Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chiens de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Chiens de guerre   Mer 24 Juin - 1:02









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mer 24 Juin - 8:05

Tous ces chiens sont superbes, mais il ne faut pas s'y fier, ils sont terriblement dangereux...

Les Soviétiques utilisaient des chiens comme des armes anti-chars, ils leur attachaient des mines télécommandées sur le dos et les envoyaient contre les Panzer allemands.

Pour les dresser, ils mettaient de la nourriture sous des tracteurs ou sous des chars d'entrainement.

Ce genre de méthode a aussi été utilisée avec des dauphins contre des navires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mer 24 Juin - 12:54

Des unites de chiens US ont ete utilises pendant les campagnes de Guam, Okinawa et Guadalcanal,pour alerter
les marines d attaques japonaises de jour comme de nuit.
Les chiens ont ete entraines a ne pas aboyer lorsqu ils percevaient une attaque enemie.












Un monument a leur gloire a Guam





source
vet.utk.edu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mer 22 Juil - 1:42






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Jeu 23 Juil - 18:29

Tous les talents et énergies à contribution.
Et quand un chien allemand rencontrait un chien russe, que se passait-il (est-ce arrivé ?) scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Ven 24 Juil - 0:29

Les animaux n ont pas de nationalites,ils obeissent a leur maitre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Ven 24 Juil - 11:34

Oui, mais sachant que les soldats ont des odeurs particulières (graisse d'armes, tissus, cirage, rations, tabac, produits anti-parasites etc ...) les clebards sont habitué à renifler tout ça et s'en imprègnent forcément en vivant avec eux.
Que pourrait-il se passer en cas de rencontre (et déjà est-ce arrivé) avec un congénère aux odeurs différentes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Ven 9 Oct - 1:45


J'ai déjà entendu plusieurs fois dire que certains chiens de guerre ayant servi comme chiens d'attaques n'ont jamais pu être rapatrier et étaient abattus sur place avant que les troupes rentrent au pays...

J'avais entendu cela au sujet des chiens s'étant battus au Vietnam ...
Qu'en est-il, savez-vous quelques chose à ce sujet, est-ce vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Ven 9 Oct - 11:33

Citation :
J'ai déjà entendu plusieurs fois dire que certains chiens de guerre ayant servi comme chiens d'attaques n'ont jamais pu être rapatrier et étaient abattus sur place avant que les troupes rentrent au pays...
Sûr qu'après en avoir fait un tueur, il est difficile de le changer en animal de compagnie.
Le bestiau est devenu tout simplement dangereux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Sam 10 Oct - 1:51

Je pense que certains chiens sont rentres au pays avec leur maitre comme c est le cas aujourd hui
dans les armees modernes ou alors ils sont en chenil militaire jusqu a la fin de leur jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Sam 10 Oct - 15:10


Merci pour vos réponses, je trouvais tellement injuste d'abattre ces chiens qui, pour la plupart, avaient sauver la vie de leur maîtres et en même temps de toute ls section les accompagnant.

Evidemment, en en ayant fait des tueurs, il n'était pas aisé de les faire redevenir de bons toutous d'intérieur.

Cela a du être un sacré crève-coeur que de devoir abattre son compagnon de combat, surtout qu'e ces hommes avaient certainement des dettes importantes envers ces chiens.

Je suis content que ces procédés aient changé et que les animaux soient aussi rapattriés, aprés tout, ce n'est pas de leur faute si ils sont devenus ces chiens de guerre.

Et tout être vivant mérite le respect et après tout, certains de ces chiens ont été décorés, ce qui fait d'eux de véritables soldats...Et on ne laisse pas un des notre derrière nous. Semper fi ¨¨
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Jeu 19 Nov - 7:53

Puisque que c est la guere en France:

Assaut à Saint-Denis : hommage à la chienne du RAID morte pour la nation

Après les terribles attentats de Paris qui ont fait 129 morts et 352 blessés selon un dernier bilan, la Fondation 30 Millions d’Amis adresse ses condoléances aux familles des victimes. Elle rend aujourd’hui hommage aux 5 policiers blessés et à la chienne du RAID abattue ce matin lors de l’assaut contre les terroristes à St-Denis.

Diesel, une chienne malinois de 7 ans, faisant partie du RAID a été tuée par des terroristes au début de l’assaut à St-Denis (18/11/2015). Alors que les forces de l’ordre menaient une opération d’envergure dans un appartement, elle a été envoyée pour rechercher des « explosifs » et jauger la menace à l’intérieur selon des informations confirmées par la police nationale. En attendant le compte rendu des circonstances exactes de l’assaut, la Fondation 30 Millions d’Amis salue l’acte de bravoure et de sacrifice et rend hommage à ces chiens d’exception, engagés jusqu’au bout auprès de leurs maîtres pour servir la France.



Les amis des animaux n’ont pas été les seuls à s’attrister du décès de cette chienne. Un hashtag « #JeSuisChien » a même été lancé sur les réseaux sociaux et de nombreux hommages ont été diffusés.

source
30millionsdamis.fr


Ce 18 novembre 2015 à 5 heures du matin, les forces de police font entrer Diesel dans un appartement de Saint-Denis où sont retranchés des terroristes, pour jauger de la menace à l'intérieur, voir si l'espace n'est pas miné. Touché, l'animal est revenu sur ses pas pour retrouver son maître, et est mort dans ses bras.
Il s'agissait d'un chien puissant, rapide, malicieux, avec une masse musculaire très importante pour son poids.

source
agencebretagnepresse.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Ven 20 Nov - 2:02

Aucune legende pour ces deux chiens tues en mission.
L hommage rendu aux chiens ressemble beaucoup a une ceremonie boudhique avec les fleurs.
Mon chien a eu cette honneur en Thailande apres son deces- 17 annees de vie passees avec nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Ven 20 Nov - 15:32

Regardez la barbarie lors de la "fête" de l'Aid...
Animaux égorgés devant les enfants, ça ne peut que susciter des vocations... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Lun 23 Nov - 1:20

Chiens parachutistes anglais utilises pendant le debarquement en Normandie le 6 juin 1944
pour neutaliser les batteries cotieres allemandes.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Lun 23 Nov - 11:11

Animal fidèle ami de l'homme.
N'empêche, j'ai lu il y a peu que 75%, 3 sur 4 donc, des clébards de part le monde sont errants ou abandonnés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Lun 23 Nov - 13:08


Les autorités russes ont fait un beau geste en offrant un chiot berger allemand à la police française en remplacement de la perte de Diesel, la chienne qui a ouvert la voie dans la charge du RAID contre les terroristes en France

http://fr.sputniknews.com/actualite/20151120/1019684401/russie-france-diesel.html?fb_action_ids=1522886061354954&fb_action_types=og.recommends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Lun 23 Nov - 15:09

Helas,c est pas reciproque.
Le gouvernement francais ne s associt avec les russes qu a cause des attentats du 13 Novembre et par vengeance contre Daesh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mar 24 Nov - 1:32

Rob, un chien anglais parachutiste decore - 20 sauts en Afrique du Nord.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mar 24 Nov - 8:42

Naga dit:

"Helas,c est pas réciproque.Le gouvernement francais ne s associt avec les russes qu a cause des attentats du 13 Novembre et par vengeance contre Daesh."

C'est vrai, mais je crois que le peuple français est moins obtus que ses dirigeants et que l'amitié franco-russe si elle n'est pas sincère au niveau du gouvernement français, elle l'est au niveau du peuple.

Je suis sûr que les Français ont compris que Poutine est l'homme de la situation et j'espère bien que notre ami Hollande saura trouver le compromis afin de mettre les deux nations sur une même longueur d'ondes et qu'Obama arrivera à se sortir du piège tendu par le gang Saoudo-Bush, et qu'il comprendra les enjeux.

C'est-à-dire, donner de vraies priorités aux événements prochains, donc primo Daesh, deuxio, la réunification de la Syrie avec Bachar à sa tête et une opposition politique et enfin organiser des élections surveillées de près par l'ONU et la Russie.

Evidemment , ça semble simple dit comme ça, mais il faudra que les Syriens puissent se montrer forts et unis et si Bachar n'est pas réélu, que ce soit le TPI qui s'occupe de son cas et non pas des nations "bien pensantes" genre France ou USA. Ce qui sera le plus difficile en Syrie sera de se pardonner le bain de sang de ces dernières années. Gros efforts en perspective...

Et que dorénavant, plus aucune nation souveraine ne puisse être attaquée parce que le régime ne convient pas aux occidentaux, ou a quiconque, on a tous des problèmes internes à régler bien avant de déclarer des guerre à des pays souverains.

Je ne pense pas que seules les armées syriennes et irakiennes ne viennent à bout de l'EI au sol, donc il faudra que chacun y mette un peu du sien en y envoyant quelques forces spéciales, les Spetsnaz, les SAS, les SEALS, les commandos de marines français, etc...Mais il ne faut pas que les habitants de ces régions se sentent à nouveau envahis et surtout, que ce soit les armées et les polices locales qui maintiennent l'ordre..

L'Irak fut un exemple terrible des lacunes pendant l'occupation des USA, le pillage du musée de Bagdad restera l'emblème du fiasco de cette occupation. C'est pour cela qu'il faut laisser les forces de l'ordre de ces nations reprendre le travail, la police , l'armée et les institutions doivent redonner un élan de confiance à ces peuples meurtris

Et dès que possible les forces étrangères devront se retirer, les Russes gardant leurs bases aériennes en Libye seront un gage de sécurité dans la région et les USA en Irak, là-bas, le processus avait déjà commencé.

On dit que les combattants de l'EI cherchent à rejoindre l'Afghanistan, donc les forces étrangères doivent encore y rester afin d'éviter une alliance de ces gens et des Talibans...quoi que les Talibans auraient déjà dit que ces djihadistes fanatiques ne seraient pas les bienvenus chez eux.

Une fois que l''EI sera décapité, il faut s'attendre à avoir une multitude de factions combattantes, désorganisées mais tellement aguerries qu'elle en resteront très dangereuses. Il faudra donc les combattre une à une et jusqu'au dernier et ce partout dans le monde, il s'agira d'une tâche titanesque, mais si on veut éviter une troisième guerre mondiale, il va falloir passer par là.

Les polices et forces spéciales genre RAIS, GIPN; GIGN et ceci partout dans le monde vont devoir collaborer...Il faudra aussi freiner quelques ardeurs du genre de la chine avec les musulmans Ouighours et des bouddhistes malais avec les musulmans de chez eux. Ces gens doivent apprendre à faire la part des choses trouver en eux un peu de compréhension et de compassion.

C'est maintenant que les chiens vont prendre une dimension supplémentaire dans l'aide qu'ils fourniront aux forces de l'ordre, il va falloir multiplier les unités munies de chiens non-seulement d'attaque, mais aussi de recherche de toutes sortes d'explosifs, voire de graisse d'armement, etc...Les chiens sont un atout dont il faut en user et en abuser, en plus,les radicaux en ont peur et peuvent facilement se mettre à faire des erreurs en présence de ces chiens. En tous cas c'est ce que j'en pense, les chiens ont un rôle majeur à jouer dans le démantèlement de ces groupes de fous fanatiques.

Nous sommes à un tournant de notre civilisation, mais rien n'est gagné et ça peut aussi être la fin de notre civilisation, il nous faudra plus qu'un Poutine,  il en faudra d'autres qui devront se révéler... Qui ? Je n'en sais rien, mais certains vont devoir prendre leurs responsabilités.

Voilà, ce que je pense de cette situation, j'imagine que ça va faire réagir certains d'entre vous, en tous cas je l'espère et qu'un dialogue constructif en sortira.
Si je mets tout ça sur ce forum c'est parce que je sais que vous êtes des gens cultivés, que vous avez forcément un avis et que vous savez faire la part des choses entre la pure politique et l'analyse froide du contexte.

Sachez que j'ai le plus grand respect pour vous, que je vous remercie et que je suis très fier de faire partie de cette petite communauté du forum du front de l'est.

Mes amitiés à vous tous.   cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mar 24 Nov - 11:33

Notre président navigue à vue, scotché aux basques U.S.
De nombreuses personnalités politiques, surtout à droite bien sûr (ceux de gauche se mettraient à contre-courant de leur chef) militent pour un rapprochement avec la Russie (Sarko, Fillon, Dupont Aignan, Mélanchon, Le Pen entre autres).
L'autre va bien entendu freiner des quatre fers en pissant pour marquer son arbre.
Les polonais et les baltes foutent aussi la m.... dans cette histoire, jouant de leurs pouvoirs au sein de l'U.E. pour agiter le spectre d'une Russie impérialiste.
Mais b..... qu'on leur laisse la Crimée et qu'on fédéralise l'Est de l'Ukraine et il n'y aura plus de problèmes.
Les nazillons fachos nationalistes Ukrainiens ont d'ailleurs fait pêter les cables haute tension qui alimentaient la Crimée en electricité.
Ca n'émeut personne ici en occident, par contre si les russes coupaient l'approvisionnement en gaz aux ukrainiens, on pousserait des cris sur ces vilains qui mettent la pression sur leurs voisins.
Porc au choco, le maffieu qui "dirige" l'Ukraine, veut débaptiser des places, rues ou symboles ayant rapport avec Moscou ou la Russie.
Les derniers vétérans n'ont a plus le droit de porter leurs médailles, et on met en avant la collaboration des Bandera et autres collaborateurs d'avec les Nazis.
Et on veut faire rentrer ça dans l'U.E. ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mer 25 Nov - 11:01

Porochenko est tout simplement en train d'insulter tous les héros de l'armée rouge de la deuxième guerre mondiale, il confond tout et je ne pense pas que ce soit ainsi qu'il se fasse des amis.

Vania, je voulais juste te dire avec un grand sourire que tu as mis Mélanchon à la droite française, si il lit ça il fait un malaise... Very Happy

Mis à part ça, j'ai vu une interview de lui ou ce qu'il disait était d'une justesse tout à fait surprenante, c'est dans l'émission "on est pas couché" du 14 novembre de Laurent Ruquier. (14ème minute à la 22ème minute)

Et là, Mélanchon n'était plus militant politique, mais un Français lambda blessé et qui se pose les bonnes questions sur la situation en Syrie et en Irak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Mer 25 Nov - 11:18

Oui, c'est vrai que ça peut prêter à confusion, mais j'ai précisé SURTOUT à droite, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en ait pas égalemant à gauche.
Attali, par exemple, fait aussi partie du lot ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Jeu 26 Nov - 9:48

Revenons a nos toutous...

Temoignage

J'ai découvert Dick en septembre 1945. Pour la première fois, depuis la fin d'une guerre éprouvante (notre famille avait dû, dès 1940, fuir les Allemands et se réfugier en Auvergne), je retournais à Besançon chez Oncle Georges que j'adorais, pour quelques jours de vacances.

Avant la guerre, Georges avait eu une grande villa et une chienne-louve, Dora. Ses crocs me terrifiaient. Comme le véritable loup qu'elle était encore au fond d'elle-même, elle hurlait longuement quatre fois par jour en réponse à la sirène des usines Lip, au bas de la rue, et se ruait comme une enragée sur la grille du jardin dès qu'un piéton la longeait. A cause des voisins, Georges avait dû la donner.

"C'est Dick, le brave Dick", me dit-il. Ainsi fis-je connaissance de ce jeune berger allemand, gris et jaune clair de poil, plutôt menu mais joueur et non brutal. Il venait d'être amené à Besançon par son maître-chien que l'armée renvoyait dans ses foyers de l'autre côté de l'Atlantique, devoir accompli. Georges et ce caporal américain du 30ème régiment d'infanterie avaient sympathisé quand Besançon avait été libéré, le 8 septembre 1944, après deux jours de combats intenses. Georges, toujours très convivial, avait invité chez lui le soldat et son chien. Au repas, Georges - sans doute regrettant encore l'échec Dora - évoqua l'avenir du chien dont le caporalt avait la charge, proposa de l'adopter "après la guerre". Certes, Georges n'avait plus de jardin mais son appartement était vaste, donnant sur une place calme et ombragée d'arbres.

Quand j'arrivai, Georges avait patiemment commencé à apprendre le français à un Dick dressé dans une autre langue mais plein de bonne volonté. Très intelligent quoique rendu un peu craintif par ce qu'il venait de vivre, Dick manifestait sa volonté de faire plaisir à son nouveau maître et à sa nouvelle famille, ma tante Jeanne, ma cousine Arlette et mon cousin Claude.

Pourtant si "le brave Dick" avait pu parler, il aurait eu bien des choses à raconter !

En entrant en guerre, les Américains avaient dû improviser en matière de chiens comme dans tous les domaines militaires. En 1942, il y avait à peu près 15 millions de chiens dans les 38 états de l'Union mais c'étaient des animaux de compagnie. Le 8 décembre 1941, lendemain de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor et jour de la déclaration de guerre, l'armée ne possédait que 50 chiens de traineau en Alaska et une poignée d'autres montant la garde dans des forts isolés.

Dès janvier 1942, les associations d'éleveurs américains lancèrent un mouvement patriotique pour acheter, par souscription publique, "Des Chiens pour la Défense" tandis que les stars d'Hollywood et les acteurs célèbres envoyaient spectaculairement leur animal favori servir la patrie. L'Intendance militaire fut chargée d'accueillir et d'entraîner ces nouvelles recrues (en mars, elles n'étaient encore que 200). L'idée première, conséquence d'une crainte paranoïaque de sabotages ennemis, était de leur confier la garde des usines civiles travaillant pour la défense nationale et des dépôts de l'armée.

Mais, en juin, il fallut se rendre compte à l'évidence : l'armée ne comptait aucun dresseur de chien qualifié dans ses rangs. En outre, on réalisa que tous les chiens n'étaient pas aptes à des missions militaires et on finit par se restreindre à sept races, les bergers allemands ou malinois, les dobermans, les colleys, les huskies, les schnauzer géants, les malamutes et les eskimos. Encore fallait-il qu'ils aient moins de deux ans et fussent en bonne forme.

Les premières recrues étaient plutôt hétéroclites !




En août 1942, Front Royal, premier centre d'entraînement, vit le jour en Virginie, et accueillit 1 800 chiens. Beaucoup d'autres centres suivirent et chaque arme - l'armée de terre, la marine, l'aviation - eut les siens, le plus grand de tous étant Fort Robinson, au Nebraska, qui vit passer près de 14 000 "war dogs" : la moitié des 10 000 chiens de l'armée de terre y fut entraînée. Le dressage durait 2 à 4 mois. D'abord la base : répondre à des ordres simples, "assis", "pas bouger", "au pied"… Et puis embarquer dans des véhicules militaires variés, porter une muselière. Enfin la spécialisation sur une des quatre missions définies : monter la garde, patrouiller, porter des messages, détecter des mines ou des explosifs.

A Front Royal, août 1942, les premiers entraînés




Dick, 2 ans à peine, fut l'une des premières recrues de Front Royal, donné à l'armée comme bien d'autres. Parmi les arrivants, il y avait aussi Chips, mélange de berger allemand et de husky, dont une famille new-yorkaise voulait se débarrasser parce qu'il avait mordu un éboueur. L'armée en fit un chien de garde, chargé d'accompagner un GI pendant la nuit ; les sentinelles isolées risquaient d'être tuées par l'ennemi et la présence des chiens rassurait les soldats. Dick lui, fut patrouilleur. Dès la mi-septembre 1942, ils rejoignirent à Fort Ord (Californie) leur première et unique affectation : le 30ème régiment d'infanterie, une des plus anciennes et prestigieuses unités américaines, qui avait participé aussi bien à la guerre de 1812 contre les Anglais qu'à la guerre de Sécession et à celle de 1914-1918, en France. Le régiment s'attendait à être envoyé en opérations dans le Pacifique.

En fait, ce fut l'Atlantique. Dick, Chips et le régiment montèrent à bord d'un train de marchandises qui les emmena à Camp Pickett (Virginie), sur la côte Est. Ils y rejoignirent d'autres éléments de la 3ème division d'infanterie. Le 23 octobre, tous embarquèrent sur des transports de troupes lourdement chargés, direction l'Afrique du Nord. Dick, comme les autres, consacra le temps de la traversée à l'apprentissage des techniques de débarquement. Au matin du 8 novembre, sous les ordres du général Patton, Dick posa les pattes sur la plage marocaine de Fedala (aujourd'hui Mohammedia), à 30 km au nord de Casablanca. C'est là qu'il reçut le baptême du feu : le 30ème régiment sécurisa rapidement le flanc gauche de la division et prit le fort Blondin, une position française qui tirait sur la tête de pont américaine. Imitant leurs maîtres, Dick et Chips creusèrent à la hâte un trou dans le sable pour s'y abriter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Chiens de guerre   Jeu 26 Nov - 9:59

Le 11 novembre, Casablanca fut occupée et une partie du régiment se mit en route pour la Tunisie que tenait encore Rommel. Dick, Chips et un bataillon restèrent sur place jusqu'en janvier comme garde personnelle de Winston Churchill et Franklin Roosevelt durant la conférence de Casablanca.

Dans l'intervalle, la 3ème division avait reçu un nouveau chef, le major-général Truscott, chargé de lui faire subir un entrainement de choc surnommé "le trot de Truscott" : la cadence de marche y passait de 4 km/h à 6,5 km/h. Tous ceux qui n'étaient pas à la hauteur des nouvelles exigences physiques furent remplacés, et ils furent nombreux. C'est à cette vitesse que le régiment rejoignit Bizerte et s'y entraîna quatre mois en vue du débarquement en Sicile, l'opération Husky.

Elle débuta le 10 juillet. Après la traversée et le débarquement près de Licata, Chips s'illustra sur la plage : une mitrailleuse leur tirait dessus depuis un blockhaus. Il fonça sur les Allemands qui tentèrent de l'abattre, saisit le mitrailleur à la gorge, forçant la demi-douzaine de servants à se rendre. Chips s'en tira avec des blessures légères et le poil roussi.

Le 30ème prit rapidement Agrigente, puis se dirigea au trot vers Palerme, établissant au passage un record de vitesse qui tient toujours : 87 km en 3 heures. La route jusqu'à Messine fut moins aisée. Artillerie, mitrailleuses et champs de mines allemands causèrent de lourdes pertes. Messine ne tomba que le 17 août, le trot de Truscott ayant même empêché certaines unités de recevoir à temps de quoi manger pendant près de 3 jours. Au final, Dick trotta 340 km, en terrain souvent difficile avant d'affronter l'opération Avalanche, l'invasion de la botte italienne où il allait supporter les plus effroyables épreuves de sa vie de chien de guerre.

Chips





Le débarquement fut lancé le 9 septembre par les troupes anglaises et le 30ème s'y joignit le 18, prenant aussitôt la tête des opérations pour tenter, depuis le centre de l'Italie et la région de Naples, de remonter vers Rome. Mais la lutte fut farouche et sanglante (d'entrée, c'est à la baïonnette que le 30ème avait enlevé la petite ville d'Acerno). Une dure bataille s'engagea, Salerne fut prise le 18 et, le lendemain, Truscott décerna à Chips la "Silver Star" pour son courage et le "Purple heart" pour ses blessures, avec une citation élogieuse. Devenu célèbre, glorifié par la presse, Chips reçut ses médailles dans le cimetière du petit bourg de Pientravaraino. Le général Eisenhower, venu en personne féliciter le 30ème, tenta de caresser Chips… qui le mordit, parce que seul son maître devait le toucher.

Plus grave, le grand maître du "Purple heart" déclencha une tempête politique, protestant auprès de Roosevelt et du ministre de la guerre que donner une décoration à un animal dévalorisait celles des soldats. Du coup, Chips perdit ses médailles et, pire, les chiens de combat, jusque-là intégrés au personnel, furent classés comme "équipement".

La bataille de Salerne fut suivie de longs mois de massacre qui culminèrent en janvier 1944 au moment où le 30ème fut chargé de couper la retraite aux Allemands fuyant la ligne Gustav, pendant qu'échouait le désastreux débarquement d'Anzio. Il fallut donc attendre le 5 juillet pour que les Alliés entrent dans Rome. Dick campa et patrouilla autour de la ville jusqu'en août, avant que le 30ème redescende à Naples pour y préparer un nouveau débarquement, en France cette fois.

Le 15 août, l'opération Enclume jeta le 30ème sur la plage de Cavalaire. En 24 heures, les défenses côtières furent brisées, 1 000 Allemands faits prisonniers tandis les autres entamaient une retraite précipitée vers le nord. Le 18 août, Chips, Dick et le 30ème étaient à Brignoles, le 21 à Aix, le 30 à Montélimar. Puis ils filèrent vers Chambéry, Lons-Le-Saulnier et enfin Besançon. Dans les forts entourant la ville, les Allemands les attendaient avec une division fraîche et l'ordre de tenir 10 jours, mais un des régiments fut anéanti et le commandant de la division tué. Toute résistance cessa le 8 septembre. Le 12, Vesoul tombait à son tour. Dans l'intervalle, Dick et son caporal-accompagnateur avaient fait la connaissance d'Oncle Georges.

Patrouille




Ce furent alors les Vosges qu'il fallut conquérir pied à pied, à travers montagnes et forêts, Les ponts étaient tous détruits, On franchit les rivières de nuit sur des ponts flottants de bateaux pneumatiques. Le 27 septembre, le 30ème était à Remiremont, le 10 octobre au Tholy. Dick eut fort à faire, patrouillant jour et nuit sur les flancs de la colonne pour détecter les ennemis embusqués, tandis que la bataille faisait rage dans la pluie et la neige. Aussi, le 30ème ne parvint à Saint-Dié que le 10 Novembre.

Pour franchir les dernières défenses vosgiennes avant l'Alsace, bunkers, abris bétonnés, tranchées et pièges, l'attaque finale fut lancée le 20 novembre. Le 5 décembre, le 30ème arrivait à Strasbourg où mission lui était confiée de réduire la "poche de Colmar", via le col du Bonhomme et Kaysersberg. Une terrible résistance lui fut opposée et le 23 janvier, Chips, Dick et le 30ème, sortant des bois, entrèrent dans Colmar. L'Alsace sécurisée, le 30ème fut renvoyé le 12 mars à Nancy, avec mission d'y préparer l'assaut final.

Le 15, le 30ème franchit le Rhin, fut le premier à enfoncer la ligne Siegfried malgré ses champs de mines. Le 26, il était à Worms puis piquait vers le sud. Le 20 avril, Dick assista, sur le stade de Nuremberg, haut lieu des rassemblements nazis, à la démolition par les hommes du 30ème de la croix gammée géante qui le surmontait. Et le 4 mai, arrivé en même temps que la 2ème DB française, Dick put enfin poser les pattes sur la terrasse du "nid d'aigle" de Berchtesgaden. Quelques semaines plus tôt, la chienne Blondi, le berger allemand qu'Hitler allait abattre avant de se suicider, y prenait le soleil.

Avec 531 jours de combat et six débarquements dans quatre pays dfférents, le 30ème, où servaient Dick et Chips, fut l'unité la plus engagée de toute l'armée américaine et l'une des plus décorées, de même que la 3ème division d'infanterie dont il faisait partie. Le 30ème avait payé un lourd tribut. Pour un effectif maintenu en permanence à 3 000 hommes, il avait eu 8 500 tués et quatre fois plus de blessés, tant soldats qu'officiers. Ses vétérans purent porter sept étoiles de combat, plus qu'aucune autre division. Pour le débarquement dans le Midi et la destruction de la poche de Colmar. la France décerna à tous, le droit de porter la croix de guerre avec palme ainsi que la fourragère verte et rouge. Dick, théoriquement, n'y avait pas droit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chiens de guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chiens de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les chiens de guerre devenus TJs
» Aidons les chiens empoisonnés en Serbie
» HOMMAGE AUX CHIENS DANS LA GUERRE
» Des chiens empoisonnés à la strychnine
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Multimedia :: Photographies-
Sauter vers: