Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La production militaire soviétique pendant la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sollon
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: La production militaire soviétique pendant la guerre   Jeu 29 Oct - 14:43

Je m'intéresse beaucoup à la Russie de 1941 en particulier, à la situation dramatique dans laquelle Barbarossa a mis l'Union Soviétique et aux moyens déployés pour stopper les panzers à quatre kilomètres de moscou.

Et je me pose des questions sur les capacités de production militaire des russes. C'est un sujet très large, mais par exemple connaît-on le temps nécessaire à la construction d'un char T-34? Est-ce que dans la situation d'urgence, des concessions ont été faites sur la qualité des machines pour pouvoir sortir plus vite des blindés?

De la même façon, sait-on quelque chose sur la durée et la nature de l'entraînement dispensés aux soldats russes de cette période?


Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Jeu 29 Oct - 21:13

C'est vrai Sollon, autant continuer d'apprendre tout en vieillissant... study
Je suis aussi très intéressé par cette période de la guerre, c'est à ce moment qu' Hitler fera sa première énorme erreur stratégique puisque Le 27 juillet, alors que le général Guderian continue son avancée victorieuse sur Moscou, Hitler lui ordonne de descendre vers le sud, aider le GA sud à s’emparer des centres industriels. Guderian proteste, mais doit pour finir, obéir.

La marche vers Moscou ne reprendra que début octobre. Cependant, entre temps, la défense soviétique s’est organisée et l’hiver est là. Le "général hiver" comme l'appelleront certains historiens.
L’armée allemande est stoppée à environ 30 km de Moscou. La défense est acharnée et le froid glacial. C’est à partir de ce premier échec que le « vent » va tourner en faveur des Russes.

Ce n'est pas à 4 km que les allemands se trouvaient comme vous le dites, mais si vous avez des sources qui l'affirment, citez les, on est justement là pour comparer et échanger nos infos. Ce que j'ai lu concernant les troupes allemandes les plus près de Moscou. sont celles qui sont arrivées au terminus du tram, celui qui va directement à la place rouge...J'ai aussi lu 20 km, mais 4, jamais.

Si Hitler n’avait pas ordonné à Guderian de changer sa route, il serait arrivé à Moscou bien avant l’hiver et sans que la défense de la ville ait eu le temps de s’organiser, ce qui évidemment aurait tout changé.

Le premier changement engendré par cette erreur majeure d'Hitler débouche sur un véritable exploit des soviétiques, qui  a été de pouvoir déménager ses industries lourdes et de munitions en un temps record, mais surtout, au détriment de millier de vies humaines. Le sacrifice du peuple Russes ne fait que commencer.

Il faut savoir qu'au début de 1942, il n'y avait que 3 usines complètement équipées afin de construire des T-34...
-Usine No 183 Nizhnij Tagil
- Usine N ° 112 "Krasnoye Sormovo" (Gorkiy)
- L'Stalingradsky usine de tracteurs (Stalingrad)
Au sujet des excellents chars T-34, en 1941, il est sorti 2800 chars des chaines de montages soviétiques, en 1942 on parle de 5964 chars T-34, légèrement modifié afin de minimiser les besoins en matières premières comme le caoutchouc ou autres matériaux qui arrivaient difficilement jusqu'à Stalingrad, par exemple.
En 1943, 7466 chars T-34/76 ont été mis en service les ingénieurs ont effectivement réfléchi pour raccourcir le temps de montage d'une machine en tentant de se passer de certains matériaux...L'usine de STZ a remplacé la plupart des détails soudés par des pièces moulées parce que STZ était l'une des meilleures fonderies d' URSS. Comme les Allemands avançaient sur ​​Stalingrad, la plupart des lignes d'alimentation externes de STZ ont été coupées, mais les procédés de montages étaient déjà en fonctions dans toutes les usines de montages soviétiques qui poussaient comme des champignons.

Il faut savoir que Stalingrad était une ville qui abritait l'usine STZ spécialisée avant la guerre en tracteurs puis devint dès le début des hostilités un des premiers fournisseur de T-34 de l'armée rouge.
L'arrêt complet de l'usine n'eu lieu qu'en octobre 1942 ce qui est en soi aussi un exploit, puisqu' ils ont pu réparer, en plein combats,  23 chars touchés, en plus, ils ont réussi à sortir 68 chars neufs, ouvrant le feu dès l'ouvertures des portes de sorties de l'usine.
Pendant que les ouvriers y travaillaient, donc en pleine bataille de Stalingrad, l'atelier a été frappé par cinq bombes explosives, 154 bombes incendiaires et d'autres tirs d'artilleries. Sans compter les vagues d'attaques d'infanterie allemande. Il est actuellement absolument impossible d'imaginer le contexte ou la situation que vivaient tous ces gens, lors de cette bataille

La force industrielle de L'URSS s'est révélée à cette occasion et avec l'aide précieuse à la fin de l'année 1942 des USA, grâce à eux,  ils ont pu être encore plus vite compétitifs. Les Allemands, qui étaient sûr de leur supériorité technologique se sont apeçus que l'URSS fabriquait des armes solides précises et fonctionnant par tous les temps, d'ailleurs on voit très souvent sur les images d'époques des soldats Allemands munis de mitraillettes soviétiques.

Au niveau des chars, les roues des chars soviétiques sont alignées l'une derrière l'autre alors que les Panzer Allemands, quant à eux, avaient des roues croisées ce qui faisait que pour en changer une, il fallait en démonter entre trois à cinq.
On ne parle pas assez des troupes de soutien allemandes et des mécanos qui ont vraiment été héroïques tout au long de cette guerre.

Par contre, pour la suite de votre question, j'ai besoin d'un peu plus de temps pour vous donner des informations fiables concernant l'entrainement des recrues soviétiques et du temps d'entrainement nécessaires pour eux, avant d'aller au feu.

Mais peut être qu'un de nos amis du forum se fera une joie de nous éclairer.

Faites toutefois attention, il existe sur le forum un post concernant "l'armée rouge", dans lequel on parle justement des forces, de l'armement et des troupes de l'armée rouge.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollon
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Ven 30 Oct - 16:08

Merci pour ces infos! L'effort de guerre soviétique et le tour de force du déménagement en urgence de leurs usines et diverses chaînes de montage est vraiment impressionnant.

Désolé pour le hors-sujet; j'avais justement hésité a poster dans la section dédiée à l'armée rouge mais je m'était dit qu'elle était faite pour compiler les informations plutôt que pour les questions/réponses. Faut-il déplacer mon sujet?

En tout cas, on peut en tirer des conclusions, c'est à a dire que l'avantage des russes a été de mettre au point des machines avec un excellent rapport qualité/prix et aussi simple et rapide a fabriquer, en se débrouillant pour se passer de certains matériaux.

Mes connaissances paraissent ridicule a côté de ce que je peux lire ici et là, mais sur la question des matériaux nécessaires à la fabrication des blindés, je peux peut-être apporter ma pierre a l'édifice si ça n'a pas déjà été dit:


Dans ses mémoires de guerre (Le Grand Cirque, Flammarion 2001), le pilote français Pierre Clostermann raconte p.173-182 la traque, courant 1943, du Munsterland, un cargo rapide de 10 000 tonnes qui ramenait en Europe une cargaison de caoutchouc et de métaux précieux. D'après les alliés, sa cargaison était suffisante pour équiper et maintenir pas moins de six divisions motorisées allemandes pendant un an, si elle était amenée a bon port.

36 Typhoons et Whirlwind, protégés par deux escadrilles supplémentaires de chasseurs, ont été lancées pour tenter de couler le Munsterland dans la rade de Cherbourg.
Les allemands auraient déployés trois navires de flak et un nombre indéterminé de pièces de DCA lourdes et légères dans le port pour le protéger; ainsi que des chasseurs Focke-Wulf 190.

L'attaque a échoué et finalement le Munsterland a été torpillé plus tard dans la mer du Nord par un raid de Beaufighter.

Outre les indications approximatives sur la quantité de matériaux nécessaire a la maintenance d'une division motorisée, cette histoire permet aussi de se rendre compte de l'importance qu'attachaient les deux camps aux matériaux précieux en temps de guerre au vu de l'ampleur des moyens utilisés pour couler/protéger ce navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Ven 30 Oct - 19:14

Non, à mon humble avis il est inutile de déplacer votre sujet, si oui, les modérateurs, au demeurant forts compètants et sympathiques le feront.

Mais c'est très judicieux et d'une importance capitale de souligner les millier de tonnes de matériaux étant nécessaire au bon fonctionnement des industries des belligérants. Quand on pense que l'Allemagne a battu ses chiffres de production de matériels militaires en 1944, ça laisse songeur et on peut imaginer que tout se passait sous terre.
Malheureusement la main d'oeuvre était de l'esclavage et ces gens mourraient pour l'effort de guerre allemand.

J'ai moi aussi une grande admiration pour Pierre Clostermann, ses écrits sont d'une précision et d'une limpidité qui aide à comprendre l'état d'esprit de ces gens, hommes ou femmes qui donnaient tout pour la victoire finale.

Et sachez qu'il n'y a pas de "petites connaissances", mais que c'est la somme de tous le petits détails que chacun de nous amène à l'édifice qui fait de ce forum une vraie référence.

Je vous invite à vous intéresser, si vous ne connaissez pas encore cette bataille, à celle qui fut surnommée par les soviétiques " le hachoir à viande" et qui se situait dans le saillant de Rhzev. Son nom: l'opération Mars, vous trouverez tous les détails dans la rubrique "batailles".


Personnellement j'ai été particulièrement impressionné par ces combats dont je n'avais que peu entendu parler et qui m'on fait percevoir la défaite allemande sur le front de l'est et celle de Stalingrad  tout à fait différemment. Je vous propose de commencer par le sujet de trouvant sur la première page des "batailles" en 6ème position. J'ai trouvé le sujet très bien traté, de façon claire et compréhensible, vraiment passionnant.

J'espère que vous continuerez à prendre du plaisir parmi nous et que l'on aura d'autres occasion de partager et de compléter nos connaissances.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Ven 30 Oct - 21:49

Citation :
Non, à mon humble avis il est inutile de déplacer votre sujet, si oui, les modérateurs, au demeurant forts compètants et sympathiques le feront
Si gentiment présenté, pas de souci le sujet restera en place ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollon
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Dim 1 Nov - 14:34

Merci pour ça, j'irais lire le sujet consacré à l'Opération Mars.

Et si quelqu'un a autre chose a dire sur la construction des blindés et l'entraînement des soldats, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Mar 3 Nov - 11:05

Citation :
Par contre, pour la suite de votre question, j'ai besoin d'un peu plus de temps pour vous donner des informations fiables concernant l'entrainement des recrues soviétiques et du temps d'entrainement nécessaires pour eux, avant d'aller au feu.
Je te coupe un peu l'herbe sous le pied, mais comme j'ai quelques minutes devant pour poster...
Donc là aussi, vaste sujet.
le temps de formation variait beaucoup selon l'époque de la guerre, le degré d'urgence de la situation, mais également selon le type d'armes.
A la louche, plusieurs mois voire une année pour les tankistes, aviateurs, sapeurs et artilleurs, en général plutôt des citadins, ouvriers ou techniciens dans le civil, mais seulement plusieurs semaines pour les fantassins issus des couches paysannes, avec malheureusement des taux de pertes élevés...
Les mémoires de vétérans disent souvent qu'un fantassin expérimenté était rare, mais qu'il avait beaucoup de valeur, car il était capable de remplir tout type de mission...
Lire "Les guerriers de froid".
http://ostfront.forumpro.fr/t1607-les-guerriers-du-froid-de-catherine-merridale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Mar 3 Nov - 14:07


Tu ne me coupes pas l'herbe sous le pied, au contraire, je ne trouvais pas de référence valables pour aider Sollon à comprendre, alors merci de m'avoir indiquer le post de Vorobei qui m'a évidemment donné envie de lire ce livre.

C'est vrai qu'on manque d'informations sur la formation et l'ambiance qui régnait au sein de l'armée rouge, beaucoup de petites phrases de ci de là, mais aucun sujet complet parlant de ces hommes souvent simples,mais d'un courage et d'un esprit de sacrifice hors du commun.

Tous comme les Polonais qui n'ont même pas eu le droit de se présenter à Londres pour le défilé de la victoire finale et qui se retrouvent sous le joug soviétique, Quant aux combattants russes eux aussi se sont sentis floués et n'on t eu qu'à reprendre leur vies là où ils l'avaient laissée...pour ceux qui en sont revenus... Peu de joie, pas de gloire et une guerre froide qui creuse irrémédiablement le budget national aux dépends du peuple, qui une fois de plus, se doit de se sacrifier pour la nation.

Amitiés à vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Mer 4 Nov - 11:30

Citation :
Quant aux combattants russes eux aussi se sont sentis floués et n'on t eu qu'à reprendre leur vies là où ils l'avaient laissée
Pas vraiment en fait.
A la différence par exemple des anglais ou américains, en rentrant au pays les russes, ukrainiens ou biélorusses on souvent trouvé la famine, la famille eclatée, les exploitations et kolkhozes abandonnés, les villages ruinés pour ceux ayant subi l'occupation allemande, les maladies, les orphelins, à nouveau les déportations pour certains ... bref, le cocktail parfait pour remonter le moral.
Staline quant à lui, sur un des innombrables défilés de la Place Rouge qui ont suivi, a eu le bon goût de sortir (dans son costume de maréchal auto-proclamé, commenté par ceux qui ont vu les images et pu lire sur les lèvres), "Et oui mes petits , sans moi rien n'aurait été possible..."
Modestie quand tu nous tiens ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Mer 4 Nov - 18:46


C'est vrai que pour tous ces survivants venant de l'ouest de la Volga, toutes leurs terres, bâtiment, forêts et jusqu'à la moindre grange, le retour dut être un véritable cauchemars.

Il n'y a qu'à se rappeler de l'ordre de Staline dit "De la terre brûlée" qui fut aussi mis à exécution par les Allemands lors de leur retraite...Donc, même si quelques chose avait résisté à l'aller, ce fut forcément détruit au retour.

Même contexte pour les polonais qui en plus, après la guerre se retrouvaient sous la botte soviétique, ce peuple est probablement un de ceux qui aura le plus perdu lors de ce terrible conflit

Quant à Staline, lui, contrairement à Hitler, aura eu l'intelligence de faire confiance à ces officiers supérieurs, même si il finira par s'approprier cette victoire qu'il doit pourtant aux nombreux sacrifices de son magnifique peuple.

Lorsqu'on fait les comptes, il semble que la vie d'un soldat de l'armée rouge n'aie pas le même prix que les autres, mis à part les japonais pour qui la mort était la seule échappatoire honorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Jeu 5 Nov - 11:08

Citation :
Lorsqu'on fait les comptes, il semble que la vie d'un soldat de l'armée rouge n'aie pas le même prix que les autres, mis à part les japonais pour qui la mort était la seule échappatoire honorable.
C'est clair, une reflexion d'un historien de dire que la vie d'un soldat Soviet valait moins que le prix de l'équipement qu'il portait ...
Maintenant relativisons un peu, à partir de 1943, la Stavka avait davantage de temps pour planifier ses opérations et n'était plus obligée de jeter des masses de fantassins inexpérimentés au devant des allemands pour les ralentir.
De plus, les pertes de 41 / 42, début 43 avaient été telles, que les soviétiques prirent rapidement conscience que la ressource humaine n'était pas illimitée.
D'où les évolutions et changement de tactiques: coordination inter-armes, meilleur soutien, reconnaissances en profondeur etc ..., limitant davantage les pertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Jeu 5 Nov - 16:47

Oui, c'est un fait, les officiers supérieurs soviétiques se sont remis des purges de 1935 et ont acquis des compétences et de l'expérience directement sur le terrain. Mais il ne faut pas négliger l'affaiblissement et la baisse de moral des Allemands qui ont senti très tôt le poids de la défaite s'abattre sur leurs épaules.

La perte de la 6ème armée à Stalingrad et la défaite de Koursk en août 1943 ont pesés lourd sur le moral des soldats allemands, hongrois, roumains, bulgares et tous ceux venant des pays baltes et qui rêvaient de se sortir du joug soviétique. Dès cette période les allemands ne se contentaient plus que de petites victoires qui leur permettaient de gagner un peu de temps.

Les combats restèrent néanmoins féroces jusqu'à Berlin et Hitler, lui, mettait la faute de cette défaite sur le manque d'engagement de ses troupes pourtant exemplaires et qui se battaient depuis 5 années. Pour ceux-là, je garde une admiration sans faille. Par contre, évidemment, je hais profondément toute l'arrière garde allemande qui est indiscutablement à la base de la défaite. par la haine que ces hommes ont provoquée...Les Einsatzgruppen, la Gestapo, les milices et tous les pantin de la haine d'Hitler ont tout simplement mené l'Allemagne à la défaite. Ceci additionné à l'incompétence stratégique de ce fou sur les champs de batailles auront eu raison de cette fière nation.

On peut dire que pour lui non-plus, la vie d'un de ses soldat n'avait aucune importance, plus que ça, c'est tout son peuple qui n'avait aucune importance à ses yeux. D'ailleurs, les dernières semaines de guerre, il insultait tous les Allemands qu'il tenait pour responsable de ce fiasco lamentable, alors que son industrie sous l'influx de Albert Speer produisit plus en 1944 qu'en 1942, malheureusement, ce dernier se servi de l'esclavage et ceci aussi est impardonnable. Il s'en est sorti vivant, mais je crois qu'au moment du jugement, les juges n'avaient pas toutes les données et de plus Speer a collaboré ce qui lui a probablement évité la peine de mort.

Je souhaite qu'Hitler grille en enfer, pendu par les petits doigts de pieds avec des fils de fer au dessus d'un brasier alimenté par le nombre de victimes dont il est responsable...Que Staline se trouve à côté de lui me remplirait de satisfaction...

Hommage à toutes ces victimes, femmes, hommes et enfants sacrifiés pour l'égo de ses pourritures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sollon
Obergefreiter
Obergefreiter
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Mar 1 Mar - 15:19

Est-ce que quelqu'un aurait du nouveau sur cette affaire de temps de production/entraînement soviétique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   Mer 2 Mar - 10:02

Comme dit précédemment, une année pour former un tankiste ou aviateur, souvent ouvrier ou technicien dans le civil, quelques semaines pour un fantassin venant généralement du monde rural...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La production militaire soviétique pendant la guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
La production militaire soviétique pendant la guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En 1954, le 11/01 Top secret militaire
» La civilisation moderne fait les mêmes erreurs que l'Union soviétique"
» Un dissident russe compare l'Union Européenne au Monstre Soviétique !
» Prière du Sceau de Protection du Dieu Vivant pour sa sécurité pendant la guerre.
» les dessous du soldat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Popote :: Débats, discussions-
Sauter vers: