Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Sturer Emil et le Dickermax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
leclerc1944
Generalmajor
Generalmajor


Nombre de messages : 313
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Le Sturer Emil et le Dickermax   Ven 30 Déc - 15:47

Salut Matasso, et bien merci, moi comme j'ai été trop subjugué par les photos, et comme je ne suis pas un spécialiste des casques, bon, voyons un peut!!!!

Bien commençons par le "Dicker Max", donc ici je met à jours les données, qui n'était pas disponible dans le temps de la création du sujet.
Pz.Sfl.IVa “Dicker Max”


Citation :
Désignation officielle: Pz.Sfl.IVa
Dénomination alternative: 10.5cm K18 auf Panzer Selbsfahrlafette IVf, 10,5 cm K (. Gp.Sfl), "Dicker Max"
Débuté Avril 1939
Année de construction du premier prototype: Janvier 1941
Stade d'achèvement: fabriqué 2 prototype.

L'histoire de l'artillerie automotrice, connu sous la dénomination Pz.Sfl.IV, dans les sources de langue russe cela n'a jamais été publié correctement. Les plus courantes sont extraits des ouvrages de référence de l'Ouest, qui elle ne reflète pas la très riche histoire de la conception de cette machine intéressante. En outre, Pz.Sfl.IVf est devenue la première conception spéciale allemande automoteur pour l'installation de canons de gros calibre. Jusqu'à présent, la seule source disponible est la série "Le char sur le champ de bataille." En particulier, la monographie "Panzerjager. L'histoire des chasseurs de chars allemands» qui a été publié en 2005, qui se composait de trois parties. Inutile de dire que la série est non seulement plein de dessins et photos, mais aussi elle contient une information unique de texte. Malheureusement, dans certains cas, une partie du texte n'a pas été présenté dans un cadre structuré et cohérent. Cependant, ces matériaux sont à la base de cet article.


Avant le début du blitzkrieg sur le front occidental, le commandement allemand a demandé un certain nombre d'exigences pour les véhicules d'assaut blindés, équipés de systèmes d'artillerie puissants. Et qui eux devait pouvoir faire un assaut sur la «Ligne Maginot» qui a ce moment là, était le réseau des fortifications le plus puissant dans le monde. Des discussions préliminaires ont eu lieu en 1938 - après une délégation pour les négociations du Wa Pruef 6 et les fabricants d'armes pour la spécification technique a été donné par la société Krupp et formalisé en 1939.
Le problème principal dans le développement d'un canon lourd automoteur a été l'installation de l'arme d'un gros calibre. La société Krupp a décidé pour sécuriser le contrat, le 25 Avril 1939 elle a présenté deux projets sur le même type de châssis, mais qui diffèrent principalement dans la mise en place du compartiment moteur:
Projet - W1298 Le compartiment de l'équipage se trouvant à l'arrière et le moteur sous le canon.
Projet - W1299 - Le compartiment de l'équipage au centre et le compartiment moteur à l'arrière.
Le choix n'a pas été facile. Le premier projet avait un, mais un très important avantage – le canon a préconisé la taille du corps seulement de 800 mm. Ou les Irrégularités ont été beaucoup plus importantes. Emplacement du moteur avait prédéterminé la complexité du service du canon, ainsi que le malheureux emplacement du radiateur, le ventilateur et la transmission des éléments. Qui elle aurait été beaucoup moins confortable à l'équipage pour travailler, identiquement dans le compartiment combat, il fallait s'attendre à une augmentation du bruit et des vibrations, la pénétration des gaz d'échappement, et une forte chaleur. En outre, la disposition choisie de 100 mm a augmenté la hauteur totale de la machine. En conséquence, la hauteur de la ligne de feu du projet W1298 était 2000-2100 mm contre 1700 mm pour le projet W1299. Dans le même temps, le second projet différait du meilleur centrage, plus proche du centre du corps, mais le siège du conducteur était trop bas et l'examen ne prévoyait que tout le compartiment du conducteur soit situé à gauche.
Unifier est restant seul sous le bas avec l'armement. Les spécialistes de l'entreprise Krupp ont été invités d'utiliser avec le châssis six roues d'un côté et d'utiliser la suspension progressive a travers les barres de torsion individuelle. Quant à la «batterie principale», alors a ce stade ils étaient presque tous unanime pour utiliser le canon 105 mm 10.5cm K18, qui lui est très efficace non seulement contre les fortifications de campagne, mais aussi contre les véhicules blindés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5194
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Le Sturer Emil et le Dickermax   Mar 10 Jan - 8:01

leclerc1944 a écrit:
Salutation a vous tous les lecteurs!
Et pour toi Naga, qui est pour nous le spécialiste des photos, dis moi, j'ai déjà trouvé de nombreuse photo sur le net, autant pour des machines tel le "Karl 600mm" ou celle ci. Et à chaque fois, je me pose les questions.
Ne serais se pas un prototype version modèle réduit?

La raison étant, à chaque fois, ont trouve des photos, ayant un arrière plan, de couleur blanc, ou gris, donc jamais détenant un paysage ou photo d'une usine ou tout autre...
donc je te laisse une fois parler, de ta vision. et Merci.





C est le modele sortit d usine en 1941

Plus de photos

http://tankarchives.blogspot.com/2016/12/dicker-max.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
leclerc1944
Generalmajor
Generalmajor


Nombre de messages : 313
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: Le Sturer Emil et le Dickermax   Mar 10 Jan - 13:01

ahaaaaaaaa!
Merci Naga en fait, ta photo c'est celle du projet w1316 fabriquer en maquette de bois (je ne connais pas encore son échelle)mais cette maquette qui a été construite par les constructeurs, a été montré le 13 Août 1939.



et celle ci. ou sur le bas droit de la photo, tu appercevra un numéros.
Et tout les autres photo de modèles, et qui dispose de ce genre de numérotation, sont tous des photo non pas des prototypes, mais des maquettes que les constructeurs ont été obligé de construire, avant de recevoir le feux vert pour commencer les prototypes.

Ont peut facilement identifier les photo de maquette, elles ont tous été faites en ayant un arrière plan gris ou blanc.
j'en ai déjà eu pour le Karl 600mm ou la fois, je pensait que c'était un gag, provenant de l'auteur, mais en fait, maintenant, que a chaque fois, que je découvre la mention "Maquette" et que j'apperçois, une photo de ce style, je sais, que elles proviennent des première visions d'une maquette en bois.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Sturer Emil et le Dickermax   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sturer Emil et le Dickermax
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Emil Nolde
» Emil Knoevenagel
» sépulture général Jamin
» Des gourdes, pas si gourdes... !
» Paul Usteri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: