Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Dim 7 Oct - 2:52

Les trois plus grandes catastrophes de l'histoire maritimes ne sonrt pas comme on pourrait le penser le sabordage du Bismarck ou le nauffrage du Titanic mais bien celles du Gustlof, du Steuben et du Goya torpillés dans la baie de Gdansk / Danzig début février 1945.

Le Wilhelm Gustlof, parti de Gdynia / Gottenhafen le 30 janvier 1945 était chargé de très nombreux réfugiés civils ( au moins 5.000 selon les estimations basses) coincés dans la poche de Danzig. Aux civils se mélaient 150 sodats blessés et 900 élèves d'une école de sous-mariniers.
Le paquebot fut coulé le 30 janvier à 21h08 par 3 toprpilles tirées par le sous -marin soviétique S13 commandé par le capitaine Marinesko. Le Gustloff sombra en 1 heure emportant dans les eaux glacées de la Baltique au moins 5000 victimes.

10 jours plus tard , le navire hôpital Steuben (ex-paquebot "München"), quitta le port de Pillau (au large de Kaliningrad) chargé de 4265 blessés dont 1600 graves (aux étages inférieurs) , il était escorté des contre-toprilleurs TF 10 et T 196.
Les conditiuons à bord étainet épouvantables, les blessés étaient amputés anesthésiés au cognac (il n'y avait pas d'éther à bord) et les membres jetés par dessus- bord. La nuit du 9 au 10 février 45, filan à 12 noeuds, le navire hôpital fut repéré et torpillé à 00h52 par le même sous-marin S13. Touché par deux torpilles le Steuben connut alors des scènes d'horreur de terreur et de panique avant de sombrer à 1h26 . quelques centaines de réfugiés entièrement couverts de mazout furent sauvés in extremis par le navire d'excorte T196 qui les déposa à Kölberg ville delaquelle ils furent évacués vers Swinnemünde (Kölberg assiégée par les soviétqiues fut également évacuée par la Kriegsmarine du 4 au 19 mars, 35.000 habitants, 50.000 réfugiés et les soldats de la garnison ainsi que des rescapés de la bataille de Belgard (entre autres des élémens dispersés de la division Charlemagne) durent leur salut aux prouesses de la marine allemande).

Un mois plus tard ce fut le tour du Goya.
Ce cargo norvégien servit pendant quatre ans comme cible d'exercice pour les sous-mariniers allemands de l'école de Memmel (Klaipedia).
A partir de l'été 44 il effectua des rotations entre la poche de Courlande (Libau) et le port de Pilau.
En avril 1945 il rejoint la presqu'île de Hela (tenue par Dietrich Von Saucken jusqu'au 9 mai 45), dernier refuge encore aux mains des Allmeands dans l'-ex poche de Dantzig (Danzig fut prise le 28 mars et Gottenhafen le 30 mars) , là près de 500.000 réfugiés attendaient désespérément une évacuation vers l'Ouest.
Dans la journée du 16 avril le Goya, attaqué sans cesse par la chasse soviétique enbarqua offocilelment 5.800 personne (en fait de 7 à 8.000 dont mille s'entassaient sur le pont supérieur) .
Dans la soirée du 16 avril, le Goya accompagné de l'escorteur M328 et de 4 autres cargos chargés de réfugiés , prit la mer. A 23h00 le convoi fut arrêté par une avarie temporaire du cargo Kronenfels . Reparti à 23h20 le convoi fut repéré par le sous-marin soviétique L3 commandé par Vladimir Konovalov qui à 23h52 tire 4 torpilles sur le Goya , 2 touchant sa proue de plein fouet. Le nauffrage fut atrocement rapide puisqu'à 23h56/57 le goya sombra pour reposer à 76 mètres de fond. Seuls 172 survivants furent repéchés. L'épave du Goya a été retrouvée et honnorée 58 années jour pour jour après son nauffrage.

Un cas peu connu mérite en outre d'être relevé ici , en contradiction avec tous leurs ordres des capitaines de U Boot modèle U21 contribuèrent à l'évacuation de +/- 2000 réfugiés de la poche de Danzig . Par exemple le 22 mars un U21 embarque des civils à Danzig, un groupe de Hitlerjugend à Hela et malgré les mines marines, les attaques aériennes anglo-soviétiques parvint à rejoindre Bornholm et Travemûnde le 26 mars 45.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzer-danny
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Dim 7 Oct - 16:15

très beau sujet florian qui montre le coté cruel de la guerre pour les civils.
Des deux cotés les civils ont été pris pour cible par les belligérants.
La population allemande a beaucoup souffert elle aussi.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Lun 8 Oct - 11:46

Les grandes catastrophes sont souvent liées à la guerre.

C'est ainsi que la plus grande catastrophe ferroviaire française date de 1917 (train de permissionnaire et blessé dans les Alpes).

La plus grande catastrophe navale en France date de l'évacuation des anglais en juin 1940 (je ne me souviens plus où).

Enfin, on notera que les autorités nazies refusaient systématiquement les évacuations, préférant condamner le peuple au pire, ce qui en dit long sur la nature de ce régime.

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panzer-danny
Oberst
Oberst


Nombre de messages : 277
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mar 9 Oct - 0:02

Pourtant pour ces catastrophes maritimes c'est bien le régime qui a organisé ces rapatriments de civils et c'est pas lui le responsable de ces torpillages. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mar 9 Oct - 17:55

judicieuse remarque panzer danny Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit-Douville
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mer 6 Fév - 4:11

Florian,

J'ai lu un excellent livre sur la tragédie du Wilhelm Gustloff intitulé ''La Nuit la plus cruelle'' Je ne me rapelle plus de l'auteur malheureusement mais c'est un livre assez vieux que j'avais emprunté de la bibliothèque qui raconte de facon passionante cette tragédie, pour quelqu'un comme toi qui s'intéresse à la sociologie de la guerre je crois que ca pourrais t'intéressé. On y parle beaucoup aussi de Alexander Marinesco, ce Commandant de Sous-Marin Soviétique d'origine Roumaine qui à coulé le Wilhem Gustloff.

Il faut rappeler que c'était l'opération Hannibal de Dönitz pour sauver le plus de gens possible.

Salutations


Dernière édition par le Jeu 7 Fév - 3:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyrrhos
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mer 6 Fév - 10:59

Justement, ces capitaines de navires avaient-ils conscience de torpiller des cibles purement civiles ? Etaient-ils avertis des opérations d'évacuation de civils ? Ou bien pensaient-ils plutôt s'attaquer à des transports de troupes ou de matériel, ou des navires marchands ?
Que sait-on à ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mcouioui
Oberleutnant
Oberleutnant
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 49
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mer 6 Fév - 12:42

Que c'est un acte de guerre et que ça reste un acte de guerre avec tout ce que cela comprend comme lots d'horreurs et de massacres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.louisianarebels.com
Pyrrhos
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mer 6 Fév - 13:31

mcouioui a écrit:
Que c'est un acte de guerre et que ça reste un acte de guerre avec tout ce que cela comprend comme lots d'horreurs et de massacres.

Oui, d'accord là-dessus. C'est juste que comme il y a apparemment un peu de documentation sur ces affaires précises, j'étais curieux de savoir si les circonstances exactes étaient connues. C'est assez rares avec les crimes de guerre. Y avait-il intention du haut commandement d'encourager ce genre de répression, s'agit-il plutôt d'initiatives personnelles des subordonnées ou bien s'agit-il plus simplement d'"erreurs" ?
Cela n'a l'air de rien, mais tous les actes de guerre n'ont pas la même signification suivant leurs circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goliath
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 24
Localisation : Finlande-Ermont 95
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mer 6 Fév - 21:53

malheureusement pour eux, ces navires transportaient pour beaucoup des militaires, comme dit Florian, mêlés à la population qui essayait désespérement fuirent devant l'écrasante armée rouge et les sous-marins russes en furent informés, sans aucune autre précisions que "couler tout navire allemand dans la zone". Sans compter que les civils évacués étaient pas des "amis" de l'URSS, donc leur élimination ne posait pas trop de problèmes. Le désastre du Gustloff disparu rapidement des mémoires vu qu'au même moment, les dernière armées du Reich étaient écrasées et on ne parlais que de la chute de l'allemagne nazie. Une autre preuve venant s'ajouter dans la longue liste de crimes de guerre des marines du monde....
En plus si je me souviens bien, l'attaque du S-15 se passa en pleine nuit, ou au crépuscule...donc dur de connaître l'indentité de la cible... Sad
J'ai lu quelquepart qu'un des survivants du Gustloff rencontra un des sous-mariniers du S-15, peut être pas le commandant, mais un officier de bord, qui ne dormait plus depuis des années, en pensant à ce qu'il avait fait en ordonnant de lâcher les torpilles....logique quand on a 5000 morts sur la conscience. Sad




goliath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit-Douville
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Jeu 7 Fév - 3:54

À propos de Alexander Marinesko.

Officier de marine de la marine soviétique fut le Commandant du sous-marin S-13 durant la Seconde Guerre mondiale, responsable du naufrage du navire Wilhelm Gustloff le 30 janvier 1945, et qui causa la mort d'entre 5 300 et 7 700 personnes.Son nom restera tristement lié à ce naufrage qui constitue l'une des plus grande catastrophe maritime de tous les temps.

Il est également responsable du naufrage du General von Steuben le 10 février 1945.

Ce fut le commandant de sous-marin soviétique qui coula le plus de tonnage avec 42 000 tonnes de navires à son actif. En plus des deux navires précité, il coula un petit navire de transport.

Sa recommandation au titre d'Héros de l'Union soviétique fut rejeté par le NKVD parce que il avait eu une liaison avec une ressortissante étrangère! considéré comme un crime à l'époque pour lequel il échappa de peu au goulag. Ce n'est qu'en 1990, à la veille du quarante-cinquième anniversaire de la victoire, que cette distinction lui a été attribué à titre posthume.

Il existe même des monuments de lui à Odessa en Ukraine. C'est pas ce que j'appelle un soldat...

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Sam 9 Fév - 13:52

Salut Benoît,

Tu fais très bien de réactiver ce sujet Very Happy
Et c'est avec grande justesse que tu rappelles l'opération Hannibal . Dönitz en tentant désespérément de retarder la capitulation à l'Est a permi à la Kriegsmarine de sauver des millions de personnes encore enfermée dans les poches de Courlande et sur la péninsule de Hela .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyrrhos
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Dim 10 Fév - 10:53

florian a écrit:
Salut Benoît,

Tu fais très bien de réactiver ce sujet Very Happy
Et c'est avec grande justesse que tu rappelles l'opération Hannibal . Dönitz en tentant désespérément de retarder la capitulation à l'Est a permi à la Kriegsmarine de sauver des millions de personnes encore enfermée dans les poches de Courlande et sur la péninsule de Hela .

Intéressant. J'ai juste un doute: des millions de personnes ? Cela ne fait pas un peu beaucoup pour la marine en quelques jours ? Cela ferait quasiment toute la population de ces régions... voir plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goliath
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 24
Localisation : Finlande-Ermont 95
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Dim 10 Fév - 12:07

possible...en tout cas facilement des dizaines de milliers, voir centaines de milliers. Même si la marine était en pièces, de nombreux bateau faisait le transit entre région isolées et encerclées et le Reich. Certes il y avait de nombreux dangers, mais le trajet était assez court donc les navires pouvaient faire pas mal de voyages en pas trop de temps.



goliath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyrrhos
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Dim 10 Fév - 12:36

En ce qui concerne les quelques jours où Dönitz est aux commandes, j'ai déjà trouvé cela pour les évacuation: 150 000 évacués par les plages de Hela.

Si l'on parle de millions, il faut déjà prendre en compte l'ensemble des évacuations depuis le 23 janvier 1945.
Mais je n'arrive pas à trouver d'estimation d'ensemble.

Quant à la poche de Courlande, il me semble qu'elle concernait environ 200 000 hommes dont la plupart ne furent pas évacués. Qu'en était-il des civils et officiels présents en Courlande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyrrhos
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Dim 10 Fév - 12:41

Ca y est, j'ai enfin une estimation globale: 2 millions de personnes mais pour l'ensemble de l'opération de janvier à mai 1945 et pour l'ensemble des régions le long de la Baltique. Dit comme cela, le chiffre devient compréhensible. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Mar 12 Fév - 14:43

OK Pyrrhos, tu as raison , j'ai en effet confondu le chiffre des évacués durant la période Doenitz et celui de janvier-mai 45 ; désolé Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5169
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   Sam 23 Juin - 3:58

florian a écrit:
Les trois plus grandes catastrophes de l'histoire maritimes ne sonrt pas comme on pourrait le penser le sabordage du Bismarck ou le nauffrage du Titanic mais bien celles du Gustlof, du Steuben et du Goya torpillés dans la baie de Gdansk / Danzig début février 1945.

Le Wilhelm Gustlof, parti de Gdynia / Gottenhafen le 30 janvier 1945 était chargé de très nombreux réfugiés civils ( au moins 5.000 selon les estimations basses) coincés dans la poche de Danzig. Aux civils se mélaient 150 sodats blessés et 900 élèves d'une école de sous-mariniers.
Le paquebot fut coulé le 30 janvier à 21h08 par 3 toprpilles tirées par le sous -marin soviétique S13 commandé par le capitaine Marinesko. Le Gustloff sombra en 1 heure emportant dans les eaux glacées de la Baltique au moins 5000 victimes.

10 jours plus tard , le navire hôpital Steuben (ex-paquebot "München"), quitta le port de Pillau (au large de Kaliningrad) chargé de 4265 blessés dont 1600 graves (aux étages inférieurs) , il était escorté des contre-toprilleurs TF 10 et T 196.
Les conditiuons à bord étainet épouvantables, les blessés étaient amputés anesthésiés au cognac (il n'y avait pas d'éther à bord) et les membres jetés par dessus- bord. La nuit du 9 au 10 février 45, filan à 12 noeuds, le navire hôpital fut repéré et torpillé à 00h52 par le même sous-marin S13. Touché par deux torpilles le Steuben connut alors des scènes d'horreur de terreur et de panique avant de sombrer à 1h26 . quelques centaines de réfugiés entièrement couverts de mazout furent sauvés in extremis par le navire d'excorte T196 qui les déposa à Kölberg ville delaquelle ils furent évacués vers Swinnemünde (Kölberg assiégée par les soviétqiues fut également évacuée par la Kriegsmarine du 4 au 19 mars, 35.000 habitants, 50.000 réfugiés et les soldats de la garnison ainsi que des rescapés de la bataille de Belgard (entre autres des élémens dispersés de la division Charlemagne) durent leur salut aux prouesses de la marine allemande).

Un mois plus tard ce fut le tour du Goya.
Ce cargo norvégien servit pendant quatre ans comme cible d'exercice pour les sous-mariniers allemands de l'école de Memmel (Klaipedia).
A partir de l'été 44 il effectua des rotations entre la poche de Courlande (Libau) et le port de Pilau.
En avril 1945 il rejoint la presqu'île de Hela (tenue par Dietrich Von Saucken jusqu'au 9 mai 45), dernier refuge encore aux mains des Allmeands dans l'-ex poche de Dantzig (Danzig fut prise le 28 mars et Gottenhafen le 30 mars) , là près de 500.000 réfugiés attendaient désespérément une évacuation vers l'Ouest.
Dans la journée du 16 avril le Goya, attaqué sans cesse par la chasse soviétique enbarqua offocilelment 5.800 personne (en fait de 7 à 8.000 dont mille s'entassaient sur le pont supérieur) .
Dans la soirée du 16 avril, le Goya accompagné de l'escorteur M328 et de 4 autres cargos chargés de réfugiés , prit la mer. A 23h00 le convoi fut arrêté par une avarie temporaire du cargo Kronenfels . Reparti à 23h20 le convoi fut repéré par le sous-marin soviétique L3 commandé par Vladimir Konovalov qui à 23h52 tire 4 torpilles sur le Goya , 2 touchant sa proue de plein fouet. Le nauffrage fut atrocement rapide puisqu'à 23h56/57 le goya sombra pour reposer à 76 mètres de fond. Seuls 172 survivants furent repéchés. L'épave du Goya a été retrouvée et honnorée 58 années jour pour jour après son nauffrage.

Un cas peu connu mérite en outre d'être relevé ici , en contradiction avec tous leurs ordres des capitaines de U Boot modèle U21 contribuèrent à l'évacuation de +/- 2000 réfugiés de la poche de Danzig . Par exemple le 22 mars un U21 embarque des civils à Danzig, un groupe de Hitlerjugend à Hela et malgré les mines marines, les attaques aériennes anglo-soviétiques parvint à rejoindre Bornholm et Travemûnde le 26 mars 45.







Le Munchen en 1925 (rebaptise Steuben)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya   

Revenir en haut Aller en bas
 
drames maritimes : Gustlof, Steuben, Goya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Volucella zonaria] Diptère des Alpes-Maritimes
» Araignées des Alpes-Maritimes suite...
» La vague française de 1954:OCTOBRE 1954, CANNES, ALPES-MARITIMES
» [ISEM] INSTITUT SUPERIEUR D'ETUDES MARITIMES
» Goya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Popote :: Débats, discussions-
Sauter vers: