Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'attentat de Rastenburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kapitan
Kapitan
Kapitan
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 24
Localisation : Dans les faubourgs de Berlin
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: L'attentat de Rastenburg   Mar 11 Sep - 19:03

Ce n'est pas une bataille, mais sa c'est passer sur le front de l'Est. Et il n'y a pas de catégorie "évennement" pour se genre de choses.


C'est dans la salle des cartes de la Tanière du loup, camp retranché au fin fond d'une forêt de Prusse-Orientale, que Hitler a échappé à un grave attentat. Le Führer écoutait le rapport pessimiste du général Heusinger, relatant la situation sur le front russe, loupe en main, quand une violente déflagration dévasta la salle.

A quelques centaines de mètres de là, le colonel Claus Von Stauffenberg jeta un coup d'oeil à sa montre. Il était exactement 12h42. Le colonel, qui se trouvait avec le Führer quelques minutes auparavant, pensait pouvoir se féliciter d'une mission bien remplie. La mort du dictateur paraissait certaine.


Von Stauffenberg, 37 ans, avait mis à exécution un projet concocté de longue date par des généraux allemands déterminés à éliminer Hitler et à sauver l'honneur de l'Allemagne. Von Stauffenberg réussit à franchir les postes de contrôle et à rejoindre l'avion qui l'attendait. A 13h15 il décollait pour Berlin, où l'attendaient ses complices. Après 3 heures de vol, Von Stauffenberg se rendait immédiatement au ministère de la Guerre, qu'il s'attendait à trouver en pleine effervescence. Tel n'était pas le cas. Comme prévu, les comploteurs avaient bien reçu le coup de téléphone attendu d'un complice à Rastenburg, mais la communication étant mauvaise, les nouvelles étaient confuses. Il n'était pas bien certains que Hitler fut bien mort.


Bientôt, les comploteurs devaient déchanter : Hitler était blessé mais bien vivant. La serviette que Von Stauffenberg avait déposée sous la table, qui contenait la bombe, avait été malencontreusement déplacée par l'un des officiers présents. Le bilan s'élevait à quatre morts. Quant aux soupçons, ils portèrent sur Von Stauffenberg, qu'un sergent avait vu glisser la serviette sous la table. Il fallut quelques heures à Hitler pour se rendre compte de l'étendue du complot. Les deux tympans percés, le bras droit temporairement paralysé et les jambes brûlées, Hitler a reprit ses esprit et accueilli Mussolini, en visite à Rastenburg, lui aussi rescapé d'un récent coup d'État. Le Führer lui a montré le lieu de l'explosion, quatre heure à peine après l'attentat.

La composition du gouvernement fantôme
Les conspirateurs s'apprêtaient à remplacer le Führer à la tête du gouvernement par le général Ludwig Beck, ancien chef d'état-major des armées, qui avait démissionné en 1938 pour protester contre les projets de Hitler. Carl Goerdeler, ex-maire de Leipzig, devait prendre le post de chancelier, avec Wilhelm Leuschner, ex-dirigeant des syndicats, comme vice-chancelier.


A Rommel devait échoir le poste de commandant en chef des armées, et à Ulrich Von Hassel, ambassadeur à Rome avant la guerre, celui de ministre des Affaires étrangères. Des douze ministres choisis, seuls deux, Beck et Rommel, étaient militaires de carrières.

Von Stauffenberg, l'auteur de l'attentat
L'auteur de l'attentant n'était pas, au départ, opposé au régime nazi. Entré dans les premiers à l'Académie de la guerre de Berlin en 1936, Claus Von Stauffenberg avait été promu officier d'état-major deux ans plus tard.Il devait s'interroger sur la politique menée par le Führer dès les premiers pogroms et son opposition ne fit que croître à la vue des atrocités commises par les SS en Russie. Grièvement blessé en Tunisie, où il perdit l'oeil gauche et la main droite, Stauffenberg avait déclaré à sa femme : "Je sens maintenant que je dois faire quelque chose pour l'Allemagne. Nous autres, officiers, devons prendre nos responsabilités."


Sources: http://secondeguerre.net/articles/evenements/es/44/ev_attentatrastenburg.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guillaumelebrave
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 181
Localisation : ARRAS
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Mar 11 Sep - 20:19

merci pour toute ces info tu ma apprit beaucoup de petit chose que je ne savait pas sur cette tentative de coup d'état !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Sam 29 Sep - 16:34

La dite sachoche contenant les explosifs était sous la table, elle a était déplacée pour éviter de qu'elle ne dérange. En la faisant passer au bout de la table, derrière l'un des panneaux en bois supportant la table, la personne qui a ainsi déplacé la sacoche à sauver le führer.
Ce dernier cru en un signe et que son combat était juste.

Pour completer ton récit Capitaine Jankowiak j'ajouterai juste ceci.

Le soirée même de l'attentat alors que ce dernier avait échoué, le comte Claus Schenk Von Stauffenberg, fut arrêté au ministère de la guerre, alors situé Bendlerstrass par le général Fromm est fusillé dans la cour à la lumière des phares des véhicules. Fromm agit ainsi alors qu'il avait trempé dans le complot et qu'il espérait échappé ainsi à la Gestapo.
Loupé car cette dernière le rattrappa tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapitan
Kapitan
Kapitan
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 24
Localisation : Dans les faubourgs de Berlin
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Sam 29 Sep - 23:12

Generaloberst Halder a écrit:
la personne qui a ainsi déplacé la sacoche à sauver le führer.

C'est surtout la lourde table qui lui a sauver la vie, a... si seulement cet attentar aurait marcher, tent de vie humaine aurait était épargner...

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Dim 30 Sep - 11:02

D'accord avec toi mais l'histoire est ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Lun 1 Oct - 11:04

C'est dommage que vous ne pouvez l'écouter mais j'ai un enregistrement d'un ancien officier adjoint du général Scherf qui indique un point très important au sujet de la table , au moment de l'explosion , Hitler s'est penché tout simplement "comme trop en avant" et la bombe a explosé a ce moment même soulevant la dite table et lui servant de bouclier .Sa tête a heurté violemment le plafond , Hitler a eu une commotion cérébrale dû au choc .Ce qui expliquera les tremblements de sa main gauche et les terribles migraines qu'il aura ensuite .(traitées à la morphine bien souvent ) [document de mars 1966] .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: re   Lun 1 Oct - 11:16

Un point très important ;
jamais un seul ancien officier allemand ne m'a dit être d'accord pour arrêter cette guerre contre les russes . Une paix de compromis à l'ouest mais continuer le combat contre la russie . Leur souhait , concentrer toutes les forces des groupes "West" à l'Est .En fait , éviter que l'Allemagne ne tombe sous le joug communiste . La question est de savoir comment Churchill et Roosevelt aurait " vu " la chose .Il est net qu'ils auraient désavoués .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Lun 1 Oct - 16:30

A propos du complot du 20 juillet , j'ai appris avec grande surprise que Rommel avait obtenu l'accord de Sepp Dietrich (!!!) quant à une éventuelle capitulation des forces occidentales .
Est ce exact ? Qqun peut il confirmer ou infirmer ce fait ?

Merci d'avance

Florian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Lun 1 Oct - 17:43

ABSOLUMENT ! Sepp Dietrich a eu une violente dispute avec Kurt Meyer à ce sujet dans la nuit du 20 au 21 juillet ;
Dietrich :" oh, si le fuhrer serait mort , ce ne serait pas plus mal"
la réponse de Meyer a été terrible mais sans conséquences .Sepp Dietrich connaissait Hitler et il savait qu'il irait jusqu'au bout , quoiqu'il en coûte . Enregistrement de 1964 avec un officier se trouvant dans une grange au moment de la joute verbale entre les deux hommes , il indique clairement avoir "tout entendu" car s'étant caché dans un coin pour les entendre se battre .
Sepp Dietrich a aussi donné au Maréchal Rommel l'assurance du ralliement de la LAH sous ses ordres .( les personnes averties savent cela) .Rommel a aussi bien fait comprendre que pour la russie , c'est autre chose , le combat continue coûte que coûte .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzer-danny
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Lun 1 Oct - 18:02

werner peut tu nous dire précisement la réponse de Meyer à Sepp quand il lui a dit que le fuhrer pouvait mourir ça ne saurait pas un mal.

je ne connaissais pas cette anecdote très intéressante.merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Lun 1 Oct - 18:41

C'est extraordinaire , j'ignorais que cela avait été aussi loin Shocked
Un tout grand merci Werner pour ces précisions cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Lun 1 Oct - 18:54

Répondre avec certitude c'est impossible , mais une phrase comme

K.M. : " toi qui a fait ce reich avec lui , tu oses dire ça , qui a débarrassé notre reich de la vermine S.A. ,tu oses dire ça ! nous sommes tributaire (pour la traduction) du fuhrer !!" .

Cela , a peu de chose près a été entendu par plusieurs .Ces paroles sont restés confidentielles dans le sens que dans la SS on n'ose pas tout dire surtout concernant le N°001 de la LAH .
Le lendemain , tout était calme entre eux , mise à part la traditionnelle question de Dietrich " Ou est Kurt ?" rep. :" En première ligne comme toujours" .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Lun 1 Oct - 19:12

J'ai rencontré Wilhelm Mohnke , et oui pour la première fois en 1971 , selon mes notes .Le problème a été abordé et il m'a assuré que même dans la WSS , l' hypocrisie était reine .La mort d'Hitler l'aurait aussi arrangé mais il fallait faire avec .Pire , il a été le dernier général WSS à Berlin 1945 et a combattu jusqu'au bout .Voilà ce qui est important , ce que j'ai appris de lui , cela fait froid dans le dos :

"J'ai vu Hitler quand il m'a assuré que le peuple allemand devait mourir , seul les morts comptent .J'ai vu un fou , dément .Je sais que cela peu paraître puéril de nos jours mais le ressentiment pour le fuhrer que j'avais a disparu .Il ne me reste que les camarades .J'ai essayé de sauver des vies dans Berlin mais les Berlinois , paniqués , allaient souvent dans le mauvais sens.Quand Hitler est mort , j'ai pensé
enfin .Je sais que je suis un ancien SS mais malgré mes réticences , je reste fidèle à l'étendard , je risque toujours la prison [ 1971 ?] et je reste imperturbable .Hitler a trahi l'Allemagne , pas moi !(sur un ton sec) "

Je frissonne encore par leur témérité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Lun 1 Oct - 19:45

Je savais que Dietrich était au courant, mais je savais rien de l'altercation avec panzermeyer, tant qu'a Mohnke je suis pas trés surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Lun 1 Oct - 19:59

franchement c'est passionnant, d'où tiens tu de telles infos ? As tu spécialment étudié le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Lun 1 Oct - 21:29

J'ai été professeur de français et philosophie .J'ai parcouru l'Europe pour retrouver des vétérans allemands .J'ai tout noté ou enregistré .Pas facile à l'époque avec des magnet et des bandes ! Et surtout , faire profil bas .
Je redonne ces 2 adresses au cas ou vous seriez tombé à coté .

http://battleww2.forumactif.fr/Le-Front-de-l-Ouest-f3/le-debarquement-vu-par-un-enfant-de-7-ans-t183.htm

http://battleww2.forumactif.fr/Le-Front-de-l-Ouest-f3/Les-lapins-t187.htm

Oui , j'ai connu ces hommes en action , mais ils restent des hommes .Chrétien , j'espère que Dieu saura en sauver beaucoup .Quant à l'humanité , quelle désolation ...

J'aime être ici parmi vous .C'est sérieux ! Jeunesse , ne vieillissez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Lun 1 Oct - 21:50

:Chap:
chapeau bas, je suis sincère !!!
J'espère que tu nous apprendras encore bcq de choses, c'est ça aussi le "devoir" de mémoire.
Pour ma part , moi qui me situe qq part entre l'agnostisme et l'athéisme, je pense qu'un homme reste en vie tant qu'il subsiste en nos mémoires et un site comme celui ci peut nous aider à nous remémorer de très nombreuses personnes tombées apparement en vain sur les champs de bataille et, en se les remémorant, en veillant sur la flamme de leur mémoire, on leur redonne vie ... Il n'y a rien de plus important...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Lun 1 Oct - 22:20

Là je dis chapeau, un grand coup de chapeau à toi et merci.
Je ne sais pas pour les autres je serai un peu comme un disciple avec son maître.

Pour la vieillesse si on avait le choix.... Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzer-danny
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Mar 2 Oct - 2:27

merci werner de nous montrait que sous leurs uniformes les allemands restaient des hommes....

J'espére que tu as gardé des notes de toutes ces anecdotes qui apportent au devoir de mémoire et permet de devoiler des visages différents du soldat allemand tellement décrié et assimilé à un monstre sans sentiment.

Tes notes, tes souvenirs et tes entretiens avec les anciens combattants allemands devraient etre publié pour éviter qu'ils ne tombent dans l'oubli.

Ils ont autant de valeurs que certaines analyses d'historiens Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Mar 2 Oct - 3:28

mille fois d'accord avec Panzer-danny cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzer-danny
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Mar 2 Oct - 4:27

merci florian :cool!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Mar 2 Oct - 11:04

J'ai commencé un livre à ce sujet en 1977 ! et il est toujours au même point ... Je reconnaît avoir couru plusieurs lièvres à la fois .Pour mes notes rassurez vous , tout est classé et j'ai prévu ce qu'il faut afin que rien ne retombe dans le néant . Mon petit fils va bientôt travailler dur afin de mettre les enregistrements sur support CD .J'ai 70 ans et je suis fier de savoir me servir d'un ordinateur et de vivre toujours chez moi . Cependant , il m'est impossible de faire certaines choses , je reconnais que le progrès me dépasse parfois .Pour mettre des photos , un jour , j'ai mis 2 heures pour comprendre . J'adore Descarte, en outre philosophe mécaniste , je pense donc ... je ne comprend pas toujours , Mais je SUIS !

Pour revenir à l'attentat de 20 juillet 1944 , il y a une personne que j'ai rencontré et c'est la seule donc je ne garde pas du tout un bon souvenir , Ernst otto Remer . Celui-là, une plaie . D'un égocentrisme démesuré .J'ai rencontré des personnes " peu recommandable " mais ils avaient un sens de développement , Remer , aucun .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   Mar 2 Oct - 11:06

Très intéressantes informations, merci Werner41 !

pas sûr que cela soit réellement à la bonne place (bataille de l'Ostfront ?) mais c'est sans importance... lol!

Le problème est que l'attentat de Rastenburg (associé avec l'exploitation par Goebbels du Plan US d'après-guerre pour l'Allemagne transformée en gigantesque paturage sans industries ni armées... désolé je ne me souviens plus du nom) ont amené un raidissement de la résistance et surtout une légitimation des "jusqu'au-boutistes".

Le peuple allemand a alors but son calice "jusqu'à la lie".

Le moindre propos réaliste (donc défaitiste) aboutissait à la pendaison immédiate au lampadaire ou à un croc de boucher.

Cela explique également que l'administration nazie refusa l'évacuation des populations face à l'avance inexorable de l'armée rouge.

Pour finir, si l'attentat avait réussi, les Alliés auraient refusé tout arrêt des hostilités limité à l'Ouest. C'était donc soit la Capitulation, soit la poursuite de la descente aux enfers (je pense pour ma part que les successeurs de Hitler n'auraient pas lutté jusqu'au bout, mais c'est juste un sentiment perso...).

Cordialement,

CM

PS : Hé les gars, faudrait dormir la nuit ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Mar 2 Oct - 11:13

Tout à fait d'accord avec toi CM , j'ai toujours pensé , que , SI , Hitler mort , les états majors à l'ouest se seraient implosés . Certes avec des conséquences terribles .(suicides , lâcheté , opportunisme ) et c'est encore le soldat allemand qui aurait supporté le poids d'un effondrement plus ou moins chaotique .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
werner41
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 80
Localisation : Granville
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re   Mar 2 Oct - 11:25

PRECISION . En outre d'avoir été professeur de Français et Philo , j'ai été aussi professeur d'histoire , cela va sans dire .

http://ostfront.forumpro.fr/Anecdotes-temoignages-f25/Le-debut-de-l-Ostfront-t250.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attentat de Rastenburg   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'attentat de Rastenburg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'attentat, de Khadra, en troisième
» Biomatech... un attentat ?
» Un attentat à l'âne piégé tue un policier
» Tentative d`attentat islamiste a Ottawa
» Attentat à la bombe à Bouira en Algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Batailles-
Sauter vers: