Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le HMS Courageous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leclerc1944
Major
Major


Nombre de messages : 178
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Le HMS Courageous   Mer 25 Jan - 4:22

Bonjours, ce sujet va discuté, sur le 1er Porte avion des alliées, qui a été coulé pendant la deuxième guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Major
Major


Nombre de messages : 178
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Le HMS Courageous   Mer 25 Jan - 5:38

Citation :
Lancé en février 1916 et commandé en janvier 1917, le HMS Courageous fut initialement construit comme un Croiseur de Bataille, et qui a été transformé en un porte-avions entre Juin 1924 et Mai 1928. Un hangar et un pont d'envol ont été installés à l'arrière de la coque, et son armement original De deux canons jumelé de 15 pouces ont été retiré et remplacés par des canons antiaériens de 4,7 pouces. L'armement léger a signifié que le porte avion a dû compter sur un écran d'escortes pour se protéger contre les navires de surface.

Le 15 septembre 1939, un contact de convoi fut établi à l'ouest de la Manche, dans une région que les Britanniques dénommaient les Approches de l'Ouest (oui mais ici il vaut mieux utiliser un de ses synonyme "l'Accès Ouest"). Les voies maritimes étaient bondées de trafic et certains navires marchands britanniques avaient été coulés dans les premiers jours de la guerre. Pour fournir au moins une forme de protection à ces navires, l'Amirauté avait déployé le vieux porte-avions HMS Courageous avec un écran d'escorte de destroyer pour conduire des patrouilles anti-sous-marines.

Lorsque Donitz entendis parler du contact du convoi, il ordonna à tous les bateaux se trouvant dans ce secteur occidentales de converger vers le convoi. Cela comprenait Otto Schuhart sur le U-29 et Ernst-Gunther Heinicke sur le U-53. En recherchant le convoi le 17 septembre, Heinicke a trouvé et attaqué le cargo britannique de 5 000 tonnes, Kafristan, ou il combina ses tirs de son canon de pont et des torpilles. La flotte ASW du HMS Courageous se trouvait à proximité. Deux de ses destroyers d'escorte (sur ses quatre qui l'escortait) et les biplans Swordfish du Courageous ont été envoyés dans la zone du Kafristan qui coulait. Pour chasser Heinicke.

Pendant ce temps à l'est de la zone, Schuhart avec son U-29 était toujours à la recherche du convoi. Tout en restant en plongé, il a repéré un biplan Swordfish de son secteur. Et un Swordfish à 300 milles en pleine mer ne pouvait signifier qu'une chose: un porte-avions devait se trouver à proximité. Et en regardant sa montre, à 1800 heures une traîné de fumée a été repéré à l'horizon. C'était le porte avion courageous. Schuhart a ordonné à son équipage le poste de combat et a adapté un cap d'interception.

Mais il ne pouvait pas monter une attaque. Les avions circulaient au dessus du porte avion comme des chiens de chasse et les deux autres destroyers escortes étaient clairement visibles. Il a écrit plus tard dans son journal "A cette époque, cela ressemblait à une opération sans espoir. En raison des avions, je ne pouvais pas faire surface et ma vitesse en plongé était inférieure à 8 noeuds alors que le porte avion pouvait naviguer à 26 noeuds. Mais on nous a dit pendant notre entraînement de rester toujours près et c'est exactement ce que j'ai fait, en suivant le navire en restant submergé.

Schuhart a poursuivi pendant encore une heure et demie, tout en perdant de la distance avec le porte avion. Puis soudainement à 1930 heures, le porte avion a tourné face au vent pour lancer des avions, et par inadvertance le navire c'est placé dans la position parfaite pour une attaque à la torpille. Vers 19 h 40, l'U-29 était en position et Schuhart a tiré les trois torpilles de ses tubes avant à moins de 3 000 yards. Schuhart a déclaré "la grande taille de la cible a bouleversé tous les calculs normaux et en tout cas, j'avais le soleil en plein dans mes yeux".

A 500 yards de distance, alors que les torpilles se trouvaient encore sur leur course, Schuhart a observé à travers sa lentille de périscope comment l'un des destroyers a navigué, et ignorant encore de l'attaque imminente. Pour fuir, il plongea profondément - à une profondeur de 180 pieds, c'était la profondeur maximale qu'il n'ait jamais atteint en plongé. Puis, dans un silence complet, ou ils ont juste pu entendre le grincement de la coque sous-marine de l'U-boat, l'équipage entendit deux explosions retentissantes. Deux torpilles avaient touché la cible et ont explosé avec une telle force que Schuhart pensait qu'il avait été attaqué. L'équipage se mit à applaudir, bien qu'ils sachent tous ce qui allait suivre - une attaque imminente de charge de profondeur.

Ils se sont préparés pour l'attaque et quelques minutes plus tard, l'un des destroyers a détecté l'U-29 sur son sonar. Le second destroyer s'est précipité à l'endroit pour rejoindre la chasse et les deux ont attaqué avec une telle fureur et la férocité que pendant le pilonnage, Schuhart pensait qu'il avait perdu l'U-29. Le bateau se mit en marche et craqua sous la force de l'explosion qui dura des heures. Puis à 2340 heures, la dernière charge de profondeur a explosé. Les deux destroyers avaient tiré toutes leurs charges de profondeur et étaient maintenant sans armes sous marine en attaquant l'ennemi se trouvant en plongé. Silencieusement alléger, Schuhart dans son U-29 s'est évadé. Dès qu'il a fait surface, il a transmis par radio à Donitz: «Courageous détruit. U-29 rentre à la maison ".

Pendant ce temps là, dans le secteur du naufrage du Courageous, un transport de passagers néerlandais le Veendam passait à proximité. Des témoins oculaires expliquent qu'un énorme nuage blanc avait englouti le Courageous. Ils ont pensé que c'était un écran de fumée et ont payé peu d'attention jusqu'à ce que deux énormes explosions on coupé le Porte avion. Des pièces d'acier et des avions démembrés ont volé en l'air comme les flammes et la marée noire qui suivirent bientôt. Le courageous a coulé en moins de 15 minutes emportant avec lui 519 vies, y compris son commandant le capitaine W T Makeig-Jones. Son effectif total était de 1 260 officiers et sous officiers (y compris le groupe aéronavale), ainsi que de deux escadrilles d'avions Fairey Swordfish (48 avions). Le "Veendam" et un cargo britannique "Collingsworth" ont participé au secours, en repêchant les survivants des eaux huileuses.

Le lendemain matin le 18 septembre, les nouvelles du torpillage avaient été diffusées dans le monde entier. Le torpillage du HMS Courageous fut la première offensive de U-boat contre la Royal Navy et, plus important encore, la victoire de Schuhart incita l'Amirauté Britannique à retirer les trois autres portes avions des approches occidentales. Le premier engagement naval s'est avéré être une victoire retentissante, car les portes avions ne devaient pas être vus dans ces eaux pendant encore quatre longue années.

C'est précisément ce que Donitz avait voulu, en raison que le retrait des navires ASW a permis à ses U-boats de continuer pour pouvoir torpiller sans relâche. Politiquement, Hitler n'était ni heureux, ni triste. Il espérait toujours une solution diplomatique avec la Grande-Bretagne et ne voulait pas aggraver davantage les puissances occidentales en faisant tomber un grand navire de guerre. Cependant, aucun ordre spécifique n'avait été donné autrement et en fait, la Kriegsmarine était extatique. Donitz nota dans son journal joyeusement "Un merveilleux succès".

Schuhart a reçu la Croix de fer de première classe et l'équipage entier de la Croix de fer de deuxième classe. Dans le tonnage coulé pour une seule patrouille, son compte était de 41 905 tonnes qui devait se tenir comme un record depuis très longtemps.

L'U-29 était un U-boot de type VIIA, un bateau construit pour naviguer sur l'océan qui a eu quatre tube à sa proue et un tube torpille à sa poupe.

Le HMS Courageous a été coulé le 17 septembre 1939 à 1940 heures aux approches occidentales (Sud-ouest de l'Irlande), Grille Kriegsmarine BE3198, à 150 miles nautique Ouest Sud Ouest de Mizen Head, Irlande. Son sister ship, le HMS Glorious et ses deux destroyers d'escorte, l'Ardent et l'Acasta devait subir le même sort le 8 juin 1940, lors d'une attaque de deux croiseurs allemands, le Gneisenau et le Scharnhorst.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le HMS Courageous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Front de l'Ouest-
Sauter vers: