Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Invasion allemande en Europe de l'ouest.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Lun 11 Aoû - 16:39

Introduction.

Racontons ici, tous les événements de l'invasion allemande à l'ouest.  De la drole de guerre,, passant par la campagne de 18 jours pour arriver à la zone libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Lun 11 Aoû - 16:57

La drôle de guerre.



Partie 1; la Belgique.

Le 3 septembre 1939, les Royaume-Uni ainsi que la France déclare la guerre face à l'Allemagne Nazie qui commence sa campagne de Pologne.

La veille, des soldats français viennent en renfort dans la ligne Maginot. Dans les jours qui viennent, l'Etat met en place, l’évacuation des civils à la frontière franco-allemande.

Les franco-britanniques mettent en place le plan Dyle qui a pour but de bloquer l'avance allemande sur la ligne Anvers-Liège-Namur. Le roi des belges, Leopold III, avec son gouvernement met en place depuis les années trente un programme de défense et non d'attaque basé encore sur la neutralité. Des forts sont construits, comme celui d'Eben Emael, considéré, comme la forteresse la mieux armée du monde entier et donc comme, imprenable. Avec des architectes et ingénieurs de toutes nationalités, c'est à dire, française, belge, anglaise, etc. Mais le comble est qu'il y est des allemands qui ont participé à la construction. Des plans du fort se trouve pendant la drôle de guerre en Allemagne entre les mains des généraux teutons.

De plus, les chasseurs-ardennais, nouvelle unité d'élite basée dans les Ardennes, considéré comme les premiers commandos terrestres devront faire sauter les ponts et bloquer une éventuelle offensive en profitant du paysage abrupte et boisée.

Mais ils ne sont pas soutenus par l'Etat-Major allié, seul certains officiers hésitent. La région étant considéré comme trop vallonnée pour une avance de la panzerwaffe et si une attaque, tout au plus de l'infanterie y a lieu, l'armée belge sera assez efficace pour les bloquer et y envoyer de renforts de France.

L'armée belge devient moderne puisque l'artillerie n'est plus tractée par les chevaux mais par des chenillettes de conception britannique. Ensuite, des chars nationaux sont construits, le t18 qui équipera les chasseurs ardennais. Dans l'école militaire d'Anvers, un t13 sert à l'entrainement des forces. Une commande de ces chars de nouvelles générations est passée mais le temps presse.

Artillerie auto-tractée.


T13


T15 avec le roi Leopold III


Sur l'aviation, la Belgique prend commande de Renard R-38 pouvant rivaliser efficacement avec les me109, seul la Belgique en posséde car au meeting de vende devant les autres pays, l'avion se crash à cause d'un problème technique.
Mais, ils sont en trop peu nombre pour résister efficacement, ils pourront seulement effectuer différentes escarmouches.


De plus, des chasseurs-bombardiers biplans, R-34 sont les aéronefs qui sont le plus présent dans l'armée du roi.


Ensuite, un autre type d'avion de reconnaissance, le renard R 31 est présent ayant comme spécificité d'avoir des ailes en parapluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Lun 11 Aoû - 19:17

Partie 2; les Pays-Bas.

La Hollande espère rester neutre comme lors de la grande guerre, de ce fait, plus d'un milliard de florins est déboursé dans l'armée néerlandaise. De plus, le terrain national est tout fait pour une bonne défense ainsi que les infrastructures et une population jeune et forte.



Mais, les troupes sont obsolètes, les fusils datent d'avant 1914, aucun char opérationnel n'est présent, seul un ft-17 est présent. L'armée de l'air fait pensé aux barons rouges tellement les aéronefs sont vétustes. Une petite cinquantaine de véhicules blindés sont présent pour soutenir l'infanterie.
Mais la royauté n'a pas vraiment l'air de se soucier vraiment d'une éventuel invasion.
Les franco-britaniques hésitent à armer les néerlandais car ils doutent que la royauté passera de leurs cotés et les soviétiques ne peuvent les soutenir puisqu'ils ne sont pas reconnus par la renne.



Cela fait quand même 270 000 hommes disposé sur tout le territoire mais les défenses sont de simples lignes de casemates sans profondeur. Mais une stratégie élabore il y a déjà plus d'un siècle prévoit d’inonder les alentours des grandes grace aux fleuves et au pays plat qu'est la Hollande. Aucun fort comme en Belgique ou en France n'est présent.
Mais, ils peuvent se vanter d'avoir une défense anti-aérienne plutôt efficace et mobile.





Seul le repli dans leur "forteresse Hollande" peut leurs laisser espérer d'endiguer une offensive allemande mais l'objectif du gouvernement néerlandais n'est pas la défense mais la paix alors tous les efforts sont mis pour avoir de bonne relations avec les voisins teutons.

Toutefois, lorsque la Norvège et le Danemark tombe, les membres du gouvernements savent que c'est inévitable aussi pour eux, et des efforts sont mis jusqu'à leurs extrêmes limites mais il est déjà trop tard ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Mer 27 Aoû - 20:09

Partie 3; le Luxembourg

Le Grand-Duché de Luxembourg, petit Etat dans les Ardennes entre, l'Allemagne à l'est, la France au sud et la Belgique à l'ouest.
Lors de la première guerre mondiale, l'Empire Allemand l'envahit sans rencontrer de grandes résistance et les alliés ne bougent pas d'un pouce en raison, principalement, du sentiment "d'hésitation" qui règne parmi le peuple luxembourgeois. C'est à dire, un sentiment pro-allemand ainsi que le désir de rester neutre tout en restant de "bons amis" des franco-britannique.

Lorsque la France et l’Angleterre déclare la guerre à l'Allemagne, le gouvernement luxembourgeois décide d'entreprendre rapidement une ligne de défense le long de sa frontière allemande ainsi que quelques blockhaus du coté français. A l'ouest, vers Léopold III, aucune inquiétude ne vient des belges, la bonne entente entre les deux peuples n'étant plus à démontrer.



Les défenses sont rapidement édifié, ils sont composés d'obstacle bétonné contre les chars, ainsi que des ponts piégés. Charlotte Ier, alors renne du Grand-Duché, que son pays ne saura pas faire face à une invasion d'envergure mais compte faire une résistance symbolique de plusieurs heures voir de plusieurs jours afin de pouvoir contester avec sa neutralité et espérer avoir un soutien total des alliés. Si ce n'est le cas, son gouvernement partira en exil au Portugal, là où de bonnes relations sont entretenues.

Le Corps des Volontaires est crée en 1940 car l'Armée Luxembourgeoise n'existe plus à cause d'un traité anglais l'interdisant. Une milice est composé avec la gendarmerie composée de treize officiers et deux-cents cinquante cinq gendarmes, avec cela, 157 miliciens ce qui fait un total de 425 hommes à son maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Jeu 28 Aoû - 13:00

Partie 4; la France

La ligne Maginot.

Ligne défensive conçut afin d'éviter le désastre de 1914 a pour but d'absorber une éventuelle invasion, surtout allemande même si des fortifications seront établis de Dunkerque à Nice.


Commençant à la fin des années vingt, la construction est colossale et extrêmement coûteuse mais l'armée française est considérée par la plupart des spécialistes de l'époque comme la meilleure armée au monde. De plus la ligne Maginot est un chef d'oeuvre technique, architectural et défensif au vue, de ces mécanismes et de son organisation. C'est une véritable nation à part sous terre.







A la frontière suisse, de très légère fortification sont établis, du fait qu'il est peu probable que les allemands passent par la suisse pour ensuite se retourner sur la France.
Tendis qu'à la frontière belge, le secteur est peu aménagé dans un premier temps car la Belgique est un allié de premier ordre des britanniques et donc de la France, comptant sur le fort d'Eben-Emael, (étant considéré comme le fort le mieux protégé de la planète ! ) et de la ligne de défense Anvers-Liège-Namur, où les anglais devraient soutenir les belges avec quelques contingents français mais le plus gros de l'armée restant en Alsace-lorraine.

Fort d'Eben Emael; (maquette)


A la frontière italienne, les ouvrages sont peu blindés et parfois sans aération contre les gaz de combats du fait qu'une attaque de ce genre est inefficace en haute altitude et que l'artillerie lourde n'est pas envisageable dans des dénivelés pareil.
Différence avec le reste de la ligne de front, la défense n'est pas continu mais parsemé aux nœud routiers ainsi qu'aux cols.

Alors qu'une attaque de face coûteraient des millions d'hommes et du temps précieux, l'Etat Major Allemand prépare l'un des plus gros coups de poker qu'ils réaliseront....

A suivre, l'armée française.


Dernière édition par v2 le Ven 29 Aoû - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4738
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Ven 29 Aoû - 10:28

Citation :
Commençant à la fin des années vingt, la construction est colossale et extrêmement coûteuse mais l'armée française est considérée par la plupart des spécialistes de l'époque comme la meilleure armée au monde. De plus la ligne Maginot est un chef d'oeuvre technique, architectural et défensif au vue, de ces mécanismes et de son organisation. C'est une véritable nation à part sous terre.
Aussi magnifique qu'inutile réalisation.
On peut encore en visiter de larges parties, entretenues soigneusement par des associations.
Les plus spectaculaires sont bien sûr à l'est, mais certains ouvrages face à la frontière italienne valent le déplacement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Ven 29 Aoû - 11:47

J'ai peu visiter certains grands ouvrages d'Alsace comme celui du Hackhenberg (ortographe Laughing ), pour ma part, certes c'est énorme et on se rend compte de l'immensité, mais pour moi, le plus beau a été un plus petit ouvrage où l'association avait remis une tourelle en état de marche, ce ne sont pas les seuls évidemment mais là, on pouvait se mettre à la place du tireur et tourner toute la coupole soi-même, de plus, le canon marche toujours ! On n'a qu'à mettre un obus et il part !
A conseiller à tout le monde au moins une fois dans sa vie !

Et ces vacances, j'ai été faire un petit tour dans les alpes à la frontière-italienne justement et j'ai peu apercevoir quelques coupoles sortir de terres nous fixant pendant que l'on passé sur la route juste en-dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Mar 2 Sep - 22:13

Partie 5; l'aviation française. (Partie 1)

L'aviation française en 1940 peut être considéré comme moyenne, du fait que ses anciens appareils sont totalement démodé tendis que les nouveaux sont tout à fait égal aux modèles adverses.

Le principal chasseur est le Morane Saunier M.S.406


Premier avion national à cockpit fermé et train rétractable, il effectua son premier vol deux ans avant le conflit.
Une commande 1.000 unités sont commandés mais la fabrication par les entreprises traînent en longueur, principalement à cause du manque de pièces de rechanges.
En concurrence avec le Bloch 151, celui-ci jouira d'une appréciation plus grande vis à vis du gouvernement.

En 1940, ils s'opposent face aux me 109 mais, dépassés, les pertes sont très lourdes.


Sources:Armes et armements de la seconde guerre mondiale, Alexander Ludeke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Jeu 9 Oct - 22:35

La suite, c'est à dire, l'armée terrestre française arrivera bientôt !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4738
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Ven 10 Oct - 9:39

Citation :
Et ces vacances, j'ai été faire un petit tour dans les alpes à la frontière-italienne justement et j'ai peu apercevoir quelques coupoles sortir de terres nous fixant pendant que l'on passé sur la route juste en-dessous.
Oui, à la frontière italienne les ouvrages sont nombreux.
Un de ceux que j'ai visités, à l'Est, on était avec des potes sur une coupole d'observation, et on nous expliquait que les fondations de l'ouvrage se trouvaient 80 mètres plus bas... Shocked
En tous cas pour les gars qui y a étaient en garnison, affectation déconseillée aux claustrophobes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Ven 10 Oct - 14:09

Oui ! Rien de tel qu'un ouvrage de la ligne Maginot pour un bon film d’horreur ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Sam 11 Oct - 3:25


Il y a des forts de la ligne Maginot qui ont tenu jusque debut juillet 1940.
Impossible pour les allemands d approcher les abris.(les blocs sont concus pour se proteger les uns les autres avec des tirs croises).
Le secteur de Sedan n etait pas tres bien defendu(fin de la ligne) malgre la fameuse bataille de Stonne qui a fait partir les allemands vers l Ouest et abandonne leur reve de prendre Paris rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Sam 11 Oct - 11:57

Exact ! Malgré qu'elle n'est pas vraiment servie à pleine puissance, cela reste un chef d'oeuvre militaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Ven 21 Nov - 21:19

Partie 6: L'armée terrestre française.

L'armée française divise en plusieurs groupes d'armées.

Le 1er groupe d'armée (général Billote).

1re armée (général Blanchard)[modifier | modifier le code]

Groupe de bataillons de chars 515
13e bataillon de char de combat (Hotchkiss H35)
35e bataillon de char de combat (Renault R 35)
Groupe de bataillons de chars 519
38e bataillon de char de combat (Hotchkiss H 35)
39e bataillon de char de combat (Renault R 35)
32e division d'infanterie

1re division cuirassée (général de brigade Bruneau)
Secteur fortifié de l'Escaut
Corps de cavalerie (général de corps d'armée Prioux)

2e division légère mécanique (général de brigade Bougrain)
3e division légère mécanique (général de division Langlois)
3e corps d'armée
1re division d'infanterie motorisée
2e division d'infanterie nord-africaine
4e corps d'armée
15e division d'infanterie motorisée
1re division marocaine
5e corps d'armée
12e division d'infanterie motorisée
5e division d'infanterie nord-africaine
101e division d'infanterie de forteresse (secteur fortifié de Maubeuge)



2e armée (général Huntziger)[modifier | modifier le code]

Groupe de bataillons de chars 503
3e bataillon de char de combat (Renault R 35)
4e bataillon de char de combat (FCM 36)
7e bataillon de char de combat (FCM 36)
2e division légère de cavalerie (général Berniquet)
5e division légère de cavalerie

1re brigade de cavalerie à deux régiments (général Gaillard)
8e chasseurs
1er hussards

Secteur fortifié de Montmédy
71e division d'infanterie

10e corps d'armée
3e division d'infanterie nord-africaine
55e division d'infanterie

18e corps d'armée
1re division d'infanterie coloniale
3e division d'infanterie coloniale
41e division d'infanterie


7e armée (général Giraud)[modifier | modifier le code]

Groupe de bataillons de chars 510
9e bataillon de char de combat (Renault R-35)
22e bataillon de char de combat (Renault R-35)

4e division d'infanterie (général de division Musse, division de réserve série A type nord-est)
21e division d'infanterie (général de brigade Lanquetot, division d'active type nord-est)
60e division d'infanterie (général de brigade Deslaurens, division de réserve série B type nord-est)
1re division légère mécanique (général de brigade Picard, division d'active)

Secteur fortifié des Flandres

1er corps d'armée (général de division Sciard)
25e division d'infanterie motorisée (général Molinié, division d'active type nord-est motorisée)

16e corps d'armée (général de division Falgade)
9e division d'infanterie motorisée (général de division Didelet, division d'active type nord-est motorisée)



9e armée (général Corap)[modifier | modifier le code]


Groupe de bataillons de chars 518
6e bataillon de char de combat (Renault R-35)
32e bataillon de char de combat (Renault R-35)
33e bataillon de char de combat (Renault FT-17)

1re division légère de cavalerie
4e division légère de cavalerie
3e brigade de spahis
4e division d'infanterie nord-africaine

53e division d'infanterie
2e corps d'armée (général Bouffet)

5e division d'infanterie motorisée
11e corps d'armée
18e division d'infanterie
22e division d'infanterie

41e corps d'armée de forteresse
61e division d'infanterie
102e division d'infanterie de forteresse (secteur défensif des Ardennes)


Groupe d'armées 2 (général Prételat)

4e division d'infanterie coloniale
87e division d'infanterie d'Afrique


3e armée (général Condé)

Groupe de bataillons de chars 511 (lieutenant-colonel Wolf)
5e bataillon de char de combat (Renault R-35)
12e bataillon de char de combat (Renault R-35)

Groupe de bataillons de chars 513
29e bataillon de char de combat (Renault FT-17)
51e bataillon de char de combat (char 2C)

Groupe de bataillons de chars 520 (lieutenant-colonel Salce)
23e bataillon de char de combat (Renault R-35)
30e bataillon de char de combat (Renault FT-17)

Groupe de bataillons de chars 532 (lieutenant-colonel Girard)
43e bataillon de char de combat (Renault R-35)

3e division légère de cavalerie (général de division Petiet)
1re brigade de spahis (colonel Jouffrault)

6e division d'infanterie
7e division d'infanterie
8e division d'infanterie
6e division d'infanterie coloniale
6e division d'infanterie nord-africaine

Corps d'armée colonial (général de division Freydenberg)
2e division d'infanterie

51th Highland Division (en) (général de division V.M. Fortune)
56e division d'infanterie
Secteur fortifié de Thionville

6e corps d'armée
26e division d'infanterie
42e division d'infanterie
Secteur fortifié de Boulay

24e corps d'armée
51e division d'infanterie
42e corps d'armée de forteresse
20e division d'infanterie
58e division d'infanterie



4e armée (général Réquin)[modifier | modifier le code]

Groupe de bataillons de chars 502
20e bataillon de char de combat (Renault R-35)
24e bataillon de char de combat (Renault R-35)

Groupe de bataillons de chars 504
10e bataillon de char de combat (Renault R-35)
343e compagnie autonome de char
344e compagnie autonome de char

1re division d'infanterie polonaise (colonel Duch)
45e division d'infanterie

9e corps d'armée
11e division d'infanterie
47e division d'infanterie

20e corps d'armée
52e division d'infanterie
82e division d'infanterie d'Afrique

5e armée (général Bourret)

Groupe de bataillons de chars 501
1er bataillon de char de combat (Renault R-35)
2e bataillon de char de combat (Renault R-35)
31e bataillon de char de combat (Renault FT-17)

Groupe de bataillons de chars 508
21e bataillon de char de combat (Renault R-35)
34e bataillon de char de combat (Renault R-35)

Groupe de bataillons de chars 517
19e bataillon de char de combat (char D2)

8e corps d'armée
24e division d'infanterie
31e division d'infanterie
Secteur fortifié de Rohrbach

12e corps d'armée
16e division d'infanterie
70e division d'infanterie

17e corps d'armée
62e division d'infanterie
103e division d'infanterie de forteresse (secteur fortifié du Bas-Rhin)

43e corps d'armée de forteresse
30e division d'infanterie alpine

Groupe d'armées 3 (général Besson)


6e armée (général Touchon)


45e corps d'armée de forteresse (général Daille)
57e division d'infanterie
63e division d'infanterie
Secteur fortifié du Jura Central

8e armée (général Garchery)


Groupe de bataillons de chars 506
16e bataillon de char de combat (Renault R-35)
36e bataillon de char de combat (Renault FT-17)

Groupe de bataillons de chars 516
17e bataillon de char de combat (Renault R-35)
18e bataillon de char de combat (Renault FT-17)

7e corps d'armée
13e division d'infanterie
27e division d'infanterie
2e brigade de Spahis

13e corps d'armée
54e division d'infanterie
104e division d'infanterie de forteresse (secteur fortifié de Colmar
105e division d'infanterie de forteresse (secteur fortifié de Mulhouse)
44e corps d'armée de forteresse
67e division d'infanterie
Secteur fortifié d'Altkirch
Secteur fortifié de Montbéliard
1er régiment d'artillerie automobile
Défense de Belfort


Armée des Alpes (général Olry)[modifier | modifier le code]

Groupe de bataillons de chars 514
Bataillon de chars des troupes coloniales (char Renault FT-17)

8e division d'infanterie coloniale

14e corps d'armée
64e division d'infanterie
66e division d'infanterie
Secteur défensif du Rhône
Secteur fortifié de la Savoie
Secteur fortifié du Dauphiné

15e corps d'armée
2e division d'infanterie coloniale
65e division d'infanterie
Secteur fortifié des Alpes-Maritimes


Réserves du Grand Quartier général (GQG)[modifier | modifier le code]

2e division d'infanterie polonaise (général Prugar-Ketling)
1er groupement cuirassé (général de division Keller)
2e division cuirassée (DCR) (général de brigade Bruché)
3e division cuirassée (DCR) (général Brocard), dont un bataillon de chars polonais
21e corps d'armée (général de corps d'armée Flavigny)
23e corps d'armée (général de division Germain)


Voilà, le total des armées françaises disponible dans le pays.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4738
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Sam 22 Nov - 10:42

Bien détaillé.
Il y aurait eu là de quoi bloquer les "Boches" Evil or Very Mad , avec une stratégie un peu plus conséquente ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Dim 30 Nov - 22:41

Partie 7

La composition matériel de l'armée française.


Chars S-35


FCM 2C


FCM 36


Hotchskiss 35


AMR 33


Renault D1


Renault D2


B1


Renault R35


Renault R39


Renault R40


Les articles détaillés des chars ci-dessus, Erich Marks met en ligne régulièrement de très bon article concernant les blindés de la seconde guerre mondiale dont ceux-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4738
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    Lun 1 Déc - 11:23

Beaux modèles.
C'est toujours navrant de voir ces engins exposés aux intempéries, que ce soit comme sur les photos aux U.S.A. et en Israel, en France pour le B1 Bis ...
Des pays qui ont pourtant les moyens de construire des entrepôts ...  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invasion allemande en Europe de l'ouest.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Invasion allemande en Europe de l'ouest.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'invasion migratoire : une conquête tranquille de l'Europe !
» Le pape François évoque «une invasion arabe» en Europe
» Les limites orientales de l'europe
» 10670 espèces envahissantes en Europe
» Faucheux, Opilions, Leiobunum sp.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Front de l'Ouest-
Sauter vers: