Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 URSS annees 60

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: URSS annees 60   Ven 18 Mar - 13:17











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Ven 18 Mar - 13:18







source
Englishrussia.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Dim 20 Mar - 14:17

Et bien dites-vous que beaucoup de gens là-bas regrettent cette époque ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Dim 20 Mar - 18:58

C'est compréhensible, pas de soucis, pas de facture, assisté, utilisé du début à la fin de leur vie et surtout, pas d'accès à l'information indépendante... Ce sont les même qui regrettent Staline et ses flots de bonté... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Lun 21 Mar - 12:50

Citation :
pas de soucis, pas de facture, assisté, utilisé du début à la fin de leur vie et surtout, pas d'accès à l'information
Vision un peu simpliste...
Détrompe-toi, les popovs font bien le distingo entre le Stalinisme et la période Krouchtchev / Brejnev.
Il y a aussi l'esprit collectif de cette époque, qui s'estompe avec les nouvelles générations très matérialistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Lun 21 Mar - 13:05

Une periode ou chacun devait rester a sa place...tres peu de marge de progression dans la societe comme au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Lun 21 Mar - 13:37

Citation :
Une periode ou chacun devait rester a sa place...tres peu de marge de progression dans la societe comme au travail.
Sans me faire le défenseur du système soviétique, c'est faux.
Nombre de médecins, chercheurs, militaires, cosmonautes etc ... étaient issus de milieux ruraux modestes.
Les études étant gratos, les élèves méritants avaient accès aux plus hautes universités.
Idem pour les artistes...
Les transports étaient bon marché, le sport, la santé, les études étaient gratos ...
J'ai cité le cas de Nadejda Ieriomchenko, médecin à Stalingrad.
Issue du même bled où sont mes filles, elle a eu après la guerre une carrière d'exception dans la recherche médicale, à Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Lun 21 Mar - 14:06

je parlais plutot des travailleurs agricoles ou ouvriers dans l industrie.
Rien a voir avec les jolies photos couleurs du debut de sujet.


Annees 1945 a 1954

LA SOCIETE SOVIETIQUE.

L’idéal proclamé est de construire une société sans classes, et l’objectif de la société communiste reste une société d’abondance : « A chacun selon ses besoins »…

La réalité est largement différente

1°) Des conditions de vie médiocres pour le plus grand nombre.

a) Une relative sécurité est garantie à tous…


1. Du travail pour tous :

Pas de chômage puisqu’il est à la fois impossible et impensable dans une société d’économie planifiée :

Le travail est une valeur fondamentale du système : quiconque n’a pas de travail est considéré comme un parasite social (et prend rapidement la direction du goulag)
L’état ne peut évidemment pas planifier du chômage…
En revanche le régime utilise largement le travail forcé du goulag.

Par ailleurs, l’utilisation de la main d’œuvre est très extensive, avec une très faible productivité.


2. Des services sociaux accessibles au plus grand nombre

Enseignement et médecine gratuits (mais pour être soigné rapidement, la corruption est largement pratiquée…)

Services publics bien organisés, par exemple dans les transports en commun, très bon marché.

Installations sportives et culturelles nombreuses et accessibles

b)…Mais dans la médiocrité et la pénurie.


1. De considérables problèmes de logement :

Très nombreux logements collectifs où cohabitent plusieurs familles,

Entassement dans des logements sordides et surpeuplés,

Urbanisme en barres avec manque de services, absence d’entretien du patrimoine immobilier


2. Des problèmes quotidiens de ravitaillement

Pénurie de produits de consommation de base, y compris alimentaires (la viande est particulièrement rare)

Des magasins d’état vides, des files d’attente interminables devant les magasins


3. Des conditions de travail pénibles

Interdiction de changer de lieu de travail

Interdiction du droit de grève

Pas de droit syndical, (syndicat unique contrôlé par le parti)

Des journées de travail de 10 à 12 heures

Une pollution terrible nuisible à la santé


4. Une situation des campagnes encore plus déplorable !

Sous-équipement des campagnes

Absence de motivation des paysans

Conditions de vie très dures


source
cahiersdhistoire.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Lun 21 Mar - 14:19

Ces sources sont orientées, on pourrait reprendre chaque point un par un tant ils sont "appuyés".
J'en ai d'autres beaucoup plus nuancées...
Je dirais juste, faute de temps, que c'était un système avec une administration bien trop lourde, trop centralisée.
Une industrie trop basée sur le militaire, les initiatives persos bridées, etc, mais ça tout le monde le sait.
L'U.R.S.S. n'avait de toute façon pas le même passé que les pays occidentaux, qui voudraient bien sûr, et encore aujourd'hui, que le reste du monde fonctionne comme eux...
Sous Brejnev ça a bien failli décoller, mais les luttes internes au sein de l'appareil du parti ont cassé le ressort ...
Maintenant, le mieux pour se faire une idée de cette période souvent déformée par les médias, est de rencontrer une voire plusieurs personnes ayant vécu à l'époque soviétique et d'en parler avec elles.
C'est pas ça qui manque, du moins en France...


Dernière édition par vania le Mar 22 Mar - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Mar 22 Mar - 2:05

Tu as raison,il y a plusieurs periodes suivant les dirigeants du pays

De 1956-1964
KROUCHTCHEV ET LA TENTATIVE REFORMISTE AVORTEE.

Après la mort de Staline, qui clôt une époque, c’est Khrouchtchev qui parvient à conquérir progressivement le pouvoir. C’est un authentique prolétaire, fils de mineur qui doit tout au parti et à Staline qui voyait en lui un fidèle parmi les fidèles. Il est Premier secrétaire du Parti communiste, le poste clé entre tous, depuis septembre 1953

Une période de transition entre  1953 et 1956

Beria, le puissant chef de la police politique,  est purement et simplement arrêté et exécuté au Kremlin dès 1953

Ensuite, Khrouchtchev élimine, mais de manière moins définitive, ses principaux rivaux, les « libéraux » comme Malenkov, successeur de Staline à la tête du gouvernement, puis les « conservateurs » comme Molotov.

Son pouvoir s’affirme de manière décisive avec le XXème congrès du PCUS en 1956, mais c’est en 1958 qu’il cumule, comme Staline, les fonctions de premier secrétaire du parti et de chef du gouvernement.


1°) La déstalinisation.

a) Le rapport secret du XXème congrès du PCUS

Rupture de la loi du silence avec dénonciation des crimes staliniens, des procès fabriqués et des purges dans le parti.
Un pari risqué, car  Khrouchtchev joue sa carrière, mais qui s’inscrit en fait dans une stratégie de conquête du pouvoir.
Khrouchtchev espère pouvoir évincer plus facilement ses rivaux de la vieille garde en dénonçant Staline (Molotov notamment)
Il assure à tous que les purges et la terreur sont terminées  pour mieux les rallier
Il assure les dirigeants du parti, longtemps maltraités par Staline, et blanchis de la terreur, qu’ils vont maintenant diriger avec lui…
En réalité, le rapport secret fait le tour du monde


b) Les aspects de la déstalinisation

1. La dénonciation du culte de la personnalité :
Les statues géants sont abattues, les portraits remisés, les villes et usines débaptisées, y compris Stalingrad qui devient Volgograd, et le Pic Staline devient le Pic du Communisme.

La dépouille de Staline est retirée du mausolée de la Place Rouge.


2. Des mesures concrètes

Réforme du code pénal

Elle donne aux citoyens la garantie de l’arrêt de la terreur de masse : disparition du concept d’ennemi du peuple, interdiction de l’usage de la violence pour obtenir des aveux, caractère exceptionnel de la peine de mort…

Libération de millions de détenus
Réhabilitation de milliers de citoyens
Retour des minorités nationales déportées par Staline dans leur région d’origine
Abolition de la loi qui attachait les travailleurs à leur entreprise
L’Histoire des camps n’est plus cachée :

Publication en 1962, avec l’autorisation de Khrouchtchev, d’une journée d’Ivan Denissovitch de Soljenitsyne
L’apogée de la déstalinisation avec le XXIIème Congrès du PCUS (1961)

L’accent est mis les la terreur dont les masses ont souffert
Révision des statuts du parti avec

Droit des militants de base à la critique,

Vérification de la régularité des élections au sein du parti,

Interdiction d’exercer plus de trois mandats consécutifs (ces mesures qui menacent la stabilité de la nomenklatura ne survivront pas à la chute de  Khrouchtchev)


3. Les conséquences immédiates

La nomenklatura se sent menacée
L’ampleur de la répression révélée à l’opinion montre aussi la responsabilité globale de l’appareil…

ð Le modèle soviétique, remis en question en URSS même, n’apparaît plus comme le modèle idéal dans les démocraties populaires.

Cette évolution est d’ailleurs confirmée par :

La théorie de la « coexistence pacifique » qui ne nécessite plus l’union sans faille du bloc de l’Est comme auparavant et peut laisser des marges de manœuvre nationales
La reconnaissance de l’existence de voies nationales du socialisme, avec une spectaculaire réconciliation Khrouchtchev-Tito
La dissolution du Kominform
D’où la crise polonaise de 1956, contenue,

D’où la crise hongroise de 1956, durement réprimée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Mar 22 Mar - 2:09

L’amélioration des conditions de vie de la population

1. Pour les ouvriers et employés

Possibilité pour les ouvriers de changer d’entreprise et de région
Age de la retraite abaissé à 60 ans pour les hommes et 55 pour les femmes
Durée hebdomadaire du travail : de 48 à 42 heures
Pensions de retraite doublées
En revanche les étudiants doivent faire des stages de deux ans à la production d’où le mécontentement des fils de privilégiés et la paralysie de nombre d’ateliers ne sachant que faire de cette soudaine main d’œuvre non préparée.

2. Pour les paysans

Augmentation des prix d’achat à la production

Revenu minimum pour les kolkhoziens et paiement par un acompte mensuel plutôt que par un règlement annuel

La création des « agrovilles » engendre cependant le déracinement des villageois et l’allongement de leur temps de transport vers les champs


3°) Les limites de la déstalinisation

Les fondements marxistes-léninistes du système ne sont pas remis en cause (parti unique, rôle dirigeant du parti, centralisme démocratique….), seuls les excès les plus criants sont corrigés pour la population

La déstalinisation est menée par l’appareil du parti mis en place essentiellement sous Staline, c’est-à-dire par des staliniens…

Les détenus sortent des camps du goulag, mais d’autres entrent dans les hôpitaux psychiatriques…


source
cahiersdhistoire.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: URSS annees 60   Mar 22 Mar - 11:15

L'Histoire "objective" de l'U.R.S.S. reste encore à écrire, tant les fantasmes et la peur d'un côté et la propagande de l'autre ont déformé la réalité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: URSS annees 60   

Revenir en haut Aller en bas
 
URSS annees 60
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : "Le voyage cosmique" (URSS 1935)
» L'ex URSS et les ovnis( partie 2): Les documents déclassifiés de la CIA FOIA & FBIS [Interview d'un Délégué du Ministèr]
» "Je veux aller sur Mars !" (URSS, 1957)
» la chute de l'URSS comparée... avec l'exode d'Egypte
» "La Planète de Tempêtes" (URSS, 1961)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Multimedia :: Photographies-
Sauter vers: