Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SMK(URSS) - 11/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: SMK(URSS) - 11/2014   Sam 29 Nov - 11:01

SMK(URSS)


En avril 1938, est ordonné un nouveau projet de char lourd multitourelle destiné à remplacer le T-35 assemblé seulement à 56 exemplaires, le 9 décembre de cette même année, un prototype, désigné SMK (Sergius Mironovitch Kirov), est présenté aux autorités soviétiques. Il est équipé de trois tourelles : la principale, armée d'un canon de 76,2mm, tandis que les deux secondaires accueillent des 45mm. Après inspection, Staline valide le concept mais demande la suppression d'une des tourelles, tout en réclamant une augmentation de la protection. En janvier 1939, un nouveau démonstrateur de 45 tonnes est donc dessiné. Le 30 avril, l'engin fait ses premiers tours de chenilles avant d'être envoyé au centre d'essais de Kubinka, le 25 juillet, afin de commencer une campagne de tests dès le 31 juillet. Enfin, le 20 septembre il est examiné par des représentants du parti communiste, du commissariat de la défense et de l'industrie. Dans le but de valider son architecture, le SMK est incorporé en décembre 1939 au 91e bataillon de chars lourds, qui comprend également le T-100 et un prototype du KV. L'unité est détachée à la 20e brigade blindée, puis les chars sont convoyés par train en Finlande lors de la guerre d'Hiver (11/39-3/40). Le 17 décembre, un équipage constitué de personnels de l'usine et de tankiste l'engage près d'Hottingen. Deux jours plus tard, il est finalement abandonné par son équipage dans le secteur de Summa, suite à ce qu'il semblerait une panne mécanique. Les Finlandais en profitent pour l'examiner avant qu'il ne soit remorqué, deux mois et demi plus tard, par six T-28 jusqu'à la gare de Perkijärvi, d'où il est rapatrié en pièces détachées vers l'usine LKZ de Leningrad. Suite à cet échec, le SMK ne connaît pas de descendance directe.



Caractéristiques générales

Équipage 7
Longueur 8,75 Largeur 3,36m Hauteur 3,35m
Masse au combat 45 tonnes
Blindage 60mm/ 60mm/ 60mm
Armement :  1 Canon L-11 de 76,2mm – 150 coups +  Canon de 45mm – 4 mitrailleuses de 7,62mm
Moteur  12 cylindres essence GAM-34BT  
Puissance 850 chevaux à 1850 tr/min
Vitesse : sur route : 35 km/h – tout-terrain : ?? km/h
Autonomie 220 km/Route – 160km/Tout terrain
Exemplaires produits: 1  


Sources : TNT HS11+Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: SMK(URSS) - 11/2014   Sam 29 Nov - 15:10

Lignes modernes.
On remplace le train de roulement par une coque et on a un navire de guerre ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: SMK(URSS) - 11/2014   Sam 6 Déc - 13:42

Salut mon cher Erich Marcks!
Hum!
Alors corrigeons une fois tes premières sources si tu le veux bien!
Connaissez-vous Afanasief Semenov Ermolaev?
Pas Vladimir qui était le constructeur d'avion.
Non!, alors de suite je vous conseil de lire un peux sa biographie.

Citation :
Afanasief Ermolaev

En 1934, à la fin de l'Académie militaire avec la spécialité en mécanisation et en motorisation de l'Armée rouge,
Afanasief et entrer à l'âge de Trente ans dans la SKB-2(*). Dans la SKB-2, il progresse rapidement chez les grands professionnels de l'usine de Kirov. En premier il participa à la production du Char T-28, et lorsque les travailleurs de l'usine de Kirov
Ont commencé la création d'un char lourd, lui donnant le nom de SMK (Sergei Mironovich Kirov), Ermolaev à développé pour lui
les transmissions 6 vitesse KPP,qui a ensuite été modifié par Marishkino.

Pendant les étapes préliminaires, la conception technique et la fabrication du char prototypes, était sous la responsabilité
de la commissions et de la gestion technique et ou NV Tseits en fut le responsable.
Plus tard, lorsque la N.V. Tseits a été congédié, et la poursuite des travaux sur le Prototype du SMK été transmise à Yermolaev.
Pendant la Grande Guerre patriotique de Afanasief Semenov à participé activement à la création des chars lourds
KV-8, KV-1S, KV-85, IS-1, IS-2 et ainsi que aux artilleries Automotrice lourds SU-152 ISU-122 ISU-152.
A cette époque Yermolaev était concepteur en chef adjoint et chef du Bureau expérimentale,
et plus tard d'une autre usine. En 1946, il a été admis en tant que membre au PCUS(b).
Il a par deux fois (en 1943 et 1946) eu reçu le Prix d'Etat de l'URSS,
a reçu deux Ordres de Lénine, Kutuzov 1 er et 2 ème rang, Révolution d'Octobre rouge, Bannière Rouge du Travail.

Bien alors quelques petit éclaircissement Pour les abréviations russes telle SKB-2

(*)SKB-2-GSKB-2 = Bureau en chef de la conception pour CTZ(**)
(**)CTZ = Usine de Tracteur de Tchelyabinsk

Donc ici, ont aperçoit aussi, que les Chars Lourds ont tous reçus des noms de Grand héro de l'URSS
ou plutôt des héro du membres du partie Communistes.
SMK pour Sergei Kirov
le KV pour Klement Voroshilov.
et les IS pour Iosef Stalin.

Et connaissez vous aussi, les projets Russes pour les chars, qui n’ont pas été approuvé, mais qui furent élaboré par les usines sur le papier, et certains autres ou après qu'il y'a eu été construit le prototype, et lors des tests, ils ont échoué, et ainsi, furent refusé d'être construit à la chaine?
Et ben il y'a une tonne de ses projets.....

Et là pour les chars multi-tourelles, il faut déjà remonter en 1931, ou le TA-1 fut le premier prototype.
du moins, pour l'usine n°185 (SMK Kirov), mais qui elle fut uniquement créer en 1936, donc auparavant, elle était dénommé Usine n°174 (avec cette usine 174, a été créer l'usine n°185) et en 1933 elle fut dénommé "OKMO"(opytno-konstruktorskij mashinostroitel'nyj otdel) qui traduit donne (Bureau Expérimental des constructeurs de machines).
le TA-1,TA-2 furent des Chars multi-tourelles selon la vision de son créateur, qui était Aleksei Nikolaev Asafov.
Canon de 76mm et 37mm + (déjà la vision de se protégé de l'arrière identiquement comme sur le KV-1, donc mitrailleuse Maxim).
Mais ici je vais vous faire vous donnez la primeur dans des sujets a part.




Dernière édition par SDKFZ le Dim 7 Déc - 14:05, édité 1 fois (Raison : changement du Nom ce n'est pas Yermolaev mais bien Ermolaev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich Marcks
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 68
Localisation : Belgique/5560 Houyet
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: SMK(URSS) - 11/2014   Sam 6 Déc - 19:14

Merci monsieur le professeur....mais n'en faite rien, traitez je vous en prie.... cheers je sais vos articles bien documentés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SMK(URSS) - 11/2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
SMK(URSS) - 11/2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'URSS menait des investigations sur les ovnis selon Wikileaks
» Cinéma : "Le voyage cosmique" (URSS 1935)
» L'ex URSS et les ovnis( partie 2): Les documents déclassifiés de la CIA FOIA & FBIS [Interview d'un Délégué du Ministèr]
» "Je veux aller sur Mars !" (URSS, 1957)
» la chute de l'URSS comparée... avec l'exode d'Egypte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: