Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1) - 5/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: 15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1) - 5/2014   Mer 28 Mai - 11:42

15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1)



Appellations :

15.Lettische SS-Freiwilligen-Division (2/43-10/43)
15.Lettische SSFreiwilligen-Division (10/43-6/44)
15.Waffen-Grenadier-Division der SS (lettische Nr1) 6/44-5/45)


Effectifs :

15192 hommes le 31 décembre 1943
11537 hommes le 1 août 1944
8250 hommes le 4 avril 1945

Commandeurs :

SS-Brigadef. Peter Hansen (2/43-5/43)
SS-Brigadef. Carl Graf von Pückler-Burghaus (5/43-2/44)
SS-Oberf. Herbert von Obwurzer (7/44-1/45)
SS-Oberf. Adolf Ax (1/45-2/45)
SS-Oberf. Karl Burk (2/45-5/45)

Comme en Ukraine, les troupes allemandes sont accueillies en libératrices dans les pays Baltes au cours de l'offensive de l'été 1941, spécialement en Lettonie et en Estonie. En Lettonie, les unités recrutées localement sont mises sur pied par le SS-Polizeiführer Dr Walter Schröder dès le mois d'août 1941. Ces unités, dénommées Schutzmannschafts-Bataillone (en abrégé Schuma-Btl) sont constituées à partir des anciennes formations para-militaires de l'ex Etat letton et des anciens partisans anti-communistes du soulèvement nationaliste de juin 1941. Quoique prévus pour se battre contre les partisans, ces bataillons sont envoyés sur le front pour faire face à la contre offensive soviétique de l'hiver 41/42. Ils se battent courageusement mais, mal équipés et mal armés, ils subissent de lourdes pertes. A la même époque, l'ancien ministre de la guerre letton, le général Rudolf Bangerskis propose à Himmler de lever une armée lettone de 100000 hommes qui participerait aux côtés de la Wehrmacht à la lutte contre le bolchevisme. Cette proposition est refusée pour des raisons politiques. Cependant, au début de l'année 1943, Himmler, sur les conseils de Berger, décide de former une unité de Waffen-SS lettons. Le 23 janvier, il soumet ce projet à Hitler qui s'y montre très favorable. Le 10 février 1943, Hitler ordonne la formation d'une légion de volontaires lettons regroupant toutes les unités lettones. La mise sur pied de cette division est aussitôt entreprise sous le contrôle d'un EM placé sous le commandement du SS-Brigadef. Peter Hansen. Soucieux d'associer au projet les leaders nationalistes lettons, le 1 mars 1943, Himmler nomme Rudolf Bangerskis Legions-Brigadeführer und Generalmajor der lett. SS-Freiwillige Legion et chef de la nouvelle division. En mars, Bangerskis ordonne l'ouverture des bureaux de recrutement, puis est promu SS-Gruppenf. et inspecteur général de la légion des volontaires lettons. La constitution de la nouvelle division se heurte alors à de nombreuses difficultés. Les Schuma-Btl qui devaient former le noyau de la division sont toujours sur le front de Leningrad, il sont laissés sur le front et constitueront une brigade qui servira plus tard de base à la 19e division SS lettonne. En juin 1943, la division n'est toujours pas constituée en raison des difficultés de recrutement. En novembre, elle reçoit le numéro 15 et ses deux régiments de grenadiers sont numérotés 31 et 32. Elle est dotée d'un troisième régiment. La division poursuit son entraînement lorsqu'elle reçoit l'ordre de rejoindre le front afin de stopper l'avance soviétique dans le secteur de Nevel. Les lettons sont engagés dans la région de Pustoshka-Mejevo-Novosokolniki avec le XXXIII.A.K., de la 16.Armee. Ces combats pour la défense de Nevel s'achèvent le 5 janvier. Pendant le reste du mois, la division stationne dans le secteur de Pleskau.

Avec l'autre division SS lettonne, elle entre dans la constitution du VI.SS-Freiwilligen-Korps créé en octobre 1943. Au début du mois de février, elle est rattachée au X.A.K., de la 16.Armee et prend en charge un secteur du front sur la rive ouest de la rivière Radja. Là, elle mène des combats défensifs jusqu'au 15 février époque à laquelle elle est obligée de battre en retraite tout en menant des combats d'arrière garde. La division subit de grosses pertes lors de ces opérations. Le 28 février les restes sont placés sur la position « Panther » sur la rivière Velikaya à 40 km au sud d'Ostrov où ils combattent avec acharnement aux côtés des unités de la 19e division lettonne au sein du VI.SS-A.K. En mars, ce dernier est rattaché à la 18.Armee. En avril les lettons combattent dans la région d'Opochka où ils demeurent jusqu'à la grande offensive soviétique du 10 juillet 1944. Le 16 juillet, les restes de la division sont refoulés hors de Russie et se retrouvent en Lettonie trois jours plus tard. La division est retirée du front, les survivants sont versés dans l'autre division lettonne, seuls les officiers sont conservés. Ces derniers, vont former l'ossature d'une nouvelle division reconstituée en Prusse orientale dans le district de Konitz grâce à l'apport de 20000 nouvelle recrues. A cette occasion, l'ordre de bataille connaît un certain nombre de modifications (les trois régiments sont dotés à trois bataillons au lieu de deux). Cette période de reconstitution se poursuit jusqu'à la fin de l'année 1944. En janvier la division est prête en janvier. Elle est engagée à partir du 20 janvier dans la région de Schlaufensee-Nakel-Immenheim-Vandsburg en Prusse Occidentale avec la 3.Pz.Armee. Le 26 janvier, son Kommandeur est fait prisonnier (von Obwurzer) et remplacé par l'Oberf. Athur Ax. La division se bat autour du port de Danzig et de Pillau pour permettre l'évacuation des réfugiés, certains éléments parviennent à s'échapper par mer, les autres sont capturés par l'Armée Rouge. A la fin du mois de janvier, les restes sont rassemblés dans le secteur de Wilkenswalde-Flatow puis, début du mois suivant, sont engagés dans la région de Jastrow dans le cadre du XVIII.Geb.K., de la 2.Armee (GA »Vistule »). Le 14 mars, des éléments arrivent à Swinnemünde et le 25, tous les survivants sont dirigés sur neubrandenburg dans le Mecklembourg. Là, la division est à nouveau reconstituée. Elle participe en même temps aux travaux de fortification de Neubranenburg. Pendant le mois de mars, elle est rattachée au corps « Tettau » de la 3.Pz.Armee. Début avril, elle compte 8000 hommes et reçoit l'ordre de rejoindre la division soeur en Courlande.

Cependant, l'évolution de la situation oblige le commandement à annuler cet ordre. La division détache un Kampfgruppe sur le front de Berlin, celui-ci rassemble l'équivalent de deux régiments environ, il est commandé par le Standatenf. Vilis Janums. IL est engagé dans les faubourgs de Berlin à partir du 20-21 avril. A la fin du mois, il se replie au sud et se rend aux Américains à Gütersglück à 6 km de l'Elbe. Les restes de la divsion sont capturés par l'Armée Rouge au début du mois de mai.

La division à fournit 4 chevaliers de la Croix de fer dont un letton.

Sources : Heimdal le dictionnaire + internet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: 15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1) - 5/2014   Ven 30 Mai - 13:20

Citation :
A la même époque, l'ancien ministre de la guerre letton, le général Rudolf Bangerskis propose à Himmler de lever une armée lettone de 100000 hommes qui participerait aux côtés de la Wehrmacht à la lutte contre le bolchevisme. Cette proposition est refusée pour des raisons politiques.
On ose imaginer le nombre d'unités supplémentaires que la Wehrmacht aurait pu aligner sans ces contraintes "politiques" venues d'en haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck7002
Obersleutnant
Obersleutnant


Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: 15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1) - 5/2014   Ven 30 Mai - 19:18

Il y aurait quand même eu le problème de formation des cadres

Mais il y avait des projets de divisions russes, ukrainiennes, baltes etc etc combattant sous uniforme allemand bloqués par Hitler par racisme basique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: 15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1) - 5/2014   Dim 1 Juin - 12:03

Citation :
Il y aurait quand même eu le problème de formation des cadres
Sûrement, car même si la Wehrmacht ne manquaient pas de vétérans pouvant faire de bons officiers, il aurait aussi fallu qu'ils parlent russe.
A moins d'utiliser des cadres d'origine soviétique, mais jusqu'où auraient-ils été dans leur fidélité au Reich ?
Question qu'a du se poser Hitler ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1) - 5/2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
15.Waffen-Grenadier-Division der SS (Lettische Nr1) - 5/2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 28 SS Panzer Grenadier division Wallonie
» L'inspecteur Derrick a été un membre de la Waffen-SS
» Unité allemande : 130. Panzer-Lehr-Division juillet 1944
» Unité allemande : 9. Panzer-Division août 1944
» Unité allemande : 21. Panzer-Division juin 1944

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: