Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Film TU NE TUERAS POINT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4733
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 2 Nov - 2:43



Nouveau film de Mel Gibson


http://freakingeek.com/tu-ne-tueras-point-bande-annonce-nouveau-mel-gibson/


Desmond Doss

Biographie
Né à Lynchburg le 7 février 1919, Desmond est le fils de William Thomas Doss, un charpentier, et de Bertha E. (Oliver) Doss1,2.



Enrôlé volontaire en avril 1942, Desmond Doss refuse de tuer ou de porter une arme au combat en raison de ses croyances personnelles comme un adventiste du septième jour. Par conséquent, il est affecté à un poste d'infirmier, et tout en servant dans le théâtre du Pacifique lors de la Seconde Guerre mondiale où il contribue à sauver la vie de ses camarades. Doss est blessé trois fois au cours de la guerre. Peu de temps avant de quitter l’armée, on lui diagnostique une tuberculose qui lui coûte un poumon. Démobilisé de l'armée en 1946, il passe cinq années en traitement médical pour ses blessures et sa maladie.

Desmond Doss décède en 2006 à son domicile à Piémont en Alabama, après avoir été hospitalisé pour des troubles respiratoires, le même jour que l'autre récipiendaire de la Medal of Honor David B. Bleak . Il est enterré au Chattanooga National Cemetery à Chattanooga.


Dernière édition par naga le Mer 2 Nov - 2:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4733
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 2 Nov - 2:50



Citation pour la médaille d’honneur

« Il était infirmier lorsque le 1er bataillon attaqua un escarpement de 120 mètres de hauteur. Comme nos troupes atteignaient le sommet, un lourd barrage d’artillerie, de mortiers et de mitrailleuses les frappa, infligeant approximativement 75 pertes et conduisit les autres à se replier. Le soldat de première classe Doss refusa de chercher le couvert et resta dans l’espace balayé par le feu avec de nombreux blessés, les transportant 1 par 1 jusqu’au bord de l’escarpement et là, les descendit dans une civière, en rappel, le long d’une falaise vers les mains amies. Le 2 mai, il s’exposa à un feu nourri de mortiers et fusils pour secourir un homme blessé à 180 mètres des lignes par le même escarpement ; et deux jours plus tard, il traita 4 hommes abattus en attaquant une grotte fortement défendue, atteignant l’entrée d’une grotte à travers une pluie de grenades à moins de 8 yards (7,32 m) des forces ennemies où il pansa les blessures de ses camarades avant de les évacuer séparément, sous le feu, en 4 voyages. Le 5 mai, il brava sans hésitation le pilonnage d’artillerie et le feu d’armes légères pour assister un officier d’artillerie. Il appliqua des bandages, déplaça son patient à un endroit offrant une protection contre les tirs d’armes légères et, tandis que les éclats d’obus d’artillerie et de mortiers tombaient à proximité, lui administra soigneusement du plasma. Plus tard dans la journée, lorsqu’un soldat américain fut sévèrement touché par des tirs venant d’une grotte, le soldat de première classe Doss rampa jusque lui, à 8 mètres des positions ennemies, lui apporta des soins puis l’emmena en sûreté, à 90 mètres, en étant continuellement sous le feu ennemi. Le 21 mai, lors d’une attaque nocturne sur des hauteurs près de Shuri, il resta en territoire exposé alors que le reste de sa compagnie se mettait à couvert, risquant témérairement d’être pris pour un Japonais infiltré et porta assistance aux blessés jusqu'à ce qu'il soit lui-même sérieusement blessé à la jambe par une explosion de grenade. Plutôt que d’appeler un autre infirmier à couvert, il traita ses propres blessures et attendit cinq heures que des brancardiers le rejoignent et le transportent à couvert. Le trio fut pris dans une attaque de chars ennemis et le soldat de première classe Doss, voyant un homme plus sérieusement blessé à proximité, quitta le brancard et commanda aux brancardiers de porter leur attention sur l’autre homme. En attendant le retour des brancardiers, il fut de nouveau frappé, cette fois-ci d’une fracture ouverte à un bras. Avec une magnifique force morale, il attacha un chargeur sur son bras fracassé pour en faire une attelle et alors rampa 300 yards (274,32 m) sur un rude terrain jusqu’à l’ambulance. Grâce à son exceptionnelle bravoure et une détermination sans faille face à des conditions désespérément dangereuses, le soldat de première classe Doss sauva la vie de nombreux soldats. Son nom est devenu un symbole dans toute la 77e division d’infanterie de courage exceptionnel de loin supérieur et au-delà du devoir. »





Honneur aux Medics

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4477
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 2 Nov - 10:49

Ca existe des gars comme ça ? Shocked scratch ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 492
Age : 52
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 2 Nov - 22:21

Oui, ça existe, mais ce n'est pas de ceux-là dont on parle quand on parle de héros...et c'est bien dommage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4477
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Jeu 3 Nov - 10:31

Quand j'étais militaire, (il y a maintenant quelques années de ça ...), j'étais dans la musique.
Un jour, sous l'Arc de triomphe, cérémonie en hommage à une des Rochambelles, infirmières de la 2ème D.B.
Une vieille dame, toute simple, octogénaire, qu'on aurait pas remarqué dans la rue, un bon sourire aux lèvres mais visiblement pas à l'aise devant la brochette d'huiles assistant à la cérémonie, s'est entendue dérouler ses états de service.
Je n'ai plus tout en tête, mais elle avait risqué sa vie à de multiples reprises pour sauver des gars, et dans des conditions incroyables.
Une héroine, une vraie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4733
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 22 Fév - 13:17

J ai vu le film hier en VO.
Super,le debut est calme mais a partir d Okinawa-milieu du film- c est chair a canon et massacre a la mitrailleuse.
La sequence du debarquement dans le film"Il faut sauver le Soldat Ryan",c est du pipi de chat!

Pas mal d emotion avec le pere traumatise du heros qui a fait la bataille de Bois Beleau en 1918 en France.

A voir imperativement mais pas avec des personnes sensibles Shocked Shocked







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4477
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 22 Fév - 13:32

Ca passe au cinoche actuellement ou c'est en DVD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4733
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 22 Fév - 13:39

Ca passe au cinema en Thailande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4733
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 22 Fév - 13:42



Le rempart japonais tient

- Le 26 avril, une attaque fut lancée par la 96th Division contre l'Escarpement de Maeda après une très forte concentration d'artillerie (près de 1 616 coups dans le secteur du 381st Infantry !). Mais, les Japonais utilisaient très bien cette forteresse naturelle qu'était Maeda. Dans le secteur de la Colline 150, les soldats américains furent cloués au sol par un feu d'enfet et il fallut utiliser des mortiers de 81 mm et de 4.2 inch tirant des obus fumigènes afin de couvrir la retraite.
Mais plus à l'est la chance sourit aux Américains. Des éléments du 383rd Infantry atteignirent les crêtes des Collines 150 et 152 pour déboucher sur un plateau où près de 600 japonais se trouvaient à découvert. Ainsi, un véritable carnage commença. Les mitrailleurs, les fusilliers et les soldats armés de FM BAR déchaînèrent leur feu sur les soldats nippons. Un soldat armé d'un BAR tua sans doute trente japonais. Des chars Sherman et des chars lance-flamme furent capables de se déployer sur la lisière de Maeda et participer à la curée. Les lance-flammes forcèrent le reste des ennemis à sortir de leurs trous et les fuyards furent impitoyablement achevés.
Cette action américaine sur les Collines 150 et 152 et l'arrivée de blindés sur Maeda eut de violentes répercursions au sein du QG de la XXXIIe Armée. A 16h00, le Général Ushijima ordonna immédiatement à toutes les unités de la 62e Division de bloquer l'avance ennemie dans le secteur de Maeda. La 24e Division reçut aussi comme ordre de coopérer étroitement avec la 62e pour empêcher les Américains d'exploiter leur succès de Maeda.

Carte de la bataille




- Sur le versant opposé...

- Le 27 avril, le 1/381st Infantry et des éléments du 383rd Infantry, appuyés par des chars du 763rd Tank Bn. et des chars lance-flamme du 713th Tank Bn., tentèrent de forcer le passage à travers le col reliant la Colline 150 à la Colline 152. Pendant des heures marquées par des combats d'une sauvagerie absolue, l'infanterie américaine montra qu'elle était entièrement capable de coopérer avec les blindés. Les chars et les lance-flamme balayaient ou incendiaient les positions ennemies, forçant des centaines de japonais à quitter précipitamment leurs positions avant que les malheureux ne se fassent tués ou blessés par les tirs des fantassins et des mitrailleurs. Les chars et les fantassins pénétrèrent dans la lisière sud de Maeda, mais l'infanterie fut arrêtée par un violent feu ennemi. Et les tentatives de réduire au silenceles nids de mitrailleuses au sommet de l'Escarpement échouèrent.



- Le 28 avril, la K Coy/381st se déploya à l'ouest à travers le dispositif de la 27th Division en vue d'affaiblir la résistance japonaise. Elle lança alors une attaque en passant par Nakama en direction d' "Apartment House", en fait un large bâtiment scolaire qui était le centre de la force japonaise et stué au sud de l'Escarpement entre les villages de Nakama et Maeda. Après une demi-heure d'un combat au corps-à-corps, les soldats américains furent repoussés avec de lourdes pertes et les survivants se replièrent couverts par la fumée.

- Pendant les premières heures du matin du 29 avril, les contre-attaques japonaises s'enchaînèrent sur tout le front de la 96th Division. A 05h15, le 2/383rd fut violement accroché par un ennemi armé de grenades et de lances. Une section de la G Coy fut réduite de 30 à 9 hommes en état de combattre. En repoussant deux contre-attaques, le 383rd Infantry tua approximativement 265 japonais. Tard dans la journée, des chars et des chars lance-flamme placés en fer de lance tuèrent plus de 200 soldats ennemis.
Sur le flanc gauche (est) de la division, se créa un saillant à la pointe du XXIVth Corps qui bordait Shuri. Il fallait donc l'élargir et le sécuriser. La cime de la Colline 138 fut prise par la L Coy/383rd Infantry après de furieux combats rapprochés. Une position de mitrailleuse fut détruite par l'action quasi-frénétique du Pfc. Gabriel Chavez qui s'y précipita en tenant une grenade dans sa main, causant ainsi sa propre mort et celle de cinq soldats japonais. Des chars prirent position près du sommet de la Colline 138 et s'engagèrent dans des duels avec les canons antichars ennemis de 47 mm. Mais pour la première fois, les combats d'Okinawa se situèrent en plein du secteur de Shuri.

- Le 29 avril, le 307th Infantry de la 77th Division prit place sur la partie de la ligne de l'Escarpement de Maeda attribué au 381st et le matin suivant le 306th Infantry releva le 383rd à l'est du dispositif de la 96th Division. Le 381st perdit 40 % de ses forces de combat dans l'affaire soir 1 021 soldats dont 536 à Maeda.
Le 30 avril, le Gen. Bruce prit le commandement de l'ancienne zone d'action de la 96th Division. C'est aussi à ce moment là que le 32e Régiment de la 24e Division vint se placer entre le 22e RI et les restes sévèrement étrillés de la 62e DI.


- Bataille de destruction

- Le 307th devait se charger de nettoyer la partie est l'Escarpement de Maeda ainsi qu'une hauteur appelée "Needle Rock" garnie de tunnels, de fossés et de grottes aménagés.
La journée du 2 mai fut marquée par d'innombrables attaques, contre-attaques, duels à la grenade, de charges explosives lancées dans les grottes, d'engagements nocturnes d'une sauvagerie sans nom et de corps-à-corps sanglants. Des frappes aérinnes à coups de napalm et de bombes de démolition furent opérées sans cesse contre les positions de l'Escarpement. Des chars et des chars lance-flamme s'acharnaient à nettoyer les pentes sud-est. Pendant cinq jours le 1/307th du Lt.Col. Gerald D. Cooney combattit pendant cinq jours sur "Needle Rock" pour aucun gain.
Sur la droite de la 77th Division, le 3/307th qui remplaça les éléments de la 27th Division derrière l'Escarpement de Nakama, attaqua vers l'est en direction des installations d' "Apartment House". Là encore, les Américains ne progressèrent pas.

- Le bastion de Maeda tombe

- Le combat fut particulièrement féroce sur le sommet de l'escarpement le 4 mai. Les hommes du Lt.Col. Cooney réussirent à exécuter un assaut de destruction très compliqué contre les réseaux de tunnels, de grottes et de nids de mitrailleuses à l'est de l'Escarpement. On estima que 600 soldats nippons furent tués par le 307th Infantry pendant cet engagement. Lentement, le 5 mai, la pente opposée fut prise et les grottes purent être nettoyées. Pendant la nuit du 5-6 mai, les Japonais lancèrent plusieurs contre-attaques en vue de reprendre le contrôle de l'Escarpement. Un violente attaque frappa notamment le 3rd Bn. Mais l'unité tua 250 soldats nippons majoritairement au corps-à-corps. Pendant la journée du 6 mai, tous les bataillons du 307th Infantry progressèrent vers le sud en direction de la Colline 187.
Il faut aussi relever l'acte héroïque du Pfc. Desmond T. Doss, un Adventiste du Septième Jour qui avait refusé de toucher à une arme dès le début de la Guerre et qui fut versé comme infirmier. Pendant les combats sur l'Escarpement, Doss porta sans cesse secours à de nombreux blessés qui avaient été touchés dans les grottes. Puis, il les ramena un par un sous les tirs ennemis. Pour ce fait de bravoure, Doss recevra la Congressional Medal of Honor.
Malgré son succès incontestable et son vaillant comportement, le 1/307th subit de lourdes pertes avec pas moins de huit commandants de compagnies blessés en seulement 36 heures ! Parti à l'assaut avec 800 hommes le 2 mai, il ne lui en restait plus que 324 en état de combattre le 7 ! En revanche, la 77th Division estima avoir tué plus de 3 000 japonais à elle toute seule. Le chiffre paraît exagéré mais il n'empêche que la division infligea des pertes irremplaçables aux Japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4733
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Mer 22 Fév - 14:27

En VO le titre du film est "Hacksaw Ridge" ce qui designe le Maeda Escarpment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4733
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Jeu 23 Fév - 1:30

Hacksaw Ridge de nos jours complement encercle par la ville de Naha









Vu sur la base americaine d Okinawa au loin(piste)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4477
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   Jeu 23 Fév - 10:58

Vu un reportage là-dessus.
Les tunnels et souterrains n'ont pas été comblés, et sont maintenant dans les zones urbaines. Curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Film TU NE TUERAS POINT   

Revenir en haut Aller en bas
 
Film TU NE TUERAS POINT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tu ne tueras point
» Tu ne tueras point et pourtant....
» Tu ne tueras point ! sauf .....
» L’euthanasie
» Qu'est-ce que la chrétienté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Multimedia :: Films et documentaires-
Sauter vers: