Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les porte-avions americains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les porte-avions americains   Mar 3 Nov - 3:56

USS Belleau Woods (CVL24)

L USS Belleau Woods (CV24 puis CVL24) fût mis sur cale aux New York Shipbuilding Corporation de Camden (New Jersey) comme un croiseur léger de classe Cleveland sous le nom de New Heaven (CL76) le 11 août 1941. Reclassé CV24 le 16 février 1942 et rebaptisé le 31 mars 1942, il fût lancé le 6 décembre 1942 et admis au service actif le 31 mars 1943.




Après une croisière de mise en condition, le Belleau Wood appareilla pour la flotte du Pacifique arrivant à Pearl Harbor le 26 juillet 1943. Sa première mission fût le soutien de l’occupation de l’île Baker (1er septembre) avant les attaques sur Tarawa (18 septembre) et Wake (5-6 octobre) avant de rejoindre la TF50 (le Belleau Woods servait au sein du TG 50.2 avec l’Enterprise et son sister-ship le Monterey) pour l’invasion des îles Gilberts (19 novembre-4 décembre 1943).

La mission suivante se déroula au sein de la TF58 (TG 58-1 Enterprise Yorktown et Belleau Woods), ce fût la prise de Kwajalein et de Majuro (Marshalls) (29janvier-3 février 1944) suivi d’un raid sur Truk le 17 février, des bombardements sur Saipan, Tinian, Rota et Guam (21 février-22 février); Palau Yap Ulithi et Woleia furent bombardées les 30 mars et 1er avril.





L USS Belleau Woods assura ensuite le soutien du débarquement sur Hollandia en Nouvelle Guinée (22 au 24 avril 1944) avant de nouveau raids de bombardement sur Truk, Satawan et Ponape (29 avril-1er mai), l’occupation Saipan (11-24 juin 1944) les premiers raids sur les Bonins (15 et 16 juin 1944) la bataille de la Mer des Philippine (19 et 20 juin) _ durant laquelle il coula le porte-avions japonais Hiyo _ les seconds raids sur les Bonins (24 juin).

Après un entretien à Pearl Harbor (29 juin-31 juillet 1944), le Belleau Woods retrouva la TF 58 pour la dernière phase de l’occupation de Guam (2-10 août). Il retrouva ensuite la TF 38 (TG 38-1 Wasp Hornet Cowpens et Belleau Woods) pour appuyer le débarquement sur Palaus (6 septembre-14 octobre). Ses avions frappèrent ensuite les Philippines (9-24 septembre) appuyèrent les débarquement sur Morotai (15 septembre) puis bombardèrent successivement Okinawa (10 octobre) le nord de Luzon et de Formose (11-14 octobre) Luzon (15 au 17 octobre puis à nouveau le 19 octobre).

Il participa ensuite à la bataille du Cape Engano (24-26 octobre) puis patrouilla à partir du 30 octobre au large de Leyte. Il fût touché par un avion suicide japonais qui provoqua de sévères dommages et la mort ou la disparition de 92 membres d’équipage
Après des réparations temporaires à Ulithi (2-11 novembre), le Belleau Woods mit le cap à l’arsenal d’Hunters Point (Californie) pour réparations et remise à niveau. Il y arriva le 29 novembre et ne repartit de la baie de San Francisco que le 20 janvier 1945 où il retrouva la TF58 à Ulithi le 7 février. Du 15 février au 4 mars, il prit part à des attaques sur l’île d’Honshu, de Nansei Shoto avant d’appuyer les débarquement sur Iwo Jima.





Il prit part ensuite aux raids de la 5ème flotte sur le Japon (17 mars-26 mai) puis ceux de la 3ème flotte (27 mai-11 juin). Embarquant le Carrier Air Group 31 à Leyte (13 juin-1er juillet), il retrouva la 3ème flotte pour les derniers bombardements sur le Japon (10 juillet-15 août). C’est un F6F Hellcat de la VF31 embarquée sur le Belleau Woods qui descendit le dernier avion de la guerre à savoir un bombardier en piqué Yokosuka D4Y «Judy».

Le Belleau Wood lança ses avions pour la cérémonie de reddition du Japon le 2 septembre en baie de Tokyo. Il ne quitta les eaux japonaises que le 13 octobre. Arrivant à Pearl Harbor le 28 octobre, il quitta Hawai trois jours plus tard avec 1238 hommes pour San Diego.

Il termina la guerre avec une citation présidentielle lui accordant 12 «Battle Stars» commémoratives pour avoir détruit 502 avions ennemis et coulé ou mis hors de combat 48 bâtiments

Il participa ensuite à l’opération Magic Carpet faisant la navette entre Guam, Saipan et San Diego et ce jusqu’au 31 janvier 1946. Le 13 janvier 1947, il fût désarmé et placé en réserve à Alameda le 13 janvier 1947 après avoir parcouru 216682 miles nautiques.

La France possédait déjà un porte-avions type Independence le La Fayette (ex Langley) mais devant les besoins de la guerre d’Indochine, elle obtint le prêt pour cinq ans du Belleau Woods rebaptisé tout simplement Bois Belleau du nom d’une bataille où s’illustra la 4ème brigade de Marines du 6 au 25 juin 1918. Les allemands impressionnés par l’ardeur des «Leathernecks» surnommèrent les marines les chiens de l’enfer «Devils Dogs».





Transferé au titre du Mutual Defense Assistance Act le 5 septembre 1953, il quitta Toulon le 7 avril 1954 pour l’Indochine arrivant dans le Golfe du Tonkin le 3 mai pour récupérer les Hellcat de la 11F et les Helldiver de la 3F qui vont intervenir sur Dien Bien Phu alors que la bataille s’achevait.

A Hong Kong, il resta en travaux de mai à juillet avant de relever l’Arromanches dans le Golfe du Tonkin. Il embarqua les Corsair F4U7 de la 14F et opéra dans le Nord Annam du 15 au 20 juillet puis les 28 et 29 juillet dans la région de Hué et de Dong Hoï.

Le cessez-le-feu intervint le 1er août 1954 et jusqu’à la mi-septembre, il effectua des rotations entre la baie d’Along, Cam Ranh, Tourane et le Cap Saint Jacques évacuant quelques 6000 réfugiés. Il évacua ensuite le Tonkin et rentra à Toulon le 16 décembre 1954.

Après un carénage et une modernisation, le Bois Belleau participa aux opérations de l’Escadre et à tous les grands exercices nationaux et de l’OTAN en Méditerranée. En mai 1957, il est envoyé à Hampton Roads avec la marque de l’Amiral Jozan avec le croiseur De Grasse, deux escorteurs rapides et deux escorteurs d’escadre au milieu de navires de trente nations pour participer à la revue navale célébrant le bicentenaire de la Marine des Etats Unis.

Ses derniers mois d’activité seront consacrés à des missions de transport notamment de 296 avions pour l’Armée de l’Air de Norfolk à Brest et à St Nazaire. Le 12 septembre 1960, à Philadelphie, il fût solennellement restitué aux Etats Unis après avoir parcouru 183 216 miles nautiques sous pavillon français.
Il fut ferraille a partir d octobre 1960.


source
uscarriers.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les porte-avions americains   Mar 10 Nov - 10:29

USS Cowpens (CVL25)

L USS Cowpens (CVL25) à été mis sur cale aux New York Shipbuilding Corporation de Camden comme croiseur de classe Cleveland sous le nom de Huntington (CL77) le 17 novembre 1941. Rebaptisé et reclassé en mars 1942, il est lancé le 17 janvier 1943 et admis au service actif le 28 mai 1943.

Il quitta Philadelphie le 29 août 1943 et arrive à Pearl Harbor le 19 septembre. Affecté à la TF14, il effectue sa première mission sur Wake les 5 et 6 octobre avant de revenir à Pearl Harbor pour préparer les bombardements sur les îles Marshall en vue du débarquement.





Quittant les îles Hawaï le 10 novembre, il bombarda les îles Mille et Makin entre le 19 et le 24 novembre ainsi que Kwajalein et Wotie le 4 décembre avant de revenir à Pearl le 9 décembre.

Retrouvant la Task Force 58 (le Cowpens était intégré au TG 58.3 avec les porte-avions Bunker Hill et Monterey), il quitta Pearl Harbor le 16 janvier 1944 pour soutenir l’invasion des Marshall. Les appareils du Cowpens bombardèrent Kwajalein et Eniwetok les trois derniers jours du mois pour préparer le débarquement prévu le 31 janvier. Utilisant Majuro pour base, la force attaque Truk les 16 et 17 février ainsi que les Mariannes les 21 et 22 février avant de retrouver Pearl Harbor le 4 mars.

Après une longue escale à Pearl Harbor, le Cowpens et la TF58 attaqua les Carolines occidentales puis Palau, Yap, Ulithi et Woleai les 30 mars et le 1er avril durant lesquelles les avions du Cowpens assurèrent la couverture aérienne et des patrouilles ASM.

Du 21 au 28 avril, le Cowpens couvrit le débarquement sur Hollandia puis bombarda Truk, Satawan et Ponape (29 avril-1er mai) retournant à Majuro le 14 mai pour entrainement

Du 6 juin au 10 juillet 1944, leCowpens opéra aux Mariannes, ses avions bombardèrent Saipan pour appuyer les marines et bobmarda également Iwo Jima, Pagan, Rota et Guam. Il prit également part à la bataille de la Mer des Philippines (19 et 20 juin 1944)

Après un bref carénage à Pearl Harbor, le Cowpens retrouva les porte-avions rapide à Eniwetok le 17 août. Le 29 août 1944, il assura les bombardements préparatoires sur Palaus avant de retrouver les Philippines. Du 13 au 17 septembre, il fût détaché de la task force pour couvrir les débarquements sur Morotai avant de retrouver les autres porte-avions pour des missions de chasse libre, de patrouilles et de missions d’attaque sur Luzon du 21 au 24 septembre 1944.

Il bombarda ensuite les aérodromes et les bases japonaises d’Okinawa et de Formose du 10 au 14 octobre. Les croiseurs Canberra et Houston furent endommagés par des torpilles japonaises et le Cowpens couvrit le sauvetage de ces navires avant de retrouver son TG (TG 38.1 porte avions Wap Hornet et Monterey) le 20 octobre.

En route pour Ulithi, il fût détourné de sa destination initiale quand la flotte japonaise s’attaqua aux forces américaines débarquant à Leyte et durant la bataille du détroit de Surigao (25-26 octobre 1944), son groupe aérien assurant la couverture aérienne de la flotte poursuivant la flotte japonaise.





Il assura ensuite l’appui aux troupes engagées dans la reconquête des Philippines, le Cowpens bombardant Luzon durant tout le moins décembre. Durant la désastreux typhon Cobra du 18 décembre, le Cowpens perdit son le commandant des opérations aériennes, le lieutenant commander Robert Price, quelques avions mais globalement les dégâts étaient assez limités. Le CVL25 gagna Ulithi le 21 décembre pour réparations.

Du 30 décembre 1944 au 26 janvier 1945, le Cowpens était à la mer pour couvrir le débarquement dans le golfe de Lingayen. Ses avions bombardèrent également Formose, Luzon, la côte indochinoise, Hong Kong, Canton et Okinawa.

Le 10 février, le Cowpens quitta Ulithi pour appuyer les opérations sur Iwo Jima (débarquement du 19 au 22 février) des bombardements dans la région de Tokyo ainsi qu’Okinawa le 1er mars.

Le 13 juin 1945 après une refonte à San Francisco et un entrainement à Pearl Harbor, le Cowpens gagna la baie de San Pedro à Leyte, le transit étant l’occasion de bombarder Wake (20 juin). Retrouvant la TF58, il quitta la baie de San Pedro le 1er juillet pour mener des raids sur le Japon, ses avions bombardant les îles d’Hokkaido et Honshu en particulier Tokyo et Kure jusqu’au 15 août. Le Cowpens fût le premier porte-avions américain à entrer en baie de Tokyo où il resta jusqu’au 30 août.

Durant cette période, il lança des missions de reconnaissance photographique et des patrouilles de combat aérien pour surveiller les aérodromes japonais, les mouvements navals ainsi que pour localiser et ravitailler les camps de prisonnier.

Ce sont des membres d’équipage du Cowpens qui furent les premiers américains à débarquer au Japon. Ils furent chargés de la remise en état de l’aérodrome de Yokosuka pour libérer un camp de prisonnier près de Niigata.

Du 8 novembre 1945 au 28 janvier 1946, le Cowpens effectua de voyage entre les Etats Unis, Pearl Harbor, Guam et Okinawa dans le cadre de l’opération «Magic Carpet».





Le 3 décembre 1946 il fût mis en réserve à Mare Island. Reclassé transport d’aviation (AVT Aviation Vessel Transport) avec AVT-1 comme nouvelle marque de coque. Six mois plus tard le 1er novembre, il fût rayé des listes navales et vendu à la démolition.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 549
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Les porte-avions americains   Mar 10 Nov - 23:49

Voilà,j'ai envoyé le sujet dans "l'espace membres" comme conseillé judicieusement par Naga.

J'aurais du y penser avant, merci.

Je remets le lien:

http://ostfront.forumpro.fr/t3430-l-efficacite-strategique-des-porte-avions-us


Dernière édition par Gustav Krukenberg le Mer 11 Nov - 19:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les porte-avions americains   Jeu 19 Nov - 7:34

USS Monterey (CVL26)

Le USS Monterey (CVL26) à été mis sur cale le 29 décembre 1941 aux New York Shipbuilding de Camden (New Jersey) comme croiseur de classe Cleveland sous le nom de Dayton (CL78). Reclassé CV26 le 27 mars 1942 et renommé Monterey quatre jours plus tard, il est lancé le 28 février 1943 et admis au service actif le 17 juin 1943.

Reclassé CVL26 le 15 juillet 1943, il effectua sa mise en condition au large de la Philadelphie puis quitta les Etats Unis pour le Pacifique. Il participa à sa première opération sur Makin le 19 novembre 1943. Il participa ensuite aux bombardements sur Kavieng (Nouvelle Irlande) le 25 décembre au sein du TG 37.2 et assura le soutien aux débarquements sur Kwajalein et Eniwetok jusqu’au 8 février 1944.

Il participa ensuite au sein de la TF58 aux raids sur les Carolines, sur les îles Mariannes, le nord de la Nouvelle Guinée et les îles Bonin de février au juillet 1944. Il participa au sein à la bataille de la mer des Philippines les 29 et 30 avril.

Il gagna ensuite Pearl Harbor pour carénage ne repartant que le 29 août pour des raids sur Wake le 3 septembre date à laquelle il retrouva la TF38 pour participer à des bombardements sur les Philippines et les Ryu-Kyu d’octobre à décembre 1944 date à laquelle il appuya les débarquements sur Leyte et Mindoro.

En décembre 1944, il fût pris dans le typhon Cobra avec des vents supérieurs à 200 km/h. Le Monterey subit de sévères dommages à cause d’avions qui en rompant leurs amarres provoquèrent plusieurs incendies. A noter que le futur président Gerald Ford faillit passer par-dessus bord au cours de ce typhon alors qu’il luttait contre le feu (lors du débat sur le nom du porte-avions CVN 78, les opposants au nom Gerald R. Ford disaient que son seul fait d’arme avait été de ne pas passer par-dessus bord).





Le Monterey arriva à Bremerton (Etat de Washington) pour refonte en janvier 1945 et ce jusqu’au moi de mai date de son retour en première ligne. Il supporta les forces engagées à Okinawa et bombarda Nansei Shoto et Kyushu du 9 mai au 1er juin. Il retrouva ensuite la TF38 pour les dernières opérations sur Honshu et Hokkaido du 1er juillet au 15 août 1945.

Il resta dans les eaux japonaises jusqu’au 7 septembre. Il embarqua des troupes démobilisées à Tokyo pour New York où il arriva le 17 octobre 1945. Il participa ensuite à l’opération Magic Carpet effectuant plusieurs voyages entre Norfolk et Naples. Désarmé le 11 février 1947, il est assigné à l’Atlantic Reserve Fleet à Philadelphie.

Avec le déclenchement de la guerre de Corée, le Monterey fût remise en service le 15 septembre 1950. Il quitta Norfolk le 3 janvier 1951 et fût affecté au Naval Training Command à Pensacola comme porte-avions école. Du 1er au 11 octobre; il prit part à une mission de secours suite à une inondation au Honduras.

Il quitta Pensacola le 9 juin 1955 et retrouva la flotte de réserve. Désarmé le 16 janvier 1956, il est reclassé AVT-2 le 15 mai 1959. Il resta à Philadelphie jusqu’à sa vente à la démolition en mai 1971.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Les porte-avions americains   Jeu 19 Nov - 7:40

USS Langley (CVL27)

Le USS Langley à été mis sur cale le 11 avril 1942 aux New York Shipbuilding de Camden . Initialement conçu comme croiseur de classe Cleveland sous le nom de Fargo (CL85), il à été lancé le 22 mai 1943 et admis au service actif le 31 août 1943.

A noter qu’il à d’abord été baptisé Crown Point avant d’être définitivement rebaptisé Langley le 13 novembre 1942.

Il arriva dans le Pacifique à la fin de l’année 1943, il effectua ses premières opérations sur les îles Marshall. Du 29 janvier au 6 février, il bombarde Wotje et Taora en soutien des débarquements alliés des Kwajalein et bombarda ensuite Eniwetok du 10 au 28 février.

Il enchaine ensuite par des opérations sur Hollandia en Nouvelle Guinée le 25 avril. 4 jours plus tard, il participa au pilonnage de Truk. Au cours de ce raid, ses avions détruisirent 35 appareils japonais pour un seul appareil.





En juin 1944, il est intégré au groupe de porte-avions de l’amiral Mitscher menant des opérations sur les Mariannes, bataille qui dura jusqu’au 8 août. Il participa ensuite aux bombardements sur les Philippines (TF 38 amiral Halsey). En octobre, il participa à la protection des débarquements sur Leyte. Le 24 juin, ce fût le point culminant de la bataille du golfe de Leyte au cours de laquelle les avions du Langley participèrent à la destruction du Zuiho et du Zuikaku (au total les japonais perdirent 4 porte-avions, 2 cuirassés, 4 croiseurs, un croiseur léger et 5 destroyers). Ce fût le dernier affrontement naval d’envergure entre américains et japonais.

Le TG 38.3 sortant d'Ulithi après avoir fait escale le 12 décembre suite aux opérations sur les Phillipines. Le porte-avions faisant route avec le Langley est le Ticonderoga (CV14). Le TG 38.3 était également composé des cuirassés Washington (BB-56); North Carolina (BB-55); South Dakota (BB-57); Santa Fe (CL-60); Biloxi (CL-80); Mobile (CL-63) et Oakland (CL-95).




Il participa ensuite à des bombardements sur le Japon, Formose, l’Indochine et les côtes de Chine jusqu’en janvier 1945. Il enchaina ensuite par des raids sur Tokyo et Nansei Shoto en appui de la conquête d’Iwo Jima (10 février-18 mars). Enfin jusqu’au 11 mai, il fût affecté à la destruction des bases de kamikazes.

Relâchant à Ulithi puis à Pearl Harbor, l' USS Langley atteignit San Francisco le 3 juin pour réparations et modernisations. Appareillant le 1er août, il mouille à Pearl Harbor le 8. C'est là que lui parviendra l'annonce de la capitulation japonaise, le 15 août 1945

L'USS Langley regagnera le port de Philadelphie le 1er octobre 1945. À partir du 15 novembre, il effectuera deux rotations vers l'Europe, rapatriant des troupes américaines ayant combattu sur ce théâtre d'opérations. Le 31 Mai 1946 il est affecté à la Flotte de Réserve de l'Atlantique basé à Philadelphie où il est désarmé le 11 mai 1947.

Au titre du Mutual Defense Assistance Programm, le USS Langley (CVL27) est prêté à la France le 8 janvier 1951 et rebaptisé La Fayette (R96). Passant sous pavillon français le 2 juin, il est basé à Toulon d’où il part pour l’Indochine où il effectua plusieurs opérations. En 1953, il embarqua par exemple la 12F (F6F5 Hellcat) et la 9F (SB2C-5). Il est de retour en France en juin 1953, la 12F recevant des F4U-7 Corsair à la place de ses Hellcat.








Modernisé en 1953/1954, il reprend du service en Méditerranée et sur les côtes africaines. En 1956, il passe rapidement en Indochine avec la 15F (Corsair F4U-7) avant de subir un grand carénage en 1958/1959.

En mars 1960, il participe aux opérations de sauvetage à Agadir frappée par un terrible tremblement de terre (12 à 15000 morts). Il participera ensuite au rapatriement des premiers réfugiés d’Algérie.

Il est ensuite restitué aux Etats Unis le 20 mars 1963 après avoir parcouru près de 350000 miles nautiques sous pavillon français et réalisé 19805 appontages.

Il est vendu à la démolition à Baltimore en 1964.


source
forummarine.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les porte-avions americains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les porte-avions americains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Porte avions Charles de Gaulle - R91
» Nouvelle avarie sur le porte-avions " Säo Paulo ".
» L'Aéronavale et ses Portes Avions
» Melun (Seine-et-Marne): « C'était gigantesque, plus grand qu'un porte-avions »
» R99 Foch / A12 Sao Paulo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: