Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un remplacement de la population prend place en Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5407
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Un remplacement de la population prend place en Europe   Ven 30 Juin - 2:25

Shocked Shocked

Par Giulio Meotti – Le 14 juin 2017 –

Tout d’abord, ce fut  la route hongroise. Ensuite, ce fut la route des Balkans. Maintenant, l’Italie est l’épicentre de ce tremblement de terre démographique, et elle est devenue le ventre mou de l’Europe, à mesure que des centaines de milliers d’immigrants arrivent.
Avec près de 10 000 arrivées au cours d’une période récente de trois jours, le nombre de migrants en 2017 a dépassé 60 000, soit 48% de plus que la même période l’an dernier, alors qu’ils étaient déjà 40 000. Pendant le week-end de Pâques, un record de 8 000 migrants ont été sauvés en Méditerranée et amenés en Italie. Et ce n’est que la pointe de l’iceberg : pendant l’été, le nombre d’arrivées depuis la Libye ne fera qu’augmenter.

Un remplacement de la population est en cours en Italie. Mais si vous ouvrez les journaux traditionnels, vous ne trouverez guère ces chiffres. Aucune station de télévision n’a consacré de temps à ce qui se passe. Aucune critique n’est autorisée. L’invasion est considérée comme une affaire faite.
En 2016, 176 554 migrants ont atterri en Italie, soit une multiplication par huit depuis 2014. En 2015, il y en avait 103 792. En 2014, il y en avait 66 066. En 2013, il y avait 22 118. Au cours de ces quatre dernières années, 427 000 migrants sont arrivés en Italie. Seulement sur les cinq premiers mois de cette année, en 2017, l’Italie a reçu 10% du nombre total de migrants de ces quatre dernières années.
Il y a des jours où la marine et la garde côtière italiennes sauvent 1 700 migrants en 24 heures. Le pays est épuisé. Il y a des villages italiens où un dixième de la population est déjà composé de nouveaux migrants. Nous parlons de petites localités de 220 résidents et de 40 migrants.
L’un des principaux aspects de cette révolution démographique est qu’elle se déroule dans un pays qui vieillit considérablement. Selon un nouveau rapport du Bureau italien des statistiques, la population italienne tombera à 53,7 millions dans un demi-siècle – une perte de sept millions de personnes. L’Italie, qui possède l’un des taux de fécondité les plus bas au monde, perdra entre 600 000 et 800 000 citoyens chaque année. Les immigrants seront plus de 14 millions, soit environ le quart de la population totale. Mais dans le scénario le plus pessimiste, la population italienne pourrait tomber à 46 millions, soit une perte de 14 millions de personnes.
Selon un rapport de l’ONU intitulé Migration de remplacement: s’agit-il d’une solution au déclin et au vieillissement des populations, en 2050, un tiers de la population italienne sera composé d’étrangers, un creuset qui pourrait exploser en tensions dans les domaines culturel et social. Le niveau des arrivées tombera de 300 000 à 270 000 personnes par année d’ici 2065. Au cours de la même période, on s’attend à ce que 14,4 millions de personnes arrivent. Ajouté aux plus de 5 millions d’immigrants actuellement en Italie, 37% de la population devrait être étrangère : plus d’un habitant sur trois.

En outre, le système d’aide humanitaire a été frappé par de nouveaux scandales. « L’hypothèse de l’enquête à vérifier est que les sujets liés à ISIS servent de soutien logistique aux flux migratoires », a été un avertissement envoyé devant le Comité Schengen par le procureur italien anti-mafieux et antiterroriste, Franco Roberti. Il y a maintenant des juges qui enquêtent sur le lien entre les passeurs de migrants en Afrique du Nord et les ONG italiennes qui les sauvent en Méditerranée. Les passeurs de personnes amènent les migrants aux navires des ONG, qui arrivent ensuite dans les ports italiens. Une autre enquête juridique a été ouverte sur les intérêts économiques de la mafia dans la gestion des migrants après leur arrivée.



Seulement 2,65% des migrants qui sont arrivés en Italie ont obtenu l’asile en tant que véritable réfugiés, selon les Nations Unies. Les autres personnes  ne fuient apparemment pas de guerre ni de génocide. Malgré toutes ces preuves, on ne peut cependant pas comparer les migrants aux juifs qui fuient le nazisme. Et pourtant le pape Francis, par exemple, a récemment comparé les centres de migrants aux « camps de concentration » nazis. On se demande où sont les chambres à gaz, les « expériences » médicales, les crématoires, le travail d’esclave, les marches forcées et les escouades de la mort. Les journaux italiens publient maintenant des articles sur « l’Holocauste méditerranéen », comparant les migrants morts en essayant d’atteindre le sud de l’Italie aux juifs gazés à Auschwitz. Un autre journaliste, Gad Lerner, dans le but de soutenir les migrants, a décrit leur état avec le même mot inventé par les nazis contre les juifs : Untermenschen, des êtres humains inférieurs. Ces comparaisons sont répandues par les médias pour une raison précise : empêcher le débat.
Pour comprendre combien ces comparaisons sont honteuses, nous devons examiner le coût de chaque migrant pour le Trésor italien. Les immigrants, une fois enregistrés, reçoivent un revenu mensuel de 900 euros par mois (30 euros par jour pour leurs dépenses personnelles). Une autre somme de 900 euros va aux Italiens qui les abritent. Et 600 euros sont nécessaires pour couvrir les coûts d’assurance. Dans l’ensemble, chaque immigrant coûte à l’Italie 2 400 euros par mois. Un policier gagne la moitié de cette somme. Et un bénévole naval qui sauve les migrants reçoit une allocation de 900 euros par mois. Les nazis étaient-ils si gentils avec leurs Untermenschen juifs?
Le coût des migrants sur les finances publiques italiennes est déjà immense et détruira la possibilité de toute croissance économique. « L’impact global sur le budget italien pour les dépenses des migrants est actuellement quantifié à 2,6 milliards [euros] pour 2015, devrait être de 3,3 milliards pour 2016 et 4,2 pour 2017, dans un scénario constant », explique le ministère de l’économie. Si l’on veut mettre cela en proportion, ces chiffres donnent une idée plus claire de ce que l’Italie consacre à cette crise : en 2017, le gouvernement dépense 1,9 milliard d’euros pour les retraites, mais 4,2 milliards d’euros pour les migrants et 4,5 milliards d’euros pour le plan national de logement contre 4,2 milliards d’euros pour les migrants.




L’establishment culturel italien est désormais entièrement axé sur le soutien à cette migration de masse. Le film italien nommé aux Oscars l’année dernière est Fire on Sea, dont le personnage principal est un médecin traitant les migrants à leur arrivée. Le Premier ministre italien Matteo Renzi a porté avec lui 27 DVD du film à une session du Conseil européen. Les chaînes de télévision commerciales italiennes ont produit de nombreux programmes de télévision sur les migrants, tels que Lampedusa, du nom de l’île italienne. Cent mille Italiens sont même descendus dans les rues de Milan pour un « rassemblement de solidarité » avec les migrants. De quelle «solidarité» peut-il s’agir, si un demi-million de personnes ont été secourues par le gouvernement italien et que tout le pays semble déterminé à ouvrir ses portes à toute l’Afrique du Nord?
Winston Churchill était convaincu que la Méditerranée était le « point faible » de l’Europe hitlérienne. Elle est maintenant devenu le doux point faible de la transformation européenne en Eurabia.

Giulio Meotti, éditeur culturel de Il Foglio, est un journaliste et auteur italien.


Dernière édition par naga le Ven 30 Juin - 2:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5407
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Un remplacement de la population prend place en Europe   Ven 30 Juin - 2:35

Le mot remplacement qui évoque les heures les plus sombres de... pourrait être remplacé par grand métissage, selon l'idée des mondialistes ou par une grande communautarisation, si l'on observe ce qui se passe sur les lieux de peuplement de ces migrants. On peut même se rendre compte que ces mouvements de population sont en train de tirer en arrière les enfants de ceux qui avaient commencé à se fondre dans le moule de l'assimilation à la française. Il semble aussi être utilisé par l'ONU, dans un sens premier et mathématique, de remplacement du vide laissé par le faible taux de fécondité des indigènes.

Cet article est aussi à lire dans la lignée des articles d'Andrew Korybko sur la guerre hybride et sur l'arme de la migration de masse. Même s'il y a quelques milliers de djihadistes dans le lot, l'essentiel de ces gens sur les routes, tout en étant collectivement une arme, sont aussi individuellement victimes de la déstabilisation de leur pays ou des incitations de ceux qui jouent avec cette arme migratoire pour déstabiliser les sociétés européennes. L'article pointe les politiciens italiens, mais on peut aussi penser à Merkel pour l'Allemagne ou ceux dans l'UE qui soutiennent ce mouvement. Quels sont les enjeux?

Parmi les hypothèses citées couramment :

– la piste économique? Pour que les industries puissent bénéficier d'une main d’œuvre pas chère, capable de faire baisser les prétentions du prolétariat européen. Vu le chômage de masse et les perspectives de robolution, ça semble peu probable.

- la piste de la natalité? En quoi revenir à un taux de population plus faible est-il un problème? Moins de population veut dire moins de pression sur les milieux naturels. Les écolo devraient en faire leur cheval de bataille. Mais non, ils sont trop occupés ailleurs... L'excuse de sauver les systèmes de retraite est seulement risible pour ne pas dire lamentable, car il s'agirait alors de piller le potentiel humain des pays d'origine pour sauver le confort de nos vieux?

- la piste du multiculturalisme? L'homogénéité ethnique c'est pô bien et le métissage c'est l'avenir. Pour une partie de l'aile politique "progressiste", c'est clairement devenu un mantra, mais vu les salaires à 1€/h du patronat allemand, c'est pas pour leurs beaux yeux qu'on les fait venir. Sinon, on serait allé les chercher en avion de manière honorable, pour ne pas les livrer à toutes les mafias sur leur chemin. Idem pour le racisme anti-blanc. Oui, il existe et est savamment entretenu par certains, mais est-ce vraiment l'objectif principal?

- la piste du NOM, la fin des États et une gouvernance mondiale? Certains y pensent quasiment ouvertement et ce ne serait pas la première fois que l'on utiliserait une population misérable et mise au pied du mur pour contrôler une population indigène, la fameuse armée de réserve du capital. Vu les petits malins qui nous gouvernent, ils peuvent aussi imaginer de retourner leur veste dans un proche avenir et jeter les migrants en pâture à la populace pour la crise à venir, puis re-retourner leur veste pour nous refaire le coup de l'anti-racisme et nous remettre la tête dans le seau du populisme et des heures les plus sombres.

- la piste géopolitique? Les USA, qui veulent tenir l’Europe en y créant des facteurs de déstabilisation, avec les migrants comme stratégie de la tension et empêcher toute alliance eurasiatique? En tout cas, ce n'est pas trop une réussite à l'Est.

C'est sans doute un peu tout cela à la fois.

Attention aussi, à tous ceux qui s'excitent uniquement sur les migrants. Il serait beaucoup plus constructif de continuer, comme le font cet article ou ceux de Korybko, à démonter le cadre de ces migrations pour casser le discours des gouvernants actuels sur le sujet et de leurs sponsors. L'idée d'un co-développement des deux côtés de la Méditerranée ou en Asie centrale est d'ailleurs à mettre sur la table dans ce débat. Se contenter de dénoncer hystériquement les exactions de migrants ne va que diaboliser le sujet et empêcher d'instaurer un débat constructif entre tous les mouvements politiques en Europe et avec les peuples d'où sont originaires ces personnes, et cela fait finalement le jeu des mondialistes.


Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone


source
lesakerfrancophone.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5407
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Un remplacement de la population prend place en Europe   Ven 7 Juil - 13:41

Ca commence,gros appel d air en perspective  scratch scratch


L’Europe entrouvre sa porte aux réfugiés
L’Union européenne prépare un plan de réinstallation de réfugiés depuis cinq pays africains dont la Libye. Les pays européens pourraient en accueillir plus de 37 000 éligibles au droit d’asile.

C’est une première. Les pays européens vont ouvrir des voies légales d’émigration pour une partie des réfugiés en Afrique. Accusée de fermer les yeux face au drame des migrants qui risquent leur vie en Méditerranée, l’Union européenne (UE) change de stratégie. Les 28 ministres de l’Intérieur discuteront aujourd’hui à Tallinn (Estonie) d’un plan d’action proposé par la Commission européenne pour venir en aide à l’Italie débordée par les arrivées de migrants. La semaine dernière, Rome avait menacé de fermer ses ports aux navires qui portent secours aux réfugiés.
Le plan élaboré par la Commission prévoit notamment un programme de réinstallation de réfugiés depuis cinq pays africains : la Libye, l’Égypte, le Niger, l’Éthiopie et le Soudan. Les États européens volontaires pour les accueillir recevront une aide s’élevant à 10 000 euros par migrant. Les réfugiés seront triés sur le volet. Seuls ceux éligibles au droit d’asile sont concernés par ce plan qui sera conduit avec le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR). Les migrants économiques en seront exclus.


Un budget de 377,5 millions d’euros

Combien de réfugiés pourront bénéficier d’une protection en Europe sans mettre leur vie en danger et sans être otages des réseaux de passeurs ? Tout dépendra de la bonne volonté des pays membres. Les ministres devraient se mettre d’accord aujourd’hui sur le principe de ce plan, mais il n’est pas certain qu’ils s’engagent sur un nombre de réfugiés pour chaque pays.
Prudente, la Commission n’a d’ailleurs pas fixé d’objectifs chiffrés. Bruxelles a toutefois alloué un budget de 377,5 millions d’euros, qui permet de financer l’accueil de 37 750 réfugiés.
La France participera très probablement à l’effort européen. Le plan a été mis au point après la rencontre à Paris, dimanche, des ministres de l’Intérieur français, allemand et italien, et de Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen en charge des migrations.
La France pourra s’appuyer sur son expérience de la réinstallation de réfugiés syriens qui vivaient dans des camps au Liban et en Jordanie. Elle en a accueilli près de 10 000 depuis deux ans.


« Ce plan de réinstallation va dans le bon sens »

L’ouverture de voies légales était réclamée par les ONG et le HCR, alors que plus de 2 250 migrants sont morts noyés en Méditerranée depuis le début de l’année. « Ce plan de réinstallation va dans le bon sens », commente Carlotta Sami, porte-parole du HCR en Italie. L’agence onusienne a organisé mardi le transfert dans un pays occidental non précisé de six femmes réfugiées qui avaient été réduites en esclavage par une milice armée en Libye.
L’UE entrouvre sa porte à quelques dizaines de milliers de réfugiés, mais en contrepartie, elle durcit le ton à l’encontre des migrants économiques. Emmanuel Macron évalue leur nombre à « plus de 80 % du phénomène migratoire » en Italie. Le plan de Bruxelles prévoit d’expulser beaucoup plus de déboutés du droit d’asile et d’empêcher les départs de Libye des bateaux chargés de migrants en renforçant les moyens des garde-côtes libyens et européens.


source
dna.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Un remplacement de la population prend place en Europe   Ven 7 Juil - 15:23


C'est vraiment flippant, tes sujets sont graves et nous montrent bien que le monde ne va pas du tout dans la bonne direction... No
On vit une époque dramatique, si l'on pense à la Corée du nord, à la Chine, à la Russie ou plus simplement aux USA qui sont partout et qui sont entrain de nous envoyer dans le mur, je ne sais pas si le monde va pouvoir traverser cette crise sans casse majeure.
Perso, je ne suis pas optimiste, quand on fait le bilan de tous les problèmes qui sont à régler de toute urgence, de l'écologie à la puissance nucléaire globale, en passant par l'économie, la politique ou la démographie, je n'arrive plus à imaginer qu'il y a des solutions...Je pense qu'on a passé le point de non-retour, l'argent domine l'humanité, je pense que tout comme le communisme à atteint ses limites à la fin du siècle passé, le libéral- capitalisme à l'américaine arrive au bout et nous emmène à un clash au niveau mondial.
Ouaip...je flippe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4969
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Un remplacement de la population prend place en Europe   Sam 8 Juil - 10:36

Cet afflux de migrants est une catastrophe, du moins pour ceux qui vont les côtoyer dans les quartiers-guettos.
Ca n'était déjà pas facile avant, mais cette déferlante qui n'a aucun fondement pour s'intégrer à une société comme la notre va tirer le pays un peu plus vers le bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5407
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Un remplacement de la population prend place en Europe   Lun 10 Juil - 1:52

Lu sur facebook

Yves Touillon
2 min ·

Un petit rappel d'histoire très intéressant, car jamais étudié à l'école dans sa continuité et sa totalité.
Les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans ce qui était la France de l'époque.
Ils se sont emparés de Narbonne, qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué des razzias méthodiques.
Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu'à Sens.
En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d'Aquitaine. Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes.
Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l'armée musulmane qui se replia en désordre sur l'Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.
On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu'Eudes était mérovingien..
Les Capétiens étaient en train de devenir rois de France et n'avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.
Les musulmans ont conclu alors qu'il était dangereux d'attaquer la France en contournant les Pyrénées par l'est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l'ouest des Pyrénées.
15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.
Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué à ravager l'Aquitaine.
De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages. (Ces bandes n'ont finalement été éliminées qu'en 808, par Charlemagne)
Les ravages à l'est ont continué jusqu'à ce qu'en 737 Charles Martel descend, au sud, avec une armée puissante, et reprend successivement Avignon, Nîmes, Maguelone, Agde, Béziers et met le siège devant Narbonne.
Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la France obligea Charles Martel à quitter la région.
En 759 enfin, Pépin le Bref reprit Narbonne et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans.
Ces derniers se dispersèrent en petites bandes, comme à l'ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les femmes pour les introduire dans les harems d'Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.
La place forte des bandes se situait à Fraxinetum, l'actuelle Garde-Freinet (le massif des maures).
Une zone d'environ 10.000 kilomètres-carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.
En 972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur la route du Mont Genèvre.
Le retentissement fut immense.
Guillaume II, comte de Provence, passa 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983, chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.
En 990, les dernières furent détruites.
Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles……
La pression musulmane ne cessa pas pour autant.
Elle s'exerça pendant les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la mer.
Les hommes capturés étaient emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dar al islam, et les femmes d'âge nubile dans les harems.
Les repaires des pirates musulmans se trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d'Espagne et celles de l'Afrique du Nord.
Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197, les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.
Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, du sud de l'Italie et de la partie nord de l'Espagne, les attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles continuèrent sur mer par des actions de pirateries.
Ce n'est qu'en 1830 que la France avec Charles X, exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête, et à aller en Algérie détruire définitivement les dernières bases des pirates musulmans et de l'esclavagisme .
Vous savez ce qu'est devenue ensuite l'Algérie, et l'histoire ne s'est pas figée……
Ce qu'il y a de frappant, c'est qu'entre 714, la première entrée, et 1830, l'écrasement définitif des pirates barbaresques, il s'est écoulé plus d'un millénaire, ce qui montre qu'ils ne renoncent jamais.......................
Et aujourd'hui, effectivement, ils reviennent en masse, par le biais "pacifique" d'une immigration de peuplement, qui exploite à fond les failles de nos lois, de nos principes démocratiques, et de nos avancées sociales....!
Un jour ils seront assez nombreux pour prendre démocratiquement le pouvoir dans les villages, les banlieues, les villes, les régions, les pays d'Europe !
Il ne faut pas croire ceux qui les décrivent comme "modérés" !
Car les exemples des"printemps arabes" qui se déroulent sous nos yeux en Tunisie, Libye, Egypte, montrent s'il en était besoin que les "modérés" se font toujours évincer par les enragés !
Qui ne cherchent qu'une chose : appliquer la charia et transformer nos pays d'Europe en un "Dar al Islam", une terre d'islam.
Il suffit de voir les exactions actuelles contre les chrétiens d'Afrique du Nord, d'Egypte, d'Indonésie, du Nigéria, etc, pour imaginer quel serait le sort réservé à nos familles, à nos peuples européens de souche judéo-chrétienne !
La France est le pays européen avec la plus importante population musulmane qui augmente très rapidement avec l’ immigration de peuplement et la natalité.
Il faut réagir très rapidement pour que la France ne devienne un nouveau Kosovo ; pays originairement chrétien où les quelques chrétiens subsistants sont martyrises.
Même si je sais que l’histoire ne sert à rien pour la plupart des Français, je fais suivre avec tristesse pour notre aveuglement de notre pseudo élite sans culture historique qui est la lie de la société....avec ces faux-culs de la repentance !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4969
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Un remplacement de la population prend place en Europe   Lun 10 Juil - 10:31

Merci pour ces rappels historiques.

En effet, R.A.T.P.
Une Religion d'Amour, de Tolérance et de Paix ...
Les gros bataillons de ceux qui peuplent nos prisons sont musulmans ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un remplacement de la population prend place en Europe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un remplacement de la population prend place en Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help ! Chaos et mythologie
» Pourquoi le boulot a-t-il une aussi grande place dans nos vies ?
» quand la phobie prend le dessus sur le couple
» Remplacement de repas, les poudres vega
» Comparaison de corrélation sur 2 population indépendantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Popote :: Espace membres-
Sauter vers: