Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La route de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5194
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: La route de la mort   Jeu 11 Déc - 14:20

La route Mergui

A partir de 1944,les victoires de la guerre en Birmanie commencait a changer de camp.
Les unités non combattante y compris le personnel des quartiers generaux,des civils japonais et les membres
du gouvernement fantoche birman ont commencé un exode de la Birmanie inférieure et de Rangoon fin avril 1945.
C eait la panique.La majorité des Birmans armé se sont retournés contre leurs anciens alliés et des centaines de japonais ont été tuées sur leur trajet vers la Thaïlande.
Avant ceci,le Haut commandement japonais à Rangoon avait ordonné la construction d'une route -la Route Mergui -
de Prachuap Khiri Khan à Tenasserim à Mergui (Myeik) sur le sud la côte de la Birmanie pour aider leur évasion.
Des prisonniers alliés ont été utilisés, mais la majorité était de la main-d'œuvre asiatique - les Romusha.
Peu d'entre ont survécus.


Le plan d evasion japonais

Les japonais avaient subi des defaites sévères dans leurs attaques de 1944 sur l'Inde - la 14ème division indienne
les a repoussés implacablement avec une énergie surprenante et avec tactique.
Tout les japonais ne souhaite de se donner la mort comme un Samouraï - le commandement de Rangoon a quitté la ville bien avant la prise de la ville mais a ordonné à ceux qui restaient de se battre au front jusquau dernier homme.
L'infrastructure,particulièrement,les lignes de chemin de fer et les ponts,étaient constamment bombardés par les alliés.
Les japonais ont donc regardé un nouveau parcours pour evacuer les troupes survivantes de la Birmanie.

Le Haut commandement japonais à Saïgon avait un plan pour avoir une armée prete qui résistent aux alliés
si ils attaquaient depuis la Thaïlande à Nakhon Nayok pres de Bangkok ou il y avait un grand camp japonais.
A la fin 1944,ils ont commencé à transférer plus de prisonniers de guerre allies à ce camp établi là, des officiers
de haut rang ,particulièrement .
Probablement,les japonais pouvaient s en servir comme bouclier humain si une attaque allies arrivait.
Tous les camps de prisonniers etaient entourés par des fossés (exemple au cimetière Chungkai a Kanchanaburi)
- les fossés n'étaient pas simplement pour la défense mais servaient aussi pour l'exécution en masse de prisonniers
si l occasion devait surgir.





Les japonais etaient conscients que les Birmans et les alliés thaïs se retournaient contre eux.
Ils avaient besoin d une forteresse,Nakhon Nayok etait celle la.


La route secrète

Au début de 1945,la construction de la Route Mergui,pour connecter Prachuap Kiri Khan et Mergui
a été commencée par les deux bouts de la route proposée.
Les étapes initiales étaient finies relativement vite,le terrain etant plat,mais il y a une chaîne de montagnes
qui court au milieu de la frontière de Birmanie-thaïe.
Quelques ouvriers sous contrat thaïs ont été tres bien payés pour travailler,mais abandonnaient
souvent le chantier en raison du travail excessif,des coups donnes et des exécutions.






D'autre Asiatique,les Romusha ont été amene et forcé de travailler,mais ils ont commencé rapidement
à mourir en grand nombre en raison des conditions insalubres et tres durs et quand le choléra a éclaté
beaucoup d entres eux sont morts .
Ensuite même les troupes japonaises ont participé au travail,y compris des officiers.



A suivre...


Dernière édition par naga le Ven 12 Déc - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5194
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: La route de la mort   Ven 12 Déc - 0:54

Le besoin de plus d'hommes

Début avril 1945,les japonais se sont servis des prisonniers de guerre alliés comme main-d'œuvre
et beaucoup ont été pris du camp hospitalier de Nakhon Pathom - on leur a dit que l on avait
besoin de 1000 hommes pour "un travail léger" en la Malaisie.
Plusieurs trains sont partis pour le sud .

Le Camp de Nakhon Pathom






Le bombardement allié de la ligne a fait que les trains ne pouvaient pas faire le voyage entier,
les prisonniers ont donc marches entre 40 et 70 kms selon où ils ont dû descendre,vers le camp de base
pres de Prachuap Khiri Khan.


Vallée Mortelle

Les prisonniers, britanniques, Australiens et hollandais,ont finalement appelé cela "la Vallée Mortelle" -
C'etait devenu leur camp hospitalier principal.
Quand ils sont arrivés la,ils ont occupé un camp Romusha abandonné et sale.
Il n'y avait aucun temps pour le nettoyer - le jour suivant,ils ont marchés vers le lieu du debut des travaux
a faire - 64 kms de coupe et de creusement d une forêt de montagne vierge.

Le travail était dur - de l'aube à 22h00, la plupart des jours avec des feux allumée par des fusées
de signalisation - pas seulement pour l'illumination,mais pour se preserver des ours et des tigres
la nuit.

Les roches étaient dynamitees,les arbres abattus et les morts enterrés dans des tombes superficielles
par des survivants épuisés,souvent les uns sur les autres.
La famine,l'épuisement et le manque de médicament,des japonais étaient particulièrement sévères,voila
le calvaire que devaient endurer les prisonniers.


Des japonais indifférents

Les japonais étaient généralement indifférent à la souffrance de ceux qui travaillaient
pour l'Empereur,les provisions etaient devenus peu fréquentes comme le travail progressait
à l'intérieur des terres montagneuses.Les prisonniers ont reçu peu de nourriture
- les malades et les mourants pas du tout.

L'officier superieur allie en charge sur la route Mergui était le Commandant D. B. Dewe
du Service Médical indien,qui a dû faire des devoirs médicaux et administratifs.
Les autres officiers supérieurs avaient été séparés de leurs hommes à Nakhon Pathom
- beaucoup avaient été envoyés au camp de Nakhon Nayok.
Quand la route a été termine en juillet 1945, le général japonais en charge a défilé sur un cheval
devant les prisonniers de survivants qui etaient debout au côté de la route.

Les troupes japonaises en gare de Bangkok lors de la retraite 1945






Les Japonais étonnés

Les événements se sont précipités pour les japonais - les bombes atomiques de Hiroshima et Nagasaki
ont mis fin au conflit soudainement et peu de japonais avait la chance d'utiliser la route Mergui
comme un chemin d'évasion.
La route avait coûté enormement de vies.Les morts Thais et Romusha n'ont jamais été enregistrées.
Le commandant Dewe s'était assuré que tous les survivants ont été rassembles et amenés hors
de la jungle,quand les forces britanniques liberatrices sont arrivées le 30 août 1945.
Après la reddition japonaise,ils ont trouvé 250 morts et 250 hommes en train de mourrir.

Les morts ont été rassemblés par les officiers alliés et enterres au Cimetière de Kanchanaburi.
Beaucoup de survivants ont ete envoyés à Rangoon pour leur rétablissement et le rapatriement final.
Peu de comptes rendus ont été écrits de l'histoire de cet épisode de la guerre,
mais on a été inclus dans un roman écrit par un ministre Presbytérien écossais,Donald Smith,
qui a travaillé sur le chemin de fer Mortel et la route Mergui,où il a finalement perdu la plupart
de sa vue en raison du manque de nourriture.
Le titre du livre “Pilgrims Progress”.


source
http://dtctravelblog.com
http://www.britain-at-war.org.uk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La route de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA ROUTE DE LA MORT EN ALLEMAGNE
» Prière pour obtenir la grâce d'être préservé de la mort subite et imprévue
» Priere pour Aline 21 ans morte dans un accident de la route
» Prières pour l'heure de la mort...
» Méditation de Powa pour le moment de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: