Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kessel von Demjansk

Aller en bas 
AuteurMessage
amifritz
Obershutze
Obershutze


Nombre de messages : 5
Age : 72
Localisation : Limousin (F) / Radolfzell (D)
Date d'inscription : 21/03/2017

MessageSujet: Kessel von Demjansk   Mar 21 Mar - 12:01

Aujourd'hui 21 mars 2017, "die Welt" publie un très intéressant article sur le Kessel de Demjansk.
Avec cartes, docu-film et photos.
Titre: Der Kessel von Demjansk wurde fast zu einem Stalingrad = Le Kessel de Demjansk ne fut pas loin d'être un Stalingrad.
L'Unternehmen Brückenschlag (opération lancement de pont) menée par le General Walther von Seydlitz-Kurzbach pris fin le 20 avril 1942, le jour du 53ème anniversaire du Führer!
Intéressante aussi la réaction d'un lecteur dont le grand-père combattait dans la 3. Waffen-SS Totenkopf Division.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Generaloberst
Generaloberst


Nombre de messages : 565
Age : 54
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   Dim 15 Oct - 3:38

Pour les hommes qui ont combattu à Demjansk dans cet opération, fut décerné en 1943 le Demjansk Armenschild. (soit la plaque à portée sur le bras). La plaque d'origine, contenait la croix gammé, et en 1957, la RFA avait autorisé le port de ses plaques, mais en invalident l'insigne de la croix gammé. ou à partir de cette année, la plaque d'origine n'était plus toléré pour la porté. voir lien
https://de.wikipedia.org/wiki/Demjanskschild

et pour la traduction kessel de Demjansk = Chaudron de Demjansk
et pour "Brückenschlag" là, dans le dictionnaire comme un pont il lui est impossible de donné une gifle ou un coup,  la traduction Russe est beaucoup plus parlante, Isaev, dans son livre, le traduit par "Construire un pont" entre Cholm et Demjansk.

Et juste pour avoir une première vision de la chose.
cette carte provient du livre de David Glantz.



Donc ont peut très bien voir, que à la fin Février 1942, les unités allemandes de Demjansk, se sont trouvé dans un chaudron, et l'état major Allemand (Général Frantz Halder dans son journal de guerre), Avait même planifié à travers le Xème Corps d'Armée soit de Staraja Russa vers Demjansk. Mais Cholm vers Demjansk à été retenu.

Et ici ont pourra lire des récits des unités des para Soviétique. (Brigade de para qui a sauté dans le secteur de la 30ème Division D'infanterie, et dans le secteur de l'état major du II corps d'armée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 6323
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   Dim 15 Oct - 10:27

Une bataille qui effectivement a failli mal finir.
Les allemands s'en sont sortis au final, mais en ont tiré des conclusions fâcheuses pour la suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 586
Age : 54
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   Dim 15 Oct - 14:09

Merci pour l'info sur l'article de "Die Welt", je vais m'y intéresser.

Autrement, il y a déjà un post concernant la poche de Demjansk sur ce forum avec un petit résumé de ces combats...
http://ostfront.forumpro.fr/t1168-poche-de-demjansk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Generaloberst
Generaloberst


Nombre de messages : 565
Age : 54
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   Jeu 3 Jan - 0:53

allez hop, un pas en arrière, avec une traduction d'une publication allemande!
et le tout sur Demjansk bien sûr, donc publier en 1950, ainsi moi pendant cette période, je n'existait même pas.
donc le journal allemand "der Spiegel", avait publier, un récit dont le voici!


Citation :
Le GENERALSTAB (état major Général)
Le caporal a dormi

Le nom du village n'est pas connu. Il se trouvait dans la partie nord, dans la région de Demjansk, et Hitler l'avait déclarée forteresse durant l'hiver 1941-1942. Les troupes piégées doivent le tenir à tout prix, quel que soit le prix.
L'endroit était imparable. Le groupe d'armée voulait quitter la zone. Le Generalfeldmarschall Ritter von Leeb a appelé le quartier général du Führer. Il a mis le colonel général et chef d'état-major Halder, en ligne. La conversation est inscrite au dossier. Elle se trouvait sur la table des juges de Nuremberg. Il es dit:

Leeb: "Savez-vous, Halder, que l'on peut perdre un corps de cette façon?"

Halder: "Oui, monsieur le maréchal."

Leeb: "Savez-vous que de cette façon vous pouvez perdre une armée?"

Halder: "Oui, monsieur le maréchal."

Leeb: "Savez-vous que de cette façon vous pouvez perdre la guerre?"

Halder: "Oui, mais vous savez à quoi ça ressemble. Tout ce que nous avons appris n'est rien, toutes les pensées et les suggestions rebondissent comme si de l'eau était versée sur une épaule froide."

Leeb prend sa retraite un peu plus tard, en janvier 1942. Hitler ne le rappela pas et Halder resta jusqu'à ce que Leeb l'y invite instamment jusqu'au 24 septembre 1942. Mais l'état-major général était depuis longtemps devenu une machine à planifier et à organiser, en ne disposant plus de responsabilité ni de droit de parole. service. Ce que Halder a dit a coulé comme de l'eau sur l'épaule froide de Hitler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Generaloberst
Generaloberst


Nombre de messages : 565
Age : 54
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   Jeu 3 Jan - 14:43

et voilà encore un autre récit!
toujours du spiegel

Citation :
21/07/1965

"NE ME RACONTER DONC PAS D'HISTOIRES!"

Le chef du département des opérations de l'état-major de l'armée, le major-général Adolf Heusinger, promu lieutenant-général, pendant l'été 1944 il occupa temporairement le poste de chef d'état-major de l'armée de terre (heer), puis par la suite arrêter par la gestapo et emprisonné, en 1957, il devenu chef du département des forces armées du ministère de la Défense (nouvelle Wehrmacht). Il écrivit dans son livre "Conflit de commandement" (publication Rainer Wunderlich, Hermann Leins, Tübingen et Stuttgart) une collision entre Hitler et le chef d'état-major Halder le 24 août 1942 lors d'une réunion à l'état major du Führer à Vinnitsa:

Le chef de l'état-major général: "La situation à Rzhev dans la zone du groupe d'armées devient de plus en plus intenable. La seule ligne de ravitaillement est sous le feu de l'artillerie ennemie. La dernière route viable ne peut être utilisée que pendant l'escorte de jour en raison du danger des partisans. Les difficultés d’un tel approvisionnement et les pertes associées de l’armée de l’air nous étant connues de Demjansk, j’aimerais revenir sur la question de la retraite des forces sur une ligne plus courte dans le temps ou, si nécessaire, de laisser la liberté à l’armée. Pour l'effectuer. "

Hitler: "Vous venez toujours chez moi avec la même idée de revenir en arrière, Halder." Mais qu'est-ce qui est amélioré par ceci? on prends les troupes d'une position et ont les déplace dans une autre zone plus rapproché mais non préparé dans une zone inconnu avec de nouvelle forces ennemies qui se trouverons face à elle. et par la suite il y aura de nouvelle perte, et grâce à cette retraite ingénieuse, nous céderons à nouveau quelques dizaines de kilomètres à l'adversaire sans combat. Nous opérons donc lentement, mais sûrement en dehors de la Russie. C'est donc toute la direction! "

Le chef d'état-major: "Par cette mesure je veux juste renforcer le front, nous pouvons économiser des réserves et arriver enfin à des forces de division tolérables ..."

Hitler: "Ne me racontez pas de contes de fées, je sais ce que tout cela représente, nous devons rester fermes pour le bien des troupes, je demande la même rigueur a mes dirigeants et à ceux de mon front."

Le chef d’état-major, ravi: "oui bien sûr, mon Führer, mais les courageux mousquetaires et lieutenants tombent par milliers et par milliers comme des victimes inutiles dans une situation désespérée, uniquement parce que les dirigeants ne peuvent pas prendre l'unique décision possible qui peut être prise par vous même. Mes mains sont liées. "

Hitler, scrutant Halder de fond en comble, puis criant: "Colonel-général Halder, vous-vous permettez d'émettre une intonation! Vous voulez m'expliquer ce que ressent l'homme au front? Qu'avez-vous vécu au front? "Où étiez-vous lors de la Première Guerre mondiale? * Et vous voulez m'accuser, que je ne comprends pas la ligne de front, je vous l'interdis! C'est du jamais vu!"

Le chef d'état-major: "Je ne voulais pas vous attaquer personnellement ... La compassion avec le front vient de mes paroles ..."

Le général Walter Warlimont, chef adjoint de l'état-major de la Wehrmacht, rappelle:
"Les participants à la réunion se sont effondrés et ont été touchés. Le combat sanglant à Rzhev a continué à devenir une propriété foncière sans valeur, mais entre les deux hommes, qui se sont distingués comme le feu et l'eau, la pause finale était imparable."

Le colonel général Franz Halder, chef d'état-major de l'armée depuis le 1er septembre 1938, est démis un mois après ces faits par Hitler, le 24 septembre 1942, et fus arrêté par la Gestapo le 23 juillet 1944; jusqu'à la fin de la guerre, ou il resta en détention.

Ici cela parle de l'assaut Russe contre la 9ème Armée de (Model) à Rzhev. Mais la perte de Demjansk, a résulté beaucoup plus de dégât.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 6323
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   Ven 4 Jan - 11:33

Hitler avait toujours en tête la 1re G.M., une guerre de position principalement, excepté le début et la fin...
Les "exploits" de la Wehrmacht de 39 à 41 ne sont pas de son ressort, mais de ses lieutenants, Manstein, Guderian...
Il n'a fait qu'approuver les plans.
Son obsession des "festungs", surtout à partir de 1944, aurait fait perdre, d'après les estimations de certains historiens, 2,2 millions d'hommes à la Wehrmacht...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 586
Age : 54
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   Jeu 10 Jan - 21:21

Le saillant de Rhzev était aussi appelé "Le hachoir à viande " par les soldats de L'Armée Rouge...
On entend pas assez souvent parler de ces longs combats de l'année 1942, pourtant sanglants, et dont l'issue aurait peut être pu changer la donne à Stalingrad.
Goering a d'ailleurs fait l'erreur de penser pouvoir approvisionner la 6ème Armée comme il a ravitaillé le chaudron de Demjansk.
Cette promesse faite à Hitler est bien connue par les amateurs de cette période... et par chacun d'entre vous bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kessel von Demjansk   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kessel von Demjansk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Lion, Kessel, 5ème
» L'armée des ombres de J. Kessel en 3e
» Les mains du miracle, de Joseph Kessel
» Le lion de Kessel nom du singe
» L'Equipage de Kessel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Batailles-
Sauter vers: