Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 31.SS-Freiwilligen-Panzer-Grenadier-Division

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: 31.SS-Freiwilligen-Panzer-Grenadier-Division   Lun 4 Aoû - 12:30

31.SS-Freiwilligen-Panzer-Grenadier-Division



Commandeurs :

SS-Brigadef. Gustav Lombard (10/43-5/45)

A la fin du mois de juillet 1944, la SS commence, non sans difficultés, à lever des unités composées de Volksdeutsche dans la région de Novi Sad dans la Backa. L'organisation de ces unités est retardée en raison de l'avance soviétique et des embûches semées par les autorités administratives hongroises. Fin septembre 1944, au moment où les forces soviéto-roumaines atteignent le fleuve Tisa, ces unités sont regroupées en Kampfgruppen engagés aux côtés des forces de la Heer pour stopper l'avance soviétique.
Peu après, le 1 octobre 1944, le SS-FHA ordonne la constitution d'une nouvelle division sous l'appellation de 31.SS-Freiwilligen-Panzer-Grenadier-Division. Cette division est mise sur pied dans le sud de la Hongrie à partir des unités citées plus haut composées de Volksdeutsche de la Backa, avec les restes de la division « Kama » dissoute peu auparavant et avec des recrues en provenance du Reich.
Elle est dotée de 3 régiments de grenadiers numérotés 78, 79 et 80.
A peine constituée, la division est obligée de retraiter sur la rive occidentale du Danube (mi-octobre 1944). Au cours de ces opérations, elle procède à l'évacuation de quelques 80000 Allemands de la Backa, les sauvant d'une mort atroce par les partisans de Tito décidés à supprimer toutes les minorités allemandes de Yougoslavie.
En novembre 1944, la division est attachée au Ive corps d'armée hongroise (2e armée hongroise) s'oppose à l'Armée Rouge dans le sud de la Hongrie, dans la région de Mohac-Pecs. Elle subit de lourdes pertes et se voit contrainte de reculer jusque dans le secteur du lac Balaton. De là, elle est envoyée dans la région de Maribor (Steiermark) pour reconstitution.
Jusqu'à la mi-janvier 1945, elle reçoit des renforts en provenance du Reich d'unités dissoutes. Fin janvier elle est de nouveau opérationnelle et est envoyée rapidement en Silésie où elle débarque à Hirschberg. Elle est engagée dans la région de Liegnitz puis entre Schonau et Goldberg et dans le secteur de Jauer où elle relève la 263.I.D.
Un Kampfgruppe participe à la reprise de Stiegau. Après la dissolution de la 100.Jäg.Div., elle occupe le secteur de cette unité à Strehlen où elle doit faire face aux incessantes attaques soviétiques. Après avoir livré un dernier combat le 7 mai, elle bat en retraite à l'ouest avec la 17.Armee, arrivant dans la région de Koniggrätz où elle se retrouve encerclée par l'Armée Rouge. Les restes de la division sont capturés par les soviétiques après l'armistice...


Sources : Heimdal le dictionnaire + internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
31.SS-Freiwilligen-Panzer-Grenadier-Division
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unité allemande : 26. Panzer-Division 1943-1944
» Les cours. Division B.
» SALLES (de) (Charles) Général de division Gendre Mal Valée
» GRANDJEAN (Charles) Baron d'Empire Général de division
» CUSTINE (Adam-Philippe) Général de division de la République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: