Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee

Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 7734
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeVen 12 Avr - 2:02

3 épaves de bombardiers B-17 remarquablement intactes découvertes en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les trois bombardiers Boeing B-17 Flying Fortress présentés ici ont été redécouverts dans les marécages, les montagnes et le fond océanique de la Papouasie-Nouvelle-Guinée,
des décennies après leur perte au combat.
Alors que l'un d'entre eux, connu sous le nom de "Swamp Ghost" (fantôme des marais), a depuis été sauvé, tous restent des monuments historiques remarquables
pour ceux qui les ont pilotes.


Le "Gray Ghost" (Le fantome gris)
B-17E Flying Fortress No de serie :41-9234

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Black_11

Equipage:

Pilote 1er Lt Raymond S. Dau
Co-pilote 2e Lieutenant W. W. Hoggan
Bombardier 2nd Lt Albert V. 'Bud' Cole
Navigateur 2nd Lt Peter Hudec
Radio Sgt Robert Albright
Officier mecanicien  Lloyd T. Dumond
Mitrailleur de tourelle superieure Sgt Francis E. Caldwell
Mitrailleur de tourelle inferieure(Ball)  Sgt Henry J. Blasco
Mitrailleur de queue Sgt. Henry Bowen


Sans doute l'une des épaves d'avion les plus impressionnantes de la Seconde Guerre mondiale, cette forteresse volante B-17 était destinée au Royaume-Uni
aux termes d'un contrat de prêt-bail. Mais la guerre du Pacifique intense a déviée sa livraison vers la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le bombardier a ete repeint à la hâte
aux couleurs des États-Unis.
Le 8 janvier 1943, le bombardier a quitté Port Moresby pour attaquer un convoi japonais au large de Lae.
Le B-17 a été touché par des tirs anti-aériens, laissant le pilote Dau sans autre choix que de poser l'avion.
Le bombardier s'est crashe près du Black Cat Pass en Papouasie-Nouvelle-Guinée, se brisant le dos d une coline mais restant raisonnablement intact.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Black_10


Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee 33_b1710


L'équipage a survécu à l'accident, mais l'opérateur radio Robert Albright est décédé des suites de ses blessures.
Surnommé plus tard «le fantôme gris», le B-17, dont la peinture s'estompe pour laisser apparaître ses marques britanniques d'origine,
est devenu une attraction touristique populaire.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Gray_g10


Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Gray-g10


Le Gray Ghost, portant le numéro de série FL461 de la RAF et ayant effectué 12 missions avant l’atterrissage forcé, reste l’une des épaves les plus intactes
et les plus accessibles en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
La peinture altérée par le B-17E a depuis révélé les marques originales de la RAF, donnant lieu à la légende urbaine selon laquelle il s’agissait d’un avion britannique
en mission secrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 6740
Date d'inscription : 30/07/2008

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeVen 12 Avr - 9:48

Il en reste que qques exemplaires encore en état; vite, au musée ! ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 7734
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeSam 13 Avr - 1:21

B-17F-20-BO "Black Jack / The Joker's Wild" Numero de serie : 41-24521

Equipage au 11 juillet 1943:

Pilote Lieutenant Ralph K. De Loach
Co-Pilote Lt Joseph H. Moore
Navigateur Lt Charles H. Shaver
Bombardier 2nd Lieutenant Herman J. Dias
Officier mecanicien Delbert C. Smith
Radio TSgt George Prezioso
Tourelle inferieure(Ball) Joseph F. Wilson
Mitrailleur avant Daniel Clinton
Mitrailleur de tourelle superieure Cpl Jim Peterson
Mitrailleur de queue SSgt Paul J. Blasewitz

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Black_13

Dans la nuit fatidique du 10 juin 1943, une forteresse volante B-17F connue sous le nom de «Black Jack» a décollé de l'aérodrome de Seven Mile, près de Port Moresby,
pour effectuer une opération de bombardement contre les aérodromes japonais fortement défendus de Rabaul, en Nouvelle-Bretagne.
L’équipage, composé de 10 personnes,ne savait pas que la mission serait la dernière de Black Jack ou que, dans un délai de huit heures, l’avion serait couché au fond de l’océan,
au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, pour ne plus être vu pendant 43 ans.

Le vol était en proie à des problèmes mécaniques, car des défauts se développaient sur les moteurs droits du B-17. Mais l'équipage a continue sa mission et
a livré ses bombes sur la cible avant de faire demi-tour pour Port Moresby.
Lors du vol de retour, l’appareil a rencontré de violentes tempêtes au nord-ouest de Cape Nelson à l’approche de la Nouvelle-Guinée, que le pilote De Loach a qualifiée
plus tard de «pire temps de vol que j’ai jamais vu de ma vie».

Incapable d'atteindre la piste de Port Moresby,le Black Jack se dirigea vers le sud-est le long de la côte de la Nouvelle-Guinée vers la baie de Milne.
Deux moteurs fonctionnant mal et l avion manquait de carburant, il a été décidé d'abandonner la Forteresse volante au-dessus d'un récif proche de la plage de Boga Boga.

De Loach a confié les commandes au copilote Joseph Moore, qui avait déjà crashé un bombardier.
Moore a atterri avec succès sur l'eau mais a dépassé le récif. L’équipage - dont trois ont été blessés - a évacué le B-17 avec l’aide des villageois avant de sombrer à 50 m
de profondeur.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Black_14


Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Black-10


Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Black-11


La Forteresse Volante resta silencieuse et intacte pendant 43 ans avant d’être découverte en 1986 par le plongeur australien Rod Pearce, qui recherchait ironiquement
une épave différente a explorer à l’époque.
Son état plutot bon a fait du Black Jack l’une des épaves d’avions de la guerre des plus uniques , avec des mitrailleuses entièrement intactes, alimentées par des centaines
de cartouches de munitions.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Blackj10


Le pilote Ralph De Loach est revenu à l'aérodrome de Seven Mile en 1988.
Quarante-cinq ans plus tôt, à la suite de leur sauvetage, l'équipe décorée avait bénéficié d'un congé de deux semaines à Sydney avant de reprendre leur service actif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 6740
Date d'inscription : 30/07/2008

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeSam 13 Avr - 9:31

Il serait étonnant qu'on remonte celui-ci, aimant à touristes/plongeurs, aubaine pour les locaux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 7734
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeSam 13 Avr - 12:28

B-17E 41-2446 "Swamp Ghost"
"Swamp Ghost"a ete un nom donne au B-17 par les visiteurs et les journalists bien apres la decouverte de l epave.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17e_10


Equipage au 23 fevrier 1942:

Pilote Capitaine Frederick 'Fred' C. Eaton, Jr
Co-pilote Capitaine de vaisseau Henry M. "Hotfoot" Harlow
Navigateur 1st George B. Munroe, Jr
Bombardier Sgt Richard E. Oliver
Officier mecanicien de bord  T / Sgt. Clarence A. LeMieux
Radio/mitrailleur avant  Sgt. Howard A. Sorensen
Mitrailleur  tourelle superieure Sgt William E. Schwartz
Mitrailleur tourelle inferieure(ball) T / Sgt Russell Crawford
Mitrailleur de queue SSgt. John V. Hall


Le 22 février 1942 en fin de soiree, neuf B-17 ont décollé de Garbutt Field près de Townsville pour une mission de bombardement contre Rabaul.
Le plan consistait à bombarder les navires japonais à Simpson Harbour à l'aube et à atterrir à 7 Mile Drome, près de Port Moresby, pour les ravitailler en carburant
avant de se rendre à l'aérodrome de Garbutt. Seuls cinq B-17 ont réussi à atteindre Rabaul, les autres ont eu leur mission avortée.

Au-dessus de la cible,le pilote Eaton a dû effectuer un deuxième passage, en raison d’un problème mécanique avec la soute à bombes,
mais a finalement bombardé un cargo de 10 000 tonnes. Lors de la deuxième attaque à la bombe, un obus anti-aérien aurait traversé l'aile droite sans exploser, créant un trou visible. Les résultats du bombardement ont été difficiles à observer en raison des nuages.

Le B-17 a été intercepté par des chasseurs japonais zeros de Rabaul et il a manœuvré pour leur échapper.
Le mitrailleur de queue a revendiqué un zéro, abattu à 24 000 pieds après avoir tiré 400 balles dans une portée de 250 m.
Le mitrailleur Crawford en a abattu deux autres. En fait, aucun des chasseurs japonais interceptés n'a été perdu ou endommagé.
La queue du B-17 a été touchée par un tir de mitrailleuse japonaise de 7,7 mm et un tir de canon de 20 mm.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee 1swamp10


Après la bataille, le B-17 a atteint la côte nord de la Nouvelle-Guinée, avant de manquer de carburant.
Repérant un champ dégagé, Eaton réussit à ete forcer d atterrir.
De l’air, il pensait que c’était un sol sec, mais c’était en fait un marais recouvert d’herbe kunai. Lorsque le bombardier a touché le sol, il a légèrement tourné, pointant le nez du bombardier vers le sud-est à 183 degrés.
Tout l'équipage est sauf et après avoir démonté l'ultra secret viseur Norden,ils commencerent une fuite éffrènée a travers jungle et marais.
Après diverses aventures ils sont de retour à Port Moresby 36 jours plus tard. l'avion en était à sa première mission.

L'épave était connue puisqu'en juin 1942 elle est photographiée mais c'est en 1972 qu'un hélicoptère de la Royal Australian Air Force en exercice dans le secteur,
retrouve une épave envahie par les hautes herbes.


1942

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17_p10



Dernière édition par naga le Sam 13 Avr - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 7734
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeSam 13 Avr - 12:48

L'avion est régulièrement visité, en 1974, 1976, 1980, 1986, 1996.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17_p11


Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17-s10


En 1990 Alfred Hagen et David Tallichet obtienne le permis d'extraction de l'épave en échange de 100000 dollars de l'époque
mais finalement le permis arrivera a expiration en 1999 sans que l'épave n'est été déplacée.

Finalement en Avril et mai 2006, Alfred Hagen s'associe à Robert Greinert et l'avion est démonté puis expédié vers Lae par Hélicoptère Mi 8.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17_p12

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B17-fl10

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-170010

C'est à l'arrivée à Lae que la polémique éclate, lkes journaux se font l'échos du faible prix donné au gouvernement (100000 dollars) par rapport au prix de l'avion restauré
(des milions de dollars). Des responsable locaux se sont émus que cet avion intact était un atrait touristique non négligeable pour ce pays.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 7734
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeSam 13 Avr - 12:54

Le Premier Ministre de l'époque intervient alors se disant "ému qu'un tel patrimoine de l'histoire de Nouvelle Guinée quitte le pays" son exportation est stoppée.
Le sloggan "laissez tranquille Swamp Ghost" voit alors le jour. L'affaire prend alors de l'ampleur quand Simon Poraituk, directeur par interim du Musée National d'Art
(l'instance décisionnaire d'une récupération) déclare que sa récupération a été faite sur la base de faux documents.

En 2010 après quatre année de bloquage complet et de polémique  Hagen revient à Lae, fait charger l'avion sur un bateau
et force l'expédition de l'avion vers la Nouvelle Zélande le 27 janvier 2010.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Zzzzz260

De nos jours l'épave se trouve à Pearl Harbor dans l'attente d'être restauré, depuis 2010 et le coup de force que l'on peux qualifier d'illégal
(le permis d'exportation était expiré depuis une dizaine d'années) de Hagen. Le gouvernement jure qu'on ne l'y reprendra plus, l'opignon public y est partagé entre impérialisme américain et pillage du patrimoine local.
Le départ (ou le vol) de "Swamp Ghost" y a été vécut un peu comme si en France un étranger démontait pièce par pièce un chateau de la Loire.

Pour l'économie locale ces épaves sont un attrait touristique et l'on peux juger qu'il sera désormais quasiment impossible d'exporter de nouveau des épaves d'avions,
quelle que soit leur rareté.
Si coté américain l'opinion est a "ramener les épaves a la maison" des pétitions furent signées.
On peux tout de même constater qu'enlever une épave de Papouasie c'est retirer une source de revenus dans un pays qui en a bien besoin pour son développement.
Une plainte officielle du Gouvernement Papouasien fut déposée auprès du Gouvernement Américain, ce dernier n'a pas pris la peine d'y répondre.

A noter que ce passage n est jamais decrit sur les forums de passionnes d aviation US...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 7734
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeSam 13 Avr - 13:16

En 2011,l avion est emene aux USA.
Le 2 avril 2011, Alfred Hagen a donné une conférence intitulée "Récupération d'un avion perdu - Fantôme des marais B-17E" au musée de Chino en Californie.
Pendant cette période, l'arrière du fuselage, la queue et les ailes étaient stockés à l'extérieur de chez AeroTrader, également situé à l'aéroport de Chino.


En avril 2013,le «Swamp Ghost» était de nouveau en mouvement, cette fois à Hawaii, où sa carrière opérationnelle au sein de l'USAAF avait commencé en 1941.
Après 72 ans, il était chez lui au Pacific Aviation Museum de Pearl Harbor, à Hawaii.

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17e-10


Apres assemblage

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17-s11


En 2015,il a ete mis a l interieur du Hangar 79

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee B-17_p13


sources
pacificwrecks.com
flyingfortress.canalblog.com









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 6740
Date d'inscription : 30/07/2008

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeLun 15 Avr - 9:59

De retour chez lui ! ... Cool
Il est prévu qu'on le fasse voler à nouveau ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 7734
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeLun 15 Avr - 11:45

Pas de nouvelle pour l instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 6740
Date d'inscription : 30/07/2008

Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitimeMar 16 Avr - 9:40

Citation :
Après diverses aventures ils sont de retour à Port Moresby 36 jours plus tard.
Un vrai film ... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Empty
MessageSujet: Re: Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee   Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Epaves B-17 en Papouasie Nouvelle Guinee
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Statuette "homme oiseau"
» Flèches en Nouvelles-Guinée
» Les scientifiques sélectionnent 24 espèces disparues pour les ressusciter
» En Papouasie Nouvelle-Guinée, on continue de brûler les sorcières
» Déménagement et nouvelle connexion Internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: