Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Locos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Locos   Mar 23 Sep - 14:34

Peut-être un peu tardives pour avoir servi durant la guerre, il n'empêche que voir ces machines tristement abandonnées fait penser aux innombrables convois de matos expédiés de l'Oural pour les unités du front.
Citation :
http://www.youtube.com/watch?v=IfGdmS2McyA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Sam 20 Déc - 16:29

Salut mon cher Feldmodo Vania!
Aha, la, avec ce thème tu me chatouille particulièrement, en raison, que moi je suis et je reste un fidèle admirateur des Locomotive à vapeurs.
Parce que l'histoire des locomotive à vapeur fait partie de l'histoire de l'évolution.

Ainsi: Je me permet de te demander, si tu me permettrait d’intégré ou d'utiliser ce sujet, pour y insérer l'une des histoires, du transport le plus lourds de l'histoire, et là, ce ne sont pas pour une fois les américains, qui détiennent ce record du monde, mais bel et bien les Russes, avec l'évacuation en masse, de toutes leurs industries de production.
ou en 2 années ils ont déplacer, en démontant tout et en le remontant dans une toute autre région se trouvant à l'extrême EST, nullement accessible aux Attaques Allemandes.

1941, fut l'année ou Chelyabinsk, reçus la dénomination de l'usine des Chars, ou les deux régions "Leningrad-Kirov" et les Usines de "Kharkov" furent déménagé.Ou entre le mois de Juillet et Novembre 1941, fut évacuer 2593 usines dont 1523 Grandes usines. 18 Millions de travailleurs avec leurs membres de Familles, et pendant les 4 Années de la Guerre, ce chiffre augmenta à 25 Millions, ou rien que entre 17-18 Millions de personnes ont été évacuer entre le Mois de Juin-Décembre 1941.

Donc tout les autres chiffres, je vous les donnerais, contenant aussi les types de locomotives utiliser etc.. parce que je pense bien, ici fut réquisitionné toute locomotive, étant capable de tracté du matériel et du personnel.

Déjà les allemands avec leurs 40 Trains, pour une division Blindé, m’épatait, mais là,cela vas dépasser toute mes pire croyance, et en terme de kilométrage parcouru par ces machines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Locos   Sam 20 Déc - 17:39

Citation :
Ainsi: Je me permets de te demander, si tu me permettrait d’intégrer ou d'utiliser ce sujet, pour y insérer l'une des histoires, du transport le plus lourd de l'histoire,
Bien sûr.
Avec ton souci du détail et de la précision qui caractérise tes sujets, on ne peut que s'attendre à du bon, sans compter que moi aussi j'ai un faible pour les vieux trains à vapeur ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Sam 20 Déc - 19:14

Bien débutons donc avec le récit, que j’ai trouvé sur un site.
Mais en réalité, ce titre n’est pas le réel titre, puisque ce récit, est issus d’un livre, ou l’auteur est Ivan Fedorov et le titre original du livre est : "Histoire des chemins de fer en Russie et l'Union soviétique" .T.2: 1917-1945." Paru en 1997 et je pense, que SPb et la maison d'édition, et peut être que l'abréviation SP = Saint Petersbourg mais le b ???
Enfin débutons…
Mais pour toi, l'amateur autant que moi, tien Vania, voiçi la liste primaire, des trains en vapeur, qui ont été en vigueur pendant cette ère.

Locomotive à Vapeur Série "O" Type 0-4-0 donc il existait de cette série différente sous série: Ob; Od; Op; Ok et Och. Qui elles furent utilisées jusque dans les années 1950.

Locomotive à vapeur Série Je Type 0-5-0 première ou en 1926, il y'eu les premières améliorations avec la version, JeU.
En 1931, ils ont une nouvelle fois modernisé avec la JeM
En 1934 sortie la version, JeR.

Locomotive a vapeur Série E Type 1-5-0 de 1915-17 avec les séries Ek; Es; Ef et El.
Donc cela oui aussi pour le transport, puisque les dernière modifications ont été sortie en 1944 avec la Ea puis après la guerre en 1946 avec la Em.

Locomotive à Vapeur Série SO Type 1-5-0 construite dans les années 1933 et par la suite avec les améliorations.

Locomotive à Vapeur Série FD Type 1-5-1

Locomotive à Vapeur Série TJe (52) Type 1-5-0

Locomotive à Vapeur Série L Type 1-5-0

Locomotive à Vapeur Série LV Type 1-5-1

Locomotive à Vapeur Série Su Type 1-3-1

Locomotive à Vapeur IS Type 1-4-2

Locomotive à Vapeur type 2-4-2 (P36).

Donc pour le début, avant le récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Sam 20 Déc - 19:47

Citation :
La défense stratégique. 1941-1942.
Pendant ce temps, à l'arrière ...
L’évacuation


Par de long coup de sifflet de train, la locomotive tire les voitures en provenance de l'ouest. Leurs destinations est la Sibérie et l’Extrême-Orient. Des divisions fraîches en provenance des zones arrière du pays sont envoyées au front. Mais les trains vont tous dans la direction opposée. Ils transportent aussi des soldats. Mais beaucoup plus d'ingénieurs, de travailleurs, avec leurs épouses et enfants.

Cette image pouvait être vue en Sibérie et dans l'Oural pendant l'été et l'automne 1941. Ainsi va l'évacuation de l'industrie des régions occidentales de l'URSS, qui n'a pas d'analogues dans l'histoire du monde. Pour la premières fois et pendants des milliers de kilomètres, des industries géantes ont été déplacés par les Soviétiques, qui elles ont été construit dans les années 1920-1930. L’Evacuation était le leitmotiv pendant la première année de la Grande Guerre patriotique.

En fait, le début de la formation du complexe militaro-industriel dans la région de Krasnoyarsk (au Nord du territoire de la Mongolie à l’Est de Chelyabinsk) a débuté le 22 Juin 1941 et les événements qui ont suivi. Toutefois, cela a également contribué aux conditions créées dans la région - le développement de l'énergie, de l'industrie de carburant, le transport, la réinstallation des personnes en Sibérie et dans d'autres régions de l'URSS. Ces  opérations identiques ont été effectuées au début des années 1930, qui a contribué à façonner la réserve de main-d'œuvre en cas de guerre.

Les entreprises industrielles sur le territoire de Krasnoyarsk ont été divisées en quatre catégories principales: Soumission à l'URSS (comme avant la guerre l'était (18), la subordination républicaine (4) subordination régionale (17), soumission citadine ( 8 ). En outre, dans le cadre de l'industrie locale il y avait 29 coopératives. Et l'industrie de la région employait plus de 10 000 personnes.

Selon certains experts, l'Union soviétique n'avait pas un plan clair pour transférer l'industrie à l'Est en cas de la guerre. Par conséquent, la mise en œuvre de mesures d'urgence et leur succès dépend entièrement de la population qui a accidentellement tourné la tête vers ce processus.

Le Conseil pour l'évacuation a été créé deux jours après le début de la guerre – soit le 24 Juin a partir du Conseil des Commissaires du Peuple. Ou en premier temps, il a été dirigé par Lazar Kaganovitch, et a partir du 16 Juillet – par le chef syndical de l'URSS Nikolai Chvernik. Ou dans la région de Krasnoyarsk qui a autorisé les entrer est qui est devenu vice-président du comité exécutif régional A.T.Petrov.

Déjà le 27 Juin, Moscou prend un décret "Sur l'ordre de déplacer des contingents d'humain et sur les produits précieux." Ou l'une des choses qui était le plus précieux et le plus important pour ne pas dire vitale, était l''équipement industriel en acier, les matières premières et les aliments, y compris le pain. Les victimes civiles en premier lieu ont été invitées à déporter des travailleurs qualifiés, des professionnels et des jeunes aptes à tous les travaux. Les premiers à partir furent ceux, faisant partie du Parti et les travailleurs soviétiques.

Nous devons rendre hommage au Conseil pour l'évacuation – qui dans les plus brefs délais  ont identifiés en temps les nouvelle régions étant aptes a recevoir les usines du pays. Les usines "déplacés" ont obtenu divers avantages et des prêts gouvernementaux (Mais pas par contres les autres en URSS).

Le rôle du territoire de Krasnoyarsk dans le processus a été déterminé en Septembre 1941. Dans la région ont été chargés de créer une nouvelle production de dragueur de mines, des obus d'artillerie et des bombes. Et l'usine de base était "Krasmash" (Krasnoyarsk Machine) – et l'usine auxiliaire de l'industrie locale, par exemple, était l'usine "Metalist".

Les autres sites industriels ont visité Krasnoyarsk «clients», les gestionnaires et les ingénieurs d'usine européenne. Leur tâche consistait à étudier la capacité locale pour la création de nouvelles industries. Ainsi, en Octobre 1941, à Krasnoyarsk les spécialistes de de la distillerie "Communards" de la ville ukrainienne d'Odessa. Qui ont été littéralement évacués sous le nez des troupes nazies le 3 octobre 1941. En outre, les envahisseurs se battaient déjà à la périphérie de la ville.

Les principaux points de base, pour le transfert de l'industrie d'acier de la région de Krasnoyarsk, était Kansk, Abakan, et Norilsk. La raison principale pour la sélection de ses bases était la présence de sites vacants, l'électricité et une grande quantité de travailleurs.

Les premiers trains entrant dans la gare de Zlobino, entra le 4 Août 1941. Et qui furent deux trains contenant l'équipement et les ouvriers de "Rouge Profintern (Syndicat Internationale Rouge) ". Et l'usine de la région de Bryansk Bezhitsa elle s'apprêtait à arrivé au milieu du mois de Juillet. Et la production sur le front, elle a été stoppée à la dernière minute, en dépit de l'anxiété de l'approche de l'ennemi.

Notez qu'avant la guerre, cette société a produit près de 30 pour cent des locomotives de fabrication soviétique, 100 pour cent des plates-formes et des grues ferroviaires, des équipements pour centrales hydroélectriques, les produits de défense. Avec elle sont arrivé 15 000 ouvriers et leurs familles.

"Red Profintern" a décidé de créer sur le site l'usine "Sibtyazhmash" (Machine de Sibtyaz). Ou le déménagement était minime - quelques cabanes résidentielles, en bois. Il n'y avait pas des entrepôts ou des magasins, même pas des routes. Machines précieuses et autres équipements démontés, ont été entreposé à droite de la gare et a été sorti pièce par pièce, qui ont été transporté sur des traîneaux. Puis après que une une route à voie étroite a été construite- le déchargement était plus rapide.

Le Total qui fut expédier de Bezhitsa et qui arriva à Krasnoyarsk était 190000 tonnes de matériel et de matériaux, de sorte que ce fut dispersés sur six trains à plates-formes, pas seulement sur Zlobino, mais aussi dans les gares de Enissej et Bazaikha. Ou arrivèrent le déménagement des travailleurs et des cargaisons précieuses de "Red Profintern» à Krasnoyarsk. Dans le centre régional ont tourné 868 machines, 133 unités de matériel de forgeage, 485 unités de matériel de soudage électrique. Sans oublier les milliers de tonnes de métal, fil, des valves et électrodes.
Waouh, là rien que ce centre d'usine 190 000 Tonnes de matériaux. Hey ben!!!
Oui ici il a fallut que je contrôle une nouvelle fois, parce que 190 000 Tonnes, sur 6 plates formes, était pas bon, mais 6 trains ayant attelé des plates formes, cela est beaucoup plus correcte.
le nombre de plate formes n'est pas définit, mais je pense que chaque train, devait avoir attelé une 30 à 40 wagon ou plate forme, c'est possible, en conduisant à vitesse réduite, en raison de la super charge à tracté, les Allemands, pour le transports des Sous-marins vers la mer noir, ici eux avait une vitesse de 30-40km/h par train, et c'était du 200 Tonnes.
Et bien sûr, chez eux, il fallait en plus, faire attention, sur la hauteur des sous marins.
Donc si ont divise 190 000 Tonnes par 6 cela fait du 31 000 tonnes par trains, haut tonnage pour un train.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Dim 21 Déc - 14:15

hummm!
Alors quoi? Ben tout simplement, ici hier soir en rentrant, ce nombre de 190 000 Tonnes transférer en 6 trains, ma travailler, et ne m'a pas foutu la paix!
En raison, que il m'est venu en premier la vision de la charge tracté par ses 6 trains.
Alors là, en 1). De Bryansk ou était l'ancienne usine Krasnij Profitern jusqu'à Krasnoyarsk en Sibérie, cela fait 4500 Km de trajet.
Et Pour y accédé bien sûr, il faut passer par Moscou et après il faut encore passer les cols et les montagnes.
Ainsi un train a vapeur, pouvait suivant les calcules de quelques ingénieurs, ont fait, pour comparer la traction en tonnage, entre une locomotive à vapeur et la Diesel.
Actuellement au Canada, comme on peut le voir dans différent reportage video, ici avec 2 Locomotive Diesel, ils tractes une centaine de wagons. Et ici la charge par wagon, est entre 30-50 Tonne.
Soit un total entre 3000 et 5000 Tonnes tracté par les deux locomotives diesel, qui roule au allentours de 80-100km/h.
Pour tracté rien que 2500 Tonnes soit une 50 wagons. ici il faudrait 15000 HP (chevaux norme anglaise).
Et là ont est loin du compte de tous les locomotives à vapeur, en Raison, que il faudrait une très grosses chaudière, et là aucun de tout les trains étant en vigueur pendant cette ère, était la super locomotive.

Donc. donc, ben comme il fallait passé par Moscou.
en 1 les trains, ont tracté jusqu'à Moscou à l'arrière bien protégé des attaques, une série de wagon, et ainsi ils ont effectuer les trajets Moscou-Bryansk rien que en cherchant et déchargeant le maximum en charges, qu'il pouvait tracté.
soit une dizaine de wagon, ou une trentaine, et ils les ont stocké sur le trajet en direction de Krasnoyarks.
j'estime d'après quelques calcule préliminaire que j'ai effectuer, la distance de tous les wagons l'un derrière l'autre 1 wagon = 15-20mètres, à 50 Tonnes par wagon = 3800 wagons, soit entre 75km et 100km.

Et identiquement, les 6 locomotives eux ont fait le trajet Moscou- Krasnoyarsk soit ont déduit 500km de trajet, ou il reste bien sûr tout de même 4000km. Et là même une locomotive, pourquoi pas une diesel, à 60-80km/h. cela fait tout de même une moyene de 70km soit 57heures de trajet pour y allé. Soit 110-120heure A-R.
donc si chaque trains tractait environs 1500 Tonnes, soit 9000 Tonnes pour les 6 trains, ben ils ont du faire 20 voyage pour rammener les 190 000 Tonnes. Parce que ici, était uniquement énumérer, que 190 000 Tonnes ont été transférer de Krasnij Profitern Bryansk jusqu'à Krasnoyarsk. Sans énnumérer combien de temps les trains ont fait le voyage etc...
en fait bref, ici ont le verra plus tard peut être.


Dernière édition par SDKFZ le Lun 22 Déc - 12:55, édité 1 fois (Raison : rectification erreur calcul.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Lun 22 Déc - 17:34

bien continuons :

Citation :
Pendant le mois d’Août 1941, ce fut la région du centre, qui  ont eut l’ordre de déplacé, leurs équipements et le personnel pour leurs nouvelle entreprise – La filiale de l’usine n°327 (Commissariat du Peuple de l'industrie électrique (NKET)).qui avaient créé l'usine de Leningrad n°327 et l’Institut de recherche n°9. A la "327 " a été ordonné d'organiser un nouvel  emplacement  pour y créer une usine pour produire les radios(*), un aérodrome pour l'aviation, et les engins télécommandé (**). De Placé les usines dans les forêts Sibériennes, et aussi de créer l'Institut pédagogique de Krasnoyarsk.


Donc ici une carte.

Qui nous montre bien, de quelle région provenaient les diverses usines qui ont été démantelé à l'ouest. Leningrad;  Kiev; Moscou-Kolomna; Kaluga et Stalingrad.

Ah tient Vania!
Aurais-tu l'obligeance, de bien vouloir demander à ta gentille femme, de traduire ce document, du moins, pour les chiffres.

Je lis bien, zavod 327, et le NII 9, mais à droite avec tous ses chiffres, moi je suis vite perdu!

Ont continue donc:

Citation :
Un peu plus tard, est arrivé en provenance de Carélie - l'usine évacuer "Onezhskij mashinostroitelnyj"( Onezhskij travaux d'ingénierie). On lui a donné une place à l'usine mécanique de Krasnoyarsk dans l'usine Nikolaevka (actuellement "Kraslesmash"). La nouvelle usine combinée produisait par la suite des obus d'artillerie de 122 millimètres.(***)

    Des mémoires d'une ouvrière d'usine Valentina Boulygina: "l'usine a travaillé 24/24 heures en deux équipes de 12 heures et 18 heures. Il n'y avait pas de week-ends ni les jours fériés. A l'usine ont travaillé les femmes, les personnes âgées, les adolescents, et les prisonniers. Les hommes étaient les seuls spécialistes pour les postes de directions. En hiver, il faisait froid dans les ateliers, et en été – ont étouffait. En Travaillant 15-30 nuits ou les gens nous harcelaient. Sans grandement avoir dormi. "

Les «invités» de l'usine de réparation d'avions lui donnèrent la dénomination de "régime poubelle", incluant les entreprises sou traitantes.

(*)Oui, eux ils ont produit les radios militaires, et ont fait évoluer le système.
(**) Engin télécommandé, ici cela vas plus dans le sens, de toute la technologie Radio et fréquence, donc aussi technologie Radar, et autres engins servant à la détection à travers les fréquences.
(***)Onezhskij, en fait, en vérifiant, aussi  ici, est énumérer, qu'ils firent entre autre encore la production des bombes d'aviation de 25kg.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Lun 22 Déc - 17:36

Bien, bien, bien, mais avant maintenant que je continue, en raison, que ici ont déjà été listé différentes entreprises et usine, donc je vais juste une fois, comme j'ai eu la chance de trouver d'autre sources qui parlent sur le déménagement. Ainsi celle-ci, parlent un peu plus sur la production, ou est aussi énumérer des chiffres et des dates.

Et ici pour que vous ayez un petit apperçus.
]http://www.gornovosti.ru/static/images/archive/2766/8.jpg

En clair les croix rouges = les hôpitaux ou centre de secours, ou centre des premiers soins.
Et ici il faut contempler les usines qui sont dans ce secteur.
En 1) "Krasnij Profitern"
2) Filial de l'usine n°327 et le "NKE" (Commissariat du développement Engin Electronique)
3) Onezhskij.
4) l'usine n°477
5) L'usine "Communards"
6) l'usine n°4
7) industrie papier photo
8)l'usine n°580


Citation :

Krasnoyarsk pendant la Grande Guerre patriotique


entreprises évacués

 Machines se tenaient dans la neige,
  A travers l'acier gelé la peau des mains s'y colla,
  Et Blizzard nous étouffa  par ses puissants souffle.
  Et à travers les tourbillons blancs nous perdirent la vision de la distance.
  Il n'existait pas encore de Logements construit
  Et nous avons débuté le déblaiement,
  Mais nous ne faisions pas des miracles,
  Nous dissions simplement, que cela aida le Front.
            Ignatij Rozhdenstvenskij

La guerre, est une chose qui menace et pèse immédiatement  sur la vie,  cela détruit  la richesse, elle est terribles par le fait, que s'élance en provenant de rien, et jette le travail effectué dans le cycle de l'incertitude, des centaines de milliers de civils, et des groupes entiers de travailleur.

Résolution du Conseil  pour l'évacuation, qui a été formé en Juin 1941, ici à Krasnoyarsk, dans le cœur de la mère patrie, à ses débuts ont été envoyé 18 entreprises et environ 80 000 personnes.

Les travailleurs, les employés et les ingénieurs –  ou les travailleurs technique eurent  prévus de leurs fournir des logements à Krasnoyarsk, à eux et à leurs membres de leurs familles dans les zones à proximité des quartiers suivants: Soviet, Yemelyanovsky, Kozulskoy, Sukhobuzimsky, Mansky, Uyarskom, Nazarovo, quartier qui pouvaient accueillir environ 30 000 personnes. le centre régional qui géra toutes les arrivées, ne pouvait pas accepter en raison du constat d'une augmentation de la pénurie de logements.

la première vague des entreprises évacués, ont commencé à arriver à Krasnoyarsk à la fin du mois Août 1941 ou au début du mois de Novembre, sont arrivés les wagons détenant l'équipement de 23 entreprises du pays, qui furent menacer  par l'occupation nazie.

L'usine n°327 et la NII n°9, rebaptisé à Krasnoyarsk en tant que Usine d'ingénierie de la technologie  Radio  de Krasnoyarsk (n° 619) elle a été déplacés à Krasnoyarsk au mois d'Août 1941 elle provenait de la région de Leningrad, ou l'usine produisait des équipements de puissantes radio, pour les atterrissages "à l'aveuglette", etc.

Onezhskij Travaux d'ingénierie de Petrozavodsk, elle a rejoint l'usine mécanique. Ou ils formèrent une nouvelle compagnie (plus tard - "Kraslesmash") elle a produit les obus pour les canons 122 mm. et les bombes de 25 kg.

L'usine n°6 Kinoplenochnaya (Kvant) elle a été installée dans la zone de production de levure de plante. Elle a été évacuée de l'Ukraine avant la guerre, et elle était le plus grand leader dans le domaine des films. Dans l'usine, fut produit des films et le papier photo que la reconnaissance aérienne l'Armée Rouge de l'Air avait besoin, ou ils ont en plus amélioré les films qui empêchait  que de la buée masques le  verre de la focal.

Bien pour aujourd'hui c'est tout!


Dernière édition par SDKFZ le Lun 22 Déc - 19:52, édité 1 fois (Raison : image trop grandes.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Lun 22 Déc - 19:51

he ben, voilà les premiers nouveaux chiffres.
Pendant les 20er jours de combats, donc entre le 22 juin jusqu'au 10 juillet 1941.
Le parc à Wagon, a mis a disposition, ou en fonction:
pour le Nord Ouest: 9974 Wagon
Pour l'Ouest: 3374 wagons.
pour le Centre: 33370 Wagons.
Et pour le Sud: 10712 Wagons.

Donc, ont peut ici en déduire, suivant le nombres de Wagon, besoin, il n'y avait pas d'autre possibilité que en premier décharger, et après à nouveau le rapporté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Locos   Lun 22 Déc - 21:53

Sujet méconnu ou pas assez traité de la Grande Guerre Patriotique, la logistique ferroviaire.
On ne le souligne pas assez, mais autant sur le front Ouest les objectifs tournaient autour des ports, des routes, autant à l'Est les objectifs tactiques voire opératifs étaient souvent liés aux axes ferroviaires, le réseau routier étant pour le moins déficient...
Donc excellente idée SDKFZ.Wink
Citation :
Donc si chaque train tractait environ 1500 tonnes
C'est déjà beaucoup, la moyenne marchandise pour l'époque tournait plutôt autour de 800t/1000t par train...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Locos   Mar 23 Déc - 19:10

voilà la réponse!
https://www.youtube.com/watch?v=6DV3wUdcCtA
mais bon, ici ce sont deux locomotive allemande BR40 accouplé, donc si ont divise les 2500 tonnes par 2. ont arrive déjà à 1250 Tonnes. par Trains
Et les Loc Russes, ils en avait qui fonctionnait que avec du Bois, pas du Charbon.
Cela a énerver les Allemands plus d'une fois, en raison, que ils n'avaient pas le temps pour devoir coupé du bois de chauffage.
Mais ils n'avaient pas le choix pour devoir les utiliser, en raison, de l'écartement des voies Russes, ou ils furent obligé d'attendre, que les milliers de kilomètres, furent mise conforme aux standard européen, mais pas le temps.....

Euh oui, en fait à la fin, ont aperçoit encore une 3ème locomotives, qui elle pousse, donc 2500/3 ont arrive effectivement comme tu as énumérer au 800Tonnes par locomotive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Locos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Locos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Autres-
Sauter vers: