Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataille 211. panzer abt. avec H-38-et S-35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
leclerc1944
Obersleutnant
Obersleutnant


Nombre de messages : 240
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Bataille 211. panzer abt. avec H-38-et S-35   Jeu 29 Juin - 23:34

bien continuons avec le récit.
Citation :
Le 4 juillet, le ministre finlandais des Affaires étrangères a informé l'ambassadeur Allemand que les sentiments d'amitié du peuple finlandais allaient vers l'Allemagne « et que ses sentiments sont entrain de pleuvoir comme une avalanche », et ou ils ont effectué des tentatives informelles pour former un gouvernement exclusivement axé sur Berlin. Il a aussi dit que l'opinion publique est fortement influencée par l'idée que, avec l'aide des troupes allemandes, à eu deux, d'ici quelque mois ils leurs seront en mesure pour reprendre les territoires occupés par la Russie. L'ambassadeur d'Allemagne a déclaré que l'idée de la formation d'un gouvernement pro-allemand, n'est pas faisable parce que l'Allemagne va respecter les termes du contrat avec la Russie; mais en contrepartie il serait préférable de créer un gouvernement qui coopérerait avec l'Allemagne en secret, tout en conservant l'apparence de neutralité. Deux jours plus tard, il a reçu un avertissement de Berlin, qu'il soit préférable d'évité d'effectuer de ces déclarations car ils peuvent causer des « faux espoirs ».

Mais deux choses se sont passées à la suite dont la position officielle de l'Allemagne par rapport à la Finlande a radicalement changé. Pendant le mois de Juillet le groupe Allemand « IG Farben « a signé un contrat pour la fourniture de 60 pour cent du minerai de nickel extrait dans les mines de Pechenga. Cela permettra à l'industrie allemande du besoin du métal et qui lui avait joué une importance stratégique; à la suite l'intérêt de l'Allemagne changea pour la préservation de la Finlande. Mais bien encore beaucoup plus important pour la Finlande - et le reste du monde - était le fait qu'à la fin du mois de Juillet, Hitler a ordonné la préparation du plan de campagne contre l'Union soviétique. Bien entendu, après que la Finlande est devenue un allié potentiel de l'Allemagne.

L'intérêt pour le minerai de Pechenga prévoyait un plan pour déployer des troupes allemandes en Finlande, ou les Allemands ont commencé à le développer au mois d'Août. À la fin du mois de Juillet, l'Union soviétique a marqué le début d'une nouvelle crise en Europe de l'Est, en occupant le territoire de la Bessarabie. Ou il y'a eu une manifestation anti-communiste à Helsinki et ou les russes ont envoyé une note de protestation pour interdire la manifestation suivant l'acte d'amitié finlando-soviétique, qui a été établie en Finlande après la guerre d'hiver,et qui a souligné que sera bientôt le tour des Finlandais. Le service de renseignement allemand en a conclu que l'Union soviétique commencera une opération militaire contre la Finlande à la mi-Août.

Le 13 août, Hitler ordonna la fortification sur le sol du nord de la Norvège, la force navale et aérienne. La 2e division de montagne devrait être transférée de Trondheim dans la zone de Kirkenes. Compte tenu de la possibilité d'attaque de l'Union soviétique en Finlande, il a mis en avant le Corps norvégien de montagne (créé en Juin 1940 a travers la 2e et 3e division de montagne, commandée par le général Dietl) ou la 2e division de montagne avait la tâche de préparer une opération au nom de code « Renne »(«Renntier») pour la capture rapide de Pechenga et de ses mines de nickel de Kolos et une protection des fjords nord de la Norvège rendant impossible un débarquement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Obersleutnant
Obersleutnant


Nombre de messages : 240
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Bataille 211. panzer abt. avec H-38-et S-35   Jeu 29 Juin - 23:53

Bien à présent, les écrits du journal de L'OKW.
KTB_OKW a écrit:
Le 14 Aout 1940.
…………………..
Le Chef du WFSt. énonce en plus, que le Führer, à convoquer le commandant en chef du groupe XXI, le Generaloberst von Falkenhorst, pour discuté avec lui, pour mettre en œuvre la sécurisation du nord de la Norvège. Ou le Generaloberst von Falkenstein, lui a suggérer de transférer le corps de montagne complet de la Zone de Narvik vers Kirkenes, ou le Führer l'à approuvé.
………………
(le groupe XXI, était l'ancienne dénomination, pour le futur AOK Norvège. (haut commandement de l'armée Norvège))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Obersleutnant
Obersleutnant


Nombre de messages : 240
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Bataille 211. panzer abt. avec H-38-et S-35   Ven 30 Juin - 22:56

Bien revenons au récit.
Zimke_les_Allemands_occupant_l'europe_du_nord_1940_1945 a écrit:


Le premier signe clair de changement dans l'attitude allemande envers la Finlande a été la réunion entre le maréchal finlandais Mannerheim avec le Oberstleutnant Joseph Feltens, un émissaire personnel de Goering, ou la réunion s'est tenue le 18 Août. Feltens a reçu l'autorisation pour transporter à travers le territoire de la Finlande, le matériel avions et leurs personnel du sol et les munitions Allemand à partir de l'embouchure du golfe de Botnie jusqu'à Kirkenes. Dans la même période, Goering a reçu les responsabilités de la mise en œuvre du plan de quatre ans pour le développement de l'industrie allemande, Feltens a été qualifié pour discuté sur la concession de nickel à Pechenga. Après le transport de la force d'aviation allemande, le 22 Septembre, un accord a été signé pour le transit des marchandises pour toutes les forces armées, et au mois de Novembre – un second contrat a été signé pour pouvoir avoir le droit, de transporter, les unités retournant en Allemagne à partir du nord de la Norvège pour leurs repos. A la suite de ces modalités d'agreement pour le transport, ainsi que l'avis favorable de l'armée finlandaise, Hitler a reçu de l'attaché militaire allemand à Helsinki, le message suivant; "l'Allemagne a commencé à fournir les Finlandais en armes". Les livraisons ont commencé en Août, quand les allemands ont commencé à expédier les armes et les munitions, qui était en premier lieu destiné à elle se trouvant sur le sol Finlandais, et que les allemands ont récupérer en tant que butin de guerre pendant l'occupation de la Norvège.

A la suite que les premiers transports d'armement ont commencée, le ministère allemand des Affaires étrangères a été obligé d'expliqué au gouvernement soviétique que l'accord de transit est une mesure temporaire visant à renforcer la défense norvégienne contre une attaque britannique. Le gouvernement soviétique a accepter l'explication sans commentaire, mais pas pour longtemps ils ont réussis à cacher leurs augmentations des suspicions, le 1er Novembre, le commissaire du peuple pour le commerce extérieur Mikoyan se plaignait que les Allemands ne sont pas prêts à fournir des équipements militaires à l'Union soviétique, mais n'ont aucun mal à les envoyés à la Finlande et d'autres pays. L'Accord signé en Finlande "un nouvel espoir". Dans ses mémoires, le maréchal Mannerheim a écrit que, sans ces accords de transit la Finlande à l'automne 1940 serait devenu une victime de l'Union soviétique.

L'insatisfaction croissante des nouvelles relations germano-finlandaise, a été discutée lors de la visite du ministre des Affaires étrangères soviétique Molotov à Berlin à la mi-Novembre. Molotov a déclaré que le respect des conditions du pacte germano-soviétique signé l'année dernière, pourrait être décrit comme satisfaisant, si la Finlande ne s'y trouverait pas intégré. Étant donné que la question finlandaise n'a pas été résolue, Molotov a demandé à Hitler de confirmer que ce pacte reste en vigueur; le gouvernement soviétique ne voyait aucune raison d'en faire une révision. Hitler a répondu que l'Allemagne avait aucun intérêt politique en Finlande, mais il a besoin du nickel finlandais et du bois; et que pour lui, "un nouveau conflit dans la mer Baltique pour les Allemands était indésirables". Il a souligné la situation critique de la Suède et du Royaume-Uni, et même la possibilité de l'invasion américaine de la Scandinavie. Hitler a déclaré qu'un tel conflit serait porté un rude coup aux relations germano-russes et remettrait en cause les plans de la coopération.

Molotov a exigé le retrait des troupes allemandes de la Finlande et la promesse que l'Allemagne ne soutiendrait pas les manifestations anti-soviétiques finlandaise, ainsi que le soutien de la volonté de l'Union soviétique pour résoudre la question finlandaise dans le cadre du traité de 1939, il a laissé entendre qu'un accord pourrait être atteint de la même manière pacifique pour rejoindre la Bessarabie et les pays baltes. Ouvrant la discussion à part, le ministre allemand des Affaires étrangères, Ribbentrop a répondu que les raisons de soulever la question finlandaise, n'est pas à l'ordre du jour. Et que le traité de paix stratégique avec la Finlande répond à toutes les exigences de l'Union soviétique, et de petites perturbations causées par les mouvements des troupes allemandes, disparaîtront par eux-mêmes dès que les trains militaires quitterons le territoire de la Finlande. Hitler a ajouté que la Finlande a été et reste dans la sphère d'influence soviétique, et a appelé un problème purement théorique. Cependant, une question plus pratique lors de cette réunion, qui est devenu le début de la fin de la coopération germano-soviétique n'a pas été énumérer. Hitler a mis en garde la Russie, afin de rester loin de la Finlande, et un avertissement a été reçu, mais qui celui-ci, n'était en rien plaisant.

Aha, vous voyez plus clair à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Obersleutnant
Obersleutnant


Nombre de messages : 240
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Bataille 211. panzer abt. avec H-38-et S-35   Sam 1 Juil - 0:18

Citation :
La visite de Molotov à Berlin a conduit à une petite crise entre les relations germano-finlandaise. Les Finlandais ont commencé à craindre que les Allemands et les Russes pourraient se mettre d'accord entre eux pour diviser l'Europe de l'Est; leur anxiété a été aggravée par une mauvaise compréhension de la position allemande sur les mines de nickel. Le gouvernement finlandais a craint que l'Allemagne joue le rôle d'un tiers dans les négociations avec la Russie, et que la question puisse ainsi soulager la pression exercée par ce dernier sur la Finlande. Par conséquent, les Finlandais étaient complètement déroutés lorsqu'au mois d'Octobre, les russes ont commencé à demandé des exigences strictes, et le gouvernement allemand a répondu qu'ils n'étaient en rien intéressés par la possession des mines. En fait, le ministère allemand des Affaires étrangères jusqu'à la fin du mois d'Octobre ils  ne connaissaient pas l'existence du droit de cette propriété, puis ils ont constaté qu'il avait les mains liées, comme en Juillet ils avaient assuré aux  russes que l'intérêt des Allemands aux mines ne va pas plus loin que de sécuriser la fourniture de nickel à Allemagne en quantité suffisante pour les besoins de l'industrie allemande.

Le 23 Novembre Feltens arriva à nouveau à Helsinki, cette fois-ci à la demande de calmer les Finlandais. Il a été chargé de dire que lors de la visite de Molotov, aucune décision n'a été prise qui forcerait la Finlande à prendre position « concessions excessives » dans les négociations avec l'Union soviétique. Il a expliqué que le refus de l'Allemagne de participer aux négociations sur la concession de nickel s'applique uniquement au fait que l'Allemagne reconnaît les Finlandais pour pouvoir trancher indépendamment sur la question  - et ce allant jusqu'à la préservation complète des mines Finlandaise, si elle le désire. Il énuméra en plus, que l'Allemagne à mis une attention toute particulière aux russes, pour ne pas tenté d'envenimer la situation  en "compliquant" l'affaire Finlandaise dans le nord qui serais indésirable. Quelques jours plus tard, l'ambassadeur d'Allemagne à Helsinki a été chargé d'utiliser les mêmes termes dans les conversations avec les membres du gouvernement finlandais, en outre, il a été recommandé d'ajouter que le gouvernement soviétique prendra en compte la position de l'Allemagne, leurs relations futures avec la Finlande.

Mais là cela s'étire, je voulais vous mettre les infos sur Buschenhagen, et pas tout le tintouin.
Mais cela ne fait rien, en raison, comme cela, vous serez au courant, qu'es ce qui à attirer les finlandais, à entrer en guerre.

Donc là, je vous sort, les infos sur Buschenhagen.


Citation :
Hitler lors d'une rencontre avec Mussolini au Berghof entre le 18-20 Janvier 1941 a indiqué que, le cas échéant, l'Allemagne continuera à soutenir la Finlande. Selon lui, la Russie a accepté la fourniture à l'Allemagne, de la bonne quantité de minerai de nickel, mais elle continue adhérer à cet accord que tant qu'il ne sera pas rompu; Par conséquent, il ne peut pas permettre au Soviétique de poursuivre leurs attaques contre la Finlande.

En Février, lorsqu'il semblait qu'une nouvelle crise ne pouvait pas être évitée, les Finlandais ont essayé par des attachés militaires pour obtenir un soutien diplomatique direct avec l'Allemagne, mais le ministère des Affaires étrangères le 19 Février a informé l'OKW que les négociations entre la Finlande et la Russie seront bientôt repris et qu'il n'y a aucun danger que la Russie utilisera la force.

En Mars, le russe à nouveau brusquement rompu les négociations, mais depuis le printemps 1941, ils sont entrés dans un grave conflit avec les Allemands dans les Balkans, la pression sur la Finlande, ils ont dû affaiblir, et en Avril, l'ambassadeur soviétique à Helsinki, a été remplacé par un autre diplomate, plus discret et modeste.

En hiver 1940-1941, les liens ont été établis entre le finlandais et l'état-major allemand.
Au mois de Décembre 1940, le général Paavo Talvela a eu des entretiens avec Goering et Halder, et en Janvier le  chef de l'état-major général finlandais, le lieutenant-général Erik Heinrichs à visité Berlin. À la fin du mois de  Février, le colonel Erich Buschenhagen, chef d'état-major de L'AOK (Haut commandement de l'armée) « Norvège »  (anciennement Groupe XXI, a changé sa dénomination au mois de Décembre 1940), qui lui a visité Helsinki et a fait une visite d'étude sur la Finlande du Nord. Lors de ces réunions, qui seront décrits plus en détail ci-dessous, nous discutons des cas « hypothétiques ». Aucune des deux parties ne s'engage, et pourtant, ces rencontres ont permis aux Allemands d'obtenir les informations nécessaires à l'élaboration de plans pour l'invasion de l'Union soviétique en y intégrant les Finlandais - presque complètement convaincus qu'ils peuvent compter sur la coopération avec l'Allemagne.

Donc ici, Buschenhagen, fait uniquement une première visite informelle, pendant le mois de Février 1941.
Merci à l'auteur sous Wikipedia, si il a traduit, d'avoir mal compris le sens des phrases, mais je me demande aussi, comment ont peut arriver de février 1941, à l'Automne 1940????
Ou alors cet auteur avait de mauvaise source, et qu'il s'est empressé de le publier sur wikipedia.
Ridicule, ont fait en premier un brouillon, et ont vérifie bien sûr avant de publier les récits d'une source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille 211. panzer abt. avec H-38-et S-35   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille 211. panzer abt. avec H-38-et S-35
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mon blog sur waterloo et Tactique, wargame avec figurines
» Livre: La Bataille Finale du Démon
» La bataille des ardennes (Bastogne)
» Sturmgeschutz III B
» Sites utiles avec des photos de la bataille de varsovie 1944

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Batailles-
Sauter vers: