Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Obersturmbannführer SS Otto Skorzeny au Mossad !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 52
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: L'Obersturmbannführer SS Otto Skorzeny au Mossad !   Jeu 31 Mar - 8:50

Hallucinant...

Le journal israélien Haaretz et la revue américaine Forward viennent de publier un article surprenant sur un proche d'Hitler, l'Obersturmbannführer SS Otto Skorzeny, qui a rejoint le Mossad - les services secrets israéliens -après la Seconde guerre mondiale pour y remplir des missions de très haute importance.

Son histoire est conservée dans les archives des renseignements israéliens, précisent les auteurs de l'article Dan Raviv et Yossi Melman.

Son parcours ressemble au scénario d'un thriller. Le 11 septembre 1962, le chercheur allemand Heinz Krug, expert en construction de missiles, disparaissait à Munich. Il avait travaillé pendant la Seconde Guerre mondiale au centre de recherche militaire de Peenemünde, au bord de la mer Baltique. Après la guerre, Krug devait partir travailler aux USA mais avait choisi une autre voie pour finalement coopérer avec le gouvernement égyptien, qui développait son propre programme secret de missiles. C'est comme ça que Krug a été remarqué par le Mossad: il était au sommet de la liste des cibles de l'agence car Israël pensait que le chercheur voyait dans la coopération avec l'Égypte une opportunité pour poursuivre l'élimination des Juifs.
On sait qu'habituellement, les chercheurs allemands qui travaillaient pour le gouvernement égyptien recevaient par téléphone des menaces de mort et même des lettres contenant des explosifs. Krug n'a pas fait exception. Effrayé, il a demandé l'aide d'un officier allemand loyal et résolu: Otto Skorzeny

De son vivant encore, Otto Skorzeny était déjà entré dans la légende. C'était le "nazi modèle", le "super agent de diversion" prêt à tout pour remplir sa mission, l'homme "le plus dangereux d'Europe" selon les renseignements américains et britanniques. Pour ses qualités il n'était pas simplement apprécié par Adolf Hitler: Skorzeny a été personnellement choisi par le führer comme chef de l'opération pour libérer son ami le dictateur italien Benito Mussolini, en 1943. Par la suite Skorzeny deviendra l'un des chefs de la SS: il dirigera la mission pour assassiner Staline, Roosevelt et Churchill pendant la conférence de Téhéran (opération "Grand Saut — échec), participera à la répression de la mutinerie des généraux de la Wehrmacht après l'attentat contre Hitler le 20 juillet 1944, organisera l'enlèvement du fils du régent de Hongrie Miklos Horthy et prendra part à d'autres opérations célèbres.
Quand Krug a contacté Skorzeny, ce dernier vivait alors en Espagne avec un passeport délivré, dit-on, par Francisco Franco en personne. Le "super agent" a accepté d'aider le chercheur et les deux hommes se sont rencontrés à Munich. Le 11 septembre 1962, Krug s'est assis dans la Mercedes blanche de Skorzeny et s'est vu proposer de parler de l'organisation de sa protection dans un endroit sûr au nord de la ville. Plus personne ne l'a revu. Selon les informations déclassifiées du Mossad, le constructeur de missiles a été abattu et son corps aspergé d'acide. Ses restes ont été enterrés et sa tombe recouverte de chaux pour que les chiens ne puissent pas le découvrir. D'après Raviv et Melman, le chef des opérations spéciales du Mossad Yitzhak Shamir, futur premier ministre israélien, et Peter Malkin, connu pour avoir capturé Adolf Eichmann en Argentine, faisaient partie des agents qui ont coordonné cette exécution. L'homme qui a pressé la détente, enfin, était Skorzeny — l'ancien nazi, à qui Hitler faisait confiance et qu'il respectait, travaillait désormais pour le Mossad.



Les services secrets israéliens ne lésinaient pas sur les moyens d'atteindre leurs objectifs et, si besoin, faisait appel à des individus en tout genre, y compris des ennemis jurés. Mais pourquoi le "nazi modèle" Skorzeny a-t-il accepté de travailler pour Israël? La biographie de cet homme sous-entend qu'il croyait sincèrement à l'idée nazie et était loyal au führer personnellement: en 1931, à l'âge de 23 ans, il avait adhéré à l'aile autrichienne du Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP), rejoint les rangs de la SA et participé à la nuit de Cristal. Après le début de la Seconde Guerre mondiale, il quitta même son travail pour se porter volontaire au service militaire dans la division blindée d'élite SS créée sur la base de la garde personnelle d'Hitler. Après la libération réussie de Mussolini, Skorzeny a reçu l'ordre du IIIe Reich — la croix de chevalier — ainsi que plusieurs heures de discussion en tête-à-tête avec le führer, qui lui était reconnaissant.
Après la guerre, les aventures de l''homme le plus dangereux d'Europe" ont continué. Il a été arrêté en mai 1945 et placé sous protection renforcée puis, en 1947, disculpé par la cour martiale américaine — il a alors pris la fuite car les Américains ne s'empressaient pas de le libérer. Skorzeny a travaillé un certain temps pour le Bureau des services stratégiques (OSS, la future CIA), mais a été à nouveau arrêté en avril 1948 par les forces allemandes et placé dans un camp d'internement. Il a réussi à s'enfuir rapidement pour, grâce à Franco, s'installer en Espagne avec Ilse von Finckenstein, qu'il épousera en 1950 à Madrid — elle était, d'ailleurs, la nièce de Hjalmar Schacht, ministre des Finances de l'Allemagne hitlérienne. Pendant un certain temps, Skorzeny fut consultant pour le président argentin Juan Peron et le gouvernement égyptien. C'est à cette époque qu'il a rencontré les militaires égyptiens supervisant le programme de missiles et recrutant les experts allemands.

D'après Haaretz et Forward, le Mossad planifiait initialement d'éliminer Skorzeny, mais a ensuite décidé de l'utiliser pour approcher les chercheurs allemands en Égypte. Des agents israéliens ont alors mis en place une surveillance de Skorzeny et de sa maison en Espagne, et début 1962 il a été contacté dans un bar de Madrid. Ce soir-là, l'agent, dont le nom reste confidentiel à ce jour, avec son assistante (évidemment très belle et séduisante) se faisaient passer pour un couple de touristes allemands tombé par hasard sur des compatriotes — Skorzeny et son épouse. Dans un excellent allemand les "touristes" ont raconté qu'ils avaient perdu leurs bagages avec tout leur argent et leurs passeports. Tout le monde a bu, l'atmosphère était joyeuse et les deux couples ont décidé de poursuivre la soirée à la villa de Skorzeny. Les agents israéliens sous couverture étaient si irrésistibles que la rencontre semblait pouvoir devenir intime d'un instant à l'autre, mais au dernier moment l'ex-nazi a sorti un pistolet en disant: "Je sais qui vous êtes. Vous êtes du Mossad, vous êtes venus m'assassiner".


Selon les auteurs de l'article, sans remuer d'un cil les agents ont répondu que Skorzeny n'avait raison qu'à moitié: ils étaient bien du Mossad mais s'ils avaient voulu le tuer, il serait déjà mort. Finalement, Skorzeny a accepté d'aider le Mossad en échange d'un service (l'argent proposé ne l'intéressait pas): que le "chasseur de nazis" Simon Wiesenthal le raie de la liste des criminels de guerre les plus recherchés — deux ans plus tôt Eichmann avait été capturé en Argentine et il ne voulait pas connaître le même sort. Les recruteurs ont donné leur promesse et les hommes ont conclu l'affaire d'une poignée de main. Par la suite, le Mossad a tenté de remplir sa partie de l'accord et a demandé à Wiesenthal de rayer Skorzeny de la liste des criminels nazis — sans succès. Au final, le renseignement israélien a fourni à Skorzeny une fausse lettre de Wiesenthal prétendant qu'il avait accepté de modifier sa liste.
Skorzeny est alors parti à Tel-Aviv pour être présenté au chef du Mossad Isser Harel et recevoir ses instructions, d'où il a été envoyé en Égypte. Là, conformément à sa mission, il a réussi à découvrir les noms et les adresses de tous les spécialistes allemands travaillant pour l'armée égyptienne. En Égypte, le "nazi modèle" a également participé à l'intimidation de spécialistes allemands, ce qui a eu son effet: la plupart d'entre eux ont quitté le pays. Selon les journalistes, Skorzeny ne faisait pas simplement son travail: il surprenait même par sa disposition à coopérer.

Plus tard, l'un des groupes poursuivant des chercheurs allemands a été arrêté en Suisse, provoquant un scandale soulevant une question concernant l'image d'Israël: le Mossad a alors dû clore ce projet et son responsable, Isser Harel, a donné sa démission. La liaison entre Skorzeny et le Mossad n'a été révélée pour la première fois que 40 ans plus tard, en 2006.

Au final, l'ex-chef de la SS a obtenu ce qu'il voulait: le Mossad ne l'a pas tué. Néanmoins, on ignore toujours pourquoi un homme connu pour sa loyauté envers les idées d'Hitler a accepté d'exécuter avec obéissance les ordres d'Israël. Dans sa biographie Skorzeny, qui aimait exagérer ses mérites et passer sous silence les actes honteux, ne mentionnera jamais les termes "Israël" ou "Juifs". On ne saura jamais s'il cherchait uniquement à sauver sa vie, s'il manquait d'adrénaline après la guerre ou s'il éprouvait vraiment la volonté de laver ses péchés. L'homme "le plus dangereux d'Europe" est mort à Madrid en 1975 d'un cancer, à l'âge de 67 ans.

Source : sputniknews.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4555
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: L'Obersturmbannführer SS Otto Skorzeny au Mossad !   Jeu 31 Mar - 10:29

Oui, un destin singulier.
Nazi convaincu mais également mercenaire, offrant ses services au plus fort.
On dit que pendant la bataille des Ardennes, alors qu'il planifiait l'opération "Greif" (les fameux allemands avec uniformes U.S.), la première inquiétude émise fut sur le sort de ses hommes en cas de capture.
Qu'en est-il vraiment ?
Pour la libération de Mussolinni, il a tenu a ête personnellement présent dans le petit avion Fiseler Storch ramenant de dictateur dans les lignes allemandes, pour être bien sûr de passer à la postérité ...
Après la guerre, il a eu de nombreux "admirateurs" dans le camp adverse, ce qui semble t-il lui a évité le pire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don_Weaking
Hauptmann
Hauptmann
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 23
Localisation : Territoire de Belfort
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: L'Obersturmbannführer SS Otto Skorzeny au Mossad !   Jeu 31 Mar - 17:04

post supprimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Obersturmbannführer SS Otto Skorzeny au Mossad !   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Obersturmbannführer SS Otto Skorzeny au Mossad !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Otto Skorzeny
» Otto Skorzeny
» Jean Lopez : le chaudron de Tcherkassy-Korsun
» Ardennes 44 - Stavelot et Malmedy dans la tourmente
» Le Führer chrétien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Popote :: Débats, discussions-
Sauter vers: