Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Jeu 5 Fév - 16:31

Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités pour la Luftwaffe).

Alors oui, pour certain, cela vas devenir une aide réel, puisque pour identifier une unité, d’après une photo, montrant un appareil, c’est parfois un vrai casse tête.
C’est pourquoi, je me permets, de vous donnez la liste des codes d’identification pour chaque unités.

Déjà il exista plusieurs codes pour les enregistrements.
Il y avait le code d’enregistrement Civil commençant par la Lettre "D-xxxx". Soit ce numéro d'enregistrement, et cette notation d'enregistrement remonte pour ses débuts dans l'année 1934, ou le RLM:

Citation :
Avec effet du 20 Mars 1934, le RLM a publié un décret dans lequel les chiffres précédents (désignation de l'année 1920),  ont été remplacés par quatre lettres. Le premier d'entre eux est maintenant codé suivant la classe d'aéronef selon le tableau suivant:

Classe A1 pour les engins ayant un poids jusqu'à 500kg, étant équipé d'un moteur et jusqu'à 2 personnes. D-Y…

Classe A2 pour les machines ayant un poids jusqu'à 1000kg soit monomoteur ou bimoteur jusqu'à 3 personnes D-E…

Classe B1 pour les machines ayant un poids jusqu'à 2500kg soit monomoteur soit bimoteur et pouvant transporter jusqu'à 3 personnes. Codé D-I…

Classe B2 pour les machines ayant un poids jusqu'à 2500kg soit monomoteur ou bimoteur pouvant transporter jusqu'à 6 personnes. Codé D-O…

Classe C1 pour les machines supérieur à 2500kg monomoteur et pouvant transporter plus de 6 personnes. Codé D-U…

Classe C2 pour les machines supérieurs à 5000kg, et étant équipé de plusieurs moteur et pouvant transporter plus de 6 personnes. Codé D-A…

Les deux classes "C", vers le milieu de l'année 1939 ont été fusionné dans la classe "C", mais cela n'affectait que les entrées dans les licences d'avions. Les catégories de poids et les différentes lettres U et A sont restés.

Pour les hydravions le poids des classes disposait d'un léger écart, les valeurs suivantes:
A1 jusqu'à 600kg
A2 jusqu'à 2200kg
B jusqu'à 5500kg
Et la classe C était pour les hydravions supérieurs à 5500 kg.

Et il n'existait pas de désignation spéciale pour les machines hydravion.
Et ce genre de codification, est resté en service jusqu'à la fin de la 2ème guerre mondiale.
Et bien sûr, comme avant la seconde guerre mondiale avait débuté, certaine machine telle le ME109 et le 108, ou le JU87 et les autres anciens, ont tous été enregistrer en civile avant de recevoir le numéro d'enregistrement Militaire.

Bien, la je m'arrête juste un court instant, en raison que la partie militaire et beaucoup plus longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Jeu 5 Fév - 20:47

Bien continuons un peu.

Citation :
Immatriculation Militaire (Luftwaffe)

Même dans l'armée, au début il n'y avait pas de marquage identification unité sur les avions (première guerre mondiale). Seulement peu de temps avant le début de la 1ère guerre mondiale, a été rajouté la Croix de Fer (visible dans tous les films parlant de la 1ère guerre mondiale, (Baron rouge, Von Richthofen et d’autre avions bi-plan)) cette Croix de fer, eut  été la représentation pour le symbole de la nationalité (portée autant sur les avions autrichiens que allemands). Leurs différentes modes de créations, jusqu’ au dit "Balkenkreuz"  (croix en poutre) doivent être traités séparément pour leurs représentation.

1. Dans la période d'après-guerre et en raison du traité de Versailles, il n'existait plus officiellement  d'avion militaire et pas plus, malgré l'abrogation de toutes les autres restrictions de construction, après 1926, la restriction sur la construction des avions militaires resta…….

…..Tous les avions qui ont été construit à la fin des années vingt et même plus ceux qui ont été construit  au début des années trente, ont été construit à des fins militaires et ces dernier qui ont été construit en étant payé a travers des recettes fiscales, cela  pourrait facilement être enregistré  à travers la numérotation et par la suite, ce qui ont été enregistré en portant les lettres alphabétique, ont eut l'approbation pour voler. Donc, c'est un conte de fées, lorsque quelques uns, énumèrent, que ce n'est qu'avec l'émergence du  RLM en 1933, qu'a débuté la création de la Luftwaffe. Mais, probablement, pendant cette année avec l'arrivé du RLM, que a été élaboré, et même ciblé et mis en œuvre tous les plans existants, et en mettant l'accent sur le secret.

Le 26 Février 1935, était arrivé le temps pour le démasquage des constructions qui ont été préalablement  construit sous l'étrange dénomination de camouflage "Risiko Luftwaffe" (Risque Luftwaffe). Risque, en raison que on n'était pas sûr que sur le comportement, des principaux  signataires du traité de Versailles, dans la vue de cette flagrante violation du contrat. Et pour contrer une intervention de ces états, qui eux ont été fortement armés, cette intervention, et ce au début de la Luftwaffe allemande, elle n'eut  aucune chance. Et même jusqu'aux protestations diplomatiques, mais rien n'est venu ... La structure, bien que toujours, elle fut accompagné par des difficultés de toutes sortes, mais elle pourrait se poursuivre. Mais en outre, avec les enregistrements  il n'était toujours pas possible de faire une  distinction entre les avions militaires et civils.

Cela fut uniquement possible, ou un ordre, provenant du ministre du Reich de l'Aviation Civile (Ministre de la Luftfahrt du Reich) et du commandant en chef de la Luftwaffe (RDL u. ObdL) du 8 Août, 1935 qui a apporté un changement fondamental. La distinction étant l'intégration de la croix en poutre ayant la croix noire et qui eut des doublure blanche sur ses grands côtés, semblable a la croix de la fin de la Première Guerre mondiale, et qui elle était déjà prêt à l'emploi, pour ces machines "mis à niveau, c'est à dire constamment fourni par des armes ou des bombes" sur les avions désignés, furent introduit un nouvel emblème. Ou il fut aussi intégré les codes propres, qui désormais remplacèrent les anciennes numérotations d'enregistrement civil.  Et Ils apparurent, comme cet exemple .:

21 + B 83

où dans cet exemple, la numérotation, le chiffre 2 indiquait la zone Aérienne (Luftkreis) dont l'unité de l'avion dépendait, le second chiffre 1 indiquait que l'avion appartenait à la première Escadre qui a été créer dans cette zone aérienne. La lettre B derrière la croix indiquait que c'est le deuxième avions de l'escadrille, et le chiffre  8 suivant indiquait le numéro de l'escadrille, et le dernier chiffre  c'était pour son affectation dans le III Groupe de l'escadre. Il y avait également des fonctions spéciales dont leur traitement nous mènerait trop loin.

Tout les avions de la Luftwaffe, ayant pour but d'avion Ecole, Entrainement, Formation, Voyage et avions de transport de la Luftwaffe ont conservé leurs immatriculations civiles existantes. Mais les avions Ecole qui étaient équipés avec des armes ou des rack à bombe, a cela fut en plus ajouté à côté de son enregistrement civile un Balkenkreuz  tout en dehors  sur le dessus et le dessous des ailes et aux côtés du fuselage et ainsi aussi que au centre du marquage de la lettre, a l'arrière de la lettre d'identification de la classe.

2. L'identification pour les Avions écoles, furent elle modifié a travers l'ordre Daté du 26 Janvier, 1937 liée à l'avion des écoles, de l'abteilung deremplacement des pilotes qui ont été "constamment mis à jours". A présent, ces avions eurent le code "S"  (pour Ecole) en tant que première lettre, en outre, suivi du numéro de la zone aérienne (Luftkreis), la croix et d'un numéro séquentiel qui résulte une lettre (AZ) et un certain nombre (01-99) composé, telle que cette exemple:

                                    S4 + A 11

Dans le même ordre il fut précisé que "tous les autres avions restant, allaient gardé leurs numérotation précédente de l'enregistrement civile" D-xxxx" et groupe de lettres».

Bon ce n'est que le commencement….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 6 Fév - 16:02

bien voyons à présent une nouvelle classe d’attribution pour l’année 1937.

Citation :
3. Immatriculation pour le Transfert.

En 1937, le nombre de production des avions par l'industrie d’aviation, tournait à plein régime, et leur nombre produit  était d’une telle grandeur, que leur nombre commençait à menacer sérieusement le département d'immatriculation, qui eux n’arrivaient plus à suivre, pour immatriculé les différents avions. Par conséquent, le RLM rendu à travers un ordre daté du 23 Septembre 1937, aux industries de l’aviation, la responsabilité pour codé temporairement leurs machines produite, et cela fut seulement applicable pour les avions militaires, et le temps pour le transfert du fabricant ou de l’atelier de réparation de la société, jusqu'à la destination finale qui était l’unité de la luftwaffe, qui allait détenir l’avion produit, et où cet unité par la suite lui attribué leur numéro d’identification finale de l’unité. Ces numérotations temporaires pour le transfert n’ont été brièvement sur l’avion, ou elles ont été peintes, a travers une mixture de peinture lavable, de couleur noir ou blanche, et qui furent au départ, uniquement être inscrite sur le bas des ailes. Et uniquement après l’ajout d’un second ordre a la date du 16 Janvier 1939, leurs indiquait qu’a présent, il fallait en plus inscrire avec cette peinture, leurs numérotation d'immatriculation temporaire, sur les deux côtés du fuselage. Ils consistaient en deux groupes de deux lettres, dont le premier groupe fut le dérivé du nom de la société, à savoir. DO pour Dornier, HE pour Heinkel ou FO pour Focke-Wulf. Ce premier groupe de lettres autorisés, mais pour éviter toute confusion avec le symbole "D"- pour la nationalité Allemande, il leur fut interdit d'utiliser en tant que première lettre une voyelle. Ainsi, par exemple. Pour la société ATG,  ont retrouva uniquement le marquage  TG de la fin de son nom de sa compagnie. Le deuxième groupe de numérotation alphanumérique, après le Balkenkreuz  (croix en poutre) était composée essentiellement d'une consonne et une voyelle dans n' importe quel ordre. Telle une numérotation temporaire pour un He 46, qui a été construit dans la société Bücker, et qui devait être transférer à  une unité de reconnaissance aérienne, par exemple, sa numérotation ressemblait à ceci .:
BU+RE.
Cette procédure a été utilisée presque par tous les industrielles, les ateliers d'entretien et par les ateliers de réparation des constructeurs d'avions. Chacun de ces numérotations est qui a été délivré temporairement, bien sûr, de temps à autre, un autre cas pour la livraison, est qui était arrivé fréquemment. Il y avait aussi le type de numérotation d'immatriculation qui a été utilisé pour le transfert des avions à l'étranger, qui remonte à l'année 1938. L'ordre correspondant ou le décret jusqu'à présent n'ont pas été retrouvé. On peut ainsi que prouver leur existence dans les journaux de bord des avions transférer; ainsi que le nombre d'entrées correspondants. Il y avait comme des caractéristiques, la correspondante de la classe de l'avion, qui ne se différenciait que par deux particularités, son poids de l'autre classe civile. La deuxième lettre était toujours un X, Y ou Z. Et même la troisième lettre était l'une des dernières lettres de l'alphabet, généralement un V ou W, mais encore une fois mélangée avec les lettres X, Y ou Z. La première numérotation de ce genre était "D-AYWI", et qui as été utilisé pour le transfert de la quasi-totalité des DO-24  pour les Pays-Bas. Mais aussi beaucoup de Bu 131 et Bu 133 qui ont été transférés avec des numérotations de façon similaire vers la Hongrie, tels. Comme "D-EYZE" ou "D-EYWA". Aussi pour le transfert vers la Bulgarie des Do-17 "D-AXVN" jusqu'à "D-AXVV" qui fut utilisé.
Aussi pour la Finlande, ont retrouve pour des DO-22
"D-OXWF" qui fut enregistré sous la numérotation Finlandaise DR-195
"D-OXWG" qui lui fut enregistré sous la numérotation Finlandaise DR-196 (Lelv 6)
"D-OXWD" qui lui fut enregistré sous la numérotation Finlandaise DR-197 (1/Lelv 6)
"D-OXWH" qui lui fut enregistré sous la numérotation Finlandaise DR-198

Toute cette numérotation pourrait être utilisée plus d'une fois, bien sûr.

4. Modification de l'emblème de la Nationalité du III Reich (Nazi) sur l'empennage.

A travers l'ordre du 8 Décembre 1938, mais qui a uniquement compter a partir du 1er Janvier 1939, sur l'avion allemand, y devait être ajouté le drapeau rouge contenant la croix gammée, qui devait être attribué aux deux côtés de l'empennage vertical. Le svastika noir lui-même est resté à son ancienne place, mais qui à celui-ci, fut ajouté une bordure blanche, qui à son tour était contourné par une fine ligne noire, qui à partir de cet instant a aussi pu être remplacé par les couleurs de camouflage de l'arrière plan. Cette forme d'identification nationale, ont été transmise aux emplacements de montage et a été mis en œuvre par les principaux fabricants pour en édité leurs propre normes d'usine d'avion. Dans le même temps tous les avions militaires qui eurent volé jusqu'ici encore avec l'enregistrement civil "D et les quatre lettres", furent militairement codés. En remplaçant l'ancienne Lettre d'enregistrement civile "D" et qui Fut:

WL-. . . .
("W"= Wehr et "L" pour la Luftwaffe, ce que l'on pouvait bien sûr trouver aussi sur les plaque d'immatriculation des voitures de la Luftwaffe).

Remplacé. Ainsi, bien que la modification entra en vigueur un peu après le 1er Janvier, et sur tout les avions qui furent produit a partir de cette date, d'autre part tout les avions qui eux furent déjà actif, telle dans les écoles et qui furent déjà utilisé pour le vol, eux n'ont pas été repeints. Mais lorsque un nouvel avion provenant d'un centre de production délivré à la Luftwaffe, que ici c'était pour une école d'aviation, entraînement ou pour la formation, ou pour le transport, oui cela conformément au paragraphe 1, dernier alinéa l'enregistrement civile "D" a été remplacé par "WL".
(Soit ici il, nous laisse comprendre, qu'il n'y a pas eu de changement, tant de temps, que l'avion existait, et que les changements ont uniquement affecté les nouveaux appareils qui ont été produit).

5. Entré en vigueur de l'immatriculation des unités. (Verband Kennzeichen)

Autour du mois de Juillet 1939, il fut nouvellement remodifié l'immatriculation des unités. A chaque d'entre elle, leurs fut attribuer  un numéro d'identifiant, qui consistait en une lettre et un chiffre, qui pouvait  aussi être dans l'ordre inverse. Jusqu'au début de la guerre, tous les avions de ces unités,  qui ont été combinés à la Luftwaffe, ou depuis Février de l'année ont été repeints dans la nouvelle forme. Ainsi, par exemple, il fut transmit à la Première Escadre de transport de la Luftwaffe, cette nouvelle forme de code:

Kampfgeschwader z. b. V. 1   =  1Z +..

L'abréviation. Z.b. V. = pour une utilisation particulière. Et cette forme de codification a été est utilisé par toutes les unités jusqu'à la fin de la guerre, à l'exception des Chasseurs, qui pour leurs avion, comme avant déjà, appartenait à une toute autre différentes règles. Et pour répondre leurs critères, ici il faudrait écrire un chapitre distinct.

Et pour les Stammkennzeichen soit "l'identification de son origine constructeur" elle entra en vigueur a travers l'ordre du 18 octobre 1939, et resta actif, jusqu'au mois de Juillet 1944, ou en raison des mesures drastiques pour faire des économies, et aussi pour simplifié, les StKz. furent retirer, et remplacer par les Werknummern (numéro de constructeur d'usine, se trouvant sur l'empennage ).

Ainsi ici, vas donc commencer  la longue liste de la numérotation d'enregistrement des unités.
Et ou ont pourra essayer de les identifié suivant les photos transmises.

Ainsi avant l'insigne de la croix noir, ont retrouve le fameux code d'identification de chaque unité. (Verband Kennzeichen).

A1 + = Attribué au KG53 ou "Legion Condor" au Geschwader "Escadre"

A2+ = Attribué en premier au I/ZG 52 (Escadre de destruction)

Ou par la suite a partir du 06/07/1940, le A2+ a été attribué au II/ZG2, sous le commandement du Générale de la luftwaffe Allemande se trouvant en Finlande.

A3+ Attribué au KG200, puis au Versuchs Kommando 200, puis au Versuchs Kommando 36.

A4+ Attribué a la Luftbeobachtungstaffel 3. IV/ ZG26 (3ème Escadrilles d'observation aérienne, 4ème Groupe de ka ZG26.)

A5+ = Sturzkampfgeschwader 1, qui par la suite le I/Stg1 ont créé au mois d'octobre 1943 le Schlachtgeschwader 1, ou le A5+ a été transmis a la nouvelle Escadre de Combat.

A6+ = Aufklärungsgruppe 120 soit le 120ème Groupe de Reconnaissance Aérienne.

A7+ = Luftverkehrgruppe Rangsdorf (Groupe de Trafic Aérien de Rangsdorf????).

A8+  Kampfschulgeschwader 2 (2ème Ecole d'Escadre de combat)

A9+ (pas réellement été identifié)

B1+ Restkommando/St.G.1, Verbindungsstaffel 53, Störkampfgruppe 1, Transportstaffel I. Fliegerkorps (Le reste pour les unites du St.G.1, qui par la suite, ont été assigné a la 53ème Escadrille de Relai, et par la suite au 1er groupe de harcèlement au combat, et puis à l'escadrille de Transport du 1er Corps d'aviation.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Sam 7 Fév - 14:00

Alors continuons.

B2 + = Luft-Beob. Staffel 8 (8ème Escadrille d'observation aérienne)

B3 + = Kampfgeschwader 54 (54ème Escadre de Bombardier  "Totenkopf" (Tête de mort))

B4 + =  Nachtjagdstaffel Finnland, puis Norwegen; Luftdienstkommando 1  (Escadrille de chasse nocturne Finlande puis Norvège;  Service du 1er  Commandement Aérien)

B5 + = Stab/FAGr. 3 (Etat major de la 3ème Fernaufklärungsgruppe "Groupe de Reconnaissance aérienne Longue Distance")

B7 + = Wekusta 1 ou Westa 1 (Wettererkundungsstaffeln 1 " (unité uniquement à la taille d'escadrille (1ère Escadrille d'information Météorologique))

B8  + = Sanitätsflugbereitschaft 2 (A la disposition pour l'évacuation de la 2ème Sanitaire (Médecine, infirmerie))

C1 + = Erprobungskommando 16 et E-Stelle Peenemünde (Me 163)  (pour Peenemünde je n'ai pas trouvé d'occurrence, mais pour Bad-Zwischenahn deux  Me-163 ont été immatriculé C1 + dans l'année 1944, pas avant)

C2 + = Aufklärungsgruppe 41, Nahaufklärungsgruppe 3 (41ème Groupe de Reconnaissance Aérienne puis au 3ème Groupe de Reconnaissance Aérienne Proche)

C3  + = Transportstaffel II. Fliegerkorps, Transportstaffel 5 (IIIème Groupe, Escadrille de Transport Aérien du corps d'aviation, puis a la 5ème Escadrille de Transport Aérien)

C5 + = Westa 26/Lfl.6 mit Staffelbuchstaben . H (Wettererkundungsstaffeln 26. (26ème Escadrilles d'information météorologique de la 6ème Flotte Aérienne (si sur l'avion la définition de l'escadrille est la lettre "H".

C6 + = Kampfgruppe z.b.V. S7 (Reggio), Kampfgruppe z.b.V. 600, Transportfliegerstaffel 4 (Groupe de Bombardier  ZbV S7; Groupe de Bombardier ZbV 600 et ainsi que la 4ème Escadrilles de Transport de l'aviation).

C8 + = Kampfgeschwader z.b.V. 323, Transportgeschwader 5  (Escadre ZbV 323 de Bombardier; 5ème Escadre de Transport Aérien).

C9 + = Nachtjagdgeschwader 5, III./NJG 6 ( 5ème Escadre de Chasse nocturne et au IIIème Groupe de la 6ème Escadre de la chasse nocturne).

D1 + =  Seeaufklärungsgruppe 126, Luftdienstkommando 65 (126ème Groupe de Reconnaissance Aérienne puis au 65ème commandement de Service aérien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Lun 9 Fév - 19:21

Je pensait continuer dans ce sens, mais, il m'est devenu clair, que si je continue à poster ainsi, avec la suite des numérotation affecté.
Là un grand nombre de personne, vont plus rien comprendre.

Ainsi, je recommence, mais cette fois ci, je vais commencer avec les Armes, soit:
Reconnaissance
Bombardier
Destructeur (Zerstörer)
et pour finir, pour que vous puissiez aussi mieux comprendre, ce sera avec la catégorie des chasseurs.Puisque cette dernière catégorie, avait une combinaison propre a elle....

Et je vais le tout accompagner de photo des unités. et aussi pour l'année.

Donc ne soyez pas impatient, en raison, que cela vas me prendre un temps fou, pour retrouver des photos des unités qui avait existé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Lun 9 Fév - 20:37

Ainsi, comme j’ai trouvé un autre site, qui lui, les as plus répertoriés suivant leurs types, et aussi, pour que moi, je vous peux donner toutes les informations pour l’identification des Chasseurs, qui elle est une classe a part…. enfin, je vous donne ainsi en premier les identifications pour les avions de Reconnaissance. Soit les "Aufklärungsgruppe" et autres.
J'ai tenté pendant 2 heures, a créer un tableau avec les BBCodes, mais les codes, ne sont pas satisfaisant pour moi, ainsi, je vais juste lister unité par unité de Reconnaissance avec les photos.


Citation :
le 10 Octobre 1942, le postes VNOS a remarqué près de Astrakhan un seul avion de reconnaissance. Pour l'Interception fut envoyé les avions du  572 IAP (Régiment d'aviation de Chasse). Le Wing Commander le lieutenant Colonel Ivan Kazakov était capable d'identifié l'ennemi. "La question," selon le modèle ne se posait plus, et l'avion a été abattu. ou les pilotes soviétique sont retourné en toute sécurité à leurs base, et le «Junkers» est tombé à 60 km au nord-ouest de Astrakhan. Selon les données allemandes, le jour de la mission de reconnaissance sur la Basse Volga dans la région d'Elan - Astrakhan, un avion n'est pas retourné Ju-88D-1 W.Nr.1613 «T1 + KL» de la 3e Escadrille Aufkl.Gr. 10 "Tanneberg."




Bien, alors ici, il n'y a aucun doute, le "T1" était le code pour l'année 1940-1942 pour le Aufkl. Gr. 10.
L'unité a été décimé en janvier 1943 à Stalingrad avec Paulus.

Bien je continue, juste avec cet exemple de Numérotation, uniquement valable, pour les Groupes de Reconnaissances, en raison, que chez eux, la plus haute unité ou leurs escadrilles ont été subordonné, c'était le Groupe. Ici le groupe était autonome donc pas de "Geschwader" soit une unité Escadre qui lui est supérieur.

Alors "T1+KL" T1 = le code affecté au 10ème Groupe de reconnaissance.
et après le "+" l'avion dispose des deux lettre "KL".
Pour la 1ere lettre après l'insigne de la croix soit la lettre "K" = 11ème Avion de l'Escadrille.
Si maintenant cette première lettre après la croix, aurais été la lettre "A", ainsi cela serait le 1er Avion de l'Escadrille, = au Commandant de l'Escadrille, puisque, ici pour le marquage, c'est identique, comme pour les Blindés, le commandant d'une unité recevait aussi toujours par priorité, le n°100, n'es ce pas?
Ainsi c'est aussi valable pour la Luftwaffe.

Maintenant, si un avion a été détruit, ou abattu, donc perte de l'avion, comment le suivant fonctionnait, es ce qu'il recevait à nouveau la lettre attribué, a l'ancien avion, qui a été abattu?.
Lorsque j'ai fait mes premières recherches, sur le ME262, ici, je me suis aperçus, que un avion a été abattu en Octobre 1944, dans la même unité, en 1945, cet même numérotation, a refait surface, pour un tout autre appareil, avec un tout autre pilote.
Ainsi, je dirais a première vue, oui, ou plutôt, comme l'escadrille, comptait ~16 avions, ainsi, de la lettre A-P ont été les premiers appareils.
Mais la lettre "A" étant toujours réservé Pour le commandant de l'Escadrille. ou le Commandant du Groupe.

Ainsi ont retrouvera 2x la lettre "A" une fois pour le commandant du 10ème Groupe de Reconnaissance.
et une nouvelle fois pour le commandant de l'escadrille.

Bien, maintenant passons, à la seconde lettre "L" qui elle est attribuer à la 3ème Escadrille.
Ce qui fait donc, l'avion du commandant de cette 3ème Escadrille, a lui, sont avion a été codé "T1+AL"
Tandis que pour le commandant du 10ème Groupe de reconnaissance, à lui, son appareil, a été codé.
"T1+ A" (ici je ne suis pas entièrement sûr???, en raison, que cela provient de la logique, et que j'attends, la réponse provenant des allemands.)

Alors ici, pour cette 3ème Escadrille, du 10ème Groupe de reconnaissance.
il y'a ainsi, "AL->ZL" en code.

Pour la 1ère Escadrille a été affecté la lettre "H"
Pour la 2ème Escadrille a été affecté la lettre "K"
Pour la 4ème Escadrille a été affecté la lettre "M"

Et voilà une autre preuve de mes raisonnements de logiques.


Citation :
Sur la E-Stelle (See) à Travemünde, le 16/07/1942 le He 115 B (V-Cool, codé T1+HH (Pour la 1ère Escadrille du 10ème Groupe de Reconnaissance), c'est crashé juste après le d’écolage contre la montagne se trouvant à Midtfjell in Eidfjord. Les 4 membres de l'équipage, ont tous été tué.


Mais ici, ont sait, que la 1ère Escadrille de ce 10ème Groupe de Reconnaissance, elle se trouvait en Russie.

Et ici je vient d'avoir la réponse des Allemands.

Pour ce dernier étant immatriculé "T1+HH", ben ici comme c'est un prototype, le RLM, avait transmis les codes "T1+" pour le Stammkenzeichen, à Heinkel pour leurs prototypes He115.
et ont ne peut pas simplement voir la différence entre un Stamkenzeichen et un Verbandkenzeichen.
l'un a été transmis à l'usine pour les prototypes, et l'autre a été transmis à ou plusieurs escadrilles.


Dernière édition par SDKFZ le Ven 13 Fév - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Mar 10 Fév - 17:57

Et maintenant passons à la 2ème unité pour le Groupe de Reconnaissance.

ici il s'agit du 11ème Groupe de Reconnaissance, soit le Aufklärungsgruppe 11.

à lui fut attribuer comme ont vas le voir, la lettre 6M+.
Et à nouveau, ici avec 6M+ML c'est une nouvelle fois la 3ème Escadrilles. puisque la lettre "L" c'est le code pour cette 3ème Escadrille.
Ainsi ont as le 13ème Avion (pour la lettre "M" après la croix) de cette 3ème Escadrille de ce 11ème Groupe de Reconnaissance.
A été utilisé jusqu'en 1942 par cet unité.
ultérieurement le code fut transmis à une nouvelle unité, qui seulement a été créer en 1944.

Cette 3ème Escadrille, 3.(F)/Aufkl.Gr.11 avec ses BF110-D2, a effectuer en 1942, des vols de reconnaissances pour l'état major de la 6ème Armée (Paulus)
la 5.(F)/Aufkl.Gr.11 avec ses Hs126 elle a effectuer des vols de reconnaissances pour l'état major de la 11ème Panzer Division.
la 4.(F)/Aufkl.Gr.11 avec ses Ju88-D2, elle a effectuer des vols de reconnaissances pour l'état major de la 4ème Armée.
et la  1.(H)/Aufkl.Gr.11, elle avec ses Hs126, elle a effectuer des vols de reconnaissances pour l'état major de la 8ème Panzer Division.

Donc identiquement pour la 1ère Escadrille ont auras "6M+AH jusqu'à 6M+ZH"
Pour la 2ème Escadrille, elle aura le code "6M+AK jusqu'à 6M+ZK"
Pour la 4ème Escadrille ont aura "6M+AM jusqu'à 6M+ZM"
pour la 5ème Escadrille elle lui a été attribué la lettre "N" ainsi cela donne pour cette 5ème Escadrille "6M+AN jusqu'à 6M+ZN"

Et ultérieurement il y'aura en plus encore la 11ème Escadrille qui a elle sera attribuer la lettre "V" soit 6M+AV jusqu'à 6M+ZV.

Les premières escadrilles de ce Groupe 11 Reconnaissance à longue Distance qui ont fait partie à l'opération "Barbarossa"ont été:
2.(F)/Aufkl.Gr. 11 (soit 6M+AK -->6M+ZK)
3.(F)/Aufkl.Gr. 11 (soit 6M+AL -->6M+ZL)
4.(F)/Aufkl.Gr. 11 (soit 6M+AM -->6M+ZM)
donc a partir du 21/06/1941.


Dernière édition par SDKFZ le Ven 13 Fév - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Mer 11 Fév - 14:39


Celui ci est la 11.escadrille du 12 Groupe de Reconnaissance, ou je vous en parlerais un autre jours
Bien alors a elle fut affecté le code H1

je vous écrierais l'histoire un autre jours. En raison que il faut que je les liste en escadrilles, en raison, que d'une escadrille a une autre, cela peut changer.
Mais ici pour 1941, avec ses hs126, la 2ème,6ème et 7ème sont elle aussi listé avec des pertes d'appareils, mais là, pour les noms des aérodromes, ca c'est une autre music.

Certains ont surement du se trouvé en pologne, d'autre en hongrie, d'autre encore sur le territoire slovaque etc... donc difficile actuellement de retrouvé les lieux avec les noms russes.

donc un autre jours.


Dernière édition par SDKFZ le Ven 13 Fév - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:01

ici cette réponse cera réservé pour le 13ème "Aufklärung gruppe"
je le fais ainsi, en raison que je vient de tomber sur un livre, qui me donne différent code. des divers unités de reconnaissance.

A ce 13ème Groupe fut affecté le code 4E
existe t'il des variantes, comme ont pourra le voir avec la 4eme escadrille du 33eme groupe???
ont vas voir cela ultérieurment


Dernière édition par SDKFZ le Ven 13 Fév - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:01

ici cette réponse cera réservé pour le 14ème "Aufklärung gruppe"

A ce groupe, qui faisait partie, des premier groupe de reconnaissance aérienne, participant à l'opération "Barbarossa" à lui fut donné le Verband Kenzeichen "5F"

Euh rectifions vite l'erreur, avant que un spécialiste de Rommel, me crie dessus!!!.

Spécialiste de Rommel, oui en fait, sur le Front de l'est, pour l'opération "Barbarossa", de ce groupe, fut juste une seul escadrille, c'était la 4ème.
(ma source Zubov, énumère juste 13 première escadrilles, et pour le 14ème Groupe est uniquement mentionné la 4ème.)

Soit ici cela équivaut les codes "5F+AM -->5F+ZM"

Et bien sûr, lorsque un avion a été abattu, ou bien que il fut compté en tant que disparu, (uniquement après le temps ou comptait la recherche pour les disparition.). Ainsi le même code fut réutiliser, pour une nouvelle machine.
J'en ai vue, qui d'une année a une autre, le même code réapparait

Ah ben en voilà une des photos.



Dernière édition par SDKFZ le Ven 13 Fév - 19:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:02

ici cette réponse cera réservé pour le 15ème "Aufklärung gruppe"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:02

ici cette réponse cera réservé pour le 18ème "Aufklärung gruppe"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:06

ici cette réponse cera réservé pour le 21ème "Aufklärung gruppe"

alors je trouve ici 3 code différent, et affecté a 3 escadrilles différentes

P2+ affecté a la 4ème Escadrille
P2+ affecté à la 5ème

C2+ affecté à la 2ème

O2+ affecté à la 3ème

donc ici, il se peut aussi, que pour l'identification, certains ont du jouer au jeux "je ne suis pas sûr mais je vais dire..."
c'est possible, comme c'est possible pour les avoir mal identifié.


Dernière édition par SDKFZ le Ven 13 Fév - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:06

ici cette réponse cera réservé pour le 22ème "Aufklärung gruppe"

pour ici, j'ai pour le moment du 4N pour la 4ème Escadrille.

Et la 1ère Escadrille, de ce groupe, elle fus affecté en Laponie a la 5ème Luftflotte (Flotte aérienne), et décidément, encore du Rowehl.


Citation :
Le 18 juin 1941, le gouvernement finlandais a permis a la Luftwaffe d’utiliser certains de leurs aérodromes: Helsinki-Malmi, celui d’Utti, qui était situé à 10 km à l'est de Kouvola, celui de  Luonetjarvi, qui se trouvait au nord-ouest de Tampere et ainsi que ce de Rovaniemi, Kemijärvi et Petsamo (Pechenga maintenant). Déjà le même jour sur l’aérodrome de Luonetjarvi eurent atterris trois Do-215 provenant de la 1ère escadrille du Aukl.Gr. Ob.d.L .., Qui a fait des raids de reconnaissance dans le cœur de la partie nord-ouest de l'URSS. (Rowehl)

Sur le terrain de Rovaniemi  entrèrent trois Do-17P provenant de la 3ème Escadrille de reconnaissance Aufkl.Gr.22,  tandis que l'équipage de l'un d’entre eux, qui  a été piloté par Konrad Knabe, a survolé de façon répétée le territoire russe. Le lendemain matin, en s’envolant à 0600, heure du matin (horaire de Berlin) de Rovaniemi, ils se sont envolé comme des fantômes, ou ils ont encore franchi pacifiquement, la  frontière qui était encore toute endormi et en toute impunité, pour  effectué un relevé aérien des zones fortifiées soviétiques à l'ouest de Kandalaksha. Dans les jours suivants, les avions prirent des photos  "Dornier" du chemin de fer de Mourmansk.


Bien alors ici, cela nous apprend beaucoup de chose, pour les avions immatriculé dans une unité.  Et que ont vient de retrouvé, brusquement dans une toute autre zone, ou l’escadrille, ne s’y trouve pas.

3ème (F)Aukl.Gr.22 elle détenait le code 4N+AL-->4N+ZL
Ainsi dans ce lot, 3 soit en tant qu’unité (Kette (Maillon de la chaine)) a été transmis dans l’extrême nord.
Et bien sûr, par la suite, arrivera la 1ère Escadrille de ce Groupe, (encore, ici cela il se peut, qu’ils ont juste envoyé quelques rotte ou Schwarm) mais cette 1ère Escadrille est listé jusqu’en 1944.
4N+AH-->4N+ZH

Et bien sûr, la 1ère Escadrille, ont retrouve des avions abattu ou écrasé près dans la region de Pskov en Juin-juillet 1941.


Dernière édition par SDKFZ le Sam 14 Fév - 18:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:07

ici cette réponse sera réservé pour le 23ème "Aufklärung gruppe"

Alors pour ce groupe, je vient de retrouver suivant les avions retrouvé, ou abattu etc..
la 1ère;2ème et 5ème Escadrilles avait le code 6K
Ainsi pour la 1ère : 6K+AH-->6K+ZH
pour la seconde: 6K+AK-->6K+ZK
et pour la 5ème : 6k+AN-->6K+ZN

ici il se peut aussi trouvé encore quelques surprises pour le futur.


Dernière édition par SDKFZ le Sam 14 Fév - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:07

ici cette réponse cera réservé pour le 24ème "Aufklärung gruppe"

atsci, décidément, je suis tombé sur des groupe qui furent déjà reformé en 1938, donc regardez l'aufklärung Gruppe 22. pour cette unité


Dernière édition par SDKFZ le Sam 14 Fév - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Ven 13 Fév - 13:08

ici cette réponse cera réservé pour le 25ème "Aufklärung gruppe"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   Sam 14 Fév - 14:28

Je continue ici avec le 31ème Groupe reconnaissance longue distance.
Alors à lui fut transmis le code 5D

ont retrouve des pertes d'avions ayant ce code dans toutes les Escadrilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Verband Kennzeichen (Code d’identification des unités)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Code binaire : à quoi ça sert ?
» Identification araignée
» [Euproctis similis] Identification de Chenille merci..
» [Onychogomphus forcipatus] libellule pour identification
» [Oxythyrea funesta]: recherche d'identification

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Avions-
Sauter vers: