Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5158
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz   Lun 18 Aoû - 14:00

Le Krasnyi Kavkaz ("Красный Кавказ") est singulier à plus d'un titre:
D'abord parce que c'est un navire ancien entièrement redessiné et reconstruit
(un croiseur de la classe Svetlana de 1913 ), mais aussi par son armement principal définitif et la configuration de celui-ci: Il s'agissait à l'époque d'un navire affecté à la flotte du pacifique, opposé au vieil antagoniste Japonais. A l'époque, il devait faire face à la classe Kako ( 6 canons de 203 mm en tourelles simples ),
la configuration retenue par les Russes étant un peu inférieure.
Les 180 mm étaient en effet expérimentaux, et les tourelles simples étaient une configuration plus apte
aux tests. Le calibre était inférieur et les Russes avaient le désavantage d'un canon,mais ces pièces de 180 mm étaient capables d'une cadence plus rapide.
 
 
 

 
 
 
En définitive, le Kavkaz, commencé en 1916, fut terminé en 1932 .
 
Il a été modernise avant l'Opération Barbarossa,probablement en 1940,sa catapulte a été enlevée et
son armement antiaérien a été grandement augmenté.
Ses quatre canons de 76.2 mm AA ont été échangé par quatre canons jumeau de 100mm italien Minizini
et il a reçu quatre canons de 76.2 mm semi-automatiques 34-K qui ont été adapté aussi bien que
six mitrailleuses 12.7 mm AA.
Deux canons de 76.2 mm 34-K ont été aussi adaptés,un de chaque côté de la plage arrière
pres de la tourelle principale.
Certaines de ces armes à feu peuvent avoir été reçues plus tôt, les sources sont peu claires.
Tandis qu'en réparation à Poti à la fin de 1942,il a ete posé une paire de tubes lance-torpilles
et a reçu encore deux canons Minizini sauvés du croiseur coule Chervona Ukraina.
Dix canons version navale de 37 mm AA ont été aussi montes.
 
 
 
 

 
 
 
En 1944, son armement AA fut renforcé de 6 affûts doubles de 100 mm, recevant 4 canons de 37 mm AA et deux mitrailleuses de 12,7 mm supplémentaires, puis avec la suppression du hangar et de la catapulte,
de deux affûts quadruples de 12,7 mm sur ses tourelles supérieures.
 
 
 
 

 
 
 
 
Son action pendant la guerre
 
Le Krasnyi Kavkaz,en compagnie des croiseurs Chervona Ukraina, Komintern et un certain nombre
de destroyers,a fixé un barrage défensif protégeant la base de la  Flotte de la Mer Noire
Sevastopol le 22 juin.
Il a fourni le support de feu aux  forces soviétiques défendant Odessa et a escorté des convois
transportant la 157ème Division de Fusilles a Odessa pendant le mois de septembre 1941.
Il a aussi transporté un bataillon du 3ème Régiment marins de Sevastopol dans un assaut amphibie
réussi derrière des lignes roumaines pour détruire des batteries côtières roumaines
près de Fontanka et Dofinovka.
Il a escorté des convois du 3-6 octobre qui ont évacué la 157ème Division de Fusille d'Odessa
vers Sevastopol et a escorté le convoi d'évacuation final pendant la nuit du 15-16 octobre.
Pendant le Siège de Sevastopol,il a fourni le tir de couverture pour les troupes évacuées venant de Crimée
a Sevastopol et des renforts Caucasiens.
Il a aidé à transporter la 388ème Division de Fusilles de Novorossiysk et Tuapse vers Sevastopol
entre le 7 et 13 décembre et la 354ème Division de Fusilles entre le 21 et 22 décembre,
bombardant des positions allemandes entre-temps.
 
 
Pendant l'Opération Kerch-Feodosiya,le croiseur Krasnyi Kavkaz est arrive dans le port de Feodosiya
le 29 décembre 1941 et a débarqué des renforts et a fourni le support de feu aux troupes soviétiques
déjà à terre.
Il a été frappée dix-sept fois par l'artillerie allemande.
Du 1er au 3 janvier 1942,il a transporté des provisions et des renforts pour la tête de pont soviétique
de la Péninsule Kerch.
Au voyage de retour,il a été sévèrement endommagée par des Junkers 87 stuka de la II./STG 77.
Quatre tirs près de sa poupe ont endommagé sa direction,son puit de propulseur gauche,ont arrache
un propulseur et troue sa coque causant un debut d inondation.
Malgre cela,il a pu arrivée à Novorossiysk,escorté par le destroyer Sposobnyi, où il a été rapiécé assez
pour faire le voyage vers Poti où des réparations plus permanentes pouvaient être faites.
Celles-ci ont ete faites jusqu'à octobre 1942 et l'occasion a été prise pour renforcer son armement antiaérien.
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
On lui a attribué le titre de Gardes le 3 avril en reconnaissance de sa performance.
Entre le 20 et 23 octobre,le croiseur Krasnyi Kavkaz,son frere de classe le croiseur Krasnyi Krym et
trois destroyers ont transporté 12,600 hommes des 8ème, 9ème et 10ème Brigades de Fusilles de Gardes
de Poti à Tuapse pour renforcer les défenses.
Dans la nuit du 4 février 1943, les Soviets ont fait une série de debarquements amphibies à l'ouest
de Novorossiysk,derrière des lignes allemandes.
Les croiseurs Krasnyi Krym et Krasnyi Kavkaz et les trois destroyers a fourni le support de feu pour
le debarquement principal,mais les troupes soviétiques ont été anéanties avant le 6 février,
bien qu'un debarquement secondaire ait eu du succès.
La perte de trois destroyers essayant de retarder l'évacuation allemande de la Tête de pont Taman
le 6 octobre 1943 afait que Staline a interdit le déploiement de grandes unités navales sans sa permission formelle .Ceci a signifié la fin de la participation active du croiseur Krasnyi Kavkaz dans la guerre.
 
 
L'après-guerre
 
On en sait très peu sur ses activités après la fin de la guerre.
Il a été redésignée comme un bateau d entrainement le 12 mai 1947.
il a été coulée comme une cible par des missiles SS-N-1 le 21 novembre 1952.
 
 
 
 
Spécifications techniques
 
Déplacement 7 650 t. standard -9 030 t. Pleine Charge
Dimensions 169,50 m long, 15,70 m large, 6,20 m de tirant d'eau
Machines 2 turbines, 12 chaudières Yarrow, 55 000 cv.
Vitesse maximale 29 noeuds
 
Blindage Max : 76 mm
Armement 4 canons de 180, 4 canons de 100, canons de 45 AA, 4 ML 12,7, 12 TLT 533 mm ( 4x3 ),
100 mines, 2 avions
Equipage 850
 
 
 
 
 
source
http://flot.sevastopol.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz   Lun 18 Aoû - 15:26

Il était affecté au Pacifique pour ensuite revenir en mer noire ?

Quel voyage pour un "petit" bateau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz   Mar 23 Déc - 20:26

tient naga, essaye de comprendre ce texte en brut.

Déjà en Janvier 1941, mirent fin des essais d'amarrage du croiseur, puis a commencé à courir. En 1 mai 1941 cruiser a terminé avec succès tous les tests. Sur le "Red Ukraine" a été soulevée drapeau naval. Pendant la réparation, sauf pour la mise en œuvre du travail de cas sur le "Red Ukraine" a été installé de nouveaux moyens, plus modernes de communication par les plans quinquennaux nationaux pour l'industrie de la radio, et les moyens techniques de la navigation (compas gyroscopiques, sondeurs, etc ..). En Novembre 1939, lorsque le "Red Ukraine" était en réparation à un changement de commandement cruiser. En tant que commandant du capitaine de navire venu NE bassiste dans la guerre civile en Espagne. Quelques jours plus tard, le navire est arrivé nouvelle commissaire militaire VA Martynov, qui avait servi avant commissaire militaire du destroyer "Dzerjinski" 365.
Presque simultanément avec le "Red Ukraine" est sorti de la mer Noire Flotte réparation vétéran cruiser "Komintern», qui était à l'usine à la fin de 1940 à mai 1941 En 1931, avant l'entrée en service du croiseur "Red Caucase" cruiser "Komintern" a été retiré de la combat noyau noire flotte de la mer et crédité au rang d'un navire de formation. Au cours de la seconde révision, qui a pris fin à la mi-Juillet 1931, le croiseur a subi des modifications importantes pour la modernisation dans un navire de formation. Le nombre de pièces d'artillerie de l'incendie principal a été réduit de moitié. Lors de la réparation du groupe des chaudières nasale cruiser démantelé, les 12 autres chaudières autorisés à se développer au cours des 12 à 13 noeuds. Mais le croiseur a maintenu le dispositif de réception et la mise en champs de mines, de sorte que les documents au cours de la guerre, il a été appelé mouilleur de mines ou croiseur auxiliaire, croiseur et parfois tout simplement «Komintern»

Les mots Red = Rouge = Krasnij donc ukraine devait être un autre croiseur!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5158
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz   Mer 24 Déc - 1:21

Ca a l air d etre le meme croiseur.
Ton texte n est pas tres clair sur les dates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz   Mer 24 Déc - 12:39

Citation :
Le Krasnyi Kavkaz ("Красный Кавказ")
Le "Caucase Rouge" (traduction) a eu des états de services plutôt mouvementés ... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz   Mer 24 Déc - 16:27


En haut à droite, en russe est écrit « Hautement secret  ou Ultra secret»
Sur le bas de la photo, y est apposé la date soit le 16/V/1932
Et ici j’ai même retrouvé, les caractéristiques techniques, du projet initial de 1913 « Amiral Lazarev » entièrement à droite, et les différentes modifications techniques sous la dénomination « Caucase Rouge »



Bien! Alors j'ai aussi retrouvé son histoire réel, d'avant 1930.
La voiçi!

Citation :
Chapitre 5.
Sous la bannière de l'État Soviétique
5.1. Doctrine militaire de défense de l'Etat soviétique. Début de la restauration-reconstruction de la FLOTTE

En Janvier 1920, sous les coups de frappe de l'Armée rouge, qui se produisirent entre Taganrog et Rostov, le front de l'Armée des Volontaires désagréger, était entrain de commencé à reculer dans deux directions divergentes: vers le sud-ouest de l'Ukraine et la région sud-est du Nord du Caucase. Les unités des forces en retraite de Dénikine, était  concentrés dans le sud-ouest de l'Ukraine entre le Dniestr et la côte de la mer Noire. Ou le Général D.I. Schilling, qui commandait le groupe, a reçu la permission de se retirer sur la rive gauche du Dniepr. Et le 31 janvier 1920 l'Armée rouge entra dans la ville de Nikolaev.

En sortant de la ville, les Blancs (armée impérialiste-royaliste) ont remorqués le croiseur "Amiral Nakhimov" à Odessa, où il espérait le remorqué jusqu'en  Crimée, et par la suite vers Constantinople. Le croiseur "Amiral Lazarev", qui avait un degré légèrement inférieur de finition, les blancs  ont été contraints de le laisser sur place, comme en plus ils manquèrent de remorqueurs. Après que la ville de Nikolaev fut libérer, les troupes de la 14ème Armée du Front du Sud-Ouest se sont précipités à Odessa. Et Après de violents combats, au matin du 8 Février Odessa a été libéré. Avant de rendre la ville, les Blancs eurent à nouveau essayé de remorquer le croiseur "Amiral Nakhimov", mais à la hâte le navire s'échoua à quelques miles d'Odessa. À la fin de Février de la même année, le croiseur a été renfloué avec succès et emmené à l'usine à Nikolaev pour être plus finaliser.

Dans un des bureaux d'étude de l'usine de Nikolaev, a révélé qu'en raison du sabotage des travailleurs, il existait un manque de temps pour permettre aux Blancs, d'évacuer un nombre suffisant de bateaux, et ils n'eurent non plus le temps pour enlever ou détruire l'équipement de base des chantiers navals. Par conséquent, le commandement des forces navales du Front Sud-Ouest a immédiatement soulevé la question devant le Conseil économique suprême afin de réparer et de terminer certains petits vaisseaux qui pourraient être nécessaires pour combattre Wrangel (Baron  Piotr Wrangel), qui c'était retiré en Crimée.
En Avril 1920, a été créé deux chantiers navals "Nawal» et «Remsud" à travers (anciennement "Russud"), qui devenu alors plus connu comme l'usine d'état de Nikolaev. A. Marti (en abrégé - Nikgoszavody) et le 15 mai, le Conseil économique suprême, avec le commandement des forces navales de la République a pris une décision sur l'achèvement des sous-marin AG-23 et AG-24 ainsi que de la conversion des dragueurs de mines et les péniches de débarquement de type "Elpidifor» (n° 415; 416; 418) en tant que canonnières.

Et pour ultérieurement, le programme prévoyait de commencer la reconstruction et l'achèvement des destroyers et des croiseurs "Amiral Nakhimov". Mais lorsqu'ils eurent immédiatement lancé les travaux, ils furent de suite ralentis en raison du manque de matériaux, du carburant et de la force des ouvriers. Pendant les années d'intervention de la guerre civile, le nombre de travailleurs dans les usines "Navale» et «Rem-Sud» a fortement chuté, en particulier la pénurie en travailleurs qualifiés, ingénieurs et du personnel technique. Pour "Remsude" en Avril 1920, il y avait seulement 500 ouvriers, mais sur "Navale" il y avait quelques plus- 1200 personnes. Malgré cela, pendant la lutte contre Wrangel les travailleurs de Nikgoszavodov ont armés plusieurs bateaux à vapeur ("Medvedica (Ours)", "Starocherkassk (l'étoile de la mer noire)", "Vylkove" et d'autre encore.) Et les bateaux pour Ust-Dneproaskoy flottille (flotille de l'estuaire du Dniepr) ont commencé à restaurer les usines industrielles qui ont été détruits. Le 16 mai 1920 sur "Remsude" a eut le lancement de "Elpidifora» n° 418, converti en canonnière. C'était le premier navire de guerre qui a été sortit de l'usine sous le régime soviétique. Le 30 mai en présence de Lunatcharski, qui est venu en Ukraine pour le travail et l'organisation de la propagande, a été lancé sous-marin AG-23 et a commencé à assembler la prochaine - AG-24 Lors de la réunion tenue après le lancement, les travailleurs ont été invités à renommé Nikgoszavodov  En tant que V.I. Lénine, et qu'ils auront le soutien total de toutes les actions du pouvoir soviétique contre Wrangel et contre la noblesse polonaise, et d'accélérer l'achèvement des navires pour combattre les ennemis du pouvoir soviétique. Le rapport du Sovnarkom (Commissaire du peuple)Lunacharskii à reporter l'enthousiasme du travail et de l'héroïsme des travailleurs de Nikolaev. En Juillet et Août 1920, dans la flottille Ust-Dniepr sont entré deux nouveaux type de navire "Elpidifor" armé de deux canons de 130 mm, et en Septembre a été commandé sous-marin AG-23. Mais la réalisation de grands navires a été retardée en raison du manque de fonds.

Déroute des forces Wrangel dans la guerre civile a pris fin en Crimée. Pour résumer  Frunze a écrit: "La Marine a eut des retombés particulièrement durs. En conséquence, nous avons perdu la plus et la meilleure partie de la composition des dernières technologie, la grande majorité des commandants expérimentés et compétents, qui ont sacrifié leurs vie et leurs travail, et le rôle de la flotte et encore plus important que dans toutes les autres sortes d'armes, il a été perdu un certain nombre de bases maritimes, et finalement perdu le noyau principal de la flotte ordinaire "Krasnoflotsky". En somme, tout cela signifie que nous n'avons plus de flotte."

Donc en clair, à présent, ont connait les raisons, pour le retard des reconstructions et la finalisation des navires, juste en raison, qu'ils ont été sous le choc économique de l'après révolution, qu'ils n'eurent pas de matériaux, manque de mains d'œuvre et bien sûr le plus important, manque de moyen financier…  

après que j'ai un peu coupé, pour 1921-1923-1928.

Citation :
20 août 1921 le Conseil militaire révolutionnaire de la République a élaboré des lignes directrices pour la réorganisation et la restauration des forces marines conformément aux 24 Décembre, 1920 elle approuvée par une petite reprise du programme de construction des vieux navires, conçu par un plan de cinq ans (jusqu'en 1926). C'est la base du "décret sur la restauration des forces navales de la Fédération de Russie." Le programme est ajusté de façon répétée à la baisse de la quantité de vaisseaux récupérables. Néanmoins, pris des mesures pour 1923-1928 année. mis en service trois cuirassés («Commune de Paris», «Marat», «Révolution d'Octobre»), deux croiseur de formation («Aurora», «Komintern»), deux croiseurs légers ("Ukraine Rouge", "Profintern"), quatorze destroyers, sous-marins et plusieurs navires de soutien.
Donc toujours rien sur l'amiral Lazarev, et ainsi, je revient sur sa construction initial en 1913. Qui lui provient d'une toute autre source.

Citation :

Histoire de service. "Amiral Lazarev" - "Caucase Rouge»

   
"Amiral Lazarev" (à partir de 14/12/1926 - "Red Caucase»)

Créer le 19 Octobre, 1913, dans le chantier navale «Russud." 18 mars 1914 est inscrit dans les listes de navires de la ChF (Flotille de la mer noire). Démarré le 8 Juin 1916, la construction fut arrêtée en Novembre 1917. Achèvement d'un nouveau projet qui a débuté en Septembre 1927.

9 mars 1930 Ordre pour terminer la construction du "Caucase Rouge» provenant du Conseil militaire révolutionnaire de l'URSS n°014 a été inclus dans la division (1932 - Brigade) croiseurs MSCHM(Morskih sil Chernogo morja = Forces Navale de la mer Noir). En plus de sa brigade composée du croiseur "Ukraine Rouge", "ProFintern» et «Komintern». 25 janvier 1932 le croiseur est entré en service et a rejoint le MSCHM .

A son arrivée à Sébastopol le "Caucase Rouge" a hissé son drapeau "commandant de brigade Yu.F.Rall", ou le navire est passé au quartier général de la brigade.

Dans la nuit du 10 mai 1932, à la suite d'un raid sur Chauda, pendant ses manœuvres est entré en collision avec le croiseur "Profintern", ou il fut endommagé à tribord dans sa casemate et endommageant sérieusement sa partie arrière. Pour la réparation il est rentré à Nikolaev ou les réparations au chantier naval ont pris 30 jours. Le  commandant K.G.Mejer a été renvoyé, ou fut nommé en remplacement N.F.Zayats.

Pendent les années 1932-1934. Le commandement du "Caucase Rouge» eut été donné à Kuznetsov, qui est devenu en 1939 commissaire du peuple à la Marine. Et qui lui avait développé des méthodes de formation de combat de l'équipage. À la suite des jours dur ou il a fait partie de l'école navale, en revenant de sa formation de combat à l'automne 1933, le croiseur "Caucase rouge» est regagner sa place à l'état major de la Flotte de la mer Noire.

23 juin 1933 sous la bannière du commandant de la brigade de croiseur  MSCHM G.V.Vasilev, le navire  est entré à Batumi, où lors de sa visite sont arrivé deux sous-marins italiens. Du 17 Octobre au 7 Novembre 1933 le "Caucase Rouge» (commandant N.F.Zayats) sous la bannière de la brigade des croiseurs Yu.F.Rall, en compagnie des destroyers avec «Petrov» et «Shaumyan" qui ont participé à la campagne en haute mer en dehors des limite territoriale. Pendant son voyage à bord du croiseur qui ont participé ce trouvaient les écrivains Ilya Ilf et Eugene Petrov. Le 17 Octobre les navires ont appareillé de Sébastopol et le lendemain ils sont arrivés à Istanbul. Le 21 octobre l'équipage a quitté la capitale de la Turquie, et passa la mer de Marmara et des Dardanelles, et a quitté les archipels. Dans la matinée du 23 Octobre les navires se tenaient sur les routes de Fallot-ro, près du port grec de Pirée. Ou les Marins soviétiques ont visité Pirée et Afiny. Du 30 Octobre au 2 Novembre le détachement était en visite officielle à Naples. Ou un Groupe de marins sur le destroyer italien "Saetta" a été envoyé sur  l'île de Capri, où elle a rencontré le A.M. Gorkiy. Dans la nuit du 7 Novembre, l'équipe est retournée à Sébastopol, en ayant navigué 2600 miles.

12 novembre 1933 "Caucase Rouge» avec les destroyers "Petrov", "Shaumyan" et "Frunze" est au même moment entrèrent à Odessa, sur le navire "Izmir", accompagné par le croiseur "Profintern" et "Ukraine Rouge" la délégation du gouvernement soviétique. Ou le Narkomvoenmor Vorochilov (Commissaire du peuple à la Marine) a examiner le croiseur et a salué la formation militaire de l'équipage.

En 1934, le "Caucase Rouge» a remporté le championnat des forces navales en URSS pour tous les types de formation de combat.

Depuis Janvier 1935 "Caucase Rouge» -est le croiseur Amiral de la Brigade, ou son équipage  et la seule à porter un fanion, pendant le reste de l'année il est en chantier de réparation.

Pendant l'automne 1936 dans le cadre de la guerre civile en Espagne, le croiseur "Caucase Rouge», et plusieurs destroyers et sous-marins ont été sensé d'être envoyés au golfe de Gascogne pour les patrouilles. Mais en raison que les navires étaient en préparation, la campagne a été annulée. Au début de Mars 1937 "Caucase Rouge" et "Ukraine Rouge" sous le commandement du commandant de la brigade I.S.Yumashev, a effectué des patrouilles côtières le long de la côte de la mer Noire. Ou les Navires ont été pris dans une violente tempête. Le 4 mars à 4:30 heures, les  signaleurs du croiseur ont aperçus un navire en détresse; ou le croiseur a changé de cap vers le navire est en détresse. C'était une goélette de pêcheur "Petrov" et "Komsomolets". Le Croiseur a réussi à prendre avec eux les pêcheurs, après quoi la goélette a coulé. Pendant la soirée les pêcheurs ont été déchargés sur un autre bateau près du phare Vorontsov qui les as ramené à Odessa. Le 5 mars à 17:20 heures le navire soviétiques est entré en collision avec le cuirassé turc "Yavuz Sultan Selim" (b. "Geben"), qui est venu accompagner par trois destroyer.
Entre 1937-1939, le croiseur à été révisé dans les ateliers "Sevmorzavod" (Chantier naval de réparation de la Mer du Nord).

Oufffff, là je fais une petite pause.
mais là j'ai trouver encore une photo, qui dit, que ici le Caucase Rouge se trouvait dans la mer du nord.

Et la seconde elle provient de l'année 1940.

et la troisième, montre une nouvelle cheminé sur le Caucase Rouge.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le croiseur leger Krasnyi Kavkaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ovni photographié en 1956 par un croiseur néo zélandais
» http://www.randonner-leger.org/f
» SOMMEIL LEGER NON RECUPERATEUR - ETAT DE GRANDE FATIGUE
» Croiseur C611 Colbert - RSA 24 Mai 1991
» Croiseur école Jeanne d'Arc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Autres-
Sauter vers: