recevra de plein fouet le choc de l'opération Petite-Saturne.
50000 Italiens sont morts dans les camps soviétiques ou lors des marches « davai », les derniers à retrouver la mère-patrie le furent en 1954.

 http://www.inilossum.com/2gue_HTML/2guerra1942-27A.html
ALEX
Ici, un lien complémentaire : http://ostfront.forumpro.fr/t1535-l-armee-italienne-en-russie-en-1942
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
 
Les Italiens sur le Don août 1942
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour les Italiens, Sarkozy c'est Pinocchio
» Demande de prières pour deux jeunes Italiens morts dans la montagne au Vénézuéla le 13 avril 2010.
» (1942) Ovni-ufo: la "bataille" de Los Angeles (Californie usa)
» (1942) Army: 25 février ovni La bataille de Los Angeles
» hussards Italiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Batailles-
Sauter vers: