Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kommando der Erprobungstellen K.d.E.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Kommando der Erprobungstellen K.d.E.   Mer 28 Jan - 19:06

Qu’es ce que l’on ne trouve pas, quand ont recherche d’autre renseignement, ou que l’on effectue des contrôle !!!

Alors ici, j’étais entrain de rechercher d’autre information sur le Me262. Pour ce qui ne l’on pas suivit, voici le lien. http://ostfront.forumpro.fr/t963p60-me-262
Et je me retrouve a avoir les renseignements, sur toutes les unités qui était subordonné a elle.
Donc je m’empresse tout naturellement, pour créer un tout nouveau sujet, spéciale pour le Kommando der Erprobungstellen. (Commandement des bases des Essais. Abréger en Allemand « KdE ».)
Donc je vais de suite commencer le sujet….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Kommando der Erprobungstellen K.d.E.   Mer 28 Jan - 20:19

Citation :
Kommando der Erprobungstellen (Commandement des bases d’essais de la Luftwaffe.)
Selon les termes du traité de Versailles de 1919, il fut interdit, ou prohibé à l'Empire allemand, le développement et la construction d'avions à des fins militaires. Toutefois, le ministère de la Défense (Reichwehrministerium  (RWM)) ont déjà mis en place depuis 1920, des départements qui avaient la tâche de préparer le terrain pour la création des bases aériennes pour le développement et les essais pour la luftwaffe. Ainsi donc dans le, département  « Truppenamt » (TA) fut créer un sous département « Luftschutz » TA (L) (Protection aérienne département des troupes (TA) (L) Air,) et ainsi qu’un second département toujours autant prohibé, soit l’Inspektion für Waffen und Geräte (IWG) (l'inspection des armes et du matériel).

A la date du 1 Février, 1939 au Département de la technologie, du remplacement et de l’Amtgruppe  "Industrie et de l'Economie" étaient nommé le Generalluftzeugmeister, ou ce poste fut tout nouvellement créer (GL), et qui lui a été subordonné directement au secrétaire d’état de l’Aviation.

Le Général Udet a été nommé Generalluftzeugmeister et a été à cette date tout en conservant son poste de chef du département Technique, le directeur pour la gestion et le contrôle de la technologie, ainsi que la surveillance  de la livraison de la Luftwaffe.
Après son suicide le 17 Novembre 1941, la responsabilité pris l'ancien secrétaire de l'aviation au RLM, le feldmarschall Milch, au sein de l’état major de ce département. En automne 1941, a été créer le (Kdo.dE) (Commandement des bases des Essais. Techniquement parlant, il a été subordonné au commandant des bases des essais (KdE), et qui lui a son tour était subordonné au chef du département Technique (Technischen Amt) et qui travaillait en étroite collaboration avec les départements de développement C à E  du département technique (GL / C).
Ou ce dernier poste a été occupé par le major Petersen jusqu'à la fin de la guerre. Après la dissolution du poste  de Generalluftzeugmeister   le 27 Juillet 1944, la responsabilité ou la direction et donc l'ensemble de la technische Luftrüstungl (Technologie de l’armement aérienne) au chef de la Technologie Aérienne (chef TLR), mais juste avant la fin de la guerre, cela changea encore une ultime fois au chef des Remplacement de la Luftwaffe  « Befehlshaber der Ersatzluftwaffe » (BdE-Lw).


Jusqu'en 1945, ont été créer les bases des essais (E-Stelle) suivantes, et ou elles furent a nouveau partiellement dissoute : Rechlin, Travemünde, Tarnewitz, Peenemünde, Udetfeld, Madüsee, Werneuchen, Sud (Foggia), Munster Nord, Jesau, Arctique Finsee, Cazeaux (Sud) et Karl Hagen.
En outre, en 1941 un grand nombre de Erprobungskommandos  (Ekdo) et des Erprobungsstaffel Escadrille pour les essais ont été mis en place, dont certains ont que brièvement été formé pour effectuer les essais d’un type particulier d'aéronefs et après que ces essais furent satisfaisant et que les tests ont été terminé, elles ont été à nouveau aussi rapidement été dissoute.

Alors ici, vous est donnez la vision sur le travail, qui avait été demandé, et ainsi que les différentes subordinations auquel les unités, furent hiérarchiquement subordonné.
La prochaine fois, je vous liste toutes les unités subalterne, et il y’en as, pour tout les gouts et les couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Kommando der Erprobungstellen K.d.E.   Jeu 29 Jan - 19:33

bien continuons un peu.
Citation :
Les Bases pour les ESSAIS

(Torpedowaffenplatz) Base d’armement des Torpilles pour la Luftwaffe, elle se trouvait à Gotenhafen-Hexengrund (~ 1942-1945) Le 2 Avril 1942, la base d’armement des Torpilles de la Luftwaffe a été nouvellement créer en tant que Base externe à la Luftwaffe. Elle était autant point de vue des hommes autant point de vue disciplinairement subalterne sous le commandant du Generalluftzeugmeister (Département technique). Point de vue de son ordre de Bataille militaire, elle a été, autant économiquement que sa gestion administrative affecté au Luftgaukommando I (Commandement du Territoire Aérien I). A partir du 1er mai 1944, la subordination de la base d’armement des torpilles pour la luftwaffe changea, ou elle devenu subalterne du commandement des Bases des essais (E-Stellen). Qui lui était le responsable de l'essai des torpilles et de l'équipement largué par l’air.

Jesau (actuellement Niveskoye au Sud de l’ancienne ville Königsberg Coordonné de l’ancien terrain d’aviation : 54°33'44"N 20°35'59"E) en fonction (1943-1944)

Cette base pour les essais (E-Stelle), a été fondée en 1943 en tant que base aérienne externe du site d'essai de Peenemünde Ouest. La tâche principale de la base pour les essais de Jesau, était de mener du travail d'enquête pour la distance et la proximité des détonateurs, et ainsi que les essais de l’Avion fusée Messerschmitt Me 163. En Août 1944, la base pour les essais de Jesau a été dissoute.
Déssolé, pour aujourd’hui cela a été court.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Kommando der Erprobungstellen K.d.E.   Ven 30 Jan - 20:06

Citation :
Munster  Nord (1935-1945)

Déjà en 1916, à Münster –Breloh a été créé, sur la surface de 6500 hectare, pour la première fois, les essais et la fabrication pour les munitions à gaz. A partir de 1935, le site a été a nouveau sélectionner pour faire identiquement, comme dans son passé les essais et la fabrication pour l’armement  de guerre chimiques, et a été mise en place le site d’essais pour la Heer (Armée de Terre) Munster-Nord, qui était subordonnée au Heereswaffenamt  (Département de l’armement pour la Heer). Autant la Luftwaffe utilisa le site du département de l’armement,  pour les essais techniques des bombes chimiques pour les attaques à haute altitude et ainsi que pour les conteneurs pour les vaporisateurs  d’armement produit chimique pour les attaques au sol.

Peenemünde Ouest, plus tard, Karl Hagen (ca. 1939-1945)

Après le début de la construction fin du mois de Juillet 1937, Peenemünde Ouest a débuté dès le 1er Avril, 1938 son fonctionnement. La direction du site jusqu’au  1 Septembre 1942 était donné à Uvo Pauls inne , puis au major Otto Stams et la fin de l’année 1944, son successeur fut le Major Karl Henkelmann.  Les travaux de la E-stelle (site des essais) était les essais des moteurs de fusées, fusées lancer et ainsi que les engins largué et par guidage de télécommandés (par exemple Fi 103, Hs298). Le groupe central du site pour les essais était la direction pour les vols, qui était responsable de l'utilisation du parc avions. Elle lui fut aussi affecté  une station météorologique. Sur le site expérimental, y furent activé  les groupes d'essais suivants, qui eurent travaillé dans les différents domaines d'activités:

E 2: systèmes de missiles avec la propulsion des fusées, y compris le soutien des troupes du commando pour les essais (Fi 1203 et Hs117)
E 3: moteurs et carburants
E 4: Radio et des systèmes de contrôle du guidage
E 5: équipement (alimentation, systèmes de contrôle, site pour les images, base pour la mensuration)
E 7: l’installation pour les armes largué par air, ciblage, et les essais de l’équipement de ciblage
E 8: installations au sol

A partir du mois d’avril 1945, la E-stelle a été déplacé sur l'Aérodrome de Wesermünde à Bremerhaven.

Rechlin (environs. 1925-1945)

Déjà en 1916 le programme, était de faire des « recherches sur les avions, ou la formation ce faisait sur le lac Müritz » et en 1918 pendant la 1ère guerre mondiale, les recherches cessèrent. En vertu des dispositions du Traité de Versailles, les installations sur le site, ont été démantelés au début des années 20. Mais dans le cadre de la poursuite des essais camouflé d’avion sous la République de Weimar, y fut construit un terrain d'aviation pour les essais Rechlin et qui devenu opérationnel  des 1925. Sur l'initiative du Hauptmann Student, la « Deutsche Versuchsanstalt für Luftfahrt (abréger DVL Site de Recherche pour l’aviation Civile)) à Berlin-Adlersdorf y aménage sur leurs site un département « M » (Militaire  Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Kommando der Erprobungstellen K.d.E.   Sam 31 Jan - 12:40


continuons encore avec la suite de Rechlin
Citation :
Le "Waren Luftfahrtverein e.V." (L’association de l’aviation club pour le transport de marchandise) qui a été fondée en 1925, acquis pour le compte du Reich la surface nécessaire et a pris en charge l'exploitation du nouvel aérodrome. Les opérations de travail et de vol ont commencé dès l'été 1926. De 1927 à 1928, la Albatros Flugzeugwerke GmbH avait loué à Berlin-Johannisthal le centre, qui a partir de cette année fut dénommé sous le nom de "Erprobungsabteilung der Albatros Flugzeugwerke Johannisthal" (département des essais des Usines d'avion Albatros de Johannisthal). Après que le Reichsverband der Deutschen Luftfahrt-Industrie (la Fédération du Reich de l'industrie de l'aviation allemande (RDL)) avait pris la place des la fin de 1929 à la demande du département des troupes de la Reichswehr, qui a été maintenu sous le nom camouflé "RDL Erprobungsstelle Staaken" (Site d'essai RDL de Staaken). Après la prise du pouvoir par les nazis en 1933, les installations de Rechlin devenu le plus grand site des essais (E-Stelle) et a été rapidement agrandis pour les équipements de l'aviation civile. Dès 1935, la E-Stelle de Rechlin a été considéré comme une pièce maîtresse de la Luftwaffe. Sur l'énorme surface du site, jusqu'à ce que la guerre a pris fin, ont été fondé quatre grands complexes de construction avec différents utilités:

Le groupe Nord
avait la direction et de la gestion technique, le commandement de la base aérienne et de la station météorologique; ainsi que les Essais de fuselages (et à partir de 1936), le matériel radio et de navigation, des équipements d'avion et de l'équipement de bord, les essais médicaux de l'aviation et des haute fréquence et les recherches ionosphérique

Le groupe Sud
Essai des moteurs, et des moteurs à réactions, des matériaux et des carburants et lubrifiants

Le groupe Est
Essais de munitions pour les armes embarqué et ainsi que les armes largué.

Le groupe Ouest
Les essais militaires (seulement entre 1935-1938) groupe de contrôle et le centre, la récupération des engins perdu, et ainsi encore que l'atelier de formation.

Initialement, les activités du centre de Rechlin, était basé sur les essais de vol et de moteur. Cela comprend à la fois des essais en vol des moteurs, les mesures des différents composants du moteur et le développement complet d'avion prototype. Les autres domaines de responsabilité comprennent les essais de l'équipement d'avion ainsi que les instruments pour le sauvetage et l'équipement de sécurité pour l'avion, jusqu'au système hydraulique - et d'équipements radio et de navigation.
A partir de 1933, ont aussi été effectués les essais d'armes à Rechlin. L'accent a été fait, pour menée les essais des munitions pour les armes embarqué, ainsi que les essais de décrochage des engins largué pendant les essais en vol. Après le début de 2ème Guerre mondiale, ici furent également menée les différents tests sur les avions prise de guerre, pour évalué les résultats.
Bien, je vais voir, pour pouvoir terminer encore aujourd'hui ce chapitre sur Rechlin…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Kommando der Erprobungstellen K.d.E.   Mar 3 Fév - 13:48

la suite et la fin pour rechlin plus d’autre..

Citation :
En plus des tests purement technique, sur tous les avions et de leurs nouveaux modèles d'équipement d'avions,  ont été testés pour leur aptitude militaire en particulier après le début de la seconde guerre mondiale. Pour cet aboutissement, fut créer le Erprobungskommando Lärz, ou ont été attribués pour les essais, ces types d'appareils qui ont été testé sur le terrain. A partir de la mi-1944, lärz reçus pour tester les nouveaux avions à réaction Me 262, Ar 234 et He162 ou ces tests était de la plus haute priorité. La E-Stelle de Rechlin subi plusieurs changements organisationnels au long de son existence. (Provenant en tant que source « une compilation de la publication de Beauvais. »)

Sud (Foggia) (~ 1941-1942) (Coordonné GPS : 41.461752, 15.565284)

La « base d’essais Sud » a commencer à fonctionné pendant la seconde moitié de l’année 1941 sur l'aérodrome de Foggia, en Italie. Il a été conçu pour les essais des torpilles largué par les airs et pour les armes sous-marines, qui eux ont été déplacé  en raison des conditions défavorables à Grosseto. A la fin du mois de Février 1942, il fut décidé de transférer la base d’essais Sud dans le Sud-Ouest de la  France à Cazaux près de Bordeaux, ou débuta son fonctionnement sur son aéroport a partir du mois de mai 1942. Les vols des essais ont été utilisés pour la mesure balistique sur les types de bombes, et ainsi que les différents conteneurs, le contrôle de l’équipement pour le ciblage et pour les bombardements. Le Commandant de la base d’Essai était le hauptmann Henno Schlockermann. En raison des opérations de raids aériens alliés du mois de Mars et Septembre 1944, ou le centre fut fortement endommagés et plusieurs avions d'essai ont été détruits, dans un premier temps il fut seulement limitée, puis il cessa définitivement d’exister. Par ordre du 10 Octobre 1944, la base d’essais a été officiellement dissoute.

Tarnewitz (1937-1945)

La construction a commencé en 1935, deux ans plus tard, la base d’essais de Tarnewitz a été officiellement mise en service. La tâche de la nouvelle base d’essai était de tester les nouveaux systèmes d'armes des l'avion de la Luftwaffe. En plus du contrôle de l’armement de base des mitrailleuses et des bombes, ont été également intégrées les armes nouvellement développés des rockets. Les différentes tâches ont été attribuées au différents groupes W1 (installation), W2(balistique et visières), W3 (affût et disque) et W4 (armes à bord et munitions). À partir de 1938, la base d’essai est divisé entre les divers groupes armes, mitrailleuse et munitions, y compris les tests des rocket (IIA), des affûts et les Disques (II D), Balistique et visières (IIE), l'installation d'armement dans l'avion (II F).

Travemünde (1928-1945)

La base d’essai à Travemünde a été créé dans l’année 1928, sous le nom de camouflage «Reichsverband der Deutschen Luftfahrtindustrie Gruppe Flugzeugbau (Fédération nationale Allemande de l’industrie aérienne du groupe  Construction d’avion)" une base d’essais pour les hydravions (SES). Planifier initialement après la 1ère guerre mondiale comme une base d’essai de test secret pour l'aviation navale. Après la prise du pouvoir par les nazis, le RLM en 1934 a élargi ses fonctions. Ou l’objet de l'activité des tests à Travemünde était les tests d'hydravions et de leur équipement, les mines marine et ainsi que les torpilles largué par air et des navires spéciaux et des bateaux pour aéronautique. Cela comprenait l'essai des hydravions pour les atterrissages sur les pistes verglacées et enneigées, tentatives d'atterrissage sur des porte-avions et les opérations de sauvetage en mer avec l'avion. La base d’essai a été divisée en 1933 dans les groupes suivants:
A: navigation, équipement radio, matériel nautique, équipement spécial
B: exploitation des avions, des navires, des quais, des catapultes et des véhicules, les services au sol
E: service de vol, mise à jour pour les pilotes
F: tests de l'avion, préparation, la mise en œuvre et évaluation des mesures, des rapports, des critiques
G: Test des engins embarqués, appareil radio, laboratoire, atelier de mécanique de précision, services photo, copie
K: l'administration, personnel, équipement, bâtiments, des centres
M: moteurs, des hélices, des unités agrégats, des ateliers et bancs d'essais

Udetfeld (1940-1945) (coordonnés Gps : N 50°30'4"E 19°5'43" Zendek)

(Photo du mois de Janvier 1945, actuellement c’est l’aéroport international de Katowice)

La base d’essai  « Udetfeld » (champ aérodrome Udet)  a été construit en 1940 à proximité de Bytom / Haute-Silésie. Elle a été commandée au début par le Major Werner Zober, plus tard, par le lieutenant-colonel Rieser. Le chef pour les essais était l’ingénieur de l’état major  Fl. Rudolf Noch.  La tâche de la base d’essais était l'essai de petites bombes explosives et incendiaires, des bombes à parachute et des bombes à détonateurs spéciaux et ainsi que l'acceptation de dynamitage de tous les types de bombes allemandes (non explosé). À un certains moments, ils eurent aussi la tâche de faire les essais sur les parachutes et les sièges éjectables. Et pour cette tâche, ils leurs furent équipé d'une base de mesure, de plusieurs emplacement de largage  et d’un emplacement pour les photos. Les dernière expériences et mesures ont eu lieu à la fin de Janvier 1945, peu avant l'invasion de l'armée soviétique. La base a été fermée avec l’ordre du 15 Février 1945, ou ses travaux, furent repris à partir de la base d’essai de Rechlin.

Bien, peut être que pour demain, j’aurais la possibilité de vous écrire encore d’autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kommando der Erprobungstellen K.d.E.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kommando der Erprobungstellen K.d.E.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bücker 181 mit Panzerfaust ...
» la drôle de guerre
» Viktors Arajs, ce grand criminel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Avions-
Sauter vers: