Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 13.SS-Waffen-Gebirgs-Division der SS « Handschar » - 5/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: 13.SS-Waffen-Gebirgs-Division der SS « Handschar » - 5/2014   Lun 19 Mai - 12:35

13.SS-Waffen-Gebirgs-Division der SS « Handschar »(kroatische Nr1)



Appellations :

Kroatische SS Freiwilligen-Division (3/43-7/43)
(13.) Kroatische SS-Freiwilligen-Gebirgs-Division (7/43-10-43)
(13.) SS-Freiwilligen-b.h. Gebirgs-Division (Kroaten) (9-22/10/43)
13. SS-Freiwilligen-b.h. Gebirgs-Division (Kroatien) (10/43-5/44)
13. Waffen-Gebirgs-Division der SS « Handschar » (kroatische Nr1) (5/44-5/45)


Effectifs :

21065 hommes le 31 décembre 1943
19136 hommes le 1 juin 1944
18520 hommes le 1 septembre 1944

Commandeurs :

SS-Standartenf. Herbert von Obwurzer (1943)
SS-Brigadef. Karl Gustav Sauberzweig 43-6/44)
SS-Brigadef. Desiderius Hampel

Le 10 février 1943, Hitler donne son accord pour la formation d'une division composée de Musulmans bosniaques destinée à être engagée en Bosnie contre les partisans de Tito. Le 13 février, Himmler charge le SS-Gruppenf. Arthur Phleps, commandeur de la division « Prinz Eugen » de mener à bien les opérations de recrutement. Le 19 février, Phleps obtient l'accord des autorités croates à condition que la division recrute en priorité au sein de la milice Ustascha et prenne la dénomination de « SS-Ustascha Division Kroatien ». Une campagne de recrutement est basée sur l'antagonisme entre Musulmans-Serbes orthodoxes, est aussitôt lancée. Le grand Muphti de Jerusalem effectue même une tournée pour inciter les jeunes à rejoindre les rangs de la Waffen-SS. Un millier de jeunes musulmans se présentent puis le recrutement stagne. Exactement comme cela c'était passé lors de la levée de la division croate par la Heer, le chef de l'Etat croate Ante Pavelic commence à pratiquer une politique d'obstruction systématique. Il reproche aux allemands de prendre les recrues dont il a besoin pour sa propre armé et de miner ainsi sur son autorité en jouant sur l'antagonisme Musulmans-Chrétiens. La réaction de Himmler ne tarde pas, le 1 juillet, il charge son représentant de prendre les choses en main, lui accordant un mois pour lever les 26000 hommes nécessaires. Kammerhoffer (représentant de Himmler) reçoit en outre deux millions de Reichmark pour donner une nouvelle pulsion à la campagne de recrutement. Il  parvient à convaincre Pavelic d'autoriser l'enrôlement de Mususlmans dans la SS. Des volontaires commencent à se présenter, mais ils ne sont pas encore assez nombreux. Pour compléter les effectifs, les allemands ont recours à la conscription rétablie par le gouvernement croate et à des recrutements forcés. Les Musulmans servant dans l'armée croate sont fortement « incités » à passer chez les Allemands. Enfin, quelques Musulmans albanais ainsi que des Croates (Catholiques) sont incorporés ce qui ne sera pas sans provoquer des tensions. Peu à peu, la nouvelle division (qui est prévue comme division de montagne) prend forme. Son organisation est confiée au SS-Standartenf. Herbert von Obwurzer dont les services s'installent à Zagreb. Malgré les efforts faits par l'organisation SS pour trouver des officiers bosniaques, l'encadrement est assuré par des officiers Volksdeustche issus de la division « Prinz Eugen » auxquels sont adjoints quelques officiers croates et Musulmans bosniaques issus de l'armée croate.

Le 15 juin 1943, Obwurzer, accusé de manquer de tact envers les volontaires musulmans est démis de ses fonctions. Il est remplacé par un officier issu du Heer, l'Oberst Karl-Gustav Sauberzweig qui sera promu SS-Brigadef. Und Generalmajor der Waffen SS en juin 1943.
En raison de l'hostilité des populations locales, des risques de désertion et de l'insécurité due aux partisans, l'entraînement de la division a lieu en France, dans le Massif central. Le transfert commence début juillet et s'achève à la fin du mois. Fin juillet, le dépôt de la division est déplacé de Wildflecken à Mende. L'EM s'installe au Puy à l'hôtel Moderne, boulevard Alexandre Clair.
De nombreux problèmes surgissent au cours de cette période d'entraînement. Des frictions éclatent entre les officiers de la division, principalement des Allemands de Yougoslavie ayant peu de considérations pour les Musulmans (dénommés par dérision « Mujos ») et les volontaires très encadrés religieusement (chaque régiment dispose d'un mollah et chaque bataillon d'un Imam).

Les Allemands sont exaspérés par les exigences formulées par ces derniers : prière tournée vers la Mecque cinq fois par jour, régime alimentaire spécial excluant le porc et alcool etc...
Les cadres multiplient les mauvais traitements. A tel point qu'en août, Himmler est obligé d'intervenir personnellement pour que les droits de Musulmans soient respectés. Tout ceci n'empêche pas une mutinerie d'éclater au mois de septembre au sein du bataillon du génie de la division alors stationné à Villefranche-de-Rouergue.
En septembre-octobre 1943, la division quitte la France pour le terrain de Neuhammer en Silésie. Le 9 octobre, elle prend sa dénomination définitive, elle est alors composée de deux régiments de montagne numérotés 1 et 2. Les autres éléments prendront une dénomination en 13. En décembre la division stationne en Autriche elle compte 21065 hommes dont 360 officiers et 1931 sous-officiers.
En février 1944, la « Handschar » revient en Yougoslavie. Elle est rattachée à la 2.Pz.Armee du GA »F ». Son PC est est placé à Brcko sur la Drave dans le nord de la Bosnie. Jusqu'en septembre, elle participe à la lutte anti-partisans notamment dans la région de Mostar-Sarajevo. Elle se bat assez bien car ses membres ont l'impression de défendre leurs foyers et leurs biens contre des raids de partisans. Mais elle se distingue aussi en commettant de nombreuses atrocités notamment dans les villages chrétiens. Parmi les pratiques courantes dans la division, celle d'arracher le coeur de ses ennemis puise ses origines dans les coutumes guerrières introduites par les Turcs. En mars 1944, elle opère dans le secteur de Vinkovci à 40 km au nord de Brcko. Le 13 mai elle reçoit sa dénomination définitive : 13.Waffen-Gebirgs-Division der SS « Handschar »(Kroatische Nr1), le mot Handschar désignant le sabre recourbé. De juin à septembre, la division Hanschar commandée par le SS-Standartenf. Desiderius Hampel, repasse sous le contrôle du V.SS-Geb.Korps (2.Pz.Armee) du GA »F » qui comprend alors la division « Prinz Eugen » et la 369.I.D (Kroat) et de la 118.Jäg.Div. Fin septembre, début octobre, elle forme avec la nouvelle division bosniaque « Kama » le IX.Waffen-Geb.Korps der SS (Kroatisches). Le commandement de ce corps est assuré par le SS-Brigadef. Sauberzweig promu SS-Gruppenführer. A cette occasion, l'organigramme de la division est légèrement modifié.
En octobre 1944, alors que la Werhmacht entame son repli général des Balkans, le commandement SS décide de se débarrasser des combattants musulmans bosniaques jugés peu fiables (suite aux désertions) et peu disciplinés. Les volontaires bosniaques sont démobilisés le 11 octobre. Un Kampfgruppe est formé avec les éléments allemands ou Volksdeusche de la division 'environ 6000 hommes). Il sera désigné sous le nom régimentaire « Handschar » ou Kampfgruppe Hanke du nom de son chef. Cette unité ne compte donc plus un seul Musulman combattra jusqu'à la fin de la guerre en Hongrie puis en Autriche au sein du  LXVIII.A.K. De la 2.Pz.Armee. Elle se rendra aux Britanniques le 7 mai 1945 au sud de St Veit....

Quatre membres de la division (tous Allemands) recevront la Croix de chevalier de la Croix de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
13.SS-Waffen-Gebirgs-Division der SS « Handschar » - 5/2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.Gebirgs-Division
» Les cours. Division B.
» SALLES (de) (Charles) Général de division Gendre Mal Valée
» GRANDJEAN (Charles) Baron d'Empire Général de division
» CUSTINE (Adam-Philippe) Général de division de la République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: