Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 4.SS-Polizei-Panzer-Grenadier-Division - 4/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: 4.SS-Polizei-Panzer-Grenadier-Division - 4/2014   Ven 18 Avr - 11:57

4.SS-Polizei-Panzer-Grenadier-Division

Appellations :

Polizei-Division (10/39-2/42)
SS-Polizei-Division (2/42-9/43)
Kampfgruppe-Polizei-Division (9/43-6/44)
4.SS-Polizei-Pz.Gren.Division (9/43-5/45)

Composition : sur demande

Effectifs :

17347 hommes le 30 juin 1941
10479 hommes le 31 décembre 1942
10709 hommes le 31 décembre 1943
15891 hommes le 30 juin 1944
16538 hommes le 20 septembre 1944

Commandeurs :

SS-Brigadef.puis SS-Gruppenf. Karl-Pfeffer-Wildenbruch (10/39-11/40
SS-Gruppenf. Arthur Mülverstedt (11/40-8/41)
SS-Brigadef. Walter Krüger (8/41-12/41) intérim
SS-Brigadef. puis Gruppenf. Alfred Wünnenberg (12/42-6/43)
SS-Obersturmbannf. puis SS-Standartenf. Friedrich-Wilhgelm Bock (10/43-4/44)
SS-Oberf. Puis Brigadef. Fritz Schmedes (6/44-7/44) intérim
SS-Brigadef. Herbert Ernst Vahl 13-22/7/44)
SS-Standartenf. Karl Schümers (7/44-8/44) intérim
SS-Standartenf. Helmuth Dörner (17-21/8/44)
SS-Brigadef. Fritz Schmedes (8/44-11/44)
SS-Standartenf. Walter Harzer (11/44-5/45)

Le 18 septembre 1939, Hitler ordonne la formation d'une nouvelle division de la Waffen-SS à partir de l'Ordnungspolizei. Le mois suivant, 15803 hommes appartenant à cette branche de la police sont recrutés pour la nouvelle division, qui prend le nom de Polizei-Division. Mais ne fera pas partie intégrante de la Waffen-SS que le 10 février 1942, époque à laquelle toutes ses unités prendront le préfixe « SS ». Contrairement aux autres divisions allemandes de la Waffen-SS, les membres de la division Polizei porteront jusqu'au 10 février 1942 du moins, les pattes de col (Litzen) argent sur fond vert propre à l'Ordnungspolizei.
La division est tout d'abord entraînée sur le terrain de manoeuvre de Wandern, et placée sous les ordres du Brigadef. Karl Pfeffer von Wildenbruch. N 'étant pas considérée comme une division d'élite, elle ne reçoit pas un matériel de premier ordre. Elle est équipée comme une division d'infanterie normale avec des armes tchéques saisies en Bohème-Moravie et une artillerie hippomobile. A la fin du mois de janvier 1940, elle est transférée sur le Westwall dans le secteur de Neu-Breisach-Neuenberg-Waldkirch-Emmendingen (GA »C »). Pendant la campagne de France, elle est gardée en réserve dans le secteur de Reutlingen-Tübingen (10 mai 1940) puis de Bitburg (19 mai 1940). Elle est ensuite engagée sur le front. Après avoir traversé le Luxembourg et le sud de la Belgique, elle est dans le secteur su-ouest de Sedan, franchit l'Aisne et le canal des Ardennes à l'est de Neuville-Day. La division combat dans l'Argonne, dans la région de Saint-Menehould puis au nord-est de Langres. Elle est retirée du front le 20 juin et mise en réserve. En août, elle stationne dans la région de Paris.
Le 27 juin 1941, la division alors commandée par le SS-Gruppenf. Arthur Mülverstedt, est transférée en Prusse Orientale. Au début de « Barbarossa », elle est placée en réserve du GA »Nord » et reçoit pour mission de nettoyer les arrières de la Pz.Gr.4 du Generaloberst Hoepner. Puis, en raison de la ténacité de la défense soviétique, elle est engagée dans la région de Louga au début du mois d'août. Avec la 269.I.D ;, elle lance une attaque frontale dans la tête de pont soviétique de la Louga. Elle combat dans cette région boisée et marécageuse pendant plusieurs jours, subissant des pertes (2000 morts et blessés). Le 10 août, elle subit une violente contre-attaque de la 17e armée soviétique et perd son chef, tué au combat. Elle perce ensuite les lignes adverses et avance à proximité de Louga. Avec le 9, 96, et 122.I.D., elle procède à l'encerclement et à la prise de cette ville. A partir d'octobre 1941, la division opère dans le secteur de Léningrad. Elle combat dans le secteur du Volkhov de janvier à mars 1942 et, avec la 250.I.D. (la fameuse division Azul, composée de volontaires espagnols), elle contribue à l'encerclement et à l'anéantissement de la 2e armée soviétique du général Vlassov. En janvier 1943, elle occupe un secteur du front sud du lac Ladoga. Contre-attaquée, elle prend de nouvelles positions à l'ouest de Kolpino où, au prix de très durs combats, elle parvient à repousser toutes les attaques soviétiques.
En mars 1943, la Polizei est retirée du front et transférée sur le terrain d'entraînement de Silésie et de bohème-Moravie afin d'être transformée en Pz.Gren.Div. Cependant, certains éléments de la division réunis dans un Kampfgruppe continueraont à servir sur le front, dans le secteur de Léningrad d'avril 1943 à mai 1944.

Après une période de rafraîchissement et de transformation, certains éléments sont transférés en Grèce (secteur de Larissa) en mai 1944. Là, ils participeront à la lutte anti-partisans dans le massif du Pélion, dans la région de Mikrovithaï et de Trikala-Kardhista. Ils prennent part aux opérations « Maigewitter » et Kreuzotter », la division est transférée dans la région de Skopje en Macédoine puis à partir du 11 septembre 1944 dans la région de Temesvar en Roumanie où elle est rattachée au XXIX.A.K., du GA « Südukraine ». D'ocotobre 1944 à janvier 1945, la division combat contre les forces soviétiques en Roumanie puis en Hongrie. En octobre, elle est rattachée au LVII.A.K., de la 3e armée hongroise, puis en novembre et décembre à la 6.Armee. En janvier, elle appartient à la 8.Armee et retraite jusqu'en Slovaquie. Le 21 janvier 1945, elle est transférée par rail en Poméranie et immédiatement engagée dans cette région avec la 11.Armee (GA »Vistule »). En mars, elle combat avec la 2.Armee, toujours à l'est de la Poméranie. Elle part ensuite pour le secteur de Danzig-Gotenhafen où elle ne tarde pas à se retrouver encerclée.Du 10-14 avril, elle subit de lourdes pertes puis, à la fin du mois est évacuée par bateaux à travers la péninsule de Hela jusqu'au port de Swinemünde. Elle est engagée dans le secteur de Müncheberg-Buckov. Le 20 avril ses derniers restes sont transférés au nord du canal Finow, de là, ils retraitent vers l'ouest en direction de l'Elbe jusqu'à Wittenberg-Lenzen où ils sont finalement capturés par les américains.

La division Polizei à donné 18 chevaliers de la croix de Fer.

Sources : Heimdal le dictionnaire + Internet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
4.SS-Polizei-Panzer-Grenadier-Division - 4/2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 5.(Verstärkte) Polizei-Panzer-Kompanie
» La 28 SS Panzer Grenadier division Wallonie
» Unité allemande : 9. Panzer-Division août 1944
» Unité allemande : 21. Panzer-Division juin 1944
» La 4è SS Polizei Division

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: