Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Dim 21 Sep - 4:08

Samedi 20 septembre 2014,l armee ukrainienne bombardent l aeroport de Donetsk.

Des fuites dans le haut commandement ukrainien,suggerent l utilisation d obus de mortier a charge nucleaire
lance par des mortiers automoteurs 2S4 Tyulpan  de 240mm.






Des temoins de la scene postent des photos











video
http://www.youtube.com/watch?v=_dcQNp7u3X8


source
https://www.facebook.com/bochkala/posts/804924629559928
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Dim 21 Sep - 4:25



Une autre video avec l onde de choc qui brise les vitres de celui qui filme Shocked Shocked

http://beforeitsnews.com/alternative/2014/08/did-kiev-just-use-a-tactical-nuke-on-donetsk-video-3014518.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5055
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Dim 21 Sep - 10:57

Citation :
Samedi 20 septembre 2014,l armee ukrainienne bombardent l aeroport de Donetsk.
Alors qu'est normalement instauré un cessez-le feu ...
L'armée ukrainienne bombarde au pif, sans discernement.
D'une part parce qu'elle est nulle et n'a pas les moyens de repérage pour faire du tir précis, et ensuite pour terroriser la population et la désolidariser des rebelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Dim 21 Sep - 11:57

La photo d'un pseudo champignon nucleaire n'a rien avoir avec une explosion nucleaire ou non, par exemple,  lorsqu'un navire en combat reçoit un obus dans sa soute à munition ou de carburant,  la terrible forme d'abord une sphère pour ensuite se transformer en colonne de fumée ressemblant à un champignon. Le champignon est devenu le signe du nucleaire car la colonne de fumée était tellement énorme et noire que cela defiait même certains volcans à essayer de produire une colonne de fumée aussi grande. 
Tant que le cessez le feu, il n'y a pas de combat comme dans certaines régions. Mais comment voulez vous faire la paix avec des fanatiques qui déclarent se battre jusqu'à la fin, tant du côté indépendantiste  que gouvernementale. 
L'armée ukrainienne se debrouille plutôt bien. Une bête armée du type africaine aurait flechi rapidement,  les soldats deserteraient à la moindre occasion, etc et la moitié du pays serait tombé.  Comme au Mali par exemple.
Si et seulement si, les charged nucléaires ont bien été utilisées alors c'est extrêmement dommage. 
Il faut privilégier le dialogue avec les insurgés et donner, au pire, le ralliement à la Russie mais tout en signant un traité de stipulant certaines conditions.  Par exemple que L'Ukraine aurait toujours droit à 25% de la production des usines ou des mines dans les régions pendant dix à quinze ans serait annexé par la Russie. 
Je ne peux proposer autre chose, ce sont les durs choix que doivent prendre les politiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Lun 22 Sep - 2:08


J y connais rien en champignons,aujourd hui sur le net,il parle de munitions incendiaires.
De plus du 240mm,ca fait du grabuge quand ca pete.

Donc fausse alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5055
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Lun 22 Sep - 8:55

Encore l'Ukraine, mais il est vrai que les évènements actuels sont issus en ligne droite de la 2ème guerre mondiale...
Citation :
Une bête armée du type africaine aurait flechi rapidement, les soldats deserteraient à la moindre occasion, etc et la moitié du pays serait tombé.
Et c'est pas ce qui s'est passé ?
les soldats ukrainiens sont passés par centaines dans le camp adverse, ne voulant pas se battre contre des voisins, des cousins ou des frères, et abandonnant armes et matériels.
Le gouvernement de Kiev a fait appel à des mercenaires et des milices d'extrême droite pour boucher les trous.
Malgré ça, les séparatistes contrôleraient jusqu'à 60% des provinces de l'Est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Lun 22 Sep - 19:58

https://www.google.be/search?redir_esc=&client=tablet-android-samsung&hl=fr-BE&safe=images&oe=utf-8&q=front%20ukraine&source=android-browser-suggest&qsubts=1411411617239&action=devloc#facrc=_&imgrc=s4625JpssDEuNM%253A%3Bundefined%3Bhttps%253A%252F%252Fgodfreydaily.files.wordpress.com%252F2014%252F08%252Fukraine-map.jpg%253Fw%253D695%3Bhttp%253A%252F%252Fgodfreydaily.com%252F2014%252F08%252F25%252Fukraine-accuses-russia-of-opening-new-front-before-leaders-meeting-reuters-2%252F%3B615%3B409

Oui au tout début,  mais le front a tenu, jamais l'armée rebelle a menacé directement Kiev, 60% est bien exagéré,  à part si tu comptes la Crimee. 
Au Mali, en Centreafrique, en Irak, etc tout le pays est presque tombé ou en tout cas menacé tendis qu'ici,  l'armée ukrainienne a subit un important revers au début du conflit. Mais jusqu'à ces derniers temps, les combats ont été plutôt victorieux pour le gouvernement. 
Maintenant,  les forces rebelles ont repris du terrain soudainement (armement russe?) Juste avant le cessez le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Mar 23 Sep - 2:15


On ne sait plus qui croire...???

Le ministre de la défense ukrainien, le Colonel-Général Valery Geletey, vient d’effectuer un voyage en Pologne, chez les amis. Des journalistes l’accompagnèrent, pour recueillir précieusement ses confidences.
L’une d’elles concernait l’aéroport de Lougansk, où des forces ukrainiennes avaient tenu bon
contre l’encerclement des forces de Novorussia, avant, semble-t-il, d’en être délogées.
C’est alors que Geletey expliqua la perte de l’aéroport par le fait que les Russes vinrent à l’aide de Novorussia
en amenant un mortier 2S4 Tyulpan, avec au moins deux obus à charge nucléaire de 3 kilotonnes, puisqu’effectivement, toujours selon les précisions du Colonel Général, ils utilisèrent deux obus nucléaires
de 3 kilotonnes, forçant la défaite ukrainienne dans cette bataille.
«S’il n’y avait eu les Tyulpan [et les deux obus nucléaires, cela va de soi], nous aurions pu tenir l’aéroport pendant des mois et personne n’aurait pu nous en déloger». Voilà… Cela aurait dû être le Fort Alamo
de la vaillante armée de Kiev-la-vertueuse mais l’immonde Poutine, bousculant toutes les règles de la civilisation et envahissant l’Ukraine une fois de plus, façon-Stealth, a tiré du nucléaire. Il y avait Hiroshima et Nagasaki
(dont la destruction pourrait bien avoir été manipulée in vitro par une action de désinformation prémonitoire
du futur bébé Vladimir Vladimirovitch), il y a désormais sur le banc de l’infamie Lougansk et ses deux obus
de 3 kilotonnes.

L’affaire a fait tout petit bruit tant on a admis ici et là, en-dessus et en-dessous, etc., que son ridicule
était tel qu’il risquait d’emporter à peu près tout des miettes de cohérence et de bon ordre qu’on retrouve
encore dans l’Ukraine de Kiev, éparses, dispersées, orphelines…
Russia Today n’a tout de même pas résisté, le 21 septembre 2014, à nous en faire un compte-rendu
où le sarcasme côtoie les yeux grand ouverts d’ébahissement…


• Réactions diverses chez les Russes, de l’incrédulité à l’ironie, et jusqu’à la défense du ministre ukrainien
(“non, il nous paraît impossible qu’un général ait dit une chose pareille…”).

• Devant les premières réactions suivant ses affirmations, le Colonel Général ukrainien a songé à rétropédaler.
Ses explications sont embrouillées, difficilement compréhensibles sinon inaudibles.
Elles ont au moins l’avantage de donner du crédit à cette succulente et étrange histoire postmoderniste,
dans la mesure où lorsqu’un ministre dément, essentiellement à Kiev, c’est que l’histoire impliquée nous a rendu compte d’une vérité par inadvertance.
Impitoyable avec ses explications, Russia Today prend tout de même la peine de réduire à bien peu de chose l’argumentation “nucléaire” du ministre.

• Les déclarations du ministre ont attiré des réactions à Kiev même, du côté du ministère de l’intérieur,
sous la rubrique “à force d’être ridicule, le ministre de la défense va finir par ridiculiser l’Ukraine aux yeux
de la Russie et du reste du monde”.
Il semble en effet que le Colonel-Général, nommé à la va-vite en mai dernier pour tenter de redresser la situation militaire, n’en soit pas à son coup d’essai, du moins aux yeux du ministère de l’intérieur.
Il s’agit d’une confirmation parmi d’autres, derrière le ridicule de l’affaire, de dissensions sérieuses au sein
de la direction à Kiev.

Cet épisode représente, dans son outrance même, un excellent symbole de la situation en Ukraine-Kiev,
d’une part par rapport au sérieux qu’on peut attribuer aux représentants de la direction, d’autre part par rapport
à la stabilisation-confusion de la situation dans la partie du pays “sponsorisée” par le bloc BAO.
Mais il s’agit d’abord de distinguer dans quelle mesure le procédé de la narrative, passant ici
de la “fantasy-narrative” (l’“invasion-Stealth” et le reste) déjà largement utilisée à la “narrative-ridicule”,
finit par coûter de plus en plus cher à ceux qui l’utilisent, dans un gracieux mouvement d’inversion selon le grand art de la surpuissance du mensonge engendrant l’autodestruction par le mensonge.
Il y a là une limite de capacité et de validité à déterminer, c’est-à-dire une limite de mesure du mensonge
qui doit être appréciée en fonction des possibilités que la situation puisse ou non l’absorber,
et si cette possibilité est dépassée les dégâts engendrés pour celui qui les émet. La sortie du Colonel-Général
a notamment provoqué cette réaction cynique d’une source européenne indépendante, dont on pourrait observer qu’elle allie dans ses jugements fatalisme et ironie méprisante : «Il faut savoir bâtir des scénarios-bidons
dans les limites des possibilités et de la crédibilité, si l’on veut parvenir à susciter un engagement des alliés extérieurs, même les plus crédules, ou même simplement maintenir leur niveau d’engagement…
Il faut être vague, lancer des accusations difficilement vérifiables, donc difficilement niables, et vraiment la sortie du ministre de la défense, qu’il ait été ou non mal compris, est à cet égard complètement contre-productive.»


La question du mensonge dans la partie qui se joue en Ukraine devient un cas de plus en plus délicat pour la direction de Kiev, de plus en plus Kiev-guignol, et de plus en plus divisée à mesure qu’on approche des élections, avec une opposition farouche entre le président Porochenko, qui aurait parfois des velléités d’arrangement de la situation, et son premier ministre Yatsenouk, qui est plutôt de la partie extrême alimentée par les neocons et tous leurs relais de type “société civile” ou centre d’agitation type-Soros. Dans ce cadre général, le Colonel-Général Geletey, recruté en hâte en mai dernier comme on l’a dit et ainsi insuffisamment rôdé au jeu de billard à multiple bandes qu’est la politique à Kiev-guignol avec les multiples influences du bloc BAO, fait plutôt figure d’“électron libre” un peu irresponsable, prenant la licence du mensonge, que ce soit indirectement et presque toujours sans conscience réelle de ce qu’il déclenche, pour un jeu sans limites ni bornes d’équilibre et recherche d’une certaine apparence de cohérence. La sortie “nucléaire” de Geletey, qu’elle ait été exprimée comme telle ou bien interprétée par un journaliste parce que Geletey laissait la place à l’interprétation, montre que le poids du mensonge en politique, notamment par le biais de la “narrative-ridicule”, risque de mettre dans l’embarras même les forces les plus disposées à soutenir cette politique dans le cadre d’une communication russophobe à outrance. Même l’outrance, et nous dirions même “surtout l’outrance” a ses règles, ce que Geletey semble ignorer ; plus l’on ment outrageusement, plus l’on est tenu à une grande rigueur morale dans l’observation des règles opérationnelles de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Mar 23 Sep - 2:17



Depuis le mois de mars où le courant de la narrative antirusse avait de la tenue, jusqu’au paroxysme
de la destruction du vol MH17 en juillet, la narrative antirusse, passant à la phase-fantasy
puis à la phase-ridicule, est en train de perdre son efficacité et sa puissance d’impact.
C’est une orientation dangereuse. Lorsqu’on monte des narrative à ce point mensongères, effectivement,
une tension psychologique extrêmement forte est nécessaire, pour étouffer dans l’intellect des protagonistes divers toute velléités l’esprit critique, pour ne pas prendre le risque de passer pour un constructeur de
fausses-vérités de situation, notamment auprès de certains segments du système de la communication
puis auprès des électeurs quand il s’agit d’hommes politiques qui tiennent à leur onction démocratique vertueuse et régulière. Des “coups” comme celui du Colonel-Général avec ses obus poutiniens de 3 kilotonnes, avec
cette allure de tragédie si énorme qu’on croirait une tragédie-bouffe (de l’italien buffo, pour “ridicule”),
font brusquement tomber la tension, faisant passer la gravité tragique qui compose habituellement le masque
de carnaval des réunions de l’OTAN, en un éclat de rire nerveux qu’on n’arrive plus à retenir.
Il y a un risque sérieux de “dérapage”, comme on dit dans les salons de la politique politicienne et parisienne ;
il y a le risque très préoccupant que, soudain, la vérité de la situation apparaisse plus crédible,
plus “vendable”, voire plus sexy (cela pour la presse-Système), que les déclarations des ministres amateurs
du type Kiev-guignol. Il s’agit là d’un sérieux problème stratégique qui devrait déclencher une réflexion approfondie à l’OTAN et une revue critique de la doctrine de défense du Monde Libre Postmoderniste.

… Effectivement l’OTAN, exactement l’OTAN, – où existent quelques spécialistes de la narrative qui pourraient servir de coaches aux ministres-guignols de Kiev. C’est le cas du général Breedlove, de l’USAF, détaché comme proconsul de la Pax Americana auprès de l’OTAN, comme SACEUR et commandant en chef des forces alliées
en Europe. Sur Strategic-Culture.org, le 22 septembre 2014, Finian Cunningham nous rapportait la dernière sortie de Breedlove, – un excellent exemple de l’art consommé de la “fantasy-narrative”, exercée
par un vrai professionnel.
Au Colonel-Général Geletey, ci-devant ministre de la défense de l’Ukraine démocratique, d’en prendre de la graine.



Source : Philippe Grasset, DeDefensa, 22/09/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 5055
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   Mar 23 Sep - 10:39

Citation :
Les déclarations du ministre ont attiré des réactions à Kiev même, du côté du ministère de l’intérieur,
sous la rubrique “à force d’être ridicule, le ministre de la défense va finir par ridiculiser l’Ukraine aux yeux
de la Russie et du reste du monde”.
C'est déjà fait.
Malgré son voyage aux States, Porochenko n'a pas obtenu grand-chose contrairement à ses attentes, à part des tapes amicales et des applaudissements de circonstance.
Obama lui a refusé le statut d'allié, et son adhésion à l'OTAN n'est pas pour demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk   

Revenir en haut Aller en bas
 
Utilisation de charges nucleaires sur l aeroport de Donetsk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Utilisation du compte 678 pour charges exceptionnelles
» Compte 6815 Dotation aux Provisions pour risques et charges
» Quelle utilisation du TBI en Français ?
» autre utilisation du nucléaire
» Google et image libre d'utilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Popote :: Espace membres-
Sauter vers: