Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 27. SS-Freiwilligen-Grenadier-Division « Langemarck »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: 27. SS-Freiwilligen-Grenadier-Division « Langemarck »   Jeu 24 Juil - 9:57

27. SS-Freiwilligen-Grenadier-Division « Langemarck »



Commandeurs :

SS-Oberturmbannf. Schellong (5/43-5/45)


Le numéro 27 est pour la première fois attribué par le SS-FHA le 10 août 1944 à une SS-Pz.Division qui devait être constituée dans l'est de la France à partir de la 51.SS-Pz.Gre.Brigade. L'évolution de la situation militaire empêche la mise sur pied de cette unité. Le numéro 27 est alors attribué à une seconde division de volontaires flamands qui prendra le surnom de « Langemarck »

La division est issue de la légion de volontaires flamands « Flandern ». Cette dernière, créée en septembre 1941 est engagée sur le front de l'Est à partir de novembre 1941.
En 1942, elle combat dans le secteur nord du front du Volchov et subit de lourdes pertes.
Retirée du front en mai 1943, elle est transférée sur le terrain d'exercice de Heidelager (Debica) dans le gouvernement général de Pologne. Là, suite à un ordre du SS-FHA du 31 mai 1943, elle est transformée en brigade d'assaut avec l'appellation de SS-Freiwilligen-Sturmbrigade « Langemarck » du nom où se déroula sur l'Yser, à la fin de 1914, une des plus féroces batailles de la guerre, devenue symbole du nationalisme flamand puis sur l'alliance germano-flamande.

Sa mise sur pied se poursuit sur le terrain de Milowitz près de Prague jusqu'en décembre 1943. Au cours de cette période, les effectifs de la brigade sont grossis grâce à l'arrivée le 27 juillet d'un nouveau contingent de volontaires flamands venus de Gand. L'unité est également renforcée par l'arrivée d'un bataillon finlandais et reçoit une compagnie de chasseurs de chars, des canons d'assaut et de la DCA.
Le 26 décembre 1943, la brigade part pour l'Ukraine dans le secteur du GA »Sud » où elle est de suite engagée dans de durs combats. Elle est encerclée dans la région de Jitomir-Jampol avec le Kampfgruppe « Das Reich ». Elle perd plus de la moitié de ses effectifs au cours de ce combat. Retirée du front, elle stationne dans le gouvernement général de Pologne puis de nouveau sur le terrain de Milowitz où elle est réorganisée et recomplétée à partir de la fin avril 1944.
Le 19 juillet, elle détache un Kampfgruppe « Rehmann », dans la région de Narva. Celui-ci combat avec le III.SS-Pz.K., dans le secteur de Narva et Vaïvare où il perd presque tous ses officiers. Les restes sont évacués par mer à Schwinemünde. De là, ils sont transférés sur le terrain de Hammerstein, puis, à la fin septembre 1944, à Rotenburg et dans le secteur de Scheesel.
Le 18 septembre, et « conformément au désir de nombreux volontaires », Himmler décide de transformer la brigade en division. La mise sur pied se fera le 18 octobre 1944 sur la lande de Lüneburg. Les effectifs sont complétés, grâce à l'incorporation de tous les volontaires flamands servant dans la Luftwaffe, la Kriegsmarine, l'organisation Todt et le NSKK ainsi qu'avec les miliciens de la VNV (Vlaamsch Nationaal Verbond), parti national socialiste dirigé par Staf de Clerq, les membres de Devlag, un corps de sécurité et de SS flamands obligés de quitter la Belgique devant l'avance des troupes alliées. La nouvelle division comporte trois régiments numérotés 66, 67 et 68.
La division non encore complètement entraînée, est partiellement engagée contre les troupes alliées à Noël 1944 dans le secteur du Vor-Eifel et du passage de la vallée de l'Erf. Puis, à la fin du mois de décembre, un Kampfgruppe du nom de « Langemarck » est constitué pour défendre le secteur du Vor-Eifel. Au début de 1945, en raison de nombreuses difficultés et de l'évolution de la situation militaire, la division n'est toujours pas prête. Elle ne sera jamais engagée comme unité constituée. Seuls, les éléments aptes au combat seront envoyés sur le front où ils combattront mélangés à d'autres unités.
En janvier 1945, ces éléments rejoignent le front de l'Est où ils sont engagés en Poméranie devant Zachan avec le III.Pz.K. (11.Armee) du GA »Vistule ». Ils participent au dégagement d'Arnswalde puis à l'assaut et à la reprise de Marienfeld et de Reichenbach. Jusqu'au 11 février, ils combattent avec la 11.Armee pour Zachan puis jusqu'au 28 février dans le secteur d'Arnswalde avec la 3.Pz.Armee. Jusqu'au 10 mars elles combattent en Poméranie , à partir du 16 mars dans le secteur de Stettin-Altdamm avec la 3.Pz.Armee. Du 20 mars au 17 avril, les flamands occupent un secteur calme sur les nouvelle positions de l'Uckermark. A partir du 18 avril, ils participent à la défens de l'Oder, combattant à Prenzlau et dans le secteur de Gartz-Greifenhagen. Le 26 avril, les unités flamandes commencent à retraiter tout en menant des combats d'arrière-garde dans le Mecklembourg (mai 1945). les derniers éléments sont capturés par les troupes britanniques dans le secteur de Neustelitz-Waren.


Sources : Heimdal le dictionnaire + internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
27. SS-Freiwilligen-Grenadier-Division « Langemarck »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 28 SS Panzer Grenadier division Wallonie
» Unité allemande : 9. Panzer-Division août 1944
» Unité allemande : 21. Panzer-Division juin 1944
» Les cours. Division B.
» SALLES (de) (Charles) Général de division Gendre Mal Valée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: